Isabelle, Urbain et les autres

http://www.dailymotion.com/video/x8mcf9

13 Réponses à “Isabelle, Urbain et les autres”


  • Donc résumons-nous, les briques sont composées de chanvre et de chaux avec comme « préparation » de la pierre ponce. C’est tu qu’elle est la proportion de pierre ponce qui est employée, si ce n’est pas un secret industriel…

  • @Gaspard

    Quand on te dit « chanvre » + « chaux hydrauliques naturelles » ça te dit quoi ?

    Du chanvre, c’est la fibre des tiges qui est employée.

    La chaux hydraulique naturelle provient de la cuisson de calcaires siliceux avec réduction en poudre par extinction (chaux vive + eau => séchage => poudre)

    La pierre ponce sert de sable propre pour éviter d’agglomérer dans la brique et ainsi les rendre homogènes et facilement démoulables. Il n’entre pas directement dans la composition du produit mais sert dans sa préparation.

  • De la pierre ponce dans les briques de chanvre…Soit tu fais partie des rares personnes qui connaissent de tout nouveaux procédés de Chanvribloc, soit tu te trompes sur la composition !

  • A voir. Pierre Vulson au dessus de Cornillon est parait il un ancien volcan. En grattant un peu, on doit pouvoir en trouver.

  • Désolé Dodi, je suis en retard d’une lune :) , mais pour l’isolation de mon bunker, j’ai pris des dalles fabriquées par Hock (chanvre de France, fabrication allemande, en Bavière), histoire de virer tout le polystyrène qu’il y avait chez moi.
    http://www.thermo-hanf.de/

    Pour les briques de chanvre, il faut de la chaux, de la pierre ponce et du chanvre. Trouver de la pierre ponce dans le Trièves… euh y’a pas :)

  • “faire venir le matériel d’Allemagne”

    Là ZeDaHu est à coté de la plaque, en tout cas pour ce qui est des briques de chanvre. Il se trouve qu’on a un fabricant très dynamique pas plus loin qu’à la Mure… et qu’il va sans doute doubler sa ligne de fabrication prochainement

    http://www.chanvribloc.com/accueil-bloc-chanvre-chanvribloc.html

  • Effectivement mon Gaspard, tu as raison. Isabelle et Urbain sont des copains, j’ai pu constater avec quelle passion et quel acharnement ils ont travaillé sur leur maison pendant 18 mois. C’est maintenant une immense demeure avec un charme de cathédrale.

    Je ne me fais aucun soucis pour eux s’ils désiraient la revendre. Les acheteurs « coup de coeur » ne manqueraient certainement pas. Elle a en tout cas infiniment plus de charme qu’une classique « moellon – laine de verre »…

    Pour ce qui est de la garantie décennale et de la longévité, je ne m’en fais guère non plus. Cette maison doit approcher les 5 ans, donc mi chemin de la décennale et aucun problème à signaler. Après tout les maisons paille et bois en Normandie ont maintenant plusieurs siécles.

    Pour les sceptiques, un seul conseil: visitez là ! Si on me le demande gentiment, je promet de plaider pour une visite guidée auprès d’Urbain et d’Isabelle.

  • En voilà un beau sujet ! A partir de quand une maison est-elle écologique ?(tout est question d’énergie grise) Est-il plus simple de construire (en therme de qualité/prix) plutôt que de rénover ? (dans la majorité des cas, oui). Est-ce que les maisons écologiques sont dangereuses, invendables, inassurables, inattaquables par les rongeurs, le feu, une bombe atomique…
    Mais au faite, se pose ton toutes ses questions pour une habitation conventionnelle ?

    Fred_

  • « faire venir le matériel d’Allemagne » … moi ca me fait sourire le transport de matériaux « écologiques » sur plusieurs centaines de km par camion.

    mais effectivement créneau à prendre probablement. Les « clients » ne semblant pas manquer.

  • oui bien sûr effectivement.

  • Ahahahah!
    Quelle est la garantie décennale en autoconstruction ? :)
    Quelle est la valeur immobilière d’une maison en paille ? (demander à un notaire, vendeur en immobilier, il vous rira au nez ;) )
    Alors ce serait bien de voir comment ces maisons vieillissent…

    Les maisons en terre/paille sont dangereuses: un constructeur du dimanche est mort vers Voiron ce printemps dans l’effondrement de sa maison à peine acquise en voulant retaper un mur en terre.

    Reste les briques en chanvre, les briques tout court ou le bois qui sont bien pour la construction/rénovation, mais il faut faire venir le matériel d’Allemagne… Le créneau est à prendre pour nos entrepreneurs Trièvois.

  • tu es un très très bon élève, mais quand même, tu dois être au courant que dans quelques années nous serons 70 000 000 d’habitants en france.
    tu vas devoir te faire à l’idée de voir encore pousser un peu partout des nouvelles maisons, même si c’est vraiment très mal de ne pas recycler les vieilles maisons, parce que c’est pas du tout écolo.
    salut l’artiste!

  • D’accord avec tout ça, mais pourquoi construire encore et encore de nouvelles maisons individuelles alors qu’on pourrait réutiliser (en les isolant, aménageant, etc avec des matériaux « sains ») des constructions déjà existantes ? Ecologiquement parlant vaut-il mieux « recycler » une maison ancienne que d’en construire une ex nihilo (Utilisation d’une surface naturelle, énergie grise, terrassements, dallage en béton, etc) Ce ne sont pas les maisons « d’occasion » à vendre dans la région qui manquent, et c’est le choix que nous avons fait.
    Cordialement.
    Didier

Laisser un Commentaire




Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces