Agriculture : les propositions de Cap21

Agriculture : les propositions de Cap21 dans 2012-législatives/ rad3C55D

Politiques Agricole Commune:
La France doit confirmer son engagement pour le maintien du budget de la PAC
Des mécanismes européens doivent être revus, l’agriculture européenne doit être suffisamment encadrée au niveau de la gestion des prix.
Le verdissement est un passage obligé
La PAC doit aller en priorité vers les secteurs faible de notre agriculture, l’agriculture à échelle humaine doit être sauvegardée.
La politique des 27 pays de l’Europe doit restée integrée, avec des paliers de mise à niveau pour certains.

Grenelle de l’environnement
Abandonné par le gouvernement Sarkozy, il est nécessaire de le relancer et il est évident que toutes les parties prenantes doivent participer à l’élaboration du projet ( C’est l’affaire de tous les citoyens).
Sur le problème des compensations écologiques,il ne faut pas oublier que certains agriculteurs terriens sont les premiers responsables des dérapages du prix des terrains prés des métropoles et de la disparition de surfaces.
Par contre la mise en place des zonages de protection des bassins semble très souvent très punitives pour les agriculteurs et l’ensemble des ruraux.
Le loup en montagne: Cet animal fait parti de la biodiversité.Un équilibre est à trouver entre l’homme et l’animal.
Il conviendrait d’assurer une meilleure indemnisation des éleveurs sinistrés et peut être créer des pacages nocturnes.

Coût du travail:
Les contrats des travailleurs occasionnels ou  » intermittents de l’agriculture doivent être renforcés pour le patronat comme pour le personnel et le nombre d’heures exonérées augmentées.

Situation des retraites agricoles:
Elles doivent être identiques au régime général, une refonte entre les deux secteurs semble nécessaire.

Installation des jeunes:
Les aides à l’installation des jeunes doivent aller en priorité vers des projets d’échelle humaine ou vers des projets plus adaptés aux besoins du développement du territoire

Dans le cadre général, il faut envisager une nouvelle organisation économique des producteurs, allant vers une meilleure transparence des marchés,permettant de sécuriser l’ensemble de la filiére.

Les productions locales devront être mieux utilisées par les collectivités notamment dans la restauration collective,mais il ne faut pas nier les couts d’une telle opération.

L’aménagement du territoire est et reste un point de réflexion essentiel pour CAP21, il est évident que la réalisation de grands travaux consommateurs de terres agricoles doit conduire à une restitution obligatoire du potentiel de production.

Modernisation de l’agriculture
L’agriculture française deviendra compétitive par l’innovation et par de nouvelles techniques agronomiques, moins utilisatrices d’intrants chimiques.Pour cela l’INRA et autres instituts nationaux doivent s’impliquer avec force.

Réforme de la MSA
Une réforme de la MSA est nécessaire en profondeur (perte de nombreux adhérents), elle ne pourra dans quelques années se suffire à elle même.
La destination des enveloppes dédiées nécessite plus de transparence .

0 Réponses à “Agriculture : les propositions de Cap21”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces