Masturbation intellectuelle

Dictionnaire Hachette, masturbation intellectuelle : complaisance à tourner et à retourner les mêmes pensées…

theorie.gif

Aujourd’hui, j’ai passé ce bel après midi, enfin printanier, dans les anciens locaux du SAT à Saint Martin de Clelles. Je participais à une réunion pour l’élaboration de la charte de l’écotourisme en Trièves, suite à une invitation reçue il y a quelques temps.

http://dodiblog.unblog.fr/2010/05/08/ecotourisme/

En bon écolos disciplinés, nous y arrivons en covoiturant. La réunion commence avec une demi heure de retard. Le titre m’inquiète d’emblée : réunion de sensibilisation à l’écotourisme en Trièves. Comme le fait remarquer un de nos élus, depuis le temps qu’on cause d’écotourisme dans le coin, on devrait avoir dépassé de là le stade de la sensibilisation pour en être à celui de l’action.

Un gentil consultant nous explique doctement toutes sortes de banalités sur l’écotourisme. Une intervenante de la CDC de Monestier de Clermont nous expose la démarche :  la réunion d’aujourd’hui, puis encore deux autres, des consultations bilatérales, des retours, des synthèses, de l’infographie haut de gamme. Finalisation par la signature d’une charte avec les acteurs du tourisme intéressés, en décembre Inch Allah… Ambiance « délibérations de nuit au sénat », je manque de piquer un roupillon.

J’émerge à la fin de l’exposé pour poser bêtement la question de savoir combien va coûter la chose. Réponse : 16 000 euros pour le consultant (on est content pour lui) plus le salaire des techniciens qui feront la liaison. Dans ma petite tête, je calcule à la louche 3 mois équivalent temps plein à 3 000 euros/mois avec les charges = 9 000 euros. Donc, 16 000 + 9 000 = 25 000. On verra plus bas que je ne suis pas loin ! On nous parle d’une subvention de 40%. J’aime beaucoup l’idée des subventions… mais au bout du compte, il faut que quelqu’un les paye !

Nous nous séparons ensuite en ateliers pour plancher avec comme seul document de travail, une feuille avec les grandes lignes sur lesquelles nous sommes invités à cogiter. De grandes pensées, je cite entre autre : préervation des paysages et des espaces naturels, tri et valorisation des déchets etc. Donc départ sur une quasi page blanche, une magnifique façon de réinventer l’eau tiède lorsqu’on sait que de multiples régions ont déjà entamé la même démarche.

Au bout d’une heure de conciliabules à voix basse, chaque groupe nomme un rapporteur en charge de nous dévoiler gravement le fruit des « phosphorations ». « Nous nous sommes penchés sur », « Il faudra envisager de », « Il serait bon de travailler sur » etc…

Je reviens sur Mens avec le sentiment merveilleux d’avoir perdu 5 heures (4 heures de réunion plus 1 de transport) et d’avoir assisté à un magnifique gâchis de temps et d’argent public.

Je vérifie le montant de la dépense prévue dans le projet de contrat « Trièves, territoires écotouristiques exemplaires » signé avec la région Rhones Alpes. Il est effectivement prévu dans l’axe 2: qualifier l’offre écotouristique, une fiche action 3 : réaliser et mettre en oeuvre une charte écotouristique pour 24 000 euros (je n’étais pas loin) avec seulement 30% de subvention de la région.

Certes, il est intéressant d’élaborer une charte écotouristique pour le Trièves afin de se démarquer des autres. Mais je trouve tout cela extrêmement onéreux pour un document qui tiendra probablement sur une feuille  recto verso !!! A titre de comparaison, la plaquette commune des offices de tourisme des cantons de Clelles et Mens a couté environ 12 000 euros pour 10 000 exemplaires.

On commence à comprendre le déficit de 1 400 milliards d’euros de la France quand un petit territoire comme le Trièves (9500 habitants tout mouillés) se permet de telles dépenses somptuaires.

J’ai posé la question à la réunion et je la repose : n’était il pas possible pour les techniciens en charge du dossier tourisme:

 - de s‘inspirer fortement d’une des multiples chartes existantes en choisissant celle la plus proche de notre cas.

 - d’en expurger ce qui était hors sujet

 - d’y rajouter ce qui leur semble adapté à notre région

- de soumettre le fruit de leur travail aux acteurs du tourisme du Trièves

- d’organiser une seule et unique réunion pour finaliser la fameuse charte.

On peut imaginer qu’un tel processus aurait necessité un petit mois de travail et donc couté environ 10 fois moins cher…

J’ai assisté à une réunion organisée de cette manière à propos du contrat de projet suscitée. C’est infiniment plus efficace.

——————-

Tout cela me rappelle furieusement une réunion de l’agenda 21 en mai 2006. Une intervenante y exposait un projet de pédibus pour différentes communes du Trièves. Il était prévu de faire intervenir un consultant pour mettre en place la chose. Coût prévu : 4000 euros par commune.

Or nous venions juste de démarrer un pédibus sur Mens organisé par les parents d’élèves : http://lapetitemaison.unblog.fr/2009/03/19/le-pedibus-de-mens/. Coût  : 0 euros !!!

Aujourd’hui le pédibus de Mens continue son petit bonhomme de chemin, les autres pédibus prévus n’ont jamais démarré…

20 Réponses à “Masturbation intellectuelle”


  • Whaa ! le démarrage !! je ne vous ferai pas l’injure de rapprocher votre réaction des considérations générales exposées sur le principe de Peters pour édifier mon ami Dodinot , car je sais que tous nos élus et nos instances sont méritants, performants, et que je n’ai absolument aucune envie de prendre leur place… Pourrais je néanmoins me permettre d’avoir l’audace de préciser que , dans les années 80, j’ai suivi assidument et intégralement bon nombre d’assemlées du SAT et du CET, et que je n’arrive pas à vraiment voir la différence, c’est d’ailleurs pour ça que je suis au regret de décliner l’invitation et ne serai jamais élu… merci néanmoins de continuer à m’autoriser à persifler, voire d’en tenir un peu quelque part compte …

  • oh, là, tout le monde est calmé! un peu d’autorité n’a jamais nuit!
    bravo mon cher luc…
    ils ne savaient pas que tu étais là! ah ah ah!!

  • Je m’etonne que l’internaute qui dénonce la médiocrite des élus du TRIEVES ne se soit jamais présenté aux élections pour rehausser ce niveau.
    Je l’invite aux conseils syndicaux du SAT pour qu’il prenne connaissance des dossiers portés par ce syndicat à la demande des communautés de communes , qui traite des dossiers qui ne peuvent pas etre portés par des structures intercommunales trop petites
    je milite pour la fusion depuis 10 ans mais en attendant , il faut bien que des élus s’occupent des compéténces habitat, logement , culture , foréts, emploi formation etc, etc.

    A moins que comme certains , vous ne souhaitiez que le TRIEVES deviennnent un desert social et culturel

    Luc PUISSAT

  • rapidement, analyse sur la manière dont on grimpe dans la hiérachie sociale ou d’entreprise, en se montrant performant,jusqu’au moment ou on arrive à son seuil d’incompétence, on ne progresse plus mais on exerce le plus de pouvoir, et d’autant plus mal qu’on veut garder sa placecar on sait qu’on est à la limite, donc facilement déboulonnable…
    Tout ce qu’on voit, c’est des rideaux de fumée,mis en place par des gens qui essaient de grimper, de se faire croire plus capables que les autres de faire progresser la collectivité, à coup de grands mots, d’idées vaseuses et de baratins stériles distillés avec obstination pour dissuader les autres de s’accrocher…
    Si on totalisait tout le temps passé en discussions sur le développement du Trièves depuis trente ans, on aurait le temps de creuser un tunnel sous l’obiou à la petite cuiller !

  • Je connais mais tu peux expliciter…

  • dans la foulée, je propose aussi le Principe de Peters, pas mal non plus

  • Alors là, c’est inacceptable: payer l’eau non potable au prix de l’eau potable! Quand on voit tout ce qu’on paye sur la facture pour que l’eau soit traitée…et pour l’environnement…on frise l’escroquerie!!
    Demandons des comptes aux élus, demandons un vote du conseil municipal pour savoir qui est d’accord avec cette situation…qui veut prendre des mesures correctives et qui refuse!!
    ET PUBLIONS TOUT CA LARGEMENT POUR UNE PRISE DE CONSCIENCE CITOYENNE!

  • En atendant cette « ére écotouristique », l’eau que nous buvons est quasi impropre à la consommation, selon la DDASS qui mentionne pour Mens « Eau régulièrement contaminée », ce qui devrait entrainer la distribution d’eau potable…
    Cette situation est relativement exeptionnelle en Isère, où elle concerne 10938 personnes selon la DDASS.
    Les enfants sont régulièrement malades, les touristes aussi…
    Le vieux mensois est vacciné…
    En attendant, si on devient une destination écotouristique, ce serait mieux qu’on commence par traiter l’eau…voilà une subvention qui serait bien utilisée…
    Et puis écotourisme et eau non consommable, ça ne fait pas bon ménage!! Disons même désordre…

  • Un article qui fait réagir…

    Mon cher Adémar, remarques intéressantes mais il n’est pas interdit de révéler son identité lorsqu’on cite les gens nommément !

    Par ailleurs, je ne serais pas aussi méchant que certains à l’égard de nos élus locaux. Les maires, les adjoints, certains conseilleurs municipaux travaillent beaucoup. A l’exception des conseillers régionaux et généraux, ils le font bénévolement ou pour des indemnités presque symboliques.

    Mais il leur faut garder à l’esprit qu’ils gérent l’argent publique et qu’ils doivent donc être aussi rigoureux qu’avec leur propre deniers. J’aimerais donc voir de l’action et pas seulement de la réflexion, du concret et pas seulement de la sensibilisation, de l’austère et pas du clinquant, de l’économe et pas du dispensieux.

    Et c’est tout le contraire que j’ai vu dans cette fameuse réunion !

  • Adémar de la roche

    Masturbation intellectuelle: Je voudrais rappeler ici que participant l’an dernier au premier conseil d’administration du 18 mars 2009, de l’office du tourisme sous la toute nouvelle présidence de François Girardet élu 15 jours plus tôt, il avait dit je cite: « les gros dossiers sont perçus comme trop théoriques, leur visibilité est difficile et les perspectives nébuleuses ». Il parlait dans ce CA du dossier Ecotourisme!!! d’ou levé de bouclier de la part de quelques uns notamment Claude Fournier de terre vivante ardente défenderesse de ce dossier, il s’avère aujourd’hui que FG avait raison. Et je rajouterai que ce dossier fut c’est certain la cause du remplacement de JL Goutel à la présidence de l’OT. Depuis 35 ans on accumule dossiers et études de faisabilité à grands renforts de budgets toujours plus importants pour développer ce brave Trièves qui vit à son rythme et qui finalement comme rien n’aboutit jamais, s’en sort bien grâce au dynamisme de ces habitants. Conseillers en tous genres: FOUTEZ NOUS LA PAIX A NOUS LES RURAUX.

  • Depuis 24 ans que j’habite dans le Trièves, j’ai toujours été consterné par la médiocrité affligeante des élus locaux, incapables d’avoir une vision de l’avenir cohérente (même dans leur propre intérêt)
    Le Syndicat d’aménagement du Trièves, comme son alter ego le comité d’expansion du Trièves, ne sont que des dinosaures politiques issus d’une période révolue où l’argent public coulait à flot.
    Leur seule action est de s’accaparer les projets des autres, pour faire croire que c’est leur réalisation, faire du battage médiatique autour et finalement bloquer toutes les initiatives locales faites par d’autre qu’eux parce que ca démontrerait leur propre nullité.
    La disparition de ces bureaucraties ne pourra être que bénéfique pour le Trièves.
    Si vous voulez vraiment comprendre comment fonctionnent le SAT et le CET, je vous invite à lire « Le principe de Dilbert » de Scott Adams, Un copain me l’a fait lire, et transposé au monde de la collectivité locale, c’est édifiant…

  • habitant du Trieves

    c’est vrai que le debut de la reunion etait du blabla, mais le travaille en groupe montre que tout le monde n’interprete pas pareillement l’ecotourisme. En plus on s’en fou des termes. l’idee c’est de construire un reseau et un comportement de partage pour pouvoir accueililr des gens qui viennent dans le Trieves pour decouvrir comment les Trievois habitent, travaillent, mangent, s’amusent…. C’est d’eduquer ou sensibiliser les gens autour de nous,nos voisins qui n’adhere pas a ces valeurs de respect de l’environnement et des autres qui y vivent. Pour nous qui prennons le temps d’aller a ces reunions ou de discuter sur un blog comme celui-ci, l’ecotourisme, le tri, le respect de la nature, le velo , le partage…..c’est une evidence. Mais pas pour toutle monde. Comment mettre ce fonctionnement en action pour partager encore plus nos resources.

    C’est chiant,certe que quelqu’un est payé tant pour faire une charte etc mais de toute maniere cet argent ne sera pas donné pour autre chose car il y a des subventions allouées a certaines choses decidé par le gouvernement european et francais et c’est comme ca. Donc pourquoi pas travailler avec eux? Et j’aimerais bien voir des gens venir provoquer nos pensers avec des commentaires comme vous avez fait dans ce blog. On ne doit pas toujours etre d’accord et suivre comme des moutons, il faut exprimer nos doutes et nos differences et quand meme travailler ensemble.

    Et pour finir, cette charte n’est pas le meme document sur lequel on a travaillé il y a 1 an. Cette charte et maintenant une petite partie du travail global qui definera les valeurs et actions du Trieves.

  • Cela dit, une bonne charte…pourrait par exemple demander que les abords de Mens, montagnes de déchets , soient nettoyés!! …ou encore que la magnifique déchetterie -déjà trop petite, bravo l’étude!- soit déplacée dans un lieu plus discret. La elle abime vraiment le paysage!
    etc…
    M’enfin, si la charte est destinée à entériner, par exemple, un musée -en sous sol de l’actuel- du chanvre…là, c’est vraiment le shit durable!!
    etc…

    Cher olivier, participer à ces réunions, c’est cautionner …

  • Ben tu vois je devais y aller , j’ai bien senti la chose !!!!!
    Le pire de tout ça c’est que maintenant toutes les réunions sont basées sur ce principe ça me fou les b…..
    En plus c’est qu’en fait les intervenants sont pleins de « petits rictus » entre eux car le but de la réunion c’est « on veut vous faire dire ce qu’on a envis d’entendre » « on sait nous où on veut vous amener »! je les cite en apparté car j’avais ralé !!!!
    Des réunions pour se donner bonne conscience, pour dire : » vous voyez on a travaillé avec vous « !!!!!!!!
    Allez arrêtons le cirque de toute façon les aboutissements de ces travaux (s’il y en a ) restent les directions politiques des têtes des communautés de communes ou des communes. merci pour ton blog à plus !

  • a longtemps et j’ai repiqué cette année en pensant que ça avait changé!!!! hé bien non tu confirmes ce soir que les profiteurs…. sont bien là, qu’ils sont toujours plus nombreux et que ceux de l’an prochain sont déjà là.Finalement , un bon plan de rigueur…. peut être?? MAX

  • Pour ma part je ma suis déjà rendu dans ce genre de réunions et j’ai bien vite compris l’incroyable « masturbation intellectuelle que c’est en général » je parle de ça il y

  • Question classique: qui va toucher le pognon? Si jamais il y a un rapport, faudra le regarder de prés…ras-le bol de ces minables pratiques. Peut-on demander aux autres territoires élus « écotouristique » s’ils partagent ce cout et cette définition?

  • Non, les mecs, 24 000 euros pour uen charte, je vais avoir une crise, au secours, les pompiers, l’hélico!!
    C’est du foutage de gueule, prenons date…et posons des questions fortes à ceux qui allouent le budget: la gabegfie, ça ne leur dit rien?

  • Ah, cher Olivier, j’espère que le sperme était certifié bio!!

    Je partage ta consternation…et ton analyse sur le déficit. Le Trièves compte un élu pour 20 habitants!! Les charges courent, mais ce n’est pas le plus grave.
    Qui a fait un vrai bilan du SAT: moyens, réalisations?
    Les élus sont dans le discours…
    Je me demande si le Trièves n’est pas dans le shit durable!!

  • Il est avéré que pour les plus hautes instances, plus les dossiers sont épais et coûteux, plus ils rassurent. La technique que l’on ressort dans les milieux autorisés est « l’effet levier », même s’il sert à déplacer du vent…

Laisser un Commentaire




Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces