Wallonie Française ?

 

Le rattachement de la France à la Wallonie

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

belgiquefrance2.jpgLa  Crise Belge… continue. Un sondage « La Voix du Nord – Le Soir » offre une base de plus en plus populaire à l’idée d’un rattachement de la Wallonie à la France. De notre côté de la frontière aussi, la perspective séduit ! Si la crise politique et institutionnelle perdure, faudra-t-il passer de la théorie à la pratique ? Le chiffre, joufflu comme un moine trappiste, saute au visage d’emblée. Près de la moitié des Wallons (pas les Bruxellois, donc) se disent favorables à un rattachement de la Wallonie (la moitié Sud du pays sans la région de Bruxelles) à la France (49 %). Plus que ce score important mais pas écrasant, c’est son évolution rapide depuis six mois qui étonne : + 20 % (29 % alors).64 % des Nordistes pour le rattachement Les hommes politiques flamands et francophones sont directement visés. Leurs atermoiements, leurs déchirements, leur incapacité à gouverner depuis un an provoquent cet incontrôlable mouvement de fond. Ils jouent avec le feu belge en somme.Absolument pas demandeurs au début de la crise, au contraire des Flamands fatigués de partager leur réussite économique, les Wallons commencent à dire en masse leur lassitude et à envisager l’impensable rattachement. Attention, 31 % n’y sont pas du tout favorables. Dans une logique géographique, les provinces du Hainaut et de Namur disent oui à 56 et 57 %. En France, la tradition d’accueil ne se dément pas. 60 % de nos compatriotes se prononcent en faveur du rattachement de la Wallonie. Ce score net monte même à 64 % pour les sondés du Nord – Pas-de-Calais (34 % ne sont pas favorables). C’est qu’on les aime, nos voisins belges !

Sur le fond, on découvre que ce sentiment wallon ne repose pas encore sur une profonde réalité. Ils ne sont que 23 % à croire à la disparition de la Belgique (+ 7 % tout de même) 59 % ne l’envisagent toujours pas et 18 % ne savent pas (+ 12 %), ce qui situe bien le degré intense de confusion des peuples face aux parties de poker irresponsables de la classe politique belge. Mais sur ce lit torrentiel, les idées les plus folles peuvent avancer.

Les rédactions de La Voix du Nord

Source: http://www.lavoixdunord.fr/Region/actualite/Secteur_Region/2008/07/29/article_un-wallon-sur-deux-pret-a-devenir-franca.shtml

Commentaire personnel:  Je ne partage pas cet enthousiasme transfrontalier. Epoux d’une Belge (voir: Le jour le plus long: p’tite soeur ), je suis témoin au quotidien des tendances hégémoniques des membres de cette joyeuse peuplade buveuse de bière. Et je crains fort que le rattachement de la Wallonie à la France ne se transforme très rapidement en une annexion pure et simple de la France par la Wallonie ! La menace est déjà palpable dans le Trièves (voir: Fête nationale Belge à Mens)… Un prochain article du Dodiblog permettra à ses lecteurs d’avoir un avant gout du drame qui menace notre beau pays.

 belgiquefrance.jpg

La France de 2015 ?

PS: Merci Arnaud

4 Réponses à “Wallonie Française ?”


  • Cela m’irrite légèrement de lire de tels préjugés sur la Wallonie (et au passage sur les étrangers, les banlieues, etc…), tout n’est pas parfait bien sûr et je suis le premier à regretter cette déferlante rouge (le P.S.). Mais par exemple, la Wallonie, c’est également un enseignement supérieur de qualité, une terre d’accueil pour nombre d’étudiants français. Y aurait-il un souci avec votre enseignement chers voisins? Ne serait-il pas judicieux d’ouvrir les yeux sur les agissements de vos dirigeants (qui n’ont rien à envier aux nôtres)? Le chômage en France augmente, les retraites sont visées, le débat sur l’identité national fût l’idée du siècle (j’ironise), l’affaire Bettencourt n’est probablement que la partie visible de l’iceberg… Et, cerise sur le gâteau, la liberté de la presse n’en a plus que le nom. Les problèmes ne s’arrêtent pas aux frontières, on a juste un peu plus d’avance sur vous mais plus pour longtemps.

  • assiociation

     » chés gins du nord ( franco-belge)

  • habitant une ville ou tout les néerlandais et japonnais passent pour voir Vincent v gogh.
    nous sommes par évidence une terre d’accueil .
    natif du pas de calais boulognes sur mer mes ancetres parlait un patois proche du flamand .
    moi en tant que français et européen je suis souvent au delà des querelles patriotiques et économiques.
    j’intègre donc cette idée de française.mais cette soit disante supériorité flamande me fait pensée aux pires heures de l’Allemagne et on sait ou cela amène .de grâce arrêtons les conflits le sectarisme et la bêtise humaine .et comme le dit jonasz Michel unis vers unis
    laurent lefebvre

Laisser un Commentaire




Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces