Nauru, ile dévastée

 

hebergeur d'image

Dévoré le bouquin tout à fait remarquable de Luc Folliet, journaliste indépendant et natif du Trièves.

http://livre.fnac.com/a2855005/Luc-Folliet-Nauru-l-ile-devastee

Image de prévisualisation YouTube 

L’effrayante descente aux enfers de Nauru, petit ile indépendante du pacifique qui a « brulé » ses ressources naturelles en phosphate en l’espace de quelques décennies et se retrouve maintenant ruinée. En petit l’image de ce que sera notre planète au XXIIème siècle ?

Juste une petite remarque centriste sur la « civilisation capitaliste qui a détruit le pays le plus riche du monde ». C’est certainement vrai dans le cas de Nauru.  Mais Tchernobyl n’appartenait pas au monde capitaliste… Et j’ai quelques souvenirs un peu anciens de certaines vallées de la Georgie soviétique brulées par l’industrie chimique  Brejnevienne. Pas joyeux non plus…

http://www.dailymotion.com/video/x7nxdt

Pour une première approche de Nauru : http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_Nauru

Et quelques articles plus spécifiques : http://www.lejournalinternational.fr/Ile-de-Nauru-ces-milliardaires-devenus-mendiants_a791.html

http://www.brunocolombari.fr/Nauru-l-ile-que-la-croissance-a

Petits voyages Dodiblogiens. Celui ci est moins réjouissant que la précédente escapade au Bhoutan : Devinette

6 Réponses à “Nauru, ile dévastée”


Laisser un Commentaire




Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces