• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 11 décembre 2014

Archive journalière du 11 déc 2014

Concert de Noël

Cette année, le traditionnel
Concert de Noël
de
MUsique en OBiou
aura lieu
SAMEDI 20 DECEMBRE
à 19 HEURES
au TEMPLE DE MENS
 
Au menu :
la BATUCADA vous accueillera aux portes du temple
SAXOPHONES, FLUTES TRAVERSIERES, PIANO et CLARINETTES 
vous accompagneront à l’intérieur
et l’ENSEMBLE VOCAL dirigé par ALAIN CASALIS
terminera le concert en beauté !
NOUS VOUS ATTENDONS NOMBREUX !

Hector Delta & Mairie de Grenoble

Image de prévisualisation YouTube

Suite du compte rendu sur la réunion historique concernant la politique du vélo à Grenoble => http://dodiblog.unblog.fr/2014/12/08/cause-toujours/ .Bien qu’ayant frénétiquement agité le bras pour saisir le micro, je n’ai pu y poser aucune question en public. Je me dirige donc vers Yann Mongaburu, le sympathique représentant des verts, président de la SMTC (Syndicat Mixte des Transports en commun de l’agglomération grenobloise) pour l’entretenir de mon sujet de préoccupation favori, les fameux vélos à assistance thermique Hector Delta.

http://hectordelta.com/

L’homme est entouré, cerné par de multiples interlocuteurs. Il acquiesce à chaque proposition sans prendre aucune note…

Mon tour arrive. Je lui rappelle que trois exemplaires de ce magnifique engin, dont l’inventeur est Grenoblois, sont récemment allés de Grenoble à Nice, 320 km à 33.6 km/h de moyenne, en consommant 0.5 l/100km. Au guidon, le concepteur quinquagénaire de 85 kg et deux sexagénaires…

Je continue. Ces vélos ont une autonomie de 400 km, infiniment supérieure à celle des vélos électriques. Contrairement aux seconds, ils n’ont pas de problème de batterie qui s’usent après quelques centaines de cycle et qui ne sont pas faciles à recycler. Enfin, ils n’utilisent ni charbon ni plutonium et peuvent même fonctionner à l’éthanol. Ecoute polie de l’élu…

Je poursuis. Ces vélos sont bloqués en France, car l’assistance permettant d’aller au delà de 25km, les utilisateurs doivent porter un casque de moto… Ce qui est rédhibitoire lorsqu’on est en vélo.Les Allemands, un rien plus pragmatiques, ont adapté leur législation pour les vélos rapides en demandant simplement le port d’un casque vélo.

Je suggère quelques actions concrètes à notre mairie de Grenoble :

- Un soutien moral à l’inventeur, par exemple en en parlant dans le journal de la ville.

- Un soutien financier en en achetant pour la location par Métrovélo.

- Un soutien national : les copains députés EELV de nos élus Grenoblois pourraient s’efforcer de modifier la législation.

Attention un rien ennuyé de l’élu, surtout lorsque je lui rappelle avoir envoyé plusieurs mails à ce sujet, restés sans suite. Lorsque je m’étonne de n’avoir vu aucun représentant de la mairie de Grenoble au départ du parcours Grenoble Nice, pourtant suivi par l’AFP et de nombreux médias : http://www.ouest-france.fr/defi-grenoble-nice-par-les-alpes-avec-moins-de-2-litres-dessence-2637023

Réponse : à l’issue de la publication du fameux « guide des déplacements » à la fin du 1er semestre 2015, la mairie fera faire par ses services des tests de vélos électriques ! Mes excuses je dis, je vous ai parlé de vélos à assistance thermique. J’ai bien compris, répond l’élu, nous verrons donc si les vélos électriques sont adaptés à l’espace public ! Dialogue de sourds…

Conclusion : un élu avec un grand don pour la parole, nettement moins doué pour la compréhension. Impressionné en tout cas par le manque total d’intérêt pour un projet de transport urbain écologique concret, qui plus est soutenu à bout de bras par un Grenoblois !!!

Démocratie participative à la MC2

 

Hebergeur d'imagePlus : http://www.mdlg.net/1600-mains-levees-pour-soutenir-les-musiciens-du-louvre-a-grenoble/#comments

Corinne Bernard : interview, mail et tweet !

http://www.dailymotion.com/video/x2c6vd0

L’interview sur Télé Grenoble de Corinne Bernard, ancienne Mensoise et actuelle adjointe aux cultures de la ville de Grenoble. Une journaliste bien gentille et peu incisive, le Dodiblog a donc décrypté pour vous

15ème minute : Culture et concertation

On retrouve avec plaisir et sans surprise le même ton, la même langue de bois qu’avec Yann Mongaburu, président vert de la SMTC => Cause toujours…

Et oui, on va faire de la concertation avec les acteurs culturels, on va « tracer ensemble »,  »ne pas décider seuls ». Après un « rapport d’étonnement … », on va mettre en place les inévitables ateliers par 2-4 ou 8. On va pouvoir discuter sur tous les thèmes tels que la couleur du rideau du théatre, le gout des popcorns à l’entracte ou l’épaisseur du papier WC dans les toilettes de la MC2…

Puis sans transition

18ème minute : La supression de la subvention aux musiciens du Louvre. (voir : Pétition !)

On ne rigole plus. OUI, c’est confirmé la subvention, c’est fini, terminé, basta. Circulez, y’a rien à voir !!! Et pas de concertation, même pas une petite réunion citoyenne, un débat participatif à ce sujet ? Niet et reniet ! C’est moi que je décide, c’est nous qu’on tranche !!! Les décisions importantes ne se discutent pas !!!!!

Et là on se dit : c’est quand même beau la démocratie participative, qu’il est magnifique le « laboratoire Grenoblois »… Et heureusement que le ridicule ne tue pas !

Bon il est toujours temps de signer la pétition pour soutenir les musiciens du Louvre, qui fait un tabac sur internet : http://www.mdlg.net/petition/

Hebergeur d'image

On peut aussi s’adresser directement à notre adjointe Grenobloise à la culture : http://www.grenoble.fr/1526-corinne-bernard.htm

Son mail : corinne.bernard@grenoble.fr

On peut même lui envoyer un tweet : https://twitter.com/_corinnebernard

Et vive la démocratie participative !

Eric Piolle : promesse et réalité

 LA PROMESSE

Point numéro 1 du programme municipal d’Eric Piolle, maire de Grenoble

Co-construire les projets avec les habitants

Associer les habitants pour co-construire les projets dès leur élaboration, c’est donner du pouvoir d’agir avant la décision, en lieu et place d’un petit pouvoir d’amendement de projets déjà ficelés.

L’élaboration avec les habitants des grands projets municipaux sera basée sur un diagnostic partagé et de véritables scénarios alternatifs.

Les habitants seront associés au suivi des projets : ils siègeront en nombre conséquent dans les comités de suivi et de pilotage et disposeront de toutes les explications nécessaires. Au-delà, les dispositifs eux-mêmes de concertation et d’information seront discutés avec les habitants.

Source : http://unevillepourtous.fr/le-projet/120-engagements-pour-grenoble/

LA REALITE

http://france3-regions.francetvinfo.fr/rhone-alpes/2014/12/06/la-ville-de-grenoble-retire-sa-subvention-aux-musiciens-du-louvre-607524.html

Hebergeur d'image

PETITION

Pour soutenir les musiciens du Louvre : http://www.mdlg.net/petition/

On peut aussi contacter directement notre « Kennedy Grenoblois » : eric.piolle@grenoble.fr

La démocratie participative, j’adore !




Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces