Débat

Hebergeur d'image

Bernard pas content :

j’ai envoyé 150 € l’an passé et récidivé récemment mais les propos sur  le  crime contre l’humanité ne passent pas, d’autant qu’ils n’ont pas été exprimés dans un état second, comme les média ont tendance à le présenter.

il est inutile de poursuivre vos envois, je ne « marche plus ».

 
ci-joint l’avis d’un ami pied noir ex président de la société française de cardiologie 
Comme toi et beaucoup de monde j’ai été choqué par le propos macronesque: Un crime contre l’humanité qui a mené les Arabes de un million en 1830 à dix en 1960….Sans commentaires (ou plutôt à comparer avec le nettoyage des indiens par les Americains). 
Autant de voix pieds noirs et apparentés qui s’envolent…
Hebergeur d'image
La réponse d’Emmanuel :
Bonjour Bernard,
Nous tenons à nous excuser pour la réponse tardive à votre message, nous tentons de répondre à tous dans les meilleurs délais et avec qualité. Merci de partager avec nous votre histoire personnelle et vos remarques. Nous sommes conscients des réactions que les déclarations d’Emmanuel Macron sur la colonisation ont pu susciter. 
Nous souhaitons vous restituer le plus fidèlement possible le sens de ces propos qui, placés sous le signe de la réconciliation des mémoires, se résument comme suit : il est temps de clôturer le deuil de la guerre d’Algérie et d’ « avoir le courage de dire les choses ». De dire que « la colonisation a entraîné la négation du peuple algérien » et « une guerre qui n’était pas digne de la France ». Que « des dizaines de milliers d’instituteurs, de médecins, de fermiers ont beaucoup donné à l’Algérie », mais que les Harkis et les pieds noirs ont été les victimes de la politique algérienne de la France. Il est temps de laisser le passé… passer, « sans repentance, ni refoulé », pour regarder vers l’avant. 
Emmanuel Macron, sans rien renier, s’est enfin excusé en toute sincérité auprès des personnes qui se sont senties blessées par ses propos
Emmanuel Macron a eu l’occasion de s’exprimer à ce sujet dans une vidéo disponible sur Internet, lors d’interviews pour Causette (jeudi 16 février 2017) et Le Figaro (vendredi 17 février 2017) puis lors de son meeting de Toulon (samedi 18 février 2017). Vous pouvez retrouver l’ensemble des éléments en cliquant sur ce lien.
Nous restons à votre écoute pour toute question ou remarque.

À bientôt,

— Francis, pour l’équipe d’En Marche !

0 Réponses à “Débat”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces