• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 19 juin 2008

Archive journalière du 19 juin 2008

Good save the queen !

 Enfin une bonne nouvelle !

Good save the queen ! dans Politique Europeenne 523521

La chambre des Lords a approuvé le traité européen dans la nuit de mercredi à jeudi. Il doit encore recevoir l’assentiment symbolique de la reine Elizabeth II. La Grande-Bretagne est ainsi le 19e Etat-membre de l’Union européenne à donner son aval au traité.

La suite: http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/international/europe/20080619.OBS9154/londres_ratifie_le_traite_de_lisbonne.html

PARC EOLIEN DU SENEPI – COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE DE MONSIEUR MICHEL TOSCAN, MAIRE DE PRUNIERES 

Le présent communiqué présente un état du développement du parc éolien du Sénépi en Isère.

Le développement du parc éolien du Sénépi a été engagé en 2003 sur la base d’une recherche de sites au sein du département de l’Isère. Le Sénépi a été mis en évidence comme le site le plus intéressant au plan du développement de l’éolien en Isère. Il s’agit du seul projet à l’étude par Boralex sur ce département. Le projet se développe sur la communauté de communes de la Matheysine ainsi que sur les communes de La Motte Saint Martin et Prunières.

Une pré étude d’environnement a été engagée en septembre 2004. L’étude d’impact du projet a été initiée fin 2004 et s’est déroulée jusqu’à l’été 2007. Des bureaux spécialisés et indépendants sont intervenus sur l’étude d’impact, notamment en matière de faune-flore et de paysage. Le projet a été réalisé en étroite collaboration avec la Fédération des Alpages de l’Isère qui utilise et gère le massif. Boralex a présenté à plusieurs reprises le projet au pôle de compétence éolien mis en place par la Préfecture de l’Isère. La DIREN a été largement associée au développement de ce projet. Le projet s’est référé à l’atlas éolien de l’Isère disponible depuis mars 2006.

Le projet retenu se compose de 7 éoliennes de 2,3 MW. Il permettra l’alimentation en électricité d’environ 14 000 foyers. Initialement 12 machines étaient envisagées mais 5 ont du être supprimées pour des raisons environnementales. Après avoir étudiés 4 accès différents au site, Boralex a retenu l’accès par la piste existante de Mayres Savel pour des raisons environnementales. Les communes, propriétaires de terrains sur lesquels seront implantées les éoliennes, bénéficieront d’un tarif de location pour la durée du bail. Une taxe professionnelle d’environ 300 000 euros/an au total sera versée aux collectivités locales : communes, communauté de communes, département, région.

La loi de programme n°2005-781 du 13 juillet 2005 fixant les orientations de la politique énergétique (L.P.O.P.E.) a introduit le principe de création de zones de développement de l’éolien (Z.D.E.). Les dispositions récentes relatives à la création des zones de développement de l’éolien terrestre ont été rendues applicables les ZDE au 15 juillet 2007. Il s’agit d’un document de planification de l’éolien sur un territoire donné, basé sur la connaissance du potentiel éolien, les possibilités de raccordement et la prise en compte du paysage. La ZDE est nécessaire pour bénéficier du tarif de rachat de l’électricité.

Pour que le projet puisse bénéficier du tarif de rachat de l’électricité, un bureau d’études indépendant a réalisé à l’automne 2007 un dossier de ZDE à l’échelle des territoires concernés.

Depuis l’automne 2007 Boralex est en mesure de déposer le permis de construire du parc éolien du Sénépi, une fois que les élus auront déposé le dossier de ZDE pour instruction par la DRIRE et approbation par le Préfet.

Les élections municipales et en communauté de communes ont retardé le dépôt de ces dossiers. Les conditions sont aujourd’hui remplies une fois que les élus auront délibéré favorablement au dépôt du dossier de ZDE.

Aussi sur le blog: Eoliennes au Senepy




Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces