• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 20 janvier 2012

Archive journalière du 20 jan 2012

Les élections Trièvoise selon le Dauphiné libéré

Les élections Trièvoise selon le Dauphiné libéré dans Non classé radB1DC8

Dans son édition d’aujourd’hui, le Dauphiné publie un article assez percutant sur les élections au sein de la nouvelle CDC du Trièves.

Certes 24 heures après votre dodiblog :Elections à la CDC du Trièves

Et qui n’est qu’un pale résumé de la version complète que je vais vous livrer dans quelques heures, le temps d’agiter les doigts sur le clavier.

Une contre vérité à souligner. Il y est dit que JP Mauberret était le seul à porter une cravate, espérant sans doute être président et s’étant habillé en conséquence. Cela est faux. Tout le monde savait pertinement que les jeux étaient fait, Samuel Martin ayant rallié, avec l’aide de Frédérique Puissat, la grande majorité des votes des cantons de Clelles et Monestier. J’avais d’ailleurs fait un pronostic sur le résultat du vote, pronostic qui s’est révélé parfaitement juste. Il suffisait de voir, en début de réunion,  la mine consternée des délégués de Mens et celles réjouies de Samuel Martin et de Marcel Calvat pour se faire une idée des résultats à venir.

Déclaration de candidature

Jean Paul Mauberret m’a fait parvenir sa déclaration de candidature pour l’élection de président de la CDC du Trièves. Là voici donc in extenso.

Déclaration de candidature dans Trièves: politique locale rad50987

MERCREDI 18 JANVIER 2012                              ST MARTIN DE CLELLES

 

DECLARATION DE CANDIDATURE     Jean-Paul    MAUBERRET

Mesdames, Messieurs, Cher(e)s Collègues,

Si nous sommes là aujourd’hui, Conseillers Communautaires titulaires et suppléants, c’est parce que nous avons obtenu la confiance de nos collègues conseillers municipaux……

En pensant à eux, je me dis, que si , de surcroît, par votre vote, vous me choisissez pour présider notre Conseil Communautaire, alors, je mettrai l’information, la communication et la transparence au cœur des relations avec chacune de nos 28 communes.

C’est un engagement que je prends.

 

Ne pas laisser un seul de nos villages sur le bord du chemin ;

Faire que chaque commune, même si elle nous a tranféré la compétence, joue ce rôle d’aiguillon, d’agitateur d’idées,de force de proposition pour nourrir, dans nos commissions qui leur seront ouvertes,  notre travail d’élaboration d’un projet de territoire essentiel pour que la cohésion, la solidarité et la cohérence soient les marques fortes de la  gouvernance que nous mettons en place à présent.

 

De Tréminis à Château-Bernard, de Cordéac à Chichilianne, cultivons nos différences pour un Trièves vivant et accueillant. Notre projet de territoire ne doit pas rester un vœu pieux remis à plus tard. C’est un objectif d’actualité inscrit au préambule de nos statuts et le moteur de notre intercommunalité.

Ne cédons pas à la morosité ; donnons des perspectives à notre action.

C’est un engagement que je prends.

 

Des perspectives oui, mes des perspectives géographiquement réparties,  collégialement partagées et budgétairement maîtrisées.

 

Géographiquement partagées….

Il sera nécessaire dans le partage des responsabilités que nous allons faire aujourd’hui , de trouver ensemble la représentation   géographique équitable des Vice-présidences et l’expertise de celles et ceux qui seront choisis parmi nous pour former l’exécutif de notre Territoire.

C’est un engagement que je prends.   

 

Collègialement partagées ….  

En effet, Par mon expérience au SAT,   sur un dossier aussi complexe que le SCOT, qu’avons-nous fait ? Consultation des communes, animation de débats et séminaires, choix du périmètre, reconnaissance de la spécificité du Trièves pour aboutir aux votes  communs des 3 communautés de communes..avec mes collègues Marie-Claire Brizion et Robert Riotton..,

 

Je pense avoir montré mon souci de ne pas exercer le pouvoir en solitaire et d’une manière autoritaire,

mais de le partager collégialement .

 

Pour cela, garantir le libre accès à l’information sur les dossiers, donner du temps nécessaire aux débats dans un  Conseil Communautaire qui sera vraiment l’instance délibérative, qui fera les choix , et pas seulement une chambre d’enregistrement,

C’est l’engagement que je prends.
Un fonctionnement et des investissements collégialement partagés et budgétairement maîtrisés

Nous sommes tous d’accord, pour ne pas lier le fonctionnement et l’ investissement,  ni à l’impôt sur les familles ,ni aux charges sur les acteurs économiques

…et la rigueur, je l’ai mise en pratique, dans les budgets du SAT, pour lesquels la réduction des ressources  nous a obligés à être créatifs pour continuer à assurer les missions que les communautés de communes nous avaient confiées.

Etre  créatifs  en  recherchant Innovation et  Partenariats

C’est l’engagement que je prends.

 

Et je sais que je pourrai compter sur l’expertise de notre  conseiller communautaire, Michel Guiguet pour animer, avec votre accord, la Commission des Finances et ,  pour la 1ère année, la Commission Locale d’Evaluation des  Charges Transférées, formée à parité de Conseillers municipaux de chacune des communes, quel que soit le nombre d’habitants de la commune.

C’est un engagement que je prends.

 

Chers Collègues,

 

Je viens de vous présenter le socle d’engagements, sur lequel s’appuie ma candidature. Un  socle d’engagements auquel je rajoute ma disponibilité et mon écoute au service des élus, des agents intercommunaux et des habitants. Avec mes vœux pour 2012, j’avais esquissé, à chacun d’entre vous,  par courrier ,  l’esprit avec lequel je me soumettais à vos suffrages. Je  n’ai pas voulu démarcher  directement votre soutien. Ce n’est pas dans ma nature.

 

Votre libre arbitre , votre choix s’exprimera dans le secret de votre bulletin.

L’engagement politique de chacun d’entre nous , à quelque niveau que ce soit,

est un droit inaliénable de notre constitution. Vous aurez la liberté de paroles et vos idées seront respectées.

Vous avez compris que ce que je vous propose de partager , c’est bien davantage, la part d’humanisme que nous avons tous en nous,  pour écrire ensemble ces premières pages de notre intercommunalité, avec le sens de l’intérêt général qui doit être le garant, aujourd’hui et demain,  de toutes les décisions que nous prendrons ensemble dans l’intérêt de nos  communes, pour le Trièves et pour la qualité de vie de tous ses habitants.

Merci de votre attention

Jean-Paul MAUBERRET

L’écran en janvier

L'écran en janvier dans Trièves culture & cinéma radC879B




Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces