• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 28 décembre 2010

Archive journalière du 28 déc 2010

« Trièves en transition » dans le journal !

Il y a quelques jours, je sirote un café en lisant Libé au café des arts. De stupéfaction, je manque de renverser ma tasse en lisant un article. V’la ti pas qu’on cause de « Trièves en transition » dans le journal. Un petit article intéressant que voici ci dessous mais avec une journaliste qui n’a manifestement pas quitté ses bureaux parisiens pour l’écrire. Elle commence très fort : Des habitants de Trièves, une ville de 8 000 habitants dans l’Isère. Elle continue sur le même registre : A Trièves, les militants ont fédéré…

Donc madame la journaliste, on est bien content que vous écriviez sur les campagnards que nous sommes, ce serait encore mieux si vous faisiez une petite visite de terrain.

—————————-

Une trentaine d’habitants de Trièves, une ville de 8 000 habitants dans l’Isère, tentent depuis 2007 un pari fou : relever ensemble les défis de la ville de l’après-pétrole. Ils font partie du mouvement des «villes en transition», qui place les citoyens au cœur de l’action pour imaginer et construire une cité «résiliente», moins dépendante des énergies fossiles. Une démarche qui séduit de plus en plus dans l’Hexagone. Apparu en 2006 à Totnes, en Angleterre, le mouvement a rapidement traversé la Manche. Aujourd’hui, on dénombre une quinzaine de groupes locaux dans des villes comme Grenoble, Lyon ou, à une moindre échelle, Saint-Quentin-en-Yvelines. «La France constitue un terrain propice grâce à la popularité des pensées décroissante ou écolo», explique Luc Semal, chercheur et spécialiste de cette approche. A Trièves, les militants ont fédéré une quinzaine d’associations, d’agriculteurs et d’entreprises bio pour créer une dynamique locale. Des Amap (associations pour le maintien d’une agriculture paysanne) ont vu le jour ainsi qu’une vingtaine de sites de compostage et une plateforme de covoiturage.

Les habitants peuvent participer régulièrement à des ateliers pratiques les initiant à la construction de fours solaires ou au jardinage bio. «Nous n’en sommes qu’à la première phase, celle de la sensibilisation, tempère Pierre Bertrand, initiateur de Trièves en transition. Et cela prend du temps.» La récente traduction en français du Manuel de transition, la bible du mouvement, devrait favoriser son essor.

Cécile Calliez (Reporters d’espoirs)

Trièves en transition : http://aprespetrole.unblog.fr/

L’article de Libé : http://www.liberation.fr/terre/01012309893-trieves-en-transition-vers-l-apres-petrole




Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces