L’eau en Chine

Voici quelques dates à retenir pour le  mois de septembre à la Pizz’art:
Le vendredi 20 septembre à  19h
Ouverture des rendez vous mensuels  Apéro Jazz
organisés par  Romaric
avec:
« Les Bucherons: si vous n’aimiez pas le  Jazz, vous changerez d’avis, si vous aimie
z déjà le jazz ,alors vous serez contents.!!! Trois  musiciens ruraux (un mix d’ardechois, de berrichon lozerien et de jurassien)  pour un jazz énergetique et agricole.
Etienne Deconfin :piano ,Géraud Portal  :batterie ,Francois Gallix :contrebasse »
Apéro: 1/4 de pizza + 1 bière=  5€
Prestation des musiciens au chapeau.
Le samedi 21 septembre 2013 à 18  h
« L’eau en Chine », conférence diaporama de Albert Helly
(donnée en juillet au Musée du  Trièves).
Entrée au chapeau.
Suivi d’un blabla pizza
« L’eau en chine »
«  »Le ciel avait donné à l’empereur pour  mission la maîtrise de l’eau,  à la  fois pour protéger le peuple chinois des inondations, à la fois pour le nourrir  grâce à l’agriculture » : depuis les origines, en Chine, développement économique  et pouvoir politique sont indissociables du problème de l’eau.

Le Grand YU fondateur de l’Empire  chinois, au VI° siècle avant JC, a fait travailler 20.000 homes pendant plus de  13 ans !
Le creusement du Grand Canal a  commencé sous la dynastie des Sui, au VI° après JC.
Ces grands travaux s’inscrivaient dans  la volonté que l’homme vive en harmonie avec la nature.
Qu’en est-il aujourd’hui ?
Les ressources en eau sont très  inégalement réparties à travers le pays et les chinois sont inégaux face à  l’approvisionnement et à la qualité de l’eau.
« En Chine les grands fleuves coulent  vers l’Est », mais il y a d’autres bassins hydrographiques, notamment frontaliers  avec d’autres pays, au Nord et au Sud.
Depuis une cinquantaine d’années des  facteurs aggravants, comme le nombre de barrages, la pollution industrielle et  agricole, la démographie et les nouvelles habitudes de consommation, ont conduit  la Chine à une situation de stress hydrique. Certaines villes manquent d’eau, 70  % des lacs et des rivières, 90 % des nappes phréatiques sont pollués, les  productions agricoles elles-mêmes sont contaminées, les rizières du Hunan sont  contaminées par du cadmium.
Les travaux titanesques, passés,  présents et projetés, destinés à « dominer la nature », apporteront-ils des  solutions ?
Quels sont les enjeux sociaux et  géopolitiques de la gestion de l’eau, non seulement à l’intérieur de la Chine  mais aussi auprès de ses voisins ?
La question de l’eau révèle-t-elle  seulement une crise de société ou aussi une crise de civilisation ?
Diaporama-conférence illustré par les  photos personnelles prises pendant les 4 séjours que j’ai effectués en Chine, 3  semaines dans le Qinhai en 2004, 2 semaines dans le Yunnan et 1 semaine dans le  delta du Yangsé (Shanghai, Suzhou…) en 209, 2 mois et demi en 2012 : Yunnan  (Kunming et les marches tibétaines), Chengdu, Chongqing, Shanghai, enfin 1 mois  à Shenyang en 2013.
L'eau en Chine dans Trièves culture & cinéma agir315
Lac pollué aux algues vertes, sud du Yunnan.
La Pizz’art
rd 1075
38930 Le Monestier du  Percy
04 76 34 79 22
Ouvert les mercredi, jeudi, vendredi,  samedi midi et vendredi soir

0 Réponses à “L’eau en Chine”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces