Jean RIPERT, économiste et diplomate

                    Page d’acceuil: dodiblog.unblog.fr/ 

 img2371small.jpg

L’avenue Jean RIPERT à Mens s’étend de la place du Vercors à la maison médicale. L’essentiel des informations qui suivent proviennent du discours qu’à prononcé Philippe RICHARD, ancien maire de Mens de 1989 à 2001, à l’occasion de l’inauguration de cette avenue, le 9 Novembre 2002.

La famille RIPERT est installée en Trièves depuis plus de deux siècles.

L’ancêtre de Jean RIPERT, Pierre , né en 1803 était agriculteur à Masserange, hameau de la commune de St Jean d’Hérans. Il acheta la propriété de MONTVALLON en 1831, puis une maison sur le Breuil, devenue l’Hôtel Central.

Son fils, Hyppolite- François fut notaire à Mens.

Fils de celui-ci, Alfred, né en 1857 devint officier de cavalerie.

Comme fréquemment dans nos pays ruraux les enfants les quittent pour développer leurs activités ailleurs.

Ce fut le cas de Jean RIPERT. Ils conservent néanmoins leurs racines locales, grâce aux maisons ,préservées et entretenues et aux souvenirs partagés dans un cadre paysager et social attachant: Le Trièves

C’est ainsi que Montvallon est le lieu de retrouvailles de la famille RIPERT.

Jean RIPERT esr né en 1922. Ayant reçu une formation agronomique, il aborde très vite une carrière où ses aptitudes d’économiste et ses qualités de diplomate ne cesseront d’être sollicitées et valorisées.

Il participe aux négociations de la Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier.

Il devient Commissaire- Adjoint au Plan en 1963 puis Directeur Général de l’INSEE (Institut National des Statistiques et des Etudes Economiques), en 1967.

Il est nommé Commissaire Général au Plan en 1974, poste qu’il occupera jusqu’en 1978.

Il a ainsi participé aux plus hauts niveaux aux grandes actions de modernisation du Pays, auprès de Jean MONNET et de Paul DELOUVRIER , créateurs de la planification à la française.

Devenu Secrétaire Général Adjoint de l’O.N.U, chargé des questions économiques et sociales en 1978,il entamera la partie internationale de sa carrière.

Nommé Directeur Général du Développement et de la Coopération Economique Internationale de l’O.N.U. en 1982, il sera élu, neuf ans plus tard ,Président du Comité Intergouvernemental de négociation sur le changement des climats, prémisse de la conférence de RIO de 1992.

Jean RIPERT était Commandeur de la Légion d’Honneur.

Disponible mais réservé, il était peu connu des Mensois, sauf de ses amis fidèles.

Jean RIPERT esr décédé en l’an 2000. 

Aujourd’hui, son fils Jean Maurice RIPERT suit ses traces en étant ambassadeur de France auprès des Nations Unies à New York.

Liens:

http://www.unspecial.org/UNS651/t21.html

http://www.rue89.com/2007/06/18/sarkozy-nomme-un-diplomate-socialiste-ambassadeur-aux-nations-unies

Retour page d’acceuil: dodiblog.unblog.fr/

1 Réponse à “Jean RIPERT, économiste et diplomate”


  • Pourriez-vous me préciser si M. Jean Ripert avait un lien avec un frère trappiste à Aiguebelle qui s’appelait Frère Hughes ? Merci

Laisser un Commentaire




Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces