Oui au Trièves : presque 200 signatures

Encore un petit effort et on sera à 200 signatures sur internet. Et déjà plus de500 signataires au total.

A savoir : si la Communauté de communes Trièves n’est pas réalisée dès maintenant par nos élus à notre échelle Trièves, la loi, issue de la réforme des collectivités territoriales, pourrait imposer la création en 2013 d’une communauté de communes beaucoup plus grande, incluant a minima la Matheysine, probablement Corps et le Valbonnais avec inéluctablement une partie des communes du canton de Monestier intégrant l’agglomération grenobloise : le Trièves n’existera donc plus.

 

Pétition : OUI au TRIEVES

OUI à la Communauté de 29 communes au 1er janvier 2011.
Aidons nos élus à faire ce choix.
Pourquoi demander la création d’une seule communauté de communes dès janvier 2011 ?
- Pour éviter l’éclatement du Trièves, la réforme des collectivités territoriales risque d’imposer un regroupement forcé des communes et des communautés de communes sur des critères budgétaires plutôt que sur des projets de développement, ne rien décider maintenant c’est risquer d’être absorbé dans une entité avec la Matheysine, le Valbonnais et Corps.
- Pour se donner les moyens de construire un projet commun dans lequel les habitants du Trièves aient la possibilité de s’exprimer.
- Pour donner une suite au travail engagé par les élus communaux entre 2004 et 2007 sur ce sujet.
- Pour que les Présidents de communautés de communes et les Conseillers généraux respectent leur engagement à prendre une décision publique sur ce sujet avant juillet 2010.
- Pour construire un avenir dans le Trièves, continuer favoriser l’aménagement de notre territoire.

Pour signer la pétition : http://www.lapetition.be/list_signs.php?petid=7436&page=1

La fusion du Syndicat d'Aménagement du Trièves (SAT) et des communautés de communes de Monestier de Clermont, Mens et Clelles en une seule communauté de commune

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

8 Réponses à “Oui au Trièves : presque 200 signatures”


  • Le choix du Trièves a majoritairement été ces dernières années celui de la fermeture relative. La crainte de l’envahisseur grenoblois exprimée par de multiples et réitérés « non, aux cités-dortoirs », le repli sur un pré carré toujours plus vert face à la peur d’une demande foncière exponentielle, l’application d’une Loi Montagne ne sachant pas toujours faire la différence entre dispersion et besoin d’espace spécifique, ont fini par aboutir à un statu quo quelque peu stérile. On ne concilie pas aisément préservation et vitalité, il est vrai. On les concilie d’autant moins si l’on se reverse le droit de décider unilatéralement.
    Or les PLU jalousement élaborés par certaines communes du Trièves ont inévitablement conduit à un empêchement du renouveau des populations : les enfants de propriétaires de terrains jadis constructibles ne pouvant désormais plus s’établir.
    La baisse des financements consécutive à la crise mondiale modifie nécessairement cet état d’attentisme ; les communes frileuses à une unité moins autarcique vont devoir apprendre à s’ouvrir sous peine de disparaitre dans un tout plus grand encore. Espérons pour le bien de tous les Trièvois qu’elles relèvent enfin et ensemble, le défi.

  • Et si on sortait de l’affectif? le Trièves existera toujours, ses villages évolueront, il y aura des éoliennes et des panneaux solaires, et peut être pas d’autoroute, qui grâce à la crise arrivera dans l’après pétrole … Milieu fermé, c’est un ile encerclée de montagnes et de précipices…
    Vous croyez vrîment que c’est son intérêt de s’accrocher à une indépendance illusoire façon astérix,soyons honnêtes, tout le monde sait que le débat fusion des cdc bloque sur un vieux dilemne : 2 ou 3 cantons , et on n’en est pas sortis ! Quant à la « haine » du mathetsin, elle n’est pas sotie du Drac !
    L’intérêt veritable du territoirs, vu hors affect, ne serait il pas une unité géographique sud isere, avec au moins Clelles, Mens, Corps, La Mure, Valbonnais, tout le canton de Monestier s’ils le souhaitent? Vif, Vizille ???
    ça y est, l’hérétique à pourfendre est désigné, le dodiblog va entrer en fusion ! Pitié, sire , ne me pourfendez pas !
    en attendant, ça éviterait peut être la dilution totale avec claix, varces,pont de Claix …
    Et puis, rappelons le, il n’est question que de structure administrative, je ne suis pas du tout sûr pour l’avoir pas mal testé qu’il soit plus facile d’obtenir de faire avancer un projet au niveau d’une CDC, de trois cdc, que d’un cinquième de département …
    Tous les systèmes qui se concentrent laissent des espaces de plus en plus grands , à nous d’en profiter, par des actes, en affirmant une spécificité,en faisant qu’elle soit incontournable ! Et ça, quelle que soit la taille de la structure, imposera la prise en compte de nos besoins et de nos projets.

  • Il faudrait ouvrir un peu les yeux:
    Clelles 1500, Monestier de Clermont 3900, Mens 2580, soit 7980 personnes… face aux 721000 habitants du SCOT de Grenoble ça ne fait pas le poids. Le Trièves sera malheureusement inclus dans un gourbi administratif allant du Vercors (11150 habitants), la Matheysine (13500 habitants) à l’Oisans pour faire du nombre.

    (pour les chiffres que je donne, il suffit d’arrondir les données qui suivent :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Cantons_de_l%27Is%C3%A8re
    )

    Pour voir les beaux schémas du SAT (ils devraient embaucher un ouebmaster…) c’est ici:
    http://www.alpes-trieves.com/

  • Le moins que l’on puisse dire, c’est que le SAT n’est guère transparent: il suffit de consulter son site…pour constater l’absence d’échange. Sur le site, rien sur l’histoire, rien sur la structure…Quand au SCOT/ sur l’écran d’accueil du SCOT (sur le site du SAT), les chiffres concernant le Trièves manquent!!! Ce sont les seuls qui manquent. Cela n’en dit-il pas long?
    Pourquoi ne donne-t-on aucune précision sur la mission du SAT, sa durée, ses moyens, …et ses résultats ? Pourquoi ne pas évoquer les difficultés? Pourquoi ne pas parler du budget? Cher M. Puissat, ce ne sont pas les qualités des personnes qui sont en cause, mais un comportement.
    Le Trièves est-il « menacé d’éclatement? » Quelque soit la structure administrative, il existera toujours.
    Deux VP du SAT faisaient signer la pétition sur le marché de Mens samedi, promettant plus de démocratie…Où se cache cette démocratie, on aimerait le savoir. Pourquoi aucun mot sur le CET…
    Donc mélanger fusion des CDC et SAT apparait comme une manoeuvre… à l’initiative du SAT, un plaidoyer pro domo qui prend les Triévois
    pour des…
    Le Trièves souffre d’un trop plein de structures: en dépit d’elles, ou à cause d’elles, l’unité tant souhaité ne s’est pas réalisée. Oui au Trièves, non au mille feuilles gourmands…en subventions!

  • Quelques observations

    ce sont 150 signatures sur internet et autant sur support papier

    Pour le non initié qui critique le SAT , le SAT a été crée par les trois communautés de communes pour porter des compétences que les 3 CDC ne pouvaient pas porter sur leur périmètre.
    Que cet internaute , nous explique quels intérêts personnels , les élus du SAT défendent , je crois qu’il ne connait pas les compétences portées par les BENEVOLES de cette structure
    A savoir :l’élaboration du SCOT
    la culture
    l’emploi/formation
    l’agenda 21
    les chartes de territoire
    les projets LEADER
    Le journal TRIEVES
    (CDRA, mission locale,projet bio-région etc , etc
    Des dizaines de réunion , chaque semaine suivies et portées par les quinze élus du SAT et un personnel très militant et performant
    Et nous militons pour que notre structure disparaisse.
    Pour en reparler

    Luc PUISSAT

    Ce projet de fusion a été initié par Capucine LEDOUARIN , Chritian DURIF et Hubert ODDOS , Capucine était à l’époque Pdte du SAT et les deux CDC Monestier et Clelles avaient mandaté le SAT sur ce projet de fusion

  • Correctif : cette pétition n’est pas initiée par le Sat, en tous cas pas à ma connaissance, mais par des particuliers.

  • Qu’est ce que vient faire le SAT dans cette affaire ? Comme ca sent le roussi, ils essayent de récupérer un projet qui n’est pas le leur …
    comme d’habitude.
    Oui pour la fusion des CDC, c’est vital pour le Trièves. Mais certainement pas avec le SAT, qui veut nous faire confondre l’intérêt du Trièves, et les intérêts personnels de quelques individus du SAT.
    Note : Je ne mets pas tout le monde dans le même panier, ils y en a quelques-uns, au SAT qui essayent de bien faire leur boulot, surtout au niveau social et emploi, et ils ont bien du mérite.

Laisser un Commentaire




Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces