• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 18 mai 2014

Archive journalière du 18 mai 2014

Ligne Grenoble – Gap

Tous à la manif, la manif pour tous pour la ligne de train Grenoble – Gap ! C’était hier.

http://alpes.france3.fr/2014/05/17/manifestation-devant-la-gare-de-grenoble-pour-la-defense-de-ligne-sncf-grenoble-gap-479297.html

http://www.ledauphine.com/hautes-alpes/2014/05/18/ligne-grenoble-gap-les-usagers

Image de prévisualisation YouTube

Et pour mémoire, la manif précédente du 29 mars

 

Un débat historique… et confidentiel !

On se souvient de la passion encore fumante qui a prévalu pour les élections municipales. Qui de Monsieur Tartampion ou de Madame Duchmoll allait devenir maire de Triffouillis les oies ?

L’indifférence, le désintérêt, l’atonie à propos des futures élections Européennes est d’autant plus cruel à mon cœur d’extrême centriste et d’Européen convaincu, depuis mon adhésion aux jeunes Giscardiens en 1978… Il est vrai que nos médias nationaux franco-Franchouillard font tout pour cultiver cette platitude.

Image de prévisualisation YouTube

Le parlement Européen est élu au suffrage universel depuis 1979. Ce sont donc les huitième élections. Pour la première fois, le conseil Européen devra élire le président de la commission en tenant compte du résultat des élections au parlement européen. Les partis représentés à ce parlement, sauf l’extrême droite, ont désigné un candidat pour le poste. Le président de la commission devrait donc logiquement être choisi parmi eux.

Voici donc ce débat vraiment historique, le premier entre des candidats au poste de « président de l’Europe ». Et nos grands médias nationaux, nos grandes chaines de télé ont préféré diffuser ce soir là Koh Lanta ou la grande vadrouille !!! Heureusement, le Dodiblog est là et les Trièvois seront donc informés des grands enjeux de notre continent !

Un résumé de Libé ici (merci Cécile) : http://www.liberation.fr/politiques/2014/05/15/debat-europeen-ce-qu-il-faut-en-retenir_1018529

Image de prévisualisation YouTube

Pour moi, le candidat idéal c’est Guy ! En plus d’être centriste et fédéraliste, il est Belge ! Le garçon a une chance d’arriver à ses fins s’il n’y a pas de majorité clair entre les conservateurs et la gauche. Pour le soutenir, en France c’est le bulletin Modem…

 

Les vignerons de la reconquête

 

hebergeur d'image

Le 20e siècle a été celui d’une transformation profonde des paysages viticoles français. Le vignoble des Savoie est ainsi passé de 20 000 hectares à moins de 2 000. La pandémie phylloxérique, la première guerre mondiale, les crises de surproduction viticole et la transformation des modes de vie et de consommation du vin expliquent le déclin spectaculaire et généralisé des surfaces en vigne. Le 21e siècle semble au contraire être celui de la reconquête et de la volonté de voir se reconstruire, un peu partout,  des vignobles dont certains avaient même disparu.

Le film « Les vignerons de la reconquête » porte témoignage de cette volonté en montrant la diversité et l’originalité d’initiatives développées sur plusieurs territoires montagnards en Savoie, en Trièves, dans le Briançonnais, les gorges du Tarn ou dans la vallée piémontaise de Suze.

Au-delà de la diversité des terroirs viticoles concernés, qu’ils soient individuels ou collectifs, publics ou privés, portés par des « locaux » ou de « nouveaux arrivés », ces projets de reconquête viticole doivent tous intégrer les fortes contraintes des réglementations administratives mais aussi justifier leur légitimité. La plupart d’entre eux relève en effet de ce que le géographe Roger Dion qualifiait de « viticulture simplifiée » vouée essentiellement à l’autoconsommation.  Sa coexistence avec une « viticulture de qualité », aujourd’hui protégée par les Appellations (d’Origine Protégée) demeure difficile. Ce ne sont pas seulement les terroirs viticoles qu’il faut reconstruire, mais, en replantant des cépages locaux ou remontant les murets des terrasses, une nouvelle image et une nouvelle réputation qu’il faut leur « inventer » en y intégrant désormais les notions de qualité paysagère, de défense de la biodiversité et de mise en place de circuit courts de commercialisation.

Le film « Les vignerons de la reconquête », réalisé par Olivier Pasquet, géographe et documentariste,  a été coproduit par TV.TV. et la Chambre d’Agriculture Savoie Mont-Blanc dans le cadre de l’action « Vin’alp » du programme de coopération transfrontalière Interreg France-Italie ALCOTRA. Cette action menée sur les territoires des départements de la Savoie et de la Haute-Savoie et celui de la Province de Turin, s’attache à la revalorisation des cépages viticoles locaux.

 




Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces