• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 6 février 2008

Archive journalière du 6 fév 2008

2014: l’AGV

http://www.dailymotion.com/video/x4a1l1

Un peu de pub, mais sans doute le moyen pour nos enfants de traverser l’Europe quand les avions ne voleront plus.

Pré Colombon : un besoin d’information et de concertation

Environ 70 mensois, de tous âges et tous horizons, ont assisté vendredi soir 1er fèvrier à la réunion d’information organisée à l’espace culturel par un groupe d’habitants sur le projet de construire 40 maisons au Pré Colombon, dernière zone verte importante située au cœur même du village.

Personne dans cette réunion ne conteste l’idée d’aménager et d’urbaniser le Pré Colombon. Mais c’est la soudaineté du projet, qui après avoir « dormi » pendant 30 ans ressurgit sans information à quelques semaines des élections municipales, qui a motivé les organisateurs. Le maire actuel, qui ne se représente pas, a refusé d’organiser une réunion publique et de répondre par écrit aux questions précises que lui posait le groupe d’habitants sur la démarche municipale et sur le cadre réglementaire de l’urbanisme (POS, ZPPAUP, CAUE). Seul un élu municipal était présent à titre personnel.

M Mauberret, ancien conseiller municipal, a introduit la soirée avec un diaporama présentant les précédents aménagements dans ce quartier. Il a précisé les contraintes d’une ZPPAUP, qui impose de définir un plan d’ensemble de ces 3 hectares.

Mr Thuret, opérateur foncier, a présenté l’avancée de son projet. Il a réussi à obtenir l’accord de presque tous les propriétaires, et il espère orienter les futurs acquéreurs vers des constructions plus « «écologiques » . Cependant 3 parcelles, tout près du centre bourg, n’ont pas fait l’objet d’un compromis de vente, ce qui constitue sans doute un obstacle au projet. La desserte sud de ce lotissement pourrait également poser des problèmes.

La commune possède elle aussi une parcelle au Pré Colombon, depuis qu’une équipe municipale précédente l’avait acquise pour s’assurer d’un projet raisonné qui aille dans le sens de l’intérêt général de tous les mensois. Mais la municipalité actuelle veut la vendre au promoteur, plus exactement l’échanger contre une parcelle plus petite viabilisée.

L’objectif des organisateurs de la réunion est d’empêcher que soit signée la vente de la parcelle communale avant les élections. Les conséquences de ce projet sont trop importantes pour qu’il puisse être décidé ainsi, dans la précipitation et sans information.

De nombreuses questions sont posées dans la salle : problème général de l’approvisionnement en eau potable, capacité des écoles, mais aussi manque de logements locatifs, souci du logement de nos aînés ou des handicapés et besoin de mixité sociale.

Les participants insistent sur la concertation, qui serait bienvenue pour ce type de projet : bien informés, sollicités, les habitants s’impliqueraient volontiers avec la municipalité dans l’étude de l’aménagement du Pré Colombon, ce qui d’ailleurs éviterait les rumeurs et les tensions. Le rôle d’une commission ouverte est souligné.

La séance du conseil municipal du 6 février, au cours de laquelle la vente de la parcelle communale devait être votée (il semblerait que le maire ait l’intention de retirer ce point de l’ordre du jour), sera sans doute fort suivie.




Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces