Elections à la CDC du Trièves

Aujourd’hui, les résultats et quelques commentaires sur cette délicieuse soirée d’élections au sein de la nouvelle CDC du Trièves, hier soir à Saint Martin de Clelles. Un peu plus tard, je ferais les commentaires en détails sur cette élection dont l’ambiance augure bien mal des débuts de cette institution.

Samuel Martin, maire de Monestier du Percy, président sortant de la CDC de Clelles, élus par 25 voix contre 16 à Jean Paul Mauberret, 2ème adjoint à Mens et président sortant du SAT. Pile poil le pronostic que j’avais fait juste avant l’élection, pas vrai Thomas ?

Sans grand risque de se tromper, et malgré le vote à bulletin secret, on peut penser que Samuel a fait quasi le plein des voix sur le canton de Clelles (sauf le Percy ?), sur celui de Monestier (sauf Roissard, Saint Paul les Monestier ?) alors que celui de Mens a voté majoritairement pour Mauberret (quid de Lavars, Saint Jean d’Hérans ?). Un vote assez « ethnique » donc mais c’est la démocratie.

Les choses se gatent avec l’élections des vice présidents. On décide d’abord d’en avoir 8 (le maximum autorisé par la loi) et de les élire, on s’occupera des attributions plus tard. Ce qui sent plus l’élection en fonction des arrangements que de l’expérience et des compétences. On propose 4 pour le canton de Monestier, 3 pour celui de Mens et 1 pour celui de Clelles (qui a déjà la présidence).

A chaque fois, sauf pour le 5 vice président, Samuel Martin propose un candidat. Tous accepte, sauf Annette Pellegrin, proposée pour être 2 ètre 2ème vice présidente, Samuel Martin proposant alors Alain Hermil Boudin. L’arrangement préalable se confirme. JP Mauberret se présente pour la 2ème, 3ème et 4ème vice présidence jusqu’à ce que Samuel Martin lui concéde la 5ème… Il est vrai que notre nouveau président de CDC a plaidé pour une équipe homogéne…

Les élections se succédent avec à chaque fois un bloc d’environ 25 conseillers votant le petit doigt sur la couture du pantalon.

1ère vice présidente : Frédéric Puissant, maire de Chateau Bernard et conseillère générale du canton de Monestier

2ème : Alain Hermil Boudin, maire de Lavars

3ème : Marie Claire Brizion maire de Clelles et conseillère générale suppléante du canton de Clelles

4ème : Robert Riotton, maire de Saint Martin de la Cluze et conseiller général suppléant du canton de Monestier

5ème : Jean Paul Mauberret

6ème : Marie Jo Villard, maire de Monestier de Clermont face à Christophe Drure qui fait un baroud d’honneur

7ème : Eric Bernard, de Saint Jean d’Hérans

8ème : Jérome Fauconnier, maire d’Avignonet

Maintenant au boulot, les détails plus tard

25 Réponses à “Elections à la CDC du Trièves”


  • C’est la ruée tout le monde et même moi nous nous jetons dans la mêlée, c’est bon nous pouvons dire ce que l’on veut aujourd’hui alors que nous avons fermé notre gueule pendant trois ans peut être avions nous peur!!!!!
    Moi en tous cas grâce à mon anonymat je m’en fout j’ai toujours été un lâche et je m’en vante, courage fuyons c’est mon truc et ça me permet de dire des gros mots na.
    Au village si je disais mon nom,
    j’aurais mauvaise réputation
    je me démènerai ou je resterai coi
    et je passerai pour un je ne sais quoi
    je ne fais pourtant de tort à autrui
    en disant du mal de tous ces pourris
    Salut

  • S’agissant du travail des élus à l’ex CDC de Mens,la rumeur dit que le Président a eu beaucoup de chance d’avoir une bonne secrétaire qui a beaucoup gratté pour lui…mais au fait,qu’en est-il du personnel resté sur la touche? à la maison du territoire ou à la mairie de Mens?? Quelqu’un a t-il des nouvelles?

  • si on en juge sur la QUALITE du travail effectuée par chacun, pour ma part, je ne suis pas sûr que ça aurait changer grand chose… car je ne peux pas dire que le travail des candidats mensois à la CDC soit remarquable, m’enfin ce n’est que mon avis.

  • Et si les habitants avaient pu voter…
    on leur aurait demandé, dans chaque commune, à eux-aussi, d’élire, quelles que soient leur sensibilité politique, leur appréciation et reconnaissance du travail et de l’implication de chacun…, quelles que soient leur âme et conscience…, les 3 présidents de Communauté de communes sortants ?

    A-t-on vraiment les élus qu’on mérite ?

  • L’arroseur arrosé, c’est du grand classique! On peut dire qu’à Mens, ils se sont tous arrosés les uns les autres. Belle équipe municipale, sans étiquette, rappelons le…
    Bonjour l’ambiance des prochains conseils municipaux.
    2014 s’annonce comme un sommet du réchauffement…pour les malaises, on pourra faire appel à l’infirmière municipale, élue, rappelons-le, avec plus voix que Mme le maire…et qui a été fort maltraitée.

  • Pour les amateurs, on peut faire une recherche sur le net, et voir qu’il y a eu une autre affaire Calvat à la FFS.

  • Attendez l’adoption du SCOT pour constater les dégats sur le Trièves, et son apauvrissement planifié.
    Et qui a voulu rejoindre le SCOT avec tant de force? je vous laisse la réponse.
    Rappelons que le Maire de Monestier avait alors écrit à propos du SCOT que le Trièves deviendrait une sorte de camp d’indiens.
    Un peu de mémoire ne nuit pas au jugement!!

  • Nous apprenons par le daube de ce jour que notre actualité s’est enrichie d’une nouvelle affaire qui va nous tenir en haleine tant elle a de l’importance. Après l’affaire des poisons, l’affaire Dominici, l’affaire des frégates de Taîman, voici l’affaire du Marcel CALVAT de Mens.
    Qu’apprends je à la lecture de cet article,
    Ces mécréants de conseillers municipaux de Mens n’auraient pas validé les petits arrangements de pouvoir pris en amont ? crime de lèse majesté!! Mais il me semblait qu’un conseil municipal élu par sa population était souverain pour les affaires concernant sa commune.Il me semblait aussi que la Loi prévoyait que les conseils municipaux devaient élire en leur sein leurs représentants.
    Mais peut être que dans le Trièves la Loi ne s’applique pas et que la nomination des délégués relève du seul fait du Prince!!

  • oui, c’est préférable, et c’est plus prudent.

  • Bonjour à tous
    On peut critiquer ce début de présidence et je pense qu’il y a de quoi.
    Mais je demande à chacun de ne pas employer de termes insultants, c’est préférable et c’est plus prudent…
    Olivier Dodinot

  • Une première scéance choquante pour un trièvois
    Des règlements de compte entre petits magouilleurs
    Un Calvat qui a joué en coulisse pour se venger et qui rigolait pendant la scéance !!!
    Un président élu ! presque facho qui n’a AUCUNE vision du Trièves. il n’en a pas parlé ! Qui en a d’ailleurs ? Exprimez vous que diable !
    Des représentants pitoyables dan cette CDC avec « un petit doigt sur la braguette » qui n’ont que faire des intérêts du Trièves
    Et le Trièves dans tout ça ? Que nenni
    Et on en a pour 2,5 ans comme cela ?
    Merci M Calvat de votre nullité puérile, j’aurai honte à votre place
    La maire de Mens et les habitants devrait demander sa démission, je la demande :

    CALVAT DEMISSION ! CALVAT DEMISSION ! CALVAT DEMISSION !

    Mme le Maire de Mens jetez ce monsieur malsain de votre conseil. Il n’apporte que des emmerdements et n’apporte rien. Je ne voterai pas la liste qui comportera son nom à la prochaine élection municipale !

  • @Caillette, et certainement à d’autres
    On aura beau réunir 3 cantons, le CDC-Trièves aura du mal à dépasser les 3500 habitants, en restant en dessous de la limite basse pour un SCOT. Ce n’est pas en accueillant des tributaires du RSA et leurs projets délirants que l’on va faire des projets ambitieux pour notre Trièves. Si on veut du développement local, il faut des entrepreneurs, des financiers, des entreprises, et aussi des gens *motivés* pour y travailler (Pensez vous qu’il soit normal que tout s’arrête quand la route RD1075 est recouverte par 10 cm de neige ?, Pensez vous qu’il soit normal qu’une autoroute débouche sur 3 départementales ? Pensez vous qu’il soit normal que la SNCF remplace des trains par des bus ?).
    Que l’on commence par consolider les entreprises qui osent s’installer en Trièves, que ce soit pour l’agriculture, le commerce et le tourisme, et ce sans plomber ceux qui payent les impôts, ce sera déjà pas mal.

  • voter le doigt sur la couture ou le doigt ailleurs
    pour éliminer quelqu’un est choquant,certes, mais qui a déclenché ce processus?
    je constate que la notion de démocratie est differente suivant le camp des gagnants ou des perdants
    quand des petits politicards de tous bords à l’esprit retréci veulent jouer dans la cour des grands on arrive à des situations dignes du grand guignol

  • Merci à Guillaume Gontard pour ce commentaire qui montre qu’il existe des élus ayant une idée digne de la politique.
    Il est très regrettable que cette nouvelle communauté de communes s’installe sur des bases aussi peu ambitieuses, et pour tout dire désolantes, alors que c’est désormais uniquement par elle que pourra passer toute politique de développement local. Ce n’est pas avec de la gestion de services que notre territoire pourra préparer son avenir, mais en poursuivant les réflexions et les travaux engagés par tous ses acteurs, élus et simples habitants, depuis tant d’années, et qui en ont fait ce qu’il est aujourd’hui…

  • Il y en a un dont personne ne parle mais qui a certainement bien contribué aux magouilles dont il se dit avoir été victime… M.Calvat doit bien jubiler de ces votes « anti-Mauberret »…

  • Les forces politiques ont parlé. Samuel est élu. Le vote n’a pas été marqué par la reconnaissance du travail accompli, celui-ci n’a que peu d’importance aux yeux d’un certain nombre d’élus siégeant autour de la table ( ils étaient 26 de ceux là), il fallait faire en sorte d’exclure un homme.
    Pour un observateur extérieur, le fait de constater que tant de gens intelligents sont capables de voter le doigt sur la couture du pantalon dans le seul but d’éliminer quelqu’un est choquant. Alors, pour se conforter dans sa position, on se dit que c’est la démocratie.
    La soirée fut au delà de ce que l’on pouvait attendre, nous pourrions l’appeler la soirée du 25-16. Sitôt élu le président montra sa méthode affirmant son caractère, refusant d’indiquer quelle serait la nature des fonctions déléguées aux Vice Présidents, indiquant que cela relevait de sa seule responsabilité,présentant lui même les candidats pour lesquels voter, bref le coq et sa BASSE COUR.
    Même les horaires des futures réunions sont des sujets qui le font monter en pression.
    Allez les « perdants », gardez la tête haute, vous pouvez au moins vous regarder dans la glace le matin..

  • Bravo a Annette Pellegrin d’avoir refusé la proposition de S Martin de prendre le poste de 2ème Vice Président pour ne pas cumuler et d’avoir proposé que ce soit Jean Paul Mauberet artisan actif de la fusion qui de plus était soutenu majoritairement par le Conseil municipal de Mens. Comment expliquer le refus de S Martin devant ce qui était la volonté de toute une collectivité représentée par ses élus, ceci n’apparait ni fair play, ni très respectueux d’une expression démocratique et n’est pas de bonne augure pour les citoyens qui attendent de leurs élus qu’ils laissent d’avantage de côté leur ego et toute demarche partisane pour se consacrer pleinement à la bonne gestion du bien publique.

  • Précisions,
    Je suis le délégué de la commune du Percy à la CCT et je peux confirmer que « le Percy » a soutenu la candidature de Jean-Paul Mauberret. Ce choix n’a rien de secret puisqu’il a été discuté en conseil municipal et annoncé en réunion publique.
    (M. Mauberret avait fait l’effort d’indiquer son choix à chaque délégué et de présenter ses objectifs. M. Martin n’a pas souhaité annoncer sa candidature avant le jour du vote).
    Effectivement, deux manières de travailler, deux visions de notre Trieves, deux options politiques se sont affrontées, un vote démocratique a tranché.
    Ensuite, le choix aurait pu être de constituer une équipe ouverte en s’appuyant sur les compétence existantes. La volonté du président (et de l’UMP local) a été autre et les choix ont été clairement politiques.
    Encore une fois c’est la démocratie.
    Une démocratie quelques peu aveugle qui vote sur des noms sans affectation, sans connaitre les compétences qui seront à exercer… drôle d’organisation.
    Arrêtons simplement de faire croire que les clivages politiques n’existent pas et que nous travaillons tous en osmose vers un but unique. Les appareils politique sont bien présents et nous l’avons vu hier soir avec l’UMP.
    Nous ne sommes pas tous d’accord, nous ne souhaitons pas tous la même chose et c’est bien, à condition qu’il y ait du projet, de l’écoute, du débat et pas uniquement des calculs personnels.
    Une politique clairement conservateur l’a remporté hier soir, c’est la démocratie et je souhaite à cette nouvelle équipe « homogène » bon travail.
    J’espere que cette communauté de services que l’on nous prépare laissera un peu de place aux futilités que sont la culture, l’aménagement du territoire et notre agenda 21, l’économie durable…

    Bon vent,

    Guillaume Gontard,

    Pour info: F. Puissat a été élue presque à l’unanimité, curieux…

  • Samuel Martin: le Éric Besson du trièves.

  • Ce ne serait pas plutôt Frédérique Puissat, maire de Château-Bernard et conseillère générale du canton de Monestier de Clermont ?

    Ouf !! ça aurait pu être pire!
    Alors tout ce beau monde va se réunir dans un tipi sur le rond point du col du Fau… :) c’est cool!

  • Qui c’est cette Puissant?
    Ce serait pas Puissat?
    Faut-il voir là une admiration cachée?

  • Oliblog, bravo pour ton pronostic et ton CR.
    On attend la suite avec impatience!
    Ne sois pas trop soucieux pour l’ambiance: face aux mauvais perdants, il faut des « bons » gagnants.
    N’hésite pas à commenter ce que va écrire LM dans le Daubé!

  • La démocratie a été respectée comme pour Marcel Calvat et jean louis Goutel. Les alliances ne sont que le reflet d’une politisation à outrance des élections locales; quand on entend que toute décision d’un conseil municipal est une décision politique ,il est difficile d’imaginer une osmose des élus.

  • Cher Camembert,
    c’est toujours ce que l’on dit quand les résultats ne répondent pas aux attentes…
    De toute façon, il y toujours prise de pouvoir: l’essentiel est ce que l’on en fait!
    Le problême de la démocratie, c’est que la majorité l’emporte.
    Quand aux magouilles, paix au defunt SAT…et à la démocratie participative!

  • Bravo pour cette publication très pertinente et plus rapide que le Dauphiné Libéré.
    C’est effectivement la victoire du grenouillage et de la magouille. Les choses se savaient depuis plusieurs semaines.
    Mon commentaire : Contrairement à ce qui est dit, il s’agit d’une prise de pouvoir et non pas de l’expression de la démocratie.

Laisser un Commentaire




Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces