• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 2 mai 2014

Archive journalière du 2 mai 2014

Grand Champ

Le programme du Grand Champ à Lalley

Que se passe-t-il début mai au Grand Champ? C’est une excellente question, et voici des éléments de réponse:
- Tous les lundis à 18 heures, il y a la revue de presse participative. Venez seul ou accompagné, les mains dans les poches ou un article à la main, pour profiter du moment et discuter tous ensemble de ce que les journaux nous parlent. Entrée libre.
- Vendredi 16 mai à 20h30: la compagnie « Le filet d’air » vient nous présenter son dernier spectacle burlesque « Accord sensible ».

Après 4 ans de dur labeur, Louise nous livre ce soir,

en audition privée, les morceaux qu’elle a choisi

pour passer son jury technique.

Accompagnée de Roland, professeur passionné à l’anecdote facile, nous découvrons une étoile naissante de la nouvelle scène française…..

Entre rires, swing et larmes, ce duo ne vous laissera pas de marbre ! Louise aime vivre sa partition pleinement poussée par un Roland toujours plus enivré de ces mélodies langoureuses.   Difficile pour eux de tenir le cap avec cette passion qui les enflamment et leurs émotions qui les débordent.

http://www.lefiletdair.fr/spectacles/accord-sensible/

Entrée à prix libre, repas sur réservation au 04.76.34.1.08

 

L’équipe du Grand Champ

Le joli mois de Mai…

Le programme de la p’tite marmite

Voici venu le joli mois de mai…. Heureusement que l’on commence par un jour chômé car les autres s’annoncent intenses !!!
Jugez par vous-mêmes et trouvez votre place :

- Ateliers sur/pour festivités :
* Pour la foire aux plants du 8 mai, nous préparons la cuisine mercredi 7 mai entre 11h et 16h30. Nous avons aussi  besoin d’aide pour l’installation et le service le 8 mai à partir de 9h. Les amis d’entropie apporteront notre four solaire prototype en démonstration !!

* Pour les 20 ans du collectif d’entre-aide, de Trièves Présence et de  Courant d’Art, il y a une fête le samedi 10 mai à Mens puis au Percy  l’après-midi et concert le soir. Pour l’occasion, nous préparons à  manger vendredi 9 entre 13h30 et 18h et nous animons un atelier cuisine à la boutique du collectif samedi matin 9h30 ! A midi, on partage le repas.

* Nous cuisinons pour les rencontres VTT – Handbike à St Sébastien. Vous pouvez venir aider à la préparation les vendredi 16 mai après-midi et samedi 17 mai après-midi et partager ces repas avec les participants le soir.
Une autre occasion de faire des connaissances ! Attention : nombre de places limitées.

* Foire aux Vins et Vignobles oubliés le 1er juin à Mens ! On tiendra un stand de repas le midi place de la Halle. Donc on préparera des bonnes choses déjà le samedi 31 entre 8h et 13h30.

- Atelier chez l’habitant :
On cuisine au four solaire !! Lundi 19 mai après-midi : atelier révisions, améliorations et/ou finitions de votre four solaire. S’il fait beau, on mange ce qu’on aura cuisiné au  four. S’il ne fait pas beau, on reporte le repas partagé au 20 ou 22  selon la météo.

- Atelier au collectif d’entre-aide :

Vendredi 23 mai à 9h pour cuisiner les surplus de la banque alimentaire ! RDV aux Sagnes à Mens.

Et pour info :

Et voilà : n’hésitez pas à demander des précisions ou à nous faire part de vos disponibilités et motivations…

A bientôt !

Méli mélo Matheysin

Image de prévisualisation YouTube

CDC du Trièves : Guillaume Gontard

Ci dessous, le discours de Guillaume Gontard, maire du Percy, pour sa candidature à la présidence du Trièves. Pour mémoire, Jérôme Fauconnier a été élu avec 24 voix contre 17 à Guillaume Gontard.

————————-

hebergeur d'image

Mesdames, Messieurs les délégués communautaires,

Je voudrais d’abord vous souhaiter à tous bienvenue au sein de ce conseil communautaire. Nous allons pendant 6 années, jusqu’à l’horizon 2020 devoir travailler ensemble dans l’intérêt de notre territoire, au service de nos concitoyens.

C’est une formidable aventure qui ne peut être que partagée. Nous sommes ici les élus de la diversité d’un territoire de presque 10000 habitants qui ne peut être que la simple juxtaposition de 28 communes. Ce territoire Trieves a un sens, des liens nous unissent, et nous avons les capacités ensemble d’être audacieux, imaginatif et donner un bel avenir à notre territoire et ses habitants.

Aujourd’hui je suis ému mais aussi très fier de solliciter vos suffrages pour la présidence de notre communauté de communes. Fier de pouvoir porter un projet collectif de rassemblement.

Je vis et habite le Trieves depuis plus de quarante ans, j’ai suivi le cursus de tous les jeunes Trievois : l’école communale à Monestier du Percy, le collège à Mens, puis Grenoble. Aujourd’hui, gérant d’une sarl d’architecture, j’ai la chance de pouvoir travailler en parti au pays. Même si ces dernières semaines on m’a collé beaucoup d’étiquettes, je n’ai jamais adhéré à aucun parti. J’ai un profond respect pour les militants, mais je préfère ma liberté. Maire du Percy depuis 2008, c’est d’abord l’avenir de ma région qui me passionne. Je crois en ce pays Trieves, je crois en la force et la créativité de ses habitants.

Mon enthousiasme est intact, j’ai cependant un regret, une déception.

Depuis quelques semaines un certains nombres d’élus d’horizons et de sensibilité différentes travaillent sur un projet de rassemblement. Avec comme volonté de trouver une plateforme commune de travail, une organisation qui donne une place à chacun, une gouvernance partagée. Donner tout simplement à nos concitoyens l’image d’élus responsables avec comme seule ambition l’avenir de notre territoire.

Symbole de ce désir d’entente, une proposition a été faite, la candidature unique de Jérôme Fauconnier à la présidence de notre collectivité à laquelle nous nous étions ralliés. Malgré une volonté largement partagée cet accord n’a pas pu aboutir. J’en suis navré.

Seule proposition avancée : 3 vices présidences sur un exécutif de 11 membres. Est-ce représentatif de notre territoire, de sa population, de sa diversité ? Drôle de manière de concevoir le travailler ensemble. Une vision comptable des responsabilités, peut-être de vieilles rancœurs, ont eu raison de ce beau projet. L’intérêt de notre Trieves est hélas bien loin.

Pourtant dans chacune de nos communes nous savons nous rassembler.

Je suis déçu mais loin d’être résigné. Je sais, nous savons qu’aujourd’hui nous sommes une large majorité à vouloir travailler ensemble, sereinement, loin des querelles de personnes ou de clochés et des combines politiques. Alors ce soir qu’allons nous choisir, une confrontation stérile camp contre camp avec des vices présidences brandies comme des carottes?

et si nous choisissions plutôt la voie de la raison ?

Ce soir, je vous propose un contrat, une démarche collective pour 28 communes solidaires.

De quoi s’agit-il ?

Nous souhaitons tous une collectivité proche de ses habitants en mettant l’échelon communal au centre comme lien de proximité et d’échange avec les citoyens.

Chacune de nos 28 communes doit trouver une juste place dans notre entreprise collective. Chacun d’entre nous ici, sait, qu’il nous reviendra, tous ensemble, de prendre les bonnes décisions pour assurer l’avenir du territoire et de ses habitants.

Pour que cette entreprise collective fonctionne, il faut aller au delà des divergences individuelles, créer un climat de confiance, trouver les bases d’un travail apaisé.

Cela passe par 3 axes de propositions :

Le premier axe : définir une nouvelle organisation de travail :

-  Mettre en place un exécutif resserré avec 7 vices présidences et une réduction de l’enveloppe des indemnités passant annuellement de 75 000€ à 55 000€ soit 20 000€ d’économie, Symbolique dirons certain, c’est quand même l’équivalent de ce qu’a dégagé le budget cette année. C’est un message de rigueur indispensable en ces temps de crise.

- Construire un exécutif équilibré (4/4) basé sur les compétences qui respectent les équilibres politiques et sociologiques du territoire.

- Créer un bureau élargi ouvert aux 28 communes, une nouvelle instance en charges des affaires courantes et des délibérations techniques qui redonnent au conseil communautaire sa véritable fonction d’animateur de projets.

- Se doter d’un règlement intérieur, qui permette d’ouvrir l’ordre du jour, de donner aux commissions leur rôle de proposition.

- Favoriser une gestion participative en ouvrant les commissions aux personnes intéressées.

- Porter une attention particulière et continue à la communication vers les habitants du Trieves.

 

Le deuxième axe : Définir des objectifs communs, un projet fédérateur :

En priorité retrouver des marges de manœuvre financière. L’augmentation des impôts ne peut être la seule solution. Notre collectivité est dans une situation critique. Il faudra rapidement travailler sur l’organisation et le fonctionnement des services. Il n’y a pas de petites économies. Cela passe par un suivi du budget avec des rapports d’étape et une commission des finances qui joue pleinement son rôle. Il sera indispensable de mesurer à chaque fois l’incidence sociale des décisions prises.

Les écoles et notamment le dossier du groupe scolaire de Monestier de Clermont devront être une priorité. Nous ne pouvons plus avancer au jour le jour. Il faut fixer des objectifs clairs basés sur des projections à moyen termes.

Le projet de halte garderie de Mens devra également être mené à bien.

Le développement économique devra être en phase avec le territoire en soutenant l’emploi local, autour des filière agricoles, des ressources naturelles, du tourisme mais aussi des nouvelles technologies, de l’économie verte ou de l’insertion.

Le lien avec les habitants devra être au cœur de nos décisions en s’appuyant sur un tissu associatif fort et dynamique richesse de notre territoire.

Nous avons la chance d’avoir un service culturel fort que de nombreuses collectivités nous envies. Nous devons poursuivre cette politique culturelle qui ouvre notre territoire sur l’extérieur et dégage des retombées incontestables.

Chaque commission devra définir une priorité, un objectif à court, moyen et long terme.


Le troisième axe de proposition passe par un cadrage à long terme qui structure l’ensemble de nos projets et de nos décisions. Nous avons la chance d’avoir un Agenda 21 et d’avoir été retenu sur le projet TEPOS (territoire à énergie positive).  C’est un moyen d’aborder les enjeux avec une approche globale du développement du territoire que ce soit autour des critères économiques, sociaux, démocratiques ou environnementaux.

Voilà en quelques mots une démarche Trieves pour 28 communes solidaires. Nous avons 6 années devant nous, 6 années pour travailler ensemble, 6 années pour prouver que l’on peut construire un véritable pays Trieves en valorisant chacune de nos communes.

Car oui, je crois à l’échelon communal, à sa proximité, à ce lien direct avec les habitants. Je suis persuadé que chaque commune peut sortir grandi et renforcée avec une intercommunalité réfléchie et partagée.

Il est encore temps ce soir de nous rassembler d’agir pour l’intérêt général, de faire preuve d’un esprit constructif et ouvert. Notre territoire le vaut bien.

Si je suis élu je m’engage avec vous à travailler dans ce sens, à mettre en place un exécutif strictement partagé (4/4) gage d’un travail en confiance dans l’intérêt de nos concitoyens.

Aujourd’hui nous avons cette responsabilité devant l’ensemble des Trievois. Nous devons leur montrer notre capacité à travailler ensemble.

Je viens de vous présenter le socle d’engagements, sur lequel s’appuie ma candidature. Un  socle d’engagements auquel j’ajoute ma disponibilité et mon écoute au service des élus, des agents intercommunaux et des habitants.

Je terminerais par une note d’espoir :

Certains peintres transforment le soleil en point jaune, d’autres transforment un point jaune en soleil,  ce soir unis, nous pouvons faire briller notre territoire.

Merci  de votre attention et bon vote,

 Guillaume Gontard,

28/04/2014




Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces