Mens, village parking : le débat

Mens, village parking : le débat dans 2011 cantonales rad42AB1

Mon article Mens, village parking ? a déchainé les passions. On remarque que les partisans du « tout bagnole » sont encore nombreux, même en ces temps d’inflation pétrolière… Allons allons messieurs, qui parle de polémique ? Juste un débat ! Et si on ne débat pas au moment des élections, quand le fera t’on ?

Le premier village tout piéton de France ? Certainement pas ! C’est une idée d’intégriste et moi, je suis centriste, ne l’oublions pas. Il faut une démarche pragmatique, chercher des solutions et non une série de problèmes qui permettent de justifier l’immobilisme.

Des solutions pour les déplacements dans Mens :

Il faudrait favoriser les cheminements piétons. Un exemple : les habitants des Levas qui ne disposent pas d’un terrain donnant sur le chemin des philosophes doivent impérativement accompagner leurs enfants à l’école en voiture. Les envoyer à pied sur la route serait suicidaire. Ne pourrait on imaginer des sentiers de rabattement sur ce chemin des philosophes ? De tels cheminements existent sur Clelles et Chichilianne, pas besoin d’aller loin pour trouver de l’inspiration. Il faut dire que l’actuelle municipalité, en particulier l’adjoint à l’urbanisme réfléchit à ce type de solutions. Mais pour l’instant, c’est à l’opposé que l’on assiste depuis plusieurs années avec la « privatisation » plus ou moins légale de passages ancestraux dans le bourg.

On pourrait aussi créer une piste cyclable dans le sens de la montée qui irait des Sagnes jusqu’à la Croix avec une branche montant vers les Levas. Inutile en descente, les vélos vont aussi vite que les voitures. Pas d’intégriste, on a dit !

Pour les voitures, encore une fois, la solution consiste à accélérer la rotation des stationnements. Quelques places de parking minute, peut être une extension de la zone bleue. Et l’arme suprème, que notre policier municipal puisse enfin sanctionner les récalcitrants multirécidivistes. Il est en place depuis bientôt deux ans, il a du repasser de multiples formations parce qu’il changeait de département et doit encore justifier de ses bonnes moeurs avant de pouvoir être totalement opérationnel. La formidable réactivité de notre administration à la Francaise, celle que le monde entier nous envie…

S’il fallait absolument se résoudre à augmenter les places de stationnement au Pré colombon, peut on imaginer de le faire par la mise en place d’un caillebotis herboré comme on le voit à Grenoble. C’est nettement plus élégant qu’une couche de macadam !

Des idées pour les transports hors de Mens :

Les transports publiques actuels sont en effet quasi inexistants. Tout écolo que je suis, je n’ai jamais pris le bus qui part de Mens à 5h50 pour arriver à Grenoble à 7h20 en se trainant pendant une heure et demi. A cette heure, je dors !

En lieu et place, on pourrait imaginer un départ en minibus de Mens vers 6h34, rabattement vers le train de 6h59 à Monestier de Clermont pour une arrivée à Grenoble à 7h44. Une heure dix de trajet et des horaires de départ nettement plus décents. On pourrait avantageusement remplacer les 2 aller-retours quotidiens en gros bus quasi vides par 4 rabattements sur les gares de Clelles et Monestier. Ces minibus pourrait partir en amont de Mens pour desservir également les villages du canton.

Il faudrait également se décider à créer, comme cela se fait ailleurs, de petits parkings relais dans chaque commune pour faciliter le covoiturage organisé ou au coup par coup. En suggérant par exemple un regroupement à cet endroit à l’heure ou à la demi de l’heure pour faciliter les rencontres.

J’avais proposé il y a quelques années la mise à disposition à Mens d’une voiture d’autopartage par Alpes auto partage (http://www.alpes-autopartage.fr/). L’investissement avait été jugé hasardeux au vu de la faible population. Je vais prochainement refaire la même proposition à la Mure. Si cela fonctionnait, on pourrait reconsidérer la question pour Mens.

En attendant, on peut encourager l’autopartage de type plus associatif et amical comme l’étudie « Trièves en transition » ou de type plus individuel comme le propose Livop (http://www.livop.fr/). Cela pourrait se faire également pour chacune des communes du canton.

Toutes ces solutions pourraient permettre à certains couples d’abandonner leur seconde voiture, de désencombrer Mens et… de faire de sérieuses économies.

Conclusion

Comme vous le voyez, mon cher Rebloch, mon bon Citron, mon brave Perceval, les pistes sont nombreuses pour nous éviter la vision d’un Mens – village Parking. C’est précisément ce que veulent éviter les touristes, citadins pour la plupart et qui sont confrontés aux charmes du tout bagnole tout le reste de l’année. Or le tourisme, c’est aussi de l’économie. Notre slogan de campagne est « Ecologie ET économie pour le Trièves ». CQFD !

29 Réponses à “Mens, village parking : le débat”


  • je pense avoir plusieurs modèles de dessous extraordinaires…

  • Un seul mot : extraordinaire !

  • eh bien olivier était là, avec sa fameuse veste polaire verte quetchua, et il a beaucoup échangé, avec quelques personnes, et tout particulièrement avec une jolie dame aux cheveux frisés et aux dents du bonheur.
    je n’ai donc pas osé le déranger, par timidité.
    j’aurais tant voulu lui parler, mais il devient tellement inaccessible!!
    je pense que je vais me faire prescrire quelques séances de massage pour faire vraiment connaissance avec lui…
    que préfères-tu, olivier, en ce qui concerne les dessous ??

  • ben alors, no news ? de mon temps, quand un quidam te donnait rendez vous dans un bas fond après avoir relevé le gant, ça ne se passaiy pas comme çà !!!

  • mais qu’est-ce que tu racontes ?
    tu ne vas donc pas au marché ce matin ??
    quelle idée, bon, reste chez toi, moi je m’en vais au café des sports.

  • je ne pourrai venir, le suspense durera donc…Pour le Fleuret moucheté, qui conviendrait mieux à la situation que le sabre ou la hache d’abordage, je suggère un bouchon de Cornas, à boire avant on ne sait jamais un accident est vite arrivé … Dédé Gonflé

  • j’y serai, cette fois le masque va tomber.
    tu vas avoir une surprise.

  • Messieurs
    Votre présence pluri-quotidienne sur ce blog est évidemment un grand honneur pour moi. Je considère cependant que des échanges épistolaires, fussent ils électroniques, ne remplaceront jamais le bon vieux contact humain. C’est pourquoi je me permet de vous suggérer une rencontre de visu pour continuer cette passionnante conversation. Par exemple au café des sports où je ferais un tour aujourd’hui vers midi après ma propagande habituelle sur le marché.
    Très cordialement.

  • Certes nous squattons le blog, mais écologiquement!
    Et puis, ce n’est pas le blog du futur président! quelle idée!

  • on seriat pas en train de sqatter le blog d’un futur président ?

  • eh non,un pseudo c’est quand on se sent trop connu…apatride,même pas de souche pure française! Après 40 ans,6 communes , je ne sens même pas mes 4 enfants nés ici « Trièvois, alors moi …je me contente de mes photos !

  • on ne peut rien te cacher, un vrai!
    et toi, si tu t’appelles trièves, tu ne dois pas être né ici, n’est-ce pas ?

  • tout compte fait, le rebloch n’est pas si coulant que ça et sent plutot bon….Savoyard ?

  • mon cher olive,
    c’est bien plus rigolo de faire le parasite sur le dodiblog!
    et puis, au vu de ce que je n’ai rien à dire de vraiment constructif, je préfères venir rigoler avec vous, plutôt que créer un blog de merde qui n’est pas intéressant.

  • Mon cher Rebloch
    Merci encore pour tous tes commentaires. Une question me vient à l’esprit : pourquoi ne crées tu pas un blog pour soutenir Annette et Pierre ? Tiens, j’ai déjà trouvé le nom : le REBLOBLOG !

  • mon cher trièves,
    je n’ai pas tout compris ta réthorique, mais peu importe, retiens ceci :
    RESPECT DE MOI A TOI,
    et au plaisir de te rencontrer… au café du commerce ? ou des arts ou des sports plutôt, pour être plus sûr de se voir!

  • Bonjour maître reblochon, et un grand merci pour cette belle leçon d’humour au troisième degré, suite à mon commentaire cynique au deuxième degré… L’imitation de dispute du café du commerce était parfaite, et sans complexe, vous n’avez pas comme moi cru utile de laisser des traces pour être sûr que l’interlocuteur comprenne qu’il ne fallait pas prendre cela pour argent comptant… Preuve est faite donc qu’on peut rire de tout entre gens de bonne compagnie! Si j’osais, je parlerais d’un concept intéressant , le vélo nucléaire par exemple, pour être bien sûr qu’un descendanr de Khadafi n’est pas caché dans un recoin avant d’aller voter, et pour verfifier l’étendue du vocabulaire ordurier d’un individu, savoyard et malodorant, certainement coulant, si on en juge par son pseudo…Kami Kase

  • un grand merci, olive, pour le grand honneur que tu me fais d’avoir publié à la une, ce qui est certainement mon oeuvre majeure de ces derniers jours.
    merci aussi pour la photo, sans l’odeur dieu soit loué.

    et enfin merci pour tout le reste, et en particulier pour ce trait de caractère pur et enfantin qui te caractérise : la naïveté.

    CHERES AMIES, CHERS AMIS, CHEDLI ELHOUMI,
    VOTONS PELLEGRIN, VOTONS SUZZARINI,

  • olivier, promis, c’était mon dernier commentaire ordurier, mais quand même, il ne te pousse pas à bout à déclarer que MENS est mal habité ??
    ce mec, c’est par le mauvais goût qu’il sest habité, franchement, reblochonnons-nous, quoi!

  • Voilà, c’est toujours pareil : les élections approchent, Rebloch se chauffe, je m’éloigne 24 heures et il part en live. Du calme et de la courtoisie dans les rangs !

  • mal habitée ? reste donc à LALLEY ou ailleurs, et ne viens plus nous emmerder à MENS, si notre face te gêne, povcon.

  • Faut le reconnaitre, Mens est une charmante bourgade, mais sacrément mal habitée… je soutiens donc san réserve tous ceux qui essaient de remplacer les habitants par des pots de fleur, des parcmètres ou des touristes, fussent ils Belges…arf arf arf Kami Kase

  • je vous promets une belle reblochonnade, chers amis!

  • eh olivier, garde donc tes forces pour la présidentielle, tu caracolles en tête dans les sondages! arf arf arf!!

  • c’est juste un poème virtuel

    VOTEZ ANNETTE ET PIERRE

    vous ne le regretterez jamais…

    annette, la mère poule rêvée pour ses administrés
    pierre, la force tranquille de cornillon, il est trop beau

  • TOUS A VELO!
    les ouvriers
    les écolos
    tous les merdeux
    et les bobos

    les vieux les jeunes
    les têtes de noeud
    les commeçants
    les aristos

    et maniez vous
    ya plus de pétrole
    c’est une grosse merde
    votre bagnole

    c’est olivier
    qui nous l’a dit
    nous bourre le mou
    depuis longtemps

    il a raison
    notre écolo
    allez votez
    pour dodinot

  • mon cher olivier, merci d’avoir un tel sens du sacrifice en consacrant tant de temps et d’énergie à remuer toute cette merde de problématique de bagnoles.
    je crois sincèrement que tu as raison sur toutes tes propositions, mais que tu es trop naïf sur l’espèce humaine.
    je te tire donc mon chapeau, et te souhaite une grande réussite dans tous tes projets.

  • Dites-nous, dynamique candidat qui a le grand mérite d’animer une campagne inexistante…avez-vous lu la charte de l’Ecotourisme, à propos d’économie et de Tourisme? Edifiante lecture, ce beau label n’a rien à voir avec un développement touristique…mais bon, découvrez-le et blogons-en!

    Sinon, il y a une petit sujet à débattre: la ferméture de Terre Vivante aux visiteurs individuels…
    A Mens et à Clelles, les commerces souffrent beaucoup, et certains ferment.
    Doit-on y voir un effet de la magnifique gestion locale…? AHHHHHH, la b onne odeur de SCOT! AHHHHH, le splendide bilan du SAT!! OHHHH, le très cher
    CET!

  • Les solutions co-voiturage, train, bus etc. ne fonctionnent que pour des gens qui ont envie de faire un effort.

    Moi, impatient de nature, n’arrive pas à consacrer du temps dans un train ou bus ou à chercher/attendre quelqu’un pour faire du co-voiturage et du coup perdre beaucoup de temps.

    La solution bus ou train ne me convient pas du tout (aller à gare de Monestier, attendre, en arrivant à Grenoble faut prendre le bus pour aller à Meylan (> 1h15).

    Pour aller à mon boulot (de St. Guillaume à Meylan), la voiture est toujours le moyen de transport le plus rapide malgré les bouchons (50 min. je dirais).

    Quandmême un point (positif) : ma femme et moi font co-voiturage.

Laisser un Commentaire




Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces