Archive mensuelle de mai 2010

Page 5 sur 5

Ecran vagabond en juin

Ecran vagabond en juin dans Trièves culture & cinéma rad3D7B4

Les Trois Mousquetaires dans le Trièves !

Les Trois Mousquetaires dans le Trièves ! dans Trièves culture & cinéma radA42D2

En 2008, après le succès du Capitaine Fracasse, nous avions promis de revenir faire la fête – du théâtre – avec les habitants du Trièves.

Depuis que « Trièves en Scène » existe, nous n’avons cessé d’alterner pièces de répertoire et découverte d’auteurs contemporains. Et vous avez toujours été au rendez-vous.

Cette année, nous avons choisi de tourner dans huit villages du Trièves avec « Les Trois Mousquetaires », d’après Alexandre Dumas.

Pourquoi « les trois mousquetaires »?

Parce qu’ils sont quatre, unis comme les cinq doigts de la main, et que nous sommes cinquante à vouloir partager ce moment de plaisir avec des centaines d’habitants du Trièves ! Eh oui, quand on aime, on ne compte plus !

Vous aurez compris qu’il s’agit d’un divertissement…

Faut-il encore présenter ce grand classique du roman de cape et d’épée ? La rivalité de d’Artagnan et Milady, les intrigues de Richelieu, les amours d’Anne d’Autriche… et la disparition des fameux ferrets : d’Artagnan arrivera-t-il à temps pour le bal où la reine doit paraître avec les ferrets que le roi lui a offerts ?

Pour vous, sur les places de nos villages, d’Artagnan, Athos, Porthos et Aramis affronteront mille et une embûches pour sauver la reine et la belle Constance. Une pièce endiablée où les mousquetaires sautent d’un cheval à l’autre et vont de duel en duel au rythme des chants. Petits et grands apprécieront cette aventure savoureuse, riront aux plaisanteries des mousquetaires, frissonneront à l’apparition de Milady et retiendront leur souffle quand les héros croiseront le fer avec leurs ennemis.

Accompagnés de professionnels, les comédiens, figurants, chanteurs, cavaliers et musiciens de Trièves en Scène vous donnent rendez-vous pour des soirées inoubliables.

Huit représentations du 24 juin au 4 juillet :

Jeudi 24 juin : Le Percy

Vendredi 25 Juin : Saint-Baudille

Samedi 26 juin : Monestier-de-Clermont

Dimanche 27 juin : Prébois

Jeudi 1er juillet : Mens

Vendredi 2 juillet : Chichilianne

Samedi 3 juillet : Cordéac

Dimanche 4 juillet : Saint-Maurice

Toutes les représentations commencent à 21h.

Billetterie, buvette et restauration organisés par les comités des fêtes

Mise en scène : Michel Dibilio

Retrouvez nos actualités sur : 

http//:trievesenscene.unblog.fr 

Ecotourisme

Dans le cadre du contrat CETE (Contrat Exemplaire de Territoire Ecotouristique) avec la Région Rhône-Alpes, une journée de sensibilisation et de concertation avec les acteurs du territoire se déroulera dans le cadre de l’élaboration de la charte de l’écotourisme en Trièves.

Une présentation de la démarche ainsi que des ateliers de travail auront lieu le : 20 mai 2010 de 13h30 à 17h30 à la Mairie de St Martin de Clelles (salle Eloi Ville).

Afin d’organiser au mieux cette rencontre, nous vous serions reconnaissants de bien vouloir confirmer votre présence à l’aide du coupon réponse ci-dessous (à nous renvoyer par fax au 04.76.34.13.37, courriel tourisme.cdcmonestier1@orange.fr ou voie postale à l’adresse suivante : Communauté de communes de Monestier de Clermont -1 Parc Louis Samuel 38 650 Monestier de Clermont).

AutoStop Solidaire et Sécurisé

Le projet AutoSSS (AutoStop Solidaire et Sécurisé) est en route!
 Il s’agit de mettre en place sur les 6 cantons de Matheysine, Valbonnais, Beaumont et du Trièves, une organisation souple de transport solidaire qui permettra à chacun de faire des petits (ou des grands déplacements) en choisissant de prendre son véhicule personnel ou de laisser celui-ci au garage.
Ce dispositif a pour but de permettre à chacun de faire des économies, de faciliter les déplacements
grâce à la solidarité et d’offrir un petit « coup de pouce » à l’avenir de tous en réduisant les dégagements de gaz à effet de serre et l’impact automobile en général.


Nous invitons toute personne, simple habitant ou élu de sa commune
à participer au groupe de travail « AutoSSS »

Mercredi 12 Mai 2010
18h
Salle des fêtes de St Laurent en Beaumont

Ordre du jour:

  • Tour de présentation
  • présentation du projet AutoStop Solidaire et Sécurisé
  • questions – échanges
  • mise en place d’un calendrier des taches et des prochaines rencontres de travail

Merci de vous inscrire auprès de Drac Nature, au 04 76 81 36 76 ou de transmettre un message à cvalence.dn@gmail.com ou par l’intermédiaire du blog http://dracnature.canalblog.com/ Nous pourrons alors co-construire ce dispositif.

« ASTURIAS » par la Compagnie du Hiatus

Vendredi 7 mai à 20h30
!!! ATTENTION la représentation du 8 mai est ANNULÉE !!!

 

Au Pot au Noir (st paul lès monestier)

Durée: 45 min

 

Ecriture son : Bertille Puissat, Jérôme Pupier, Lucien Baldachinno
Ecriture images : Djamila Daddi Addoun et Flore Lagarde
Vidéo : Flore Lagarde, Djamila Daddi Addoun
Voix : Bertille Puissat
Piano : Lucien Baldacchinno
Sample / instruments : Jérôme Pupier

 


image_site
D’après les recueils de « Canciones populares » de Manuel de Falla, «Cancionares antiguas » de Garcia Lorca et « Cancion negro » de Montsalvatge.Asturias : autrefois était un exercice de style emprunt au folklore espagnol rural et que l’on pouvait retrouver dans la danse, l’écriture mais aussi la musique.
A partir des œuvres de musiques populaires des compositeurs du XIX et XX ème siècle que sont Manuel de Falla, Garcia Lorca et Montsalvatge, la compagnie du Hiatus nous immerge dans un univers poétique en définissant une nouvelle écriture de ce répertoire au moyen de l’image et du son.
Composée de deux vidéastes, d’un pianiste, d’une chanteuse lyrique et d’un instrumentiste au sample, cette toute jeune compagnie est basée sur un principe d’échange de travail et d’expérimentations de matières plastiques et sonores dans une dynamique de projet de création autour des musiques populaires.

Asturias nous emmène dans une écriture du présent qui explore les racines ibériques de ce répertoire comme des jeux de legos et vient par delà questionner et véhiculer la mémoire collective, l’empreinte, le sillage et plus généralement l’idée d’une mémoire propre au vécu de chacun.
Sorte de voyage climatique, les éléments sonores et les images prennent la forme puzzle, s’ajoutent, se réduisent, se frottent et se fondent dans la musicalité du piano. Un dialogue se dresse et s’opère dans l’espace et on entre alors progressivement dans un paysage sonore à visages multiples ou le spectateur/auditeur est invité se projeter.

La compagnie

Les membres de cette compagnie ont réalisé des pièces sonores pour l’Espace Vallès, le moulin de Villancourt, le centre national d’art contemporain de Grenoble, le musée d’art Naïf à Paris, le CIPM de Marseille, les Voix de la Méditerranée à Lodève…
Ils ont également collaboré sur de nombreux projets de création et d’écriture d’images et sons auprès de la compagnie du Chuchotement, les Arts du récit de Grenoble, la Fabrique des Petite utopies…
Par ailleurs, la compagnie du Hiatus inscrit son travail de recherche dans une dynamique pluridisciplinaire au service de projets pédagogiques et anime depuis plusieurs années des ateliers de photos, vidéos, et environnement sonore auprès de divers publics. Aujourd’hui, le projet environnement sonore de la compagnie se développe sur les trois cantons du Trièves dans une dynamique de projet de territoire cohérent.
http://sites.google.com/site/compagnieduhiatus/

Tarifs: 15 / 10 / 6 €Renseignements et réservations: 04 76 34 13 34 ou potaunoir@free.fr

Trièves après pétrole : last news…

De retour d’Angleterre, voici notre deuxième lettre d’informations, essentiellement consacrée au séjour. Nous vous invitons d’ores et déjà à une rencontre festive le samedi 8 mai à partir de 17 ou 18 h (vous laissant ainsi le temps de jardiner ou de profiter de la foire aux plants à Terre vivante), pendant laquelle nous vous relaterons notre séjour et tenterons de vous restituer la richesse de ce que nous y avons appris. Le lieu et l’heure vous seront confirmés en temps utile.

Auparavant, le comité de pilotage de Trièves Après-Pétrole se retrouve le jeudi 6 mai à 20h30, chez Nathalie Lacroix à Mens. Vous êtes bienvenu(e).

Pierre Bertrand

Trièves Après-Pétrole


Au sommaire :

1) Stage de formation à Totnes

2) L’Arabie Saoudite annonce qu’elle ne pourra plus augmenter ses exportations


1) STAGE DE FORMATION A TOTNES, 17 et 18 Avril 2010

C’est sous un grand soleil que Totnes, petite ville du Devon (9 000 habitants environ) dans le sud-ouest de l’Angleterre. nous a accueilli. Nichée au creux de la vallée de la Dart, dans une région magnifique, cette bourgade au charme coquet est connue pour être le haut-lieu du mouvement des villes en transition. C’est là que tout a commencé en 2006. Au premier coup d’œil, Totnes apparaît comme une ville différente qui attire beaucoup d’alternatifs. Quatre librairies, un disquaire et plusieurs boutiques bio dans la rue principale, excusez du peu.

Transition Town Totne (TTT)s, la première ville en transition, a démarré en 2006. Elle compte aujourd’hui 39 projets fédérant environ 400 membres actifs autour d’une dizaine de groupes thématiques et du comité de pilotage, assisté de services administratifs.

Le stage de formation à la transition a lieu le samedi 17 et le dimanche 18 avril, de 9h30 à 17h. Mené par Naresh Giangrande (un des deux fondateurs de TTT) et Hal Gillmore, ce stage introduit les concepts fondamentaux de la transition et présente les principaux outils d’animation via des exercices pratiques. Ce sont surtout ces derniers qui ont motivé notre voyage, ainsi que la possibilité de rencontrer quelques membres de TTT.

Le groupe est assez grand : nous sommes 22 stagiaires, dont 3 du Trièves, 3 de Paris, 1 des USA, 13 Anglais (de la région pour la plupart) et … 2 du Honduras. Les âges vont de 20 à 80 ans.

Les principaux thèmes abordés sont le pic pétrolier et le réchauffement climatique, la psychologie du changement, comment susciter une vision positive, comment créer le groupe fondateur, faciliter les liens entre les gens, organiser un forum ouvert pour faire émerger les idées qu’est-ce qui se passe ensuite, comment TTT est organisée, etc. Alternant présentations théoriques mais vivantes et exercices pratiques, le stage est très intense. Il est animé avec compétence et chaleur par Naresh et Hal. Nous vivons réellement comment inspirer et libérer la créativité (la nôtre et celle des autres). Cela suscite quelques temps très forts d’émotion.

La densité du stage ne permet hélas pas d’aborder toutes les questions que nous aurions aimé approfondir.

L’ambiance du stage est très chaleureuse, le courant passe bien dans le groupe, le temps splendide, la nourriture de qualité (autthentique !) et la bière y contribuent. Le dimanche soir, une soirée est organisée dans une communauté voisine par Sally, une amie de Jeremy, et réunit les étrangers du groupe, les habitants de la communauté et des membres de TTT, que nous pouvons ainsi rencontrer. Malheureusement les Anglais, habitant pour la plupart la région et n’étant pas hébergés localement, ne peuvent rester avec nous. Dommage.

Le lundi 19, rencontre avec Ben Brangwyn, coordinateur du réseau national des Transition Towns, et le groupe de France. Nous échangeons sur l’évolution du mouvement en France, évoquons les difficultés de coordonner les demandes alors que rien n’existe au niveau national. Nous nous étonnons de l’absence de la crise économique et des contraintes qu’elle fait peser sur la transition dans les exposés et publications du Transition Network. Il semble que notre réflexion soit plus aboutie sur ce sujet (Cocorico !). Il s’intéresse aussi à la transposition du concept des villes en transition dans le contexte français. Il nous confirme sa venue fin juin et nous évoquons une possible rencontre des transitionneurs dans le Trièves à cette occasion.

Le séjour a été très positif et est arrivé au bon moment, celui où nous en avions besoin, avec un minimum de recul et d’expérience pour en tirer vraiment parti. Nous avons appris peu de neuf sur la théorie, mais acquis une expérience précieuse sur les outils de travail utilisés par TTT pour faire travailler ensemble des gens très différents dans un esprit coopératif et constructif. Il nous a confirmé que nous allons dans le bon sens et nous a donné envie d’aller plus loin. Toutefois, les réalisations impressionnantes de TTT ont fait surgir cette question : est-ce à un groupe de transition de piloter un maximum de choses, ou doit-il simplement les susciter ? Tout est affaire de contexte.

Nous avons pu tisser des liens avec nos amis de Paris, ce qui sera précieux. Nous regrettons de ne pas être restés deux ou trois jours de plus pour prendre le temps de visiter des réalisations et rencontrer les porteurs de projets.


2) L’Arabie Saoudite annonce qu’elle ne pourra bientôt plus augmenter ses exportations

Le directeur de Saudi Aramco, la compagnie nationale, vient d’annoncer que l’Arabie Saoudite, le seul pays qui ait encore une marge de progression ne pourra plus augmenter sa production dans les années qui viennent à cause de l’augmentation de sa demande intérieure.

Sachant que la production des pays non-OPEP est en déclin rapide et que l’Arabie est le plus gros producteur de l’OPEP, il se pourrait que la courbe suivante, publié fin 2009 par l’Agence américaine de l’Energie, devienne bientôt réalité : soit un gros trou après 2012 (les projets « non identifiés » censés le remplir correspondent à des projets qui n’existent pas et dont on espère qu’ils surgiront de nulle part, mais la baisse des investissements pétroliers depuis 2008 rend ce rêve d’autent plus illusoire).

Trièves après pétrole : last news... dans Ecologie

Gaza-strophe

gazastropheaffiche1.jpg

Par ce que la situation en Palestine mérite plus que quelques secondes au journal télévisé…

http://www.gaza-strophe.com/

Un fou noir au pays des blancs

Un fou noir au pays des blancs dans Trièves culture & cinéma radC68EA

Quinzaine contre les discriminations, le racisme et pour la fraternité

SUD EST THEATRE – ville de SEYSSINS  accueillent   Pie Tshibanda                  

MERCREDI 5 MAI à 19 h    Salle GIONO – CLELLES

Ce spectacle agit comme un miroir. Il nous renvoie notre propre image, nos préjugés, nos angoisses, nos peurs… avec un humour décapant – on rit beaucoup au spectacle en n’oubliant jamais que c’est la véritable histoire de Pie, auteur, congolais réfugié politique à Bruxelles qui nous est contée.

Renseignements/Réservations 04.76.34.73.68 / 06.33.19.03.91

Tarifs : 6 € et 3 € (réductions habituelles)

Manifestation soutenue par Courant d’Art

Hangar solaire

Hangar solaire dans Ecologie radA4554 

Il y a quelques jours, j’assistais à l’inauguration officielle du hangar solaire du dynamique couple Gachet au Bayle de Monestier du Percy. Une idée qui leur est venu dès 2005 et qui a nécessité plusieurs années de mûrissement et une année de bataille paperassière avec EDF (voir ma propre expérience dans Photovoltaique).

radC6C61 dans Trièves tourisme

Une installation plutôt élégante sur une surface  de 272mètres carrés pour une puissance de 38 kw.

radCF6FB

Et une production attendue de 34 500 kw/an soit la consommation de plusieurs maisons. Un contrat signé pour 20 ans avec EDF et qui donnera des revenus significatifs après la dizaine d’année nécessaire au remboursement de l’investissement. A préciser qu’aucune subvention n’a été touchée pour ce projet qui a été financé à 100% sur des fonds personnels.

rad4EEFD

Et des vaches qui ne semblent nullement perturbée par cette irruption de la high tech.

Lors d’un voyage en Allemagne en 2007, nous avons déjà vu des centaines d’installations de ce type. Ça commence juste en France. Souhaitons que cela aille de l’avant.

12345



Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces