1995 – 2015

 

Hebergeur d'image

1995 : Je suis en mission pour la croix rouge à Kandahar, la grande ville du sud de l’Afghanistan. C’est alors la capitale temporaire des Talibans, avant qu’ils ne prennent Kaboul l’année suivante. A l’entrée de la ville, un grand poteau métallique auquel sont suspendues quelques télés. Et des cassettes vidéo dont les bandes dévidées flottent au vent. Symboles sataniques ? Seul la radio demeure et elle ne diffuse que des sermons et des prières. Dans la ville aucune femme, seulement des barbus enturbannés. Le football est interdit, les cerf volants sont interdit, la musique est interdite. Dans l’hôpital circulent quelques fantômes grillagés : les infirmières ! Dans des pick-up, des combattants qui brandissent leur kalachnikov. Des regards de fanatiques comme j’ai déjà pu en apercevoir, au Cambodge à quelques milliers de kilomètres de là dans les yeux des Kmers rouges.

Kandahar ou le moyen âge dans cette fin de XXème siècle !

Hebergeur d'image

2015 : De grandes foules protestent contre les caricatures de Charlie Hebdo, en dépit de la tuerie dont ils ont été victimes quelques jours avant. 800 000 personnes à Grozny, capitale de l’horrible Tchétchénie qui m’a aussi laissé quelques souvenirs : https://www.icrc.org/fre/resources/documents/misc/5fzg7f.htm

Alors on fait quoi ???

Vivant en Seine Saint Denis, le fameux 9-3, dans les années septante, j’ai pu y voir le début de la glissade. Ayant fuit, j’en ai ensuite suivi de loin la dégringolade à travers la famille. Des banlieues abandonnées depuis des décennies sur le plan scolaire, économique, social, culturel. La reconquête prendra aussi des décennies dans un contexte difficile ou l’état n’a plus le sou.

Pour l’extérieur, il ne faudra rien céder. L’Islam interdit ou déconseille les caricatures du prophète ? La loi Française le permet. C’est elle et elle seule qui s’applique en France !

Si on cède sur ce point, nous aurons dans un an une fatwa Iranienne exigeant l’autorisation du port de la Burka dans les rues.

Puis dans 2 ans, une autre venant d’Irak interdisant le porc dans les cantines.

Puis dans 3 ans, une encore interdisant la mixité dans les piscines.

Et Kandahar dans 50 ans !

Alors oui, il faudra plus de moyens pour l’armée, pour les renseignements. Et oui, il y aura des guerres, des attentats.

Mais la Liberté ne se négocie pas !

6 Réponses à “1995 – 2015”


  • Mince ! Et j’avais oublié une autre image choc :
    http://cartoliste.ficedl.info/article1257.html

  • Si j’ai mis le mots musulmans dans la liste des propositions (avec un sérieux doute effectivement quant à : de qui parle-t-on EXACTEMENT dans cet article ?), c’est à cause de cette phrase « L’islam interdit ou déconseille les caricatures du prophète  » placée au milieu d’autres phrases qui parlent elles de talibans, de regards de fanatiques, d’horrible pays, de guerres et d’attentats… (et je repends vos mots, vous avez raison de les avoir cités : « fanatique », « interdit », « fatwa’, « interdisant », « guerre », « attentats »), tout ça, mélangé, en un petit article, de quelques lignes, avec images chocs.
    Des musulmans, simplement (c’est à dire un type de croyants, tout comme le sont des bouddhistes, des chrétiens, etc) qui dans le cadre de leur foi, en privé, ne sacralisent pas d’icônes, et dans ce sens, effectivement, ne représentent pas mahomet (tout comme les protestants ne représentent pas le christ, par exemple, dans leur temple, leur manuel), simplement, et ni plus ni moins.

    Ainsi, je suis d’accord, il ne s’agit pas de langue de bois dans cet article, mais simplement de propos assez confus, et qui peuvent induire de la confusion…, et par là-même, de la peur obscure.

    De la même manière (et je pense qu’on est bien évidemment tous d’accord là-dessus, mais dans le doute… j’ose exprimer ceci): tous les jeunes musulmans qui vivent dans les banlieues, même s’ils connaissent des difficultés économiques, même s’ils ont probablement vécu déjà des discriminations, etc, ne sont pas pour autant tous susceptibles de devenir des terroristes, ni même susceptibles d’entendre différentes fatwas (qui se contredisent d’ailleurs souvent entre elles), d’être d’accord avec, et encore moins de les appliquer.

    La liberté ne se négocie pas. Je suis entièrement d’accord. Pensons effectivement libertés (et pas seulement celles de caricaturer et de blasphémer, sur lesquelles certains se concentrent trop aujourd’hui, et utilisent peut-être aussi comme prétexte), allons même plus loin que ce qu’on fait jusqu’ici, allions franchement cette notion à celle de la fraternité et de l’égalité. Creusons nous mieux la tête, c’est un moment pour ça, je suis vraiment d’accord !

    (Et par exemple, pour creuser un peu :
    Un jour peut-être, on pourrait par exemple aussi s’étonner, s’offusquer, et avoir peur, que des gens du Bangladesh, de Chine, exploités pour la fabrication de nos biens de consommation vendus en occident descendent dans la rue pour dire un sérieux grand merde à nos ‘libertés’… d’occidentaux).

  • Il n’y a justement aucune ambiguïté dans le propos d’Olivier qui a le mérite de ne pas utiliser la langue de bois… Les termes « fanatique », « interdit », « fatwa’, « interdisant », « guerre », « attentats » me semblent parfaitement explicites, non ??? « la Liberté ne se négocie pas ! »

  • Un ajout car il y avait un gros oubli de ma part précédemment. Puisque le mot Attentat apparaissait aussi en fin d’article, j’aurai du ajouter un troisième choix aux propositions (à la question De qui est-il question dans cet article ?) : de terroristes, qui se réclament de l’islam, et qui peut-être, sans doute, utilisent l’islamisme radical comme prétexte pour terroriser et tuer.
    Cela fait quand même des manières de vivre une foi, de penser, et d’agir, très différentes, et les raccourcis peuvent être dangereux.
    Et justement, à chacun d’utiliser de cette période notamment pour affiner les définitions.

  • Euh… j’ai besoin d’être rassurée… Hum, Je trouve que l’article est assez ambigu : de qui est-il question dans cet article ?
    Des musulmans (?????? !), ou bien des islamistes radicaux (qui veulent qu’une certaine doctrine musulmane, et interprétée, soit le seul guide pour l’action politique, une idéologie manipulant l’islam en vue d’un projet politique, transformant le système politique et social d’un État en faisant de la charia, dont l’interprétation univoque est imposée à l’ensemble de la société, l’unique source du droit, abolissant toute laïcité) ?

    Par ailleurs, et au nom de la liberté (vraiment !), il serait très intéressant de savoir ce que les gens, qui ont manifesté contre Charlie Hebdo, contre la France (qui parfois ont brûlé des drapeaux et des églises), ont engrangé de blessures, dans le temps, à ce point de descendre dans la rue ces jours-ci, finalement contre leur propre liberté…. C’est effroyable.
    Y’a t-il les méchants, les gentils, et qui fait peur à qui ?
    Que nous disent-ils en réalité ? Est-ce vraiment au nom du fondamentalisme qu’ils étaient-là ? Pourquoi la Tchéchénie a gonflé les chiffres (la ville de Grosny compte 230 000 habitants, le pays 1,2 millions) ?
    Moi je ne sais pas. Je voudrais pouvoir être à l’écoute, et sans mettre la liberté, et sa défense, d’un seul côté du monde.

  • Merci OLIVIER pour ce compte-rendu.TOUS LES POLITIQUES devraient ECOUTER et en tirer des leçons. TOI, tu as vécu, vu, le problème des banlieues, tu as eu le courage et l’intelligence d’en sortir. Tu as vécu dans ces pays extrémistes, peu de « gens » ont ton expérience, il faut que l’on t’entende par ceux qui prennent des décisions très souvent inadéquates; ON NE PEUT PLUS ATTENDRE, IL FAUT ESSAYER DE RATTRAPPER, METTRE DES MOYENS ADAPTES, DU SUIVI.
    ATTENTION NOTRE LIBERTE SI CHEREMENT ACQUISE EST EN JEU !

Laisser un Commentaire




Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces