• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 7 avril 2014

Archive journalière du 7 avr 2014

Hector Delta : l’intégrale

 

hebergeur d'image

Une Belge à fond de ballon…

hebergeur d'image

Dans la montée du pont de Brion !

hebergeur d'image

Et même pas fatiguée !

hebergeur d'image

Merci l’EPO ?

hebergeur d'image

Non, merci à l’Hector Delta, révolutionnaire vélo à assistance thermique.

hebergeur d'image

Et à Yvan Pesenti, son génial concepteur. En appuyant convenablement sur les pédales, il est venu nous rendre visite depuis Grenoble à une vitesse moyenne de 34 km/h et a fait l’aller retour jusqu’au Trièves dans l’après midi en toute décontraction.

hebergeur d'image

Retour à Mens. La bête de plus près, on est encore au stade du prototype.

hebergeur d'image

La propulsion est assurée pour le moment par un moteur 4 temps de débroussailleuse, respectant les normes drastiques Américaines en terme de pollution. Il développe environ 600 watts et est entouré de ouate pour limiter le bruit qui est très faible. La consommation varie entre 0.4 L et 0.85 L/100 km en tout terrain, à fond en montagne cela reste inférieur à 0,6 L, la moyenne en randonnée tournant autour de 0,5 L et même si cela est spectaculaire, plus tard lorsque nous aurons un moteur spécifique, cela sera presque divisé par 2. Un velomoteur classique consomme entre 2,5  et 5 L/100Km

hebergeur d'image

Deux litres d’essence contenus dans la partie supérieure du cadre, assurant 400 kms d’autonomie en randonnée routière. Le cycliste fatigue avant que le vélo n’ait soif !

hebergeur d'image

La puissance du moteur est transmise par un axe communiquant avec le pédalier. Le vélo possédant 18 vitesses (2 plateaux x 9 pignons), le moteur en possède donc autant. Contrairement au vénérable Solex qui n’en possédait qu’une, ce qui fait toute la différence ! L’utilisation des vitesses est très prépondérante sur la commande de gaz, qui est finalement assez secondaire. Rien à voir avec un Solex ou un cyclomoteur ni rien de connu d’ailleurs, c’est un vélo sur lequel on pédale et justement le régime moteur est lié à notre cadence de pédalage, ce régime est idéal lorsque nous pédalons à la cadence habituelle (60-70 Trs/mn) et donc lorsque c’est trop dur, on tombe des vitesses comme en vélo mais ici l’effet est décuplé. Et il existe toujours une vitesse sur laquelle notre effort est exactement celui souhaité (quel que soit ce souhait). A la monté de Brion Yvan montait seul à 28 Km/h, mais à un moment il nous tirait tous deux (ma femme et moi), la vitesse est alors tombée à 13 Km/h mais ni lui ni le moteur ne forçaient d’avantage. Notons qu’il était alors sur le plus grand pignon mais toujours sur le grand plateau de 53 dents…

Souhaitons que cette belle invention surmonte les problèmes administratifs et financiers qui font obstacle à son développement. Voir une unité de production d’Hector Delta en France serait une magnifique façon de concilier écologie et économie.

http://hectordelta.com/

Le cauchemar centriste…

 

hebergeur d'image

Au secours…

https://www.facebook.com/collectiftrieves.frontdegauche.5?hc_location=friend_browser&fref=pymk

Bon vent !

hebergeur d'image

Ils sont partis sans trop savoir pourquoi :

http://www.lepoint.fr/politique/remaniement-le-jour-ou-les-verts-ont-renonce-a-l-ecologie-02-04-2014-1808252_20.php

On ne les regrette pas :

http://www.lepoint.fr/politique/les-verts-ne-manquent-pas-aux-francais-05-04-2014-1809350_20.php




Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces