La tentation de la pêche à la ligne

hebergeur d'image

Et donc les jeux  sont faits. Elections le 23 mars à Mens avec un seul tour. La liste arrivée en tête, ne serait ce que d’une voix, emporte 12 sièges sur 15, 13 en cas de raz de marée.

Grosse tentation d’aller pratiquer la pêche à la ligne ce jour là. En effet la nouvelle loi électorale, en exigeant des listes complètes, empêche de créer une troisième liste, de faire entendre une troisième voix. Et continue, pour ce scrutin à mélanger les bulletins nuls et les bulletins blancs. Sachant encore qu’on risque d’avoir une avalanche de bulletins nuls, car beaucoup risquent d’ignorer où d’oublier, qu’on ne peut plus se livrer aux joies du panachage. L’abstention : une façon d’exprimer qu’on ne soutient ni une liste ni l’autre, qu’on ne peut faire entendre sa propre voix et qu’on s’oppose donc à ce mode de scrutin « hors sol » pour une commune de notre taille.

Mais étant un gentil garçon, j’irai tout de même écouter attentivement les deux listes lors des réunions de campagne. Histoire de voir si la lumière jaillit, si l’inspiration votatoire me vient… Affaire à suivre.

56 Réponses à “La tentation de la pêche à la ligne”


1 2
  • Il ne me semble pas que l’élaboration du PLU ait commencé au lendemain de l’élection municipale… De ce que je me rappelle, l’urgence était alors bien plus de reprendre la réalisation de la station d’épuration de Mens !

    Par ailleurs, votre petite vidéo est certes amusante, mais j’ai du mal à faire le lien avec les différentes réunions ayant rythmé l’avancement de l’élaboration du PLU. Réunions auxquelles, vue votre connaissance du sujet, vous avez certainement participé de nombreuses fois…
    On ne parle bien que de que l’on connait bien, n’est-ce pas ? ;-)

  • Ce qui dérange « Enervé » c’est visiblement (cf lien you tube) la richesse du vocabulaire utilisé par M. Mauberret et ses co-listiers. Peut être n’en comprend-il pas tous le sens profond… Faudrait-il forcément que les personnes qui se présentent aient une culture et un vocabulaire au ras des pâquerettes? Il semble que M. Coquet aime aussi utiliser des beaux mots! Donc peut être la différence est-elle juste le sens qu’on leur donne. Le langage spécifique au secteur de l’urbanisme dont M. Mauberret a eu la charge pendant ce mandat peut paraitre du charabia mais il n’est rien d’autre que le langage adapté. Il faut juste se renseigner sur tous ces sigles et essayer d’aller plus loin que le texte de loi basique.

  • Pour info, un PLU prend en moyenne de 27 à 54 mois, concertation incluse. Le mandat sortant était de 6 ans, soit 72 mois. On est donc totalement hors délai.
    http://www.plu-info.net/Procedure/procedure.html

    La méthode Mauberret en résumé :
    http://www.youtube.com/watch?v=igwdC8N7QzA

  • Juste une petit rappel pour notre cher « Enervé » et ses acolytes :
    - la méthode COQUET, personne ne la connait, à moins que vous ne soyez devin ? A ce que je sache, l’homme n’a pas encore réalisé de mandat sur Mens ?
    Par ailleurs, vous dites « Un Coquet même absent quelques semaines dans l’année[...] » => vous devriez tourner votre phrase dans l’autre sens : Coquet sera PRÉSENT quelques semaines dans l’année seulement à Mens…
    - vous critiquez la méthode de Jean-Paul MAUBERRET, mais êtes-vous seulement venu à la réunion qui parlait du point que vous soulevez (à savoir l’aménagement de Pré Colombon) ? Si vous aviez été un tant soit peu curieux de vous INFORMER, vous y auriez appris que, lorsqu’on se lance dans l’élaboration d’un PLU, il y a des règles à respecter, dont notamment deux assez contraignantes pour les élus locaux : 1) la CONCERTATION du public est obligatoire (articles L 123-6 et L 300-2 du code de l’urbanisme). Les modalités de la concertation peuvent avoir différentes formes (réunions, sites internet, expositions…) et la concertation doit porter notamment sur le diagnostic territorial, le projet d’aménagement et de développement durable, le projet de PLU lui-même avant qu’il ne soit arrêté.
    2) le SCOT (schéma de cohérence territoriale, à l’échelle d’une partie du département) s’IMPOSE à tous les PLU qui sont dans son aire ! A quoi aurait servi un PLU « bâclé » rapidement s’il fallait le refaire après la validation du SCOT ?

    Ce n’est pas parce que les méthodes de travail où l’on IMPLIQUE les habitants pour en faire des CITOYENS vous sont étrangères que, d’une part elles sont mauvaises ou inutiles, et d’autre part que tout le monde pense comme vous…

    Je vous invité donc, une nouvelle fois, à venir assister aux réunions de la liste « Mens ensemble » dont la prochaine se tient vendredi 07 mars à 20h, avec pour thème l’Intercommunalité. Vous aurez tout loisir d’y poser des questions et d’en repartir INFORMÉ sur le programme de cette liste et sa façon de travailler… :-)

  • Pour les 3 adjoints :
    Chabert, ancien banquier du crédit agricole, le mieux élu de sa liste à chaque élection.
    Goutel, directeur de l’ADASEA 38
    Dangles : a pris en main le TUM pendant 6 ans à la satisfaction générale.
    Vous mettez qui dans l’équipe d’en face ?

  • C’est sûr avec Mauberret, il n’y a aucune précipitation…
    De Mars 2008, date de sa désignation comme adjoint à l’urbanisme, à décembre 2015 pour possiblement le début des prémisses de l’éventualité du commencement du démarrage des travaux au pré Colombon. Ca fait 8 ans quand même !

  • Soyons réaliste « Enervé » précipitation ne veut pas dire efficacité. Comme l’a dit « anonyme » M Coquet a fait preuve de rapidité pour faire partir le tonnelier installé à coté de sa résidence SECONDAIRE. Est cela qu’il appelle « accueillir ». Quant à l’efficacité réelle des 3 autres membres de la liste que vous citez, permettez moi d’être septique…

  • Pas de panique. Un Coquet même absent quelques semaines dans l’année sera toujours beaucoup plus efficace qu’un Mauberret qui tourne en rond, s’agite et ne décide de rien. D’autant qu’il sera entouré de quelques compétents, type Chabert, Dangles ou Goutel.

    Un exemple de la méthode Mauberret : l’opération « pré à habiter » pour le pré Colombon : http://www.pre-a-habiter.com/, à lire de bas en haut.

    Ca commence en janvier 2013, après déjà 5 ans de mandat.
    On choisit un bureau d’étude qui aime bien la concertation citoyenne et les jolies phrases : http://www.pre-a-habiter.com/search/label/La%20participation%3A%20%C3%A0%20quoi%20%C3%A7a%20sert%3F

    En Mars, les gugusses passent 3 jours à Mens dans un camping car en pour interroger la population sur ses désidératas. Une quarantaine de personnes répondent à l’appel.

    On mouline le tout et on revient en mai avec un petit baratin : Pré à LOGER – Pré à TRAVAILLER – Pré à STOCKER – Pré à PLANTER – Pré à JOUER – Pré à FORMER

    En Juillet, on fait mumuse avec la classe du fantastique Claude Didier (number five sur la liste à Popol).

    En Octobre, on se fait une première petite réunion avec une quinzaine de personnes.

    En Novembre, on commence à fatiguer un peu, plus qu’une dizaine de présents.

    Une dernière réunion avec les professionnels en Décembre puis plus rien.

    Fin de la consultation prévue en décembre 2015 !
    Encore combien de réunion ???

  • même lorsqu’il n’y a pas de mots orduriers, je suis désormais censurée !!
    La démocratie selon Olivier Dodinot rappelle curieusement celle de l’Union Soviétique…

  • ou celle de faire éjecter les artisans qui nuisent à son bien être…cf:le tonnelier il y a quelques années…

  • la méthode Coquet,c’est le travail à distance…o

  • D’accord avec « Enervé » et « Obiou », la méthode à Coquet est pas mal, celle à Mauberret on la connait.

  • Bien dit « Enervé »…………………….

  • Le problème de Mauberret n’est pas son travail mais sa METHODE de travail. Son amour des réunions, de la concertation citoyenne et au final son incapacité à décider. Il se vante de la réalisation du PLU et de l’AVAP mais aucun des deux n’est bouclé après six ans de mandats. Quant au pré colombon, la concertation est encore prévue jusqu’au 31.12.2015 : http://www.mairie-de-mens.fr/Evenement/101/422-mairie-de-mens-en-trieves.htm
    Faut pas être pressé de se loger à Mens.

    La méthode Coquet, toute préfectorale, sera sans doute beaucoup plus efficace. Leur slogan : proposer, consulter, décider, réaliser. Et pas blabla, blabla et reblabla !

  • A Mens, surtout lorsqu’il y a un micro, un journaliste… on voit plûtot le paon qui se pavane, mais si vous voulez voir Jean Paul MAUBERRET il faut vous rendre à la mairie et vous verrez qui travaille sur les dossiers. Tout le monde sait cela à part vous apparemment à moins que vous ne cédiez à la politique spectacle très people du moment.

  • Oui, élevons un peu le débat et parlons bilan…

    Cher « L’obiou », pouvez-vous nous dire en quelques mots ce que vous savez du bilan depuis 2008 des conseillers municipaux sortants qui se présentent sur la liste « Mens Ensemble » ?

    A vous la parole ! :-)

  • Et si on parlait un peu du bilan et du programme des uns et des autres, plutôt que des personnes. Sinon va encore falloir que je me fâche !

  • Monsieur MAUBERRET, vous l’avez déjà vu dans mens quand nous sommes pas en période électorale ? Lors de la foire du 1er MAI ? non………..

  • Coquet plus lucide sur le devenir du Trièves ?? En habitant à Mens 4 mois par an je ne pense pas qu’il soit vraiment près des habitants et au coeur de l’avenir de notre territoire. Et si il compte sur l’expérience et l’engagement vis à vis des citoyens de son ami Calvat ,il est mal barré….Il pourra toujours lui confier le micro…
    Au fait,en parlant d’avenir,quel âge aura t-il Mr Le Maire, à la fin du mandat??

  • Bon alors le matin j’annonce que je vais PEUT ETRE m’abstenir. Le temps d’une liaison ski nordique Super Dévoluy-Joue du Loup-Col du Festre, je reviens et le blog est tout énervé !

    Je rappelle donc simplement qu’en 2008, nous avions pu monter une liste de 4 mecs pour exprimer des idées qui nous semblaient être peu prises en considération dans les équipes Mainstream. 6 ans plus tard, nouvelle loi, une équipe PARITAIRE de 8 personnes ne peut se présenter ! Est ce vraiment un progrès pour la démocratie, une façon de vouloir lutter contre l’abstention, comme le proclame nos élites politiques à longueur de journée ?

    En souhaitant à tous une bonne méditation, je vous invite à visiter le site de ce merveilleux endroit tout près de chez nous : http://restodevoluyfestre.free.fr/

  • Pour notre ami « zyeute » et comme je n’ai pas envie de tout ré-écrire, un petit commentaire fait il y a peu de temps, concernant la diversité de la liste « Mens ensemble » :
    http://dodiblog.unblog.fr/2014/02/28/la-reunion-de-la-derniere-chance/#comment-14478
    ;-)

  • C’est très beau les couleurs, ça égaie un peu la vie, surtout en hiver…

    Pour autant, vouloir enfermer un GROUPE de personnes dans une couleur (politique) alors qu’on ne connait rien de ce groupe parce qu’on n’est jamais venu discuter avec les personnes qui le composent me parait être une vue extrêmement réductrice !

    N’hésitez pas, messieurs les contradicteurs masqués, venez à la rencontre des candidats, venez exposer vos idées, venez poser vos questions : la liste « Mens ensemble » vous répondra avec la plus grande franchise. :-)

  • pour vodka
    et avec jp mauberret tu le vois comment? en vert rouge ou rouge vert…

  • Il sera intéressant de voir combien de bulletins nuls récoltera la liste à Popol. Notamment pour cause de coups de stylo sur le nom du souriant number 5…
    http://mensensemble.unblog.fr/la-liste/

  • il le voit comment l’avenir du Trieves Coquet? en bleu blanc rouge…

  • Si Olivier a essayé c’est parce que justement une autre voix est possible, mais pour décider des éventuel(le)s candidat(es) on sait tous que c’est difficile (ça n’attire pas les foules).
    L’abstention est une réponse puisque le mode de scrutin ne comptabilise pas les votes blancs. A quoi sert de voter blanc dekalb ?
    Quitte à voter, Votez Coquet qui est plus lucide sur le devenir du Trièves. Ne nous berçons pas du tout d’illusions avec une liste cocos-enseignants-SNUIPP-lafrancequipue !

  • Vodka n’a peut être pas complètement tord.
    Ta tentative de constitution de liste est plutôt récente non ?
    Après ça n’a pas pu arriver au bout c’est dommage (pour toi comme pour les mensois (?)), mais c’est comme ça.

    Le truc avec lequel je ne suis vraiment pas d’accord dans ton billet, c’est la définition que tu fais de l’abstention.
    Pour moi c’est juste un renoncement à toute forme d’expression. Tu choisis juste de ne pas déplacer ta petite personne ce jour là parce que tu penses avoir mieux à faire (la pêche, téléfoot, ou autre chose).

    Ok : les votes blancs ne sont pas compatibilisés comme ils le devraient. et alors?

    Soit tu votes blanc, soit tu choisis un candidat par défaut (auquel tu pourras toujours faire des reproches ensuite puisque tu l’auras « choisi »), mais dans tous les cas tu te déplaces.

    En tout cas rien ne t’empêche de continuer à proposer tes idées à ceux qui sont toujours dans la course ;)

    au plaisir de te lire un peu plus positif que sur ce billet…

  • Ceci étant dit, ça me désole que tu n’ai pas réussi à constituer ta liste, Olivier…

    Je le dis et le répète : ton rôle d’agitateur et de « boîte à idées » est vraiment intéressant dans une petite commune comme la nôtre. ;-)

  • Pas faux…

    On ne sent pas une grosse remise en question du côté de l’initiateur de la liste. C’est plutôt « On m’a empêché de… »

    Je t’ai connu plus inspiré, Olivier.

  • La loi n’a jamais empêché de créer une troisième liste?
    Pour monter une équipe il faut rassembler, avoir un projet commun, travailler quoi…
    Certains s’en occupent depuis plus d’un an.
    Des communes de 200hab arrivent à monter 2, voir trois listes complètes, si dans une commune de 1400hab cette 3eme liste n’a pas pu aboutir c’est peut être juste qu’elle n’apportait rien de plus et qu’elle n’a pas su rassembler.

1 2

Laisser un Commentaire




Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces