A51 : la position de Samuel Martin, président de la CDC du Trièves

 Extrait interview Samuel Martin pour les Nouvelles du Pays

Une dernière question d’actualité : quelle est la position de la CCT concernant l’autoroute A51 ?

Samuel Martin : « La CCT n’a pas de position commune sur l’A51, il n’y aura jamais consensus entre les élus sur ce point. Ma position personnelle est en revanche très claire : je pense que l’A51 est une erreur. Les responsables politiques ne peuvent pas d’un côté alerter sur le déclin du pétrole et le réchauffement climatique, et de l’autre côté développer des autoroutes. Sur l’A51, je rejoins les positions de Trièves en Transition : il faut anticiper la réduction de la mobilité liée à la fin du pétrole, non pas créer des autoroutes. Il y a d’autres viviers d’emplois possibles, par exemple dans l’isolation des bâtiments ou le photovoltaïque. »

Commentaire perso : sur ce coup là, je dis « Chapeau président !!! »

Pour mémoire :

A51 : la position d’Annette Pellegrin

A51 : la position de Marie Noelle Battistel ?

A51 : la position de Corinne Lepage

 

 

8 Réponses à “A51 : la position de Samuel Martin, président de la CDC du Trièves”


  • N’ayant pas pu me rendre à la réunion du projet A51 à Mens pour cause de grippe, serait-il possible d’avoir un petit compte rendu ? merci

  • Pas de bus, ou pratiquement, pas de gare, pas d’A51…
    Les mensois se souviennent encore du FLT (Front de Libération du Trièves) qui voulait couper les routes…
    Question: ferait-on une autoroute si on roulait à l’hydrogène?
    Nos élus ne voient guère plus loin que leur mandat!! Bon, d’accord, ce n’est pas une spécialité mensoise.

  • Pourquoi il y aura une « réduction de la mobilité liée à la fin du pétrole ». On va peut-être bientôt pouvoir utiliser des voitures élec. en masse (moins bruit,moins pollution).

    Le fait de ne plus vouloir développer la mobilité (eg. autoroutes en France?), veut dire qu’on va se replier sur nous-mêmes (dans notre petit hameau en Trièves par exemple) ?

    Il faut que les gens puissent se déplacer le plus facile possible, justement pour les attirer dans le Trièves : le commerçant et l’installateur des panneaux photovoltaïque locales en seraient très content.

  • Pourquoi vouloir quitter au lieu de vouloir resister ? Franchement le transport vers Meylan n’est pas au top certes mais surement à cause de l’autoroute de chambery qui est toujours bouchée.

  • La mobilité va diminuer à cause de la fin du pétrole ?
    Je vais me préparer alors à quitter le Trièves.
    Le transport public du Trièves vers Meylan ne sont / seront jamais au top.

  • Sauf que quand les camions rouleront à l’hydrogène, on sera bien contents qu’ils roulent loin sur une route adaptée plutôt que de risquer d’exploser en plein village… Et le train ? personne n’en parle du train, personne ne le prend le train, tout le monde s’en fout du train.

    Je serais d’avis de fermer les tronçons A51 existants: ils trompent les gens qui pensent emprunter une autoroute pour rallier Sisteron alors que ce n’est pas le cas vu que l’on débouche sur un rond point au milieu de nulle part. Remarquez ils sont prévenus, Autoroute du Trièves ça va dans le Trièves pas plus loin, mais personne ne lit les panneaux.

  • Je vous tire mon chapeau Mr Martin ! Enfin une position qui tient la (auto)route …

Laisser un Commentaire




Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces