• Accueil
  • > Archives pour décembre 2013

Archive mensuelle de décembre 2013

Page 2 sur 5

Number one

hebergeur d'image

Après 5 jours de cyber combat, pole position pour miss Terre vivante :

http://www.bienvenuechezvous-rhonealpes.com/type/ambassadeur?sort=-votecount&year=2013

Et déjà plus de 16 000 vues comme on peut le voir en bas à gauche :

http://bienvenuechezvous.rhonealpes.tv/2013/isere/terre-vivante-mens-ecologie-pratique-isere.html

Maintenant que la Victoire personnelle et le petit week-end est en vue, continuons la bataille pour LA GLOIRE, LA PATRIE,

LE TRIEVES !!!

En 8ème position sur le classement 2011-2013, on peut faire encore mieux !

http://www.bienvenuechezvous-rhonealpes.com/type/ambassadeur?year=all&sort=-votecount

Un dernier effort, un petit mouvement du doigt, un simple clic… 

Et une fiesta mémorable en Janvier qui célébrera également le prochain millionième visiteur du Dodiblog…

Patinoire Muroise

hebergeur d'image

Une région prête pour l’après pétrole

Image de prévisualisation YouTube

Le Trièves, région située près de Grenoble, est reconnue comme éco-territoire avec, notamment, l’installation du Centre Ecologique qui a fortement contribué au rayonnement écologique de la région. Les collectivités volontaristes et une bonne partie de la population est sensibilisée à l’écologie. Face au triple défi des crises économiques, énergétiques et climatiques, un groupe de citoyen a décidé de lancer TRIEVES-APRES-PETROLE. Il s’agit d’un groupe informel créé le 25 septembre 2008 pour faire connaître le défi du pic pétrolier dans Le Trièves et inviter tous les habitants et acteurs à préparer la région à la mutation de l’après-pétrole, à initier une « descente énergétique. »

Émission de 52 minutes

Prochaine diffusion

Vendredi 20 décembre, 20h40

Samedi 21 décembre, 18h10

Dimanche 22 décembre, 12h40

Mardi 24 décembre, 18h10

Jeudi 26 décembre, 14h30

Samedi 28 décembre, 20h40

Post scriptum :

Hello Olivier,
Les Triévois, bien qu’étant à la pointe de l’innovation s’il faut en croire les médias, semblent assez nombreux à être un peu en retard sur l’équipement en télés et satellites… et se retrouvent un peu frustrés de ne pas savoir comment voir ce fameux documentaire sur Montagne TV. Pourrais-tu lancer un appel sur ton blog pour savoir si des gens qui reçoivent cette chaîne seraient disposés à partager une soirée documentaire chez eux avec des gens sans télé ?
Nathalie

Madame l’ambassadrice : suite

L'ambassadrice Belge du Trièves... dans Belgique vacances-a-l-ile-de-wight-008-4-copier

Déjà 1620 votes dont plus de 250 depuis lundi pour l’ambassadrice Belge du Trièves. On file à grandes enjambées vers le titre de number-one des ambassadeurs de Rhône Alpes 2013. Merci à tous !

Pour voter, c’est toujours là => VOTEZ POUR MON COUP DE CŒUR !

Ah, si seulement je pouvais avoir autant de voix aux élections que ma Belge pour ce vote…

Un petit historique sur Madame l’ambassadrice :

Tradition => Fête nationale Belge à Mens

Naturalisation => Devenir Français

L’hiver => Le vélo sous la neige…

La belle famille => Invasion

La gloire=> Ma nouvelle vie de star !

 

Madame l’ambassadrice…

hebergeur d'image

La championne du Trièves, c’est ici => VOTEZ POUR MON COUP DE CŒUR !

Et déjà 1500 votes…

Communiqué officiel !

Image de prévisualisation YouTube

En novembre, vous avez été nombreux a voter et revoter pour le reportage de Rhône Alpes tourisme sur le centre écologique de Terre vivante avec Catherine Vanrie en actrice principale (et unique…).

Cette vidéo a pulvérisé le nombre de vue avec plus de 12 000 visionnages en un mois. Et a terminé 2ème sur 40 pour le nombre de votes (1371 !).

Attention, le SUPER-VOTE pour les reportages Ambassadeurs de Rhône-Alpes de la saison 2013 reprend ce lundi pour 2 semaines, d’aujourd’hui lundi 16 vers 11h AU dimanche 29 DECEMBRE inclus.

Le principe est toujours le même, 1 vote par jour et par ordinateur, tablette ou téléphone mobile.

On peut voter depuis ce lien : Rhône-Alpes TV – Bienvenue chez vous

où depuis celui-ci : VOTEZ POUR MON COUP DE CŒUR !

L’intérêt du vote ? Les vidéos sont classées par nombre de vote dans le site « Bienvenue chez vous ». Les plus votées seront donc les plus vues, pouvant ainsi faire venir quelques touristes dans notre belle région si méconnue.

Plus personnel : le gagnant du vote se verra offrir un week-end quelque part en Rhône Alpes.

Quelque soit le résultat, on conclura l’événement dès janvier par un « événement festif » dans un des cafés de Mens…

A vos claviers !

VFD : la faillite nous voilà ?

hebergeur d'image

On connaissait l’entêtement quasi pathologique de Dédé Vallini pour la continuation de l’autoroute A51.

En lisant la synthèse du rapport de la cour régionale des comptes de Rhone Alpes sur la gestion des VFD (Société d’économie mixte des Voies ferrées du Dauphiné), détenu à 85% par le conseil général de l’Isère, on découvre que not’ Dédé est aussi un bien piêtre gestionnaire :

http://www.ccomptes.fr/Publications/Publications/Societe-d-economie-mixte-des-Voies-Ferrees-du-Dauphine-38-rapport-d-observations-definitives-2013

Quelques citations dudit rapport : « La situation catastrophique de l’entreprise, l’extrême précarité de la situation économique et financière, n’a pas réussi à résoudre les problèmes d’accidentologie et d’absentéisme, étudier les modalités de mise sous sauvegarde ou de redressement judiciaire ».

Depuis cette synthèse, on peut aller fouiner sur le pdf du rapport d’observations définitives. Page 14, on y découvrira des choses intéressantes sur l’ancien président des VFD qui n’est autre que le conseiller général de la Mure…

Et pour ceux que la lecture d’un tel rapport rebute, un article internet :

http://www.placegrenet.fr/gestion-vfd-rapport-fait-debat/

On y note la réplique imparable de Didier Rambaud, vice-président en charge des déplacements et des transports : « C’est le passé, il faut aller vers l’avenir maintenant ! »

Traduction : « C’est la faillite mais circulez, y’a rien à voir ! »

Et c’est à ce moment qu’on se rappelle du numéro d’Isère magasine de janvier 2013 où Dédé décrivait les VFD comme le meilleur réseau de France :

http://dodiblog.unblog.fr/2013/01/18/le-meilleur-reseau-de-france/

On note aussi avec gourmandise la recommandation n°6 : « Mettre en place, sans plus tarder, un système de comptabilité analytique permettant de dégager un résultat par ligne et par centre, indispensable au pilotage de l’entreprise. »

Autrement dit, on ne connait pas les résultats d’exploitation ligne par ligne ! Il est évident que si une telle comptabilité était mise en place, on s’apercevrait immédiatement que la section Mens-Clelles du bus Mens-Grenoble n’est plus fréquenté que par quelques irréductibles. Et on peut comprendre pourquoi :

http://dodiblog.unblog.fr/2011/11/12/bus-brouette/

http://dodiblog.unblog.fr/2011/12/07/temoignages-de-voyageurs/

Avantage : on supprimerait instantanément cette portion de ligne sinistrée pour la remplacer, enfin, par un rabattement intelligent vers les gares de Clelles et de Monestier. Comme cela se fait des lustres sur le canton de Clelles. Une solution économique et écologique mais qui n’a pas encore percuté chez nos élus locaux. Copinage ???

Catastrophe nucléaire

 

hebergeur d'image

L’institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire est l’expert public en matière de recherche et d’expertise sur les risques nucléaires et radiologiques.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Institut_de_radioprotection_et_de_s%C3%BBret%C3%A9_nucl%C3%A9aire

Il a publié un rapport passionnant, et qui fait froid dans le dos, sur les conséquences du accident de type Tchernobyl-Fukhushima en France

http://www.irsn.fr/FR/Actualites_presse/Actualites/Documents/FR_Eurosafe-2012_Rejets-radioactifs-massifs-vs-rejets-controles_Cout_IRSN-Momal.pdf

Un court extrait pour mettre l’eau à la bouche : « Les accidents majeurs extrêmes, dont le coût dépasserait la fourchette proposée, auraient des conséquences absolument désastreuses, principalement parce que la pollution grave de grands centres urbains ne peut pas être exclue »

Résumé : un accident majeur couterait en moyenne 430 milliard d’euros soit 20% du PNB. Avec une variabilité allant de -60 à +120% ce qui peut donc l’amener, si je calcule bien à 880 milliards.  La dette nationale actuelle de 2000 milliard d’euros s’en trouverait alourdie d’autant. A 2880 milliards on ne s’en relèverait pas, ce serait encore pire que les 5 années de règne d’Hollande ou de Sarkozy…

Sur les quatre pays les plus nucléaires du monde, les Etats unis ont connu un accident grave (Three miles island 1979), la Russie et le Japon un accident majeur (Tchernobyl 1986, Fukhushima 2011). La France prochaine sur la liste ?

Reculade

hebergeur d'image

Notre gentil ministre de l’éducation, dans la droite ligne et sous la pression de notre bon président Hollande, a reculé sur son dernier projet de réforme, consistant à faire travailler un rien plus les professeurs de classe préparatoire.

Résumons :

Un professeur des écoles fait 27 heures de cours et présence hebdomadaire : http://www.cafepedagogique.net/lemensuel/laclasse/Pages/2013/140_Rubriquejuridique.aspx

Un professeur du secondaire diplomé du CAPES fait 18 heures de cours.

Un professeur du secondaire agrégé est davantage payé, ce qui est normal mais ne fait que 15 heures. On peut se demander pourquoi ?

Par une mystérieuse « pondération », les professeurs de classe préparatoire, tous agrégés, sont supposé faire 10 heures par semaine, une heure de leur cours en valant une et demi. Mais ils bénéficient d’encore plus mystérieuses « décharges », leur permettant au final de ne faire que 8 à 9 heures hebdomadaires. Ces grand mathématiciens  calculent, qu’en comptant préparation des cours et correction des copies, ils arrivent à une soixantaine d’heures hebdomadaire.

L’immense ambition de notre ministre était donc de les faire « remonter » à 10 heures. Indignation et manifestation immédiate de notre élite, soutenu par le lobby des anciens élèves ! Au premier froncement de sourcil, l’aimable Peillon a donc capitulé : http://www.lesechos.fr/economie-politique/politique/actu/0203186509709-profs-de-classes-prepa-vincent-peillon-reporterait-la-reforme-du-temps-de-travail-636700.php

Notre système éducatif ne cesse de reculer dans les classements internationaux : http://lecercle.lesechos.fr/economie-societe/societe/education/221186242/pisa-2013-decrochage-lecole-francaise-est-confirme

Il ne faut pas compter sur de telles girouettes pour le réformer !

 

André…

Image de prévisualisation YouTube

Se met à la vidéo. On se laisse bercer…

 

12345



Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces