Citiz : l’expérience Mensoise

2-voitures

Un article d’Amand Portaz, magnifique ambassadeur Citiz, résumant l’expérience Mensoise

                     —————————

Avancement du Projet d’implantation de 2 véhicules  d’autopartage Citiz à Mens (Trièves)

Après une réunion début avril ( une trentaine de personnes présentes) , notre  présence  à la foire de Mens le 1 mai et  une  enquête de terrain basée sur un questionnaire en ligne,  il s’avère qu’il existe un potentiel à Mens pour implanter2  véhicules Citiz 

  L’investissement  des véhicules me semble innovant  puisqu’il  s’appuie  sur  les montages  suivants :

•Le première véhicule sera  apporté  par un futur utilisateur  via la solution  « Ma Chère Auto » de Citiz . 

•Le deuxième véhicule devrait être  financé par des utilisateurs potentiels de Mens qui acceptent d’acheter 1 à 2 part sociétaire de Citiz       

Pourquoi à mon avis  ce projet est sur de bonnes rails  à Mens ?

Sans l’implication d’Olivier Dodinot , nouvel Ambassadeur local de  Citiz,  qui accepte d’investir  sur un véhicule « Ma Chère Auto » ,  il est fort probable que Citiz ne se serait pas engagé aussirapidement sur ce territoire.

◦Cet ambassadeur  est très actif  sur les réseaux  sociaux  et sur son Blog (1) ◦Par son approche positive, Il  a su suscité  l’intérêt d’utilisateurs   potentiels et  l’adhésion  d’une grande partie de la population. ◾Il faut dire qu’il a déjà expérimenté d’autres solutions d’autopartage.  ◦Par ailleurs  ce projet est soutenu par les élus  locaux  et Nationaux (Députés et Sénateur Locaux ) ◾ Il est claire qu’avec la Loi LOM, ce projet arrive aussi au bon moment.

Les cibles  potentielles

Je suis  persuadé  que l’autopartage  en milieu peu dense  ne peu pas prétendre  supprimer les véhicules individuels des foyers,  mais au moins en limiter le nombre.

Le questionnaire et les échanges sur le terrain  ont mis  en évidence les  profils d’utilisateurs suivants . ◦Les familles avec ados étudiants de plus de 18 ans ◾Ces derniers aurait besoin d’un véhicule ponctuellement sur place  voir sur Grenoble    ◦Les retraités sur Mens de moins de 75 ans   qui cherchent à se passer du deuxième véhicule ◦Les retraités  en résidence partagés entre Grenoble et Mens qui ne souhaitent utiliser ce service ponctuellement sur Mens et Grenoble ◾Le stationnent restreint à Grenoble facilite cette migration vers de l’autopartage  ◦Les retraités de Mens souvent en vadrouille avec leur  Camping-Car. ◾Cette solution d’autopartage leur permettrait de rayonner plus facilement  sur Mens quand  ils sont là , mais aussi de  visiter plus facilement des villes où est implanté Citiz, commeBordeaux, Toulouse, Marseille, ◦L’office du Tourisme et le Camping local,  qui sont aussi intéressés pour proposer  une location  courte  durée à la journée en utilisant ces véhicules en période touristique      ◾Pour les  touristes de passage en camping-car, c’est plus facile pour rayonner localement car les routes sont étroites ◾Pour les  touristes qui seraient  venus  par le  train dans le Trièves •Sur cette dernière cible,  il reste du travail pour rendre attractif le train. Notamment pour  traiter les derniers  km de la gare  vers  les lieux de villégiatures  •Est-ce qu’il sera plus facile  demain  avec la LOM d’offrir une solution de « taxi collectif » ou du TAD  plus souple,  par exemple via un « pass mobilité Touristique » ?        

1.Blog  d’Olivier 

http://dodiblog.unblog.fr/20…/…/30/citiz-nouvelles-du-front/

Armand PORTAZ

0 Réponses à “Citiz : l’expérience Mensoise”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces