Sègoléne et l’Elysée

royalsmall.jpg

Ségolène en sa tête avait pour seule idée
D’aller conquérir l’Elysée.
Elle avait revêtu des effets sans défauts,
Veste de cuir et talons hauts.
Prétendant arriver sans encombre au palais
Elle n’écoutait pas l’avis de ses valets :
Les éléphants ? La belle affaire !
Ne sachant plus barrir, ils se mirent à braire.
Tout en les récitant d’une voix monotone,
Aux rêves les plus fous, la Ségo s’abandonne :
« Vous l’aurez votre SMIC à 1 500 euros ! »
…Au montant de la dette ajoutons des zéros.
« Apprenez à chanter : je veux la Marseillaise ! »
… Le Jean-Marie en est fort aise.
Et la voilà partie à danser un tango
En chantant ce refrain qui flatte son ego :
« Quand ils auront compris toute ma bravitude,
Ils voteront pour moi, c’est une certitude. »

Hélas, à l’horizon du palais convoité,
Un curieux équipage a soudain déboîté :
« Quel est donc cet engin, ce véhicule étrange ?
C’est un tracteur, il est orange.
Il a déjà franchi les portes du palais…
Sans lui, c’est sûr, je m’installais !
Adieu mon ordre juste, adieu mon CPC,
Je dois finir de jacasser. »
Et, serrant les poings et les lèvres,
La madone au long cou s’en retourne en Deux-Sèvres
Pour y retrouver son coquin
Qui n’aura pas de maroquin.
Mais après cette sarabande
Peut-elle encore trouver un fromage… en Hollande ?

0 Réponses à “Sègoléne et l’Elysée”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces