Drivy : location de voitures entre particuliers

Image de prévisualisation YouTube

Un peu de pédagogie pour ceux qui s’intéressent de près ou de loin à la location de voitures entre particuliers dans le Trièves.

Nous sommes passés de Citizen car à Buzzcar puis plus récemment de Buzzcar à Drivy : https://www.drivy.com/

Drivy présente l’avantage de proposer 26000 voitures à la location pour ses 500 000 inscrits soit 2% des foyers Français, ce qui pourrait représenter une bonne opportunité de location à des touristes venant dans le Trièves sans voiture.
2 inconvénients :
 - Plus de locations possible à l’heure.
 - La formule « essence comprise » n’est plus prévue. Or pour de toutes petites locations, demander de refaire le niveau est ridicule. De plus lorsque N.L. fait une demande de location avec 20 minutes de préavis, il n’est pas toujours possible de faire le plein dans l’intervalle.
Pour ma part, je me suis adapté de la façon suivante pour notre Twingo :
1 - J’ai fixé un tarif de location à la journée raisonnable : 10 euros. C’est le prix d’accès au véhicule, auquel s’ajoute les kilomètres que j’ai fixé à 27 centimes, essence et commission du site de 30% comprise.
De plus le site fait une décote automatique de 30% à partir du 5ème jour, -50% à partir du 11è jour : en pratique je loue rarement pour de telles durées car nous avons aussi besoin de nos voitures pour aller bosser !
 En gros, je vise un revenu perso équivalent au barème kilomètrique, soit 33.2 cts/km, ce qui me met à l’abri du fisc pour prise de bénéfice.
 Les 10 euros fixe font que je suis un peu au dessus du barème kilomètrique pour les trajets courts, type Mens – La Mure aller retour, et un peu en dessous pour les trajets genre Mens – Grenoble aller retour.
 Si malgré cela, je fais quelques centimes de profit au kilomètre, ce n’est que la juste récompense du boulot que cela me créé à chaque location ( discussion sur internet et/ou au téléphone, vérifier la disponibilité des voitures, imprimer le contrat de location, check list et relevé du compteur au départ et à l’arrivée) et à la prise de risque (en cas d’accident, le site me rembourse mais ne me fournit pas une bagnole le temps que je la répare ou que j’en rachète une).
 
 2 - J’explicite très clairement dans le descriptif de la voiture que chez moi l’essence est comprise, comme du bon vieux temps de Citizen Car :
 Cela faisant, je pense qu’on peut adapter Drivy à nos besoins de location pour de petites durées et de faibles kilométrage en milieu rural.
Image de prévisualisation YouTube

0 Réponses à “Drivy : location de voitures entre particuliers”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces