Boulevard Edouard Arnaud : suite

On se souvient de l’article sur les futurs travaux du Boulevard Edouard Arnaud

Et de la réponse de Monsieur Jean Paul Mauberret :  Boulevard Edouard Arnaud : la réponse de John Pol the first

Voiçi maintenant un commentaire de Monsieur Bernard Coquet, habitant de Mens. La signification des acronymes est en bas de page.

————————–

  Note concernant l’aménagement du Bd Edouard Arnaud

A  l’attention de Madame le maire et de M. JP Mauberret adjoint à l’urbanisme

Comme suite à la réunion d’information que vous avez organisée le 29 aout 2013 et comme vous y avez invité les participants je développe ici les raisons qui ont motivé mon intervention en cours de séance.

J’avais évoqué la nécessité de concevoir un plan d’aménagement du Bd qui soit en adéquation avec le caractère urbain  du quartier en insistant sur le fait que nous avions là  le devoir de bien traiter une des entrées principales de Mens.

Le problème des entrées de Mens est en effet posé depuis une quinzaine d’années au moins (j’avais d’ailleurs fait une note de suggestions sur ce sujet en 1999 en insistant sur  la référence historique qu’il convenait de garder à l’esprit pour  que les aménagements puissent« coller » au mieux au caractère  spécifique du bourg).

1 – L’aménagement du Bd Ed. Arnaud doit être réalisé en cohérence avec    les réflexions  issues des réunions OPA et notamment celle du 20/12/12, avec les travaux de conception de l’AVAP. Il ne peut être considéré comme un morceau indépendant des autres sections des traversées du bourg ni comme détachée des voies qui structurent le bourg ancien.

Cette partie des traversées de Mens au surplus se trouve sur l’emplacement des anciennes murailles  et des fossés qui les entouraient. C’est dire que l’emplacement est très sensible. Y aurait-il matière à demander l’avis de la DRAC ou de l’INRAP pour les travaux de sous sol ?

2 - La partie de voierie concernée doit être traitée comme une rue et non comme une route départementale ordinaire. Elle constituera une partie du paysage urbain. Cette partie sera prolongée par d’autres et c’est donc une conception d’ensemble qui doit être adoptée. Ceci ne peut pas aller sans consultation préalable de la population. Nous retrouvons là la liaison avec les travaux de l’AVAP et les modalités de son approbation .En outre  la configuration qui lui sera donnée devra tenir compte des impératifs de sécurité des piétons d’abord, puis de tous types de véhicules ensuite.

3 - Les plans qui nous ont été présentés n’avaient que les caractéristiques d’une route. Ceci n’est évidemment pas acceptable. La décision du Département de refaire le revêtement de la chaussée n’est pas une raison suffisante pour ignorer les besoins de requalification des entrées de Mens ou considérer que celle qui nous occupe aujourd’hui puisse pour des raisons diverses (délais par exemple, ou programme départemental) être retirée du projet d’ensemble que la commune de Mens élabore au travers de l’AVAP. C’est une des raisons pour lesquelles j’avais demandé en séance si un plan d’aménagement avait été fait. Visiblement il n’y a rien d’établi sur ce sujet.

4 - La consultation annoncée en fin de séance sur les aménagements de surface ne devra pas se borner à proposer des détails. C’est de l’aspect de la rue qu’il s’agit : sols,
cheminements, accès divers aux habitations et aux locaux d’activité plantations, aménagements paysagers des places de stationnement, mobilier urbain, emplacement des containers pour le tri sélectif des déchets (va-t-on enfin commencer à voir la fin de ces bacs débordants, en désordre et polluants qui « trônent » comme les   marqueurs singuliers  des entrées de Mens !).

En conclusion, si le souci d’informer la population est louable, les démarches en ce sens auraient dues être faites avant la définition des marchés de travaux et à fortiori avant leur passation. Les problèmes que je pose auraient pu être traités et des solutions proposées. Si je ne me trompe tant au cours des réunions OPA que celles nombreuses consacrées à la définition de l’AVAP il n’a été question avec précision du projet de rénovation du Bd Ed. Arnaud. C’est regrettable, mais il n’est peut-être pas trop tard pour remettre ce dossier à sa vraie place : celle de la première requalification des entrées de Mens avec un aménagement paysager urbain à la dimension du bourg.

                                                                  Bernard  COQUET
(15/09/2013)

AVAP: Aire de Valorisation Architecturale et Paysagère( qui remplace et amèliore la Zone de Protection du Patrimoine de l’Architecture et du Paysage ZPPAUP).

OPA: Opération Programmée d’Aménagement.

PLU: Plan Local d’Urbanisme(ex- POS Plan d’occupation des sols).

INRAP: Institut National de Recherche Archéologique Préventive.

DRAC : Direction Régionale des Affaires Culturelles.

0 Réponses à “Boulevard Edouard Arnaud : suite”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces