Archive mensuelle de juin 2012

Page 6 sur 8

L’activité de votre député(e)…

L'activité de votre député(e)... dans 2012-législatives/ rad2B0FD 

Le site http://www.nosdeputes.fr/ donne l’activité de nos députés. Curieux de nature, je suis allé voir l’activité de notre actuelle députée de l’isère Marie Noelle Battistel et de son prédecesseur Didier Migaud. La comparaison des graphiques, plus lisibles dans les liens ci dessous, se passe de commentaires…

Pour Didier Migaud :

radC50A4 dans Politique nationale

Source : http://www.nosdeputes.fr/didier-migaud

 

Pour Marie Noelle Battistel :

radC8C6D

Source : http://www.nosdeputes.fr/marie-noelle-battistel

Premier tour des élections législatives, dimanche 10 juin !

 

Le bon bulletin de vote

Le bon bulletin de vote dans 2012-législatives/ rad1845A

Il sera présent dans tous les bureaux de vote de la 4ème circonscription de l’Isère le 10 juin… et peut être le 17 !

 

A 51 : l’explication de texte

A 51 : l'explication de texte dans 2012-législatives/ rad6B0B3

L'autoroute A51 :

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

26 votants, ce sondage commence à être un tout petit peu significatif. Il tend à prouver qu’une grosse majorité de personnes souhaitent la création de cette autoroute où l’amélioration des routes existantes. Seule une petite minorité souhaite ne rien faire. Or ne rien faire, si ce n’est des études à répétition, est précisément l’attitude des gouvernements de droite comme de gauche depuis bientôt 40 ans…

Ma position

Les gouvernements successifs envisagent la suite de cette autoroute. Deux tracés possibles, plein sud, en suivant la D1075, jusqu’au raccordement de Sisteron où en direction de Gap pour rejoindre l’Italie. Ce deuxième tracé couperait la vallée du Trièves en plein milieu. Les gouvernements de gauche soutiennent plutôt le passage par Sisteron, ceux de droite par Gap. Il est amusant de voir qu’à chaque alternance, une nouvelle étude est commandée sur l’opportunité de tel où tel tracé et que cette
étude conclue invariablement dans le sens souhaité par le gouvernement en place. L’explication est la suivante : on peut pondérer l’importance de tel où tel point dans une étude.

  • Si on souhaite faire pencher l’étude vers le tracé par Sisteron, on pondère fortement le coût de cette autoroute et la rapidité du trajet. Il y a moins de kilomètres par Sisteron donc il coutera moins cher et le trajet sera plus rapide…
  • Si on veut une étude penchant vers Gap, on pondère le critère de désenclavement des territoire et on obtient la réponse que l’on souhaite…

Il serait intéressant de savoir combien ont couté les multiples études commandées depuis 40 ans et ce qui aurait pu être réalisé avec cet argent !

Quoiqu’il en soit, la prolongation soulève des oppositions locales. Sur le tracé Sisteron, l’autoroute deviendrait un délestage de la vallée du Rhône avec un lourd trafic de poids lourds en provenance de l’est de l’Europe. Sur le tracé Gap, ce serait une voie d’accès à l’Italie pour les poids lourds. Dans les deux cas (plus lourdement dans le deuxième), la traversée d’un territoire très préservé soulève des questions environnementales.

Nous proposons un aménagement des nationales. On voit que l’augmentation du trafic qui était continue depuis des décennies, stagne voir régresse depuis quelques années au regard de la crise et du prix des carburants. Les nationales ne sont réellement saturées que quelques jours par an.

On peut imaginer la mise en place de zone de dépassement alterné par la création d’une troisième voie. Ces zones seraient espacées régulièrement et crées dans les zones favorables où elles coutent le moins cher. Ces zones seraient signalées à l’avance afin de faire patienter l’automobiliste qui perd ses nerfs derrière un camping car. On supprimerait aussi quelques « générateurs de bouchons » comme le fameux  feu rouge  d’Eyguians sur la 1075.

Cet aménagement a minima de la N75 s’argumente par le fait que plus on améliore la circulation, plus on la favorise. Le gros souci étant l’augmentation de la circulation des poids lourds (pas qu’ici mais sur tout le territoire). Transport routier = augmentation de l’entretien des routes, très polluant, dangereux pour la circulation, emplois « esclavagistes ». Il faut d’urgence développer les autres types de transport : ferroutage et voies navigables (canal Rhin Rhône).

Quelques chiffres donnés lors du débat public de 2006:
L’autoroute par Gap est donnée pour un coût de 2,2 milliard d’€, pour 12000 passagers / jour.
La même par Lus est donnée pour un coût de 1,8 milliard d’€ pour 14 000 passagers / jour.
La refonte « light » de la RN 75: 600 millions d’€
La modernisation de la voie ferrée Grenoble Veynes: 50 millions d’€ (une paille) pour une augmentation de trafic de 1500 passagers / jour.
Une simple règle de trois montrerait qu’il faut d’abord améliorer la voie ferrée, le passager qui y est transporté coûte infiniment moins cher et décongestionne d’autant
la route !

Données démographiques, sociales, économiques et environnementales
L’arrivée de l’autoroute jusqu’à Monestier de Clermont a modifié les données locales :
• Augmentation de la population.
• Augmentation des constructions et des lotissements
• Risques de banlieues dortoir,déplacements pendulaires, rupture du lien social (village déserts en journée, mort des commerces de proximité)
• Augmentation des besoins en services, et pénurie dans ce domaine. Peu de ressources en face, car les rurbains pendulaires payent seulement la taxe d’habitation mais pas la taxe professionnelle puisqu’ils travaillent et font leurs achats sur Grenoble!
• Flambée du foncier

Olivier Dodinot

L’ensemble du programme est içi : Moi, député de l’Isère…

Prochain dossier : le loup…

Agriculture : les propositions de Cap21

Agriculture : les propositions de Cap21 dans 2012-législatives/ rad3C55D

Politiques Agricole Commune:
La France doit confirmer son engagement pour le maintien du budget de la PAC
Des mécanismes européens doivent être revus, l’agriculture européenne doit être suffisamment encadrée au niveau de la gestion des prix.
Le verdissement est un passage obligé
La PAC doit aller en priorité vers les secteurs faible de notre agriculture, l’agriculture à échelle humaine doit être sauvegardée.
La politique des 27 pays de l’Europe doit restée integrée, avec des paliers de mise à niveau pour certains.

Grenelle de l’environnement
Abandonné par le gouvernement Sarkozy, il est nécessaire de le relancer et il est évident que toutes les parties prenantes doivent participer à l’élaboration du projet ( C’est l’affaire de tous les citoyens).
Sur le problème des compensations écologiques,il ne faut pas oublier que certains agriculteurs terriens sont les premiers responsables des dérapages du prix des terrains prés des métropoles et de la disparition de surfaces.
Par contre la mise en place des zonages de protection des bassins semble très souvent très punitives pour les agriculteurs et l’ensemble des ruraux.
Le loup en montagne: Cet animal fait parti de la biodiversité.Un équilibre est à trouver entre l’homme et l’animal.
Il conviendrait d’assurer une meilleure indemnisation des éleveurs sinistrés et peut être créer des pacages nocturnes.

Coût du travail:
Les contrats des travailleurs occasionnels ou  » intermittents de l’agriculture doivent être renforcés pour le patronat comme pour le personnel et le nombre d’heures exonérées augmentées.

Situation des retraites agricoles:
Elles doivent être identiques au régime général, une refonte entre les deux secteurs semble nécessaire.

Installation des jeunes:
Les aides à l’installation des jeunes doivent aller en priorité vers des projets d’échelle humaine ou vers des projets plus adaptés aux besoins du développement du territoire

Dans le cadre général, il faut envisager une nouvelle organisation économique des producteurs, allant vers une meilleure transparence des marchés,permettant de sécuriser l’ensemble de la filiére.

Les productions locales devront être mieux utilisées par les collectivités notamment dans la restauration collective,mais il ne faut pas nier les couts d’une telle opération.

L’aménagement du territoire est et reste un point de réflexion essentiel pour CAP21, il est évident que la réalisation de grands travaux consommateurs de terres agricoles doit conduire à une restitution obligatoire du potentiel de production.

Modernisation de l’agriculture
L’agriculture française deviendra compétitive par l’innovation et par de nouvelles techniques agronomiques, moins utilisatrices d’intrants chimiques.Pour cela l’INRA et autres instituts nationaux doivent s’impliquer avec force.

Réforme de la MSA
Une réforme de la MSA est nécessaire en profondeur (perte de nombreux adhérents), elle ne pourra dans quelques années se suffire à elle même.
La destination des enveloppes dédiées nécessite plus de transparence .

Ma position sur la chasse

Ma position sur la chasse dans 2012-législatives/ rad9EDEA

Personnellement je ne suis pas chasseur mais la chasse me semble faire partie du paysage. Certains écolos se sont focalisés sur la chasse alors qu’il y a de moins en moins de chasseurs (de 4 millions à 1.3 millions en 40 ans). La moyenne d’age relativement élevée des chasseurs laisse penser que leur nombre continuera à diminuer dans les années à venir. Il faut cependant souligner que le chasseur « à l’ancienne » pratiquant en solitaire avec des armes de courte portée a été remplacé par des groupes de chasse équipés de 4×4 et d’armes portant à plusieurs kilomètres.

Il ne faut pas rallumer les « guerres scolaires ». Il y a un jour de non chasse, il ne faut ni le supprimer ni en rajouter.

Je serais très strict sur le port des gilets et sur l’alcoolémie. Ce dernier problème est certainement marginal mais doit être sanctionné durement. Concernant les portables, il faudra étudier une solution avec les opérateurs limitant leur usage aux numéros d’urgence pendant le temps de la chasse, interdisant donc l’utilisation de ceux ci à des fins de traque.

Enfin concernant les conflits d’usage, le rôle de l’élu doit être de favoriser les rencontres et discussions « à froid », hors période de chasse, afin d’éviter les frictions pendant celles ci.

J’ai signé la charte anticor

J'ai signé la charte anticor dans 2012-législatives/ radB23D6

http://anticor.org/

Le seul candidat sur la 4ème circonscription de l’isère pour le moment…

Pour la transparence du financement des associations

        ELECTIONS LEGISLATIVES 2012

                   OPERATION CONFIANCE

ASSOCIATIONS

Madame, Monsieur,

Vous êtes candidat(e) aux élections législatives de 2012.

                                                 CONSTAT

La dépense publique locale a connu une expansion sans précédent au cours des années 2007-2011. Les aides aux associations constituent désormais une part non négligeable des budgets associatifs. Ce constat qui n’a rien de politicien concerne les élus territoriaux sans distinction partisane. Nous ne contestons ni le volume ni la nature de la dépense associative mais sa transparence et sa gouvernance et l’opinion s’interroge depuis certaines affaires sur la représentativité des bénéficiaires comme sur l’efficacité technique et sociale des moyens humains et financiers mis en œuvre.  Au-delà de la vie associative, la confiance dont dépend toute réforme s’en trouve compromise car l’opacité de l’argent public comme privé suscite la défiance.  Quel que soit le résultat des élections de 2012, la question de l’efficacité sociale de la dépense publique locale va s’imposer au débat politique de la prochaine législature. C’est dans cet esprit que nous conduisons depuis 2002, au service des Associations de l’ISERE une pédagogie de la transparence et de la gouvernance des aides publiques locales. (Voir au verso les sommes allouées depuis 2002.) Nous avons décidé d’étendre cette opération à d’autres départements.

PROPOSITION :                                                                                        

1- Acceptez-vous la responsabilité d’offrir au public des procédures locales de transparence et de gouvernance des aides aux associations fondées sur la participation et la certification, la crédibilité de ces procédures dépendant de la séparation des pouvoirs et des intérêts entre organismes contrôleurs et organismes contrôlés ?

OUI

2- De nombreux textes législatifs et réglementaires ont été pris depuis dix ans. Acceptez vous d’intervenir pour les faire appliquer en Isère  ?

OUI

En restaurant la confiance,  cette démarche locale conduite par des élus nationaux contribuerait à l’effort qui s’impose pour désendetter la Nation.   En outre,  elle ferait de l’Isère un département pilote.                                                                    

NOM, PRÉNOM : DODINOT Olivier

COURRIEL : ododinot@yahoo.fr

COMMENTAIRE LIBRE : J’approuve tout à fait votre démarche. Le financement des associations n’est pas à remettre en cause mais la transparence la plus totale doit régner en ce domaine comme pour tous ce qui concerne l’argent publique. J’ai personnellement pu vérifier dans le Trièves combien il est difficile de se faire communiquer les comptes d’une association recevant pourtant de l’argent du conseil général de L’Isère.

Votre réaction sera publiée sur le site de l’ OBRAL qui depuis 2002, assure avec la publication des subventions associatives en ISERE, les réponses de nos interlocuteurs. http://obral.viabloga.com/

Merci de bien vouloir retourner vos réponses à :

                 Jack Daumet – 29 bis Av. Jean Perrot 38100 GRENOBLE ou par courriel : daumet.jack@aliceadsl.fr

                                         Observatoire Bénévole des Réalités Associatives Locales

GUIDE PRATIQUE &  METHODE OBRAL :  http//obral.viabloga.com/

       CERTIFICAT DE TRANSPARENCE : http//www.gouvernance1901.com

                                                                                       LABEL DE CERIFICATION : http//www.ideas.asso.fr/

De Mens à Voiron…

Oh, la belle affiche ! dans 2012 législatives isère radCEE85

Après le dauphiné, nous avons les honneurs du site Grenews. Bientôt CNN ?

http://www.citylocalnews.com/grenoble-politique/2012/06/04/corinne-lepage-de-mens-a-voiron

Corinne Lepage à Terre vivante

Un article du Dauphiné libéré du mercredi 6 juin 2012

Corinne Lepage à Terre vivante dans 2012-législatives/ rad9DA28

 

Commentaire perso : Eh oui, elle a pris l’autoroute… Difficile de faire autrement lorsqu’on voit le programme de sa journée (=>Une journée chargée). Soutenir une trentaine de candidats dans toute la France en 15 jours de campagne ne permet pas de mollir ! On peut souligner que cette visite à Terre vivante, bien que rapide, était la première d’une personnalité politique d’envergure nationale à ce centre écologique. Un centre qui fait pourtant référence en matière d’écologie au niveau Français voir Européen depuis maintenant 30 ans . Jamais de visite d’un responsable national des verts par exemple… La discussion a également porté sur l’action du parlement Européen, le manque d’indépendance de beaucoup d’experts référents,  sur l’indifférence des médias français à ce qui s’y décide, sur le manque d’intérét des politiques Français qui préférent de loin un mandat de député national plutôt que de député Européen, sur le poids des lobby etc. Elle souhaite la création d’un véritable lobby européen de l’environnement pour faire face à la pression des industriels.

Bref une discussion courte mais intense. J’espère bien la faire revenir d’une façon plus « calme », hors période électorale, par exemple pour la foire de la transition 2013. Participation à une conférence puis débat publique, voilà qui serait alléchant…

Le bar de l’Europe

Le bar de l'Europe dans 2012-législatives/ rad2339A

Corinne nette, claire et précise comme d’habitude

Plus : http://www.tv5mondeplus.com/video/03-06-2012/corinne-lepage-277547

Rappel : la dame sera en visite à Terre vivante mardi.

1...45678



Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces