• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 26 juin 2014

Archive journalière du 26 juin 2014

Pétition !

hebergeur d'image

C’est içi : http://www.avaaz.org/fr/petition/Madame_LESKO_Directrice_Academique_des_services_de_lEducation_Nationale_Nous_voulons_la_reouverture_de_la_3eme_classe_de/?mGheJhb

Grenoble Nice en vélo assistés hybrides avec 1,95 litre de bioéthanol ou 1,55 L d’essence

hebergeur d'image

Nous connaissions tous les voitures électriques et les voitures hybrides (électrique pour Toyota et pneumatique pour Peugeot), mais il n’y avait que des vélos électriques jusqu’à cette nouvelle technologie Grenobloise  d’hybridation Delta applicable aux vélos assistés, dont les brevets ont été étendu à l’international par le CEA.

Ce vendredi 20 Juin, 3 vélos assistés hybrides Hector Delta ont réalisé dans la journée la mythique classique Grenoble Nice par les Alpes. Le plus étonnant et la moyenne réalisée 36,3 Km/h et 8H48 au guidon, alors que les machines étaient chevauchées par 2 retraités et 85 Kg d’inventeur pas vraiment affuté.

Notons qu’en voiture Michelin donne ce trajet montagneux de 320 Km en 6H30 soit 49 de moyenne…

Partis plus tard, les journalistes ont d’ailleurs eu toutes les peines du monde à rattraper les vélos sur le trajet.

La consommation est donc de 0,61 L/100Km en éthanol et 0,48 L/100Km en essence.

Nous vous y fiez pas celui qui a utilisé le moins d’énergie est le vélo en bioéthanol. Nous avons en effet la mauvaise habitude de comparer en litres/100Km l’efficacité d’un véhicule, ce qui a aussi peu de sens que de dire « Hier j’étais saoul, j’ai bu un litre !» mais un litre de quoi ?

L’énergie d’un litre de Diesel est 10Kwh ; d’essence 8,3 ; de GPL 6,8 et de 6 Kwh pour le Bioéthanol.

Nous sommes encore plus perdu lorsqu’il s’agit d’électricité qui est invisible, sans poids, ni volume.

Et il y a une grande confusion entretenue  entre principe de fonctionnement et énergie. Un véhicule est électrique, comme une locomotive était à vapeur, mais en l’absence de gisement de vapeur ou d’électricité, les deux mangent du charbon, du gaz, du pétrole ou du plutonium (nucléaire), pour leur production au travers d’une chaudière à vapeur où les pertes sont malheureusement considérables. Et il faut plus de 3 Kwh de fossile, uranium ou plutonium pour produire un seul Kwh d’électricité et encore bien plus pour que ce Kwh d’énergie arrive aux roues d’un véhicule électrique.

Le solaire et les 7000 éoliennes française font 2% de notre électricité, l’hydraulique (8%) est absorbé depuis bien longtemps par les besoins quotidiens, si bien qu’un véhicule électrique fonctionne en France au plutonium (MOX) et au charbon ou fossile dans les autres pays.

La vraie question est donc : Combien de charbon, gaz, pétrole, plutonium utilise mon véhicule électrique pour effectuer 100 Km ?

Pour comparer l’efficacité énergétique d’un véhicule électrique avec un autre en essence, il faut donc compter les Kwh au compteur, nécessaire pour effectuer 100 Km et multiplier cela par 0,4 litre. Et bien sûr comme pour l’essence, éviter de prendre les chiffres constructeurs pour cela… Là on constate une bonne efficacité énergétique en ville et assez médiocre  sur route. Le bilan carbone lui, n’est bon que sur nucléaire, mais avec des risques et déchets qui ne font pas l’unanimité non plus.

Plus que jamais, la seule bonne énergie est celle que l’on n’utilise pas et la bonne question n’est pas « A quoi cela fonctionne ? » mais plutôt « A combien cela fonctionne ? ».

Avec les Hector Delta, que ce soit en bioéthanol renouvelable ou pétrole, cela en fait déjà pas mal en moins!

Cela avec un appareil plein de fun qui vous emmène aussi bien au bureau, qu’à 320 Km par les Alpes dans la journée (autonomie 400 Km).

Il ne s’agit malheureusement pour l’instant que de prototypes, qui seraient pourtant très économiques à produire si la législation voulait se mettre au diapason de ces nouveaux véhicules électriques ou hybrides dépassant 25 Km/h (Au moins un quart des vélos électriques en circulation sont dans ce vide législatif).

Mais espoir gardons l’Allemagne, la Suisse, les scandinaves et les USA ont déjà légiféré en faveur de ces appareils « friendly », à la sobriété de chameaux et bien moins rapide qu’un cyclomoteur  non débridé.

Avec le retour d’expérience, les Hector Delta essaierons de s’approcher du litre pour le même trajet en Septembre. Mais la valeur du record actuel est d’avoir été effectuée avec les vélos que j’utilise quotidiennement et avec des cyclistes assez lambda. Pour nous battre un vélo électrique devrait faire le parcours à 36,3 Km/h avec moins de 3 Kwh de batterie et ce ne sera pas facile, même en mettant les 25 Kg de batteries de rechanges dans la voiture d’assistance.

Plus d’infos sur :

www.hectordelta.com




Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces