Archive mensuelle de mars 2011

Page 7 sur 7

La taxe à la taxe…

Ce matin en ouvrant mon courrier, surprise : une lettre de l’ami Marcel, président de la CDC de Mens. Et une bonne surprise : le conseil général vient de décider l’instauration d’une taxe additionnelle à la taxe de séjour pour les hébergeurs ! Encore plus fort, cette taxe annoncée par une lettre du 4 mars est effective à compter du 1er janvier. Zut, vas falloir envoyer une lettre recommandée à nos touristes précédents pour réclamer les 36 centimes qu’ils nous doivent…

La taxe à la taxe... dans 2011 cantonales rad65782L’imagination et l’enthousiasme de Dédé Vallini ne connaissent plus de bornes. Bizarre. On annonce d’habitude ce genre de bonnes nouvelles juste après les élections et pas juste avant. Peut être sont ils tellement surs de gagner…

 

Les camions de la déroute

Les camions de la déroute dans Ecologie rad22E2A

Hier soir, au musée du Trièves, projection du documentaire de mon copain Laurent sur les dégats du transport routier à travers les Alpes. On en sort avec le sentiment qu’en matière d’écologie, il y a « ceux qui en parlent sans rien faire » et « ceux qui en font sans rien dire ».

Dans la première catégorie, nous Français, qui papottont depuis des décennies sur le ferroutage et le tunnel Lyon-Turin sans que rien n’avance.

Dans la seconde, les Suisses qui fixent des quotas (600 000 par an) au nombre de camions autorisés à franchir les Alpes et qui viennent de creuser 2 gigantesques tunnels ferroviaires pour y rabattre le trafic de marchandise :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Tunnel_de_base_du_Saint-Gothard

http://fr.wikipedia.org/wiki/Tunnel_de_base_du_L%C3%B6tschberg

Vos candidats préférés sont sur Trièves info…

Vos candidats préférés sont sur Trièves info... dans 2011 cantonales radC8480

Trièves info vient d’ouvrir un forum sur les élections cantonales. Votre candidat préféré a immédiatement saisi l’occasion pour y exposer son programme et ses rendez vous : http://www.trieves-info.com/forum/actu-les-elections-cantonales/les-elections-cantonales-sur-mens/les-candidats-sur-le-canton-de-mens

Gaz de schiste encore

Image de prévisualisation YouTube

Plus : http://www.cap21.net/

Le poème de Reblochon

Reblochon nous a gratifié d’un magnifique poème qui mérite mieux que d’être relégué au fond d’un commentaire. J’en aime beaucoup la conclusion… Merci reblochon, tu es de parole, je savais que je pouvais compter sur toi !

reblochon.jpg

TOUS A VELO!
les ouvriers
les écolos
tous les merdeux
et les bobos

les vieux les jeunes
les têtes de noeud
les commeçants
les aristos

et maniez vous
ya plus de pétrole
c’est une grosse merde
votre bagnole

c’est olivier
qui nous l’a dit
nous bourre le mou
depuis longtemps

il a raison
notre écolo
allez votez
pour dodinot

Somewhere

Somewhere dans Trièves culture & cinéma radDFA92

Le pouvoir de la Place Tahrir

Nous avons le plaisir de vous inviter vendredi 4 mars à 20h au centre culturel de Mens à une soirée de témoignage et de débat sur la révolution en Egypte animée par Andrée Schepherd qui était présente aux Caire pendant les
événements ayant abouti au départ de Moubarak.

“Le pouvoir de la Place Tahrir”

Témoignage sur la Révolution
égyptienne

Je me suis par bonheur trouvée en Égypte quand s’est déclenché le Mouvement du 25 janvier. J’étais alors à Louxor, en Haute Égypte, mais je suis rentrée au Caire le samedi 29 janvier. J’y étais accueillie par mes amis Amina et Sayed, tous les deux enseignants à l’Université du Caire.

C’est chez eux et avec eux que j’ai vécu ces journées qui ont vu le déferlement de millions d’Égyptiens dans les rues du Caire, d’Alexandrie, de Suez, et à travers tout le pays… Et la déroute du régime. Et l’émergence de l’espoir de la construction d’un régime démocratique.
Mais je suis rentrée 3 jours trop tôt (le 8 février) pour célébrer sur place la démission de Moubarak – c’est mon regret. J’aurais aimé vivre avec eux l’euphorie, après la colère.

Je ne suis ni spécialiste du Moyen-Orient, ni journaliste, et je ne parle que quelques dizaines de mots d’arabe égyptien.
Universitaire, j’ai observé avec mon expérience de l’étude de l’histoire des mouvements politiques britanniques et ma connaissance de l’anglais, ce que les chaînes de télévision (AlJazeera, Alarabya, BBC World News…) nous ont montré à jet continu. J’ai rencontré les habitants de la cité et du quartier populaire où habitent mes amis, leurs collègues et leurs étudiants. Ils ont traduit pour moi, en français ou en anglais, déclarations et témoignages. J’ai rapporté des photos, des communiqués du Mouvement. Mes yeux et mes oreilles sont encore frémissants  de tout ce que j’ai vu et entendu. Et depuis mon retour, je continue à être en lien avec ceux du Caire, et j’ai découvert l’écho qui nous en est donné, ici.

Témoigner est un moyen de les soutenir, et de soutenir cette vague de fond qui maintenant balaye, après la Tunisie, la Lybie toute proche, le Yémen, Bahrein….

Andrée Shepherd

Bien cordialement Chedly Elloumi et
Claude Brand
Rue Vitel  38710 Mens
tél : 04 76 34 31 05
06 14 40 44 15
claude.brand1@gmail.com
http://membres.lycos.fr/leviteloux/
www.surlespasdeshuguenots.eu
www.aremdt.org

Mens, village parking : le débat

Mens, village parking : le débat dans 2011 cantonales rad42AB1

Mon article Mens, village parking ? a déchainé les passions. On remarque que les partisans du « tout bagnole » sont encore nombreux, même en ces temps d’inflation pétrolière… Allons allons messieurs, qui parle de polémique ? Juste un débat ! Et si on ne débat pas au moment des élections, quand le fera t’on ?

Le premier village tout piéton de France ? Certainement pas ! C’est une idée d’intégriste et moi, je suis centriste, ne l’oublions pas. Il faut une démarche pragmatique, chercher des solutions et non une série de problèmes qui permettent de justifier l’immobilisme.

Des solutions pour les déplacements dans Mens :

Il faudrait favoriser les cheminements piétons. Un exemple : les habitants des Levas qui ne disposent pas d’un terrain donnant sur le chemin des philosophes doivent impérativement accompagner leurs enfants à l’école en voiture. Les envoyer à pied sur la route serait suicidaire. Ne pourrait on imaginer des sentiers de rabattement sur ce chemin des philosophes ? De tels cheminements existent sur Clelles et Chichilianne, pas besoin d’aller loin pour trouver de l’inspiration. Il faut dire que l’actuelle municipalité, en particulier l’adjoint à l’urbanisme réfléchit à ce type de solutions. Mais pour l’instant, c’est à l’opposé que l’on assiste depuis plusieurs années avec la « privatisation » plus ou moins légale de passages ancestraux dans le bourg.

On pourrait aussi créer une piste cyclable dans le sens de la montée qui irait des Sagnes jusqu’à la Croix avec une branche montant vers les Levas. Inutile en descente, les vélos vont aussi vite que les voitures. Pas d’intégriste, on a dit !

Pour les voitures, encore une fois, la solution consiste à accélérer la rotation des stationnements. Quelques places de parking minute, peut être une extension de la zone bleue. Et l’arme suprème, que notre policier municipal puisse enfin sanctionner les récalcitrants multirécidivistes. Il est en place depuis bientôt deux ans, il a du repasser de multiples formations parce qu’il changeait de département et doit encore justifier de ses bonnes moeurs avant de pouvoir être totalement opérationnel. La formidable réactivité de notre administration à la Francaise, celle que le monde entier nous envie…

S’il fallait absolument se résoudre à augmenter les places de stationnement au Pré colombon, peut on imaginer de le faire par la mise en place d’un caillebotis herboré comme on le voit à Grenoble. C’est nettement plus élégant qu’une couche de macadam !

Des idées pour les transports hors de Mens :

Les transports publiques actuels sont en effet quasi inexistants. Tout écolo que je suis, je n’ai jamais pris le bus qui part de Mens à 5h50 pour arriver à Grenoble à 7h20 en se trainant pendant une heure et demi. A cette heure, je dors !

En lieu et place, on pourrait imaginer un départ en minibus de Mens vers 6h34, rabattement vers le train de 6h59 à Monestier de Clermont pour une arrivée à Grenoble à 7h44. Une heure dix de trajet et des horaires de départ nettement plus décents. On pourrait avantageusement remplacer les 2 aller-retours quotidiens en gros bus quasi vides par 4 rabattements sur les gares de Clelles et Monestier. Ces minibus pourrait partir en amont de Mens pour desservir également les villages du canton.

Il faudrait également se décider à créer, comme cela se fait ailleurs, de petits parkings relais dans chaque commune pour faciliter le covoiturage organisé ou au coup par coup. En suggérant par exemple un regroupement à cet endroit à l’heure ou à la demi de l’heure pour faciliter les rencontres.

J’avais proposé il y a quelques années la mise à disposition à Mens d’une voiture d’autopartage par Alpes auto partage (http://www.alpes-autopartage.fr/). L’investissement avait été jugé hasardeux au vu de la faible population. Je vais prochainement refaire la même proposition à la Mure. Si cela fonctionnait, on pourrait reconsidérer la question pour Mens.

En attendant, on peut encourager l’autopartage de type plus associatif et amical comme l’étudie « Trièves en transition » ou de type plus individuel comme le propose Livop (http://www.livop.fr/). Cela pourrait se faire également pour chacune des communes du canton.

Toutes ces solutions pourraient permettre à certains couples d’abandonner leur seconde voiture, de désencombrer Mens et… de faire de sérieuses économies.

Conclusion

Comme vous le voyez, mon cher Rebloch, mon bon Citron, mon brave Perceval, les pistes sont nombreuses pour nous éviter la vision d’un Mens – village Parking. C’est précisément ce que veulent éviter les touristes, citadins pour la plupart et qui sont confrontés aux charmes du tout bagnole tout le reste de l’année. Or le tourisme, c’est aussi de l’économie. Notre slogan de campagne est « Ecologie ET économie pour le Trièves ». CQFD !

1...34567



Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces