Archive mensuelle de mars 2015

Page 4 sur 9

Elections Isère

A droite !

http://www.liberation.fr/direct/element/2603/

Election Trièves – Matheysine

En ballotage 

Puissat – Mulyk : 45.5%

Galvin – Riondet : 21.44%

Eliminés

Aubernon – Olagnon : 17.02%

Garibaldi – Gontard : 16.05%

http://www.francetvinfo.fr/elections/resultats/isere_38/la-mure_38350/matheysine-trieves_3815

 

Rappel Mens :

Puissat – Mulyk : 309           43.22%

Gontard – Garibaldi : 207    28.95%

Galvin – Riondet : 102          14.27%

Aubernon – Olagnon : 97     13.57%

 

Conclusion : UMP-UDI et FN font à peu près le même résultat à Mens et dans le canton. Le rassemblement est nettement surévalué, le PS bien sous évalué à Mens par rapport au canton.

Victoire quasi certaine du binome Puissat – Mulyk dimanche prochain. 55.52% des voix pour eux à La Mure, hommage posthume à Fabrice Marchiol.

Bonne nuit.

 

Elections à Mens

Pour la commune de Mens

Inscrits : 1124

Votants : 731                           65.04%

Abstentions : 393                   34.96%

Blancs/nuls : 16                        1.42%

Puissat – Mulyk : 309           43.22%

Gontard – Garibaldi : 207    28.95%

Galvin – Riondet : 102          14.27%

Aubernon – Olagnon : 97     13.57%

Ca gueule à l’étage en dessous. Commentaires méchants après la salade !

———————-

On reprend. Donc score très important de l’UMP-UDI qui n’est pas très loin des 50%.

Score impressionnant d’EELV – Front de gauche.

Claque monumentale des socialistes sur un canton dont la conseillère sortante était PS.

Petit score du FN dont les candidats étaient quasi inconnus.

Si le score Mensois se confirme au niveau du canton Trièves-Matheysine, le second tour sera limité aux binomes Puissat-Mulyk et Gontard-Garibaldi, sans grand suspens sur le résultat final.

Or les différents maires des communes de l’ex canton de Mens apportaient des résultats qui ressemblaient beaucoup à ceux de Mens, mis à part Saint Sébastien ou Gontard – Garibaldi étaient devant Puissat – Mulyk.

L’élu à énergie positive

Hebergeur d'image

On connaissait Corinne l’adjointe aux cultures d’Eric et Yann, le baby président de la SMTC. Voici maintenant Vincent, l’adjoint à l’urbanisme, au logement, à l’habitat et à la transition énergétique. Une bien fine équipe !

http://www.lepostillon.org/Vincent-Fristot-l-elu-a-energie.html

14490

Image de prévisualisation YouTube

Film, on clique.

Ce petit bijou est passé de 35000 à 14990 euros, batteries comprises. Donc plus jamais de plein ! De quoi se laisser tenter ?

http://www.automobile-propre.com/breves/promo-psa-peugeot-ion-14490-euros-avec-batterie/?utm_source=Automobile+Propre+-+l%27Hebdo&utm_medium=email&utm_campaign=cb66e99de9-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_term=0_0b65bbceb8-cb66e99de9-419338933

Titi et gros Minet

Hebergeur d'image

Comme nous le rappelle Titi, dans le commentaire d’un article récent (=> Indemnités), sur le magnifique sacrifice des élus Grenoblois : « Votée lundi soir en conseil municipal, cette mesure ‘libère près de 300.000 euros par an’, selon la ville, et ‘représente 1,75 million d’euros sur le mandat. Rien que par cette mesure, on finance un an de gratuité des transports pour les 18-25 ans Grenoblois ».

 http://www.20minutes.fr/grenoble/1353085-20140415-20140415-grenoble-nouvelle-majorite-diminue-25-indemnites-elus

Toujours méfiant et soupçonneux, toujours pénible, Gros Minet poursuit la lecture : « Concrètement, le maire Eric Piolle recevra désormais une indemnité mensuelle de 4.219 euros bruts, contre 5.512 euros auparavant – soit une baisse de 23%. Les adjoints passeront quant à eux de 2.896 à 2.357 euros (-19%) et les conseillers municipaux délégués de 1.334 à 1.216 euros (-9%). Seule l’indemnité des conseillers municipaux reste inchangée, avec un montant de 304 euros bruts. »

Intrigué, Gros Minet prend sa calculette

Monsieur le Maire passe de 5512 à 4219 euros, baisse de 1293 euros mensuels, 15 516 par an.

Il y a 20 adjoints et 10 conseillers délégués :

http://www.grenoble.fr/182-les-conseillers-municipaux.htm

Les adjoints passent de 2896 à 2357 euros, baisse de 539 euros mensuels, 6468 euros annuels

Pour 20 adjoints, économie de 129 360 euros.

Les conseillers délégués passent de 1334 à 1216 euros, baisse de 118 euros mensuels, 1416 par an.

Pour 10 délégués, économie de 14 160 euros.

15 516 + 129 360 + 14 160 = 159 036 euros d’indemnités en moins.

 

 

De plus en plus énervé et énervant, Gros Minet revient sur la très discrète augmentation de 256% que se sont offert les élus de la Métro :

http://www.observatoiredesgaspillages.com/2015/02/grenoble-les-conseillers-communautaires-saugmentent-de-256/

Leur indemnités passe ainsi de 224 à 798 euros par mois, une petite augmentation mensuelle de 574 euros, soit 6888 par ans.

 

Il y a 31 élus Grenoblois à la Métro (erreur de l’article précédent, 22 de ces élus appartiennent à la liste Piolle).

http://www.lametro.fr/216-elus-communautaires.htm

Cela représente 213 528 euros d’indemnités en plus.

213 528 – 159 036 =  54 492 euros de dépenses supplémentaires.  CQFD !!!

Euh, on abandonne combien de mois de gratuité des transports pour les 18-25 ans avec 54 492 euros en moins ???

 

Pour l’ensemble des 124 élus de la Métro, augmentation des indemnités de 854 112 euros. Chapeau bas et respect de l’électeur !

 

Bientôt à Mens

Hebergeur d'image

Affaire à suivre…

Atelier anti-gaspi

Hebergeur d'image

Avant – Après

Hebergeur d'image

Grenoble avant Piolle

Hebergeur d'image

Grenoble avec Piolle

On note le sens artistique de la nouvelle municipalité, l’inspiration très « pays de l’est avant la chute du mur » des nouveaux décideurs. Et on reste encore plus pantois en apprenant que ces magnifiques oeuvres d’art privent la commune, pourtant criblée de dettes, de 600 000 euros de recette publicitaires. Chapeau bas Monsieur Piolle !

Napoléon 2015

Image de prévisualisation YouTube

Vidéo d’André, photo de Dodinot (entre autres)

123456...9



Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces