• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 30 novembre 2010

Archive journalière du 30 nov 2010

Marché de Noel

Marché de Noel dans Trièves culture & cinéma rad2CF9B

J’ai la joie de vous convier cette année de nouveau à venir me rendre visite au marché de noël de Monestier du Percy ( la Grange Didier ) le dimanche 5 décembre prochain, où je vendrai de l’artisanat équitable du Népal, confectionné par des tibétains réfugiés là-bas.

Les recettes de la vente permettront à notre association Enfance Népal d’avancer sur notre projet de forage et d’alimentation en eau de l’orphelinat de Sano Kokana à Patan, près de Kathmandou. Ce projet nous tient à coeur car l’orphelinat n’est plus alimenté en eau courante depuis le printemps 2009. Depuis, l’orphelinat doit se faire livrer en eau deux fois par semaine par un camion citerne. Pour ce faire, celui-ci doit emprunter le chemin qui traverse les rizières en les surplombant, et à force de passages de ce camion et des cars qui emmènent les enfants à l’école, il va bientôt ne plus être carrossable ( et là il faudra mettre en place un nouveau projet ! ).

Notre projet de l’eau a pu être monté grâce au soutien de la Fondation Sogreah ( Grenoble ), qui a envoyé gratuitement au printemps dernier une équipe afin d’établir un devis. Le montant des travaux s’élève à 22.000€, car il faut forer à 150 m sous terre ! Il inclut aussi le traitement des eaux usées. Il n’y a pas d’alternative possible, les cours d’eau alentours étant trop pollués. La Fondation est devenue de fait partenaire d’Enfance Népal, car elle souhaite aussi être présente à long terme pour la maintenance de l’infrastructure, et ce, à titre grâcieux.

La fondation Sogreah nous accorde d’ores et déjà une subvention de 6.000€. De notre côté, nous vendons de l’artisanat et nous travaillons sur de nombreux autres dossiers de demandes de subventions afin que ce projet puisse enfin voir le jour. D’autres partenaires nous aident aussi ( dons de droits d’auteurs de livres de photos par exemple, projet avec un lycée, etc… ).

Pour + d’infos, vous pouvez consulter le site de l’association, où vous pouvez également effectuer un don en ligne si cela vous dit, ou si vous ne pouvez pas venir dimanche.

http://enfancenepal.olympe-network.com/

Alors peut-être à dimanche pour vos achats de noël !
Séverine

Atelier cuiseurs solaire des 13-14 novembre 2010

Atelier cuiseurs solaire des 13-14 novembre 2010 dans Ecologie rad3F287

L’atelier de fabrication de cuiseurs solaires organisé conjointement par Trièves en Transition et l’association Les Pouces Vertes a réuni 7 bricoleurs motivés – confirmés et débutants – guidés par deux animateurs expérimentés, Jeremy Light et Pascal Sauvervald, qui avait participé à un premier stage en juin dernier.

rad44B64 dans PERSO

Étalé sur deux jours, les 13 et 14 novembre, ce second stage a alterné séances de construction des cuiseurs et temps de pause où la transition a été abordée en lien avec le sujet du stage : énergie solaire, cuisson solaire et rythme de vie, partage de savoir-faire et convivialité.

rad88824 dans Trieves palestine

Les repas en commun ont permis aux stagiaire de partager leurs expériences et leurs réflexions dans un climat détendu. L’intendance (accueil, pauses café, repas) était assurée par Pascale Cosson et Pierre Bertrand, laissant ainsi les stagiaires se consacrer entièrement à leur activité.

rad4EDF8

Enfin, un reportage vidéo destiné à une prochaine diffusion sur notre site a été réalisé par Laurent Cistac.

rad26E83

Le stage a démarré le samedi matin après une présentation des principes de fonctionnement et de construction des cuiseurs par Jeremy. Dans les semaines précédentes, les animateurs aidés de quelques stagiaires avaient rassemblé les matériaux de récupération (bois, aluminium, isolants, vitrages) nécessaires à la construction, trouvés principalement à la déchetterie intercommunale. La veille du stage, un séance d’initiation a été organisée pour les bricoleurs débutants.

La construction des cuiseurs a été l’occasion pour les bricoleurs d’échanges leurs techniques et leurs astuces et de venir en aide à ceux qui éprouvaient des difficultés, au point que nos deux animateurs se sont sentis parfois (presque) désœuvrés ! Les quelques enfants présents ont pu apprendre avec leurs pères.

rad35F75

Un cuiseur, c’est une caisse en bois soutenant le cuiseur proprement dit, constitué d’un bac métallique réfléchissant. L’espace entre le bois et le bac métallique est rempli d’un matériau isolant (laine de mouton, ouate de cellulose, etc.) et la caisse est recouverte d’un couvercle transparent (double-vitrage de récupération). Un second couvercle opaque est couvert d’aluminium et relevé pendant la cuisson, offrant une surface réfléchissante supplémentaire.

rad88E18

La chaleur solaire réfléchie et concentrée par les surfaces réfléchissantes est piégée dans le cuiseur grâce au double-vitrage, qui assure un effet de serre efficace.

Un récipient noir absorbant la chaleur est un plus pour cuire les aliments. Mais il ne faut pas s’y prendre au dernier moment : la cuisson est du type mijotage, ce n’est pas du fast-food ! Elle nous invite à un autre rythme de vie et à un autre regard sur notre façon de préparer nos repas.

Nous en avons aussi profité pour présenter Trièves en Transition, les défis qui nous attendent et le concept de transition, suscitant une discussion animée.

Le bilan du stage est jugé très positif par les stagiaires, dont plusieurs se sont portés volontaires pour aider à l’encadrement d’un futur atelier ou pour aider à réunir les matériaux. Une chaîne de transmission est en marche ! Un geste apprécié qui sera très utile, car 6 personnes se sont déjà pré-inscrites pour un futur stage. Chacun est reparti avec son cuiseur et des conseils de cuisson prodigués par Jeremy.

rad14302

Les doutes de Christoph Hensch

 La traduction en Francais d’un article que m’a fait parvenir Christoph Hensch concernant les « révélations » sur le massacre de Novi Atagi

L’article en anglais : http://www.stuff.co.nz/the-press/news/christchurch/4399881/Christoph-Hensch-doubts-claim

Les « révélations » : Massacre de Novi Atagi : la vérité ???

 Les doutes de Christoph Hensch dans Histoire rad874EA

La photo :Laissé pour mort: Christoph Hensch, le seul survivant d’une attaque de type exécution sur une équipe de la Croix-Rouge en Tchétchénie en Décembre 1996, tient la balle de calibre spécial KGB qui lui a transpercé l’épaule gauche et le poumon.

Le texte : Christoph Hensch, un homme de Christchurch espère encore d’identifier l’homme qui a tiré sur lui, mais  doute des nouvelles allégations selon lesquels cela aurait été un soldat russe.

En 1996, Hensch faisait partie d’une équipe de la Croix-Rouge attaqués par des hommes armés et masqués alors qu’il dormait dans une enceinte de l’hôpital de Novy Atagi, près de la capitale tchétchène, Grozny. Six collègues sont morts, y compris l’ infirmière néo zélandaise Sheryl Thayer. Hensch a été laissé en sang, avec un poumon perforé et une balle dans l’épaule gauche. À l’époque, la Russie avait accusé les rebelles tchétchènes de l’attaque. Cependant, s’exprimant au quotidien britannique The Times la semaine dernière, un défecteur du bureau fédéral de sécurité, le major Alexeï Potyomkins affirme qu’une unité Russe  »chercher et détruire » a effectué l’attaque, confondant les travailleurs la Croix-Rouge avec les rebelles tchétchènes. Potyomkins dit qu’il faisait partie de l’unité, qui venait de s’engager dans une fusillade avec les rebelles tchétchènes. L’unité cru que les rebelles s’étaient retirés à l’hôpital et est entré l’arme au poing.

Quatorze ans plus tard à Christchurch, Hensch natif de Suisse se souvient douloureusement de cette nuit. Il dormait quand sa porte s’ouvrit, révélant un homme au visage masqué, avec un pantalon de camouflage, une veste en cuir et un fusil.

« Il a juste sorti un pistolet et tiré sur moi sans dire un mot. »

Hensch veut toujours des réponses, mais n’est pas convaincu que le tireur était un Russe.

«Ce gars-là [Potyomkins] peuvent faire cette affirmation, c’est très difficile de vérifier. »

Pour Hensch, le scénario le plus probable est que l’une des factions tchétchènes a été responsable,  méfiante à l’égard des nombreux observateurs étrangers à l’approche des élections régionales.

« L’idée était d’effrayer les étrangers pour qu’ils s’en aillent.

«J’aimerais avoir une réponse définitive pour savoir qui était ce gars et pourquoi il a essayé de me tuer. »

Le frère de Thayer, Lloyd Thayer, de Wanaka, a déclaré hier que cette affirmation n’était pas nouvelle.

Thayer dit que la famille avait été informée par la Croix-Rouge internationale que l’hypothèse avait été de nouveau soulevée par un journaliste de Londres.

«C’était il y a longtemps et les chances de quelque chose de concret ressorte de cela sont probablement assez mince, dit-il.

«Ce n’est aucunement une révélation, et jusqu’à ce qu’il y ait quelque chose qui confirme ou infirme cette théorie … il n’y a pas grand chose qu’on puisse faire.

« Nous n’avons pas besoin de tout ça. Ca ne disparaitra jamais de nos mémoires. »

 

 

 

 

 




Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces