PRÉSERVONS ET INNOVONS – PRECISIONS

L’image contient peut-être : Jean-Louis Goutel, lunettes et gros plan
Suite aux débats et aux différentes communications de campagne, je souhaite apporter quelques précisions.
Tout d’abord, nous n’avons refusé aucun débat public. En effet, depuis le 15 février 2020, les Mensoises et les Mensois qui ont souhaité participer à nos réunions ont pu s’exprimer. Quant au débat proposé sur Radio Dragon, il a permis un échange bienvenu entre les 2 projets, dans un climat serein et constructif.
Ensuite, concernant l’aire de valorisation architecturale et patrimoniale (AVAP), l’engagement dans la démarche plan local d’urbanisme (PLU) et la création de l’AVAP ont été votés en 2009 et 2011, sous le mandat d’Annette Pellegrin. Ces projets ont fait l’objet de nombreuses concertations et ont abouti à une règlementation votée en 2017. Depuis, l’AVAP a changé de nom pour celui de site patrimonial remarquable (SRP) et elle a évolué dans ses contraintes, l’Architecte des bâtiments de France ayant, depuis 2 ans, un rôle de décision. Aujourd’hui, il est nécessaire de réaliser une évaluation de ce dispositif en début de mandat au regard des objectifs initiaux de préservation du patrimoine, d’habitabilité des logements et de contribution à la transition écologique.
Quelques éclaircissements s’imposent également suite au débat radiophonique lors duquel nos positions ont quelquefois été caricaturées.
A propos des jeunes à qui nous accordons une place particulière dans notre programme, nous avonsorganisé à l’initiative de Laurianne Josserand une réunion dédiée afin qu’ils nous fassent part de leurs attentes. Laurianne sera, pour les 6 années à venir, le lien avec les jeunes de la commune. Véronique Menvielle est également fortement investie sur les actions en lien avec la jeunesse au sein de la communauté de communes. Vous pourrez compter sur leur implication ainsi que sur celle de l’ensemble de l’équipe.
S’agissant des économies d’énergie, certains propos prêtés aux élus sortants sur nos projets, sont faux.
Notre programme fait une large place à la production d’énergies renouvelables et aux économies d’énergie.
Nous souhaitons notamment engager un travail d’autodiagnostic des bâtiments communaux et privés ainsi que sur la production d’énergie avec un projet concret sur le site des Sagnes. Pour celles et ceux qui doutent de notre engagement, je rappelle également qu’Olivier Dodinot et moi-même sommes membres fondateurs de la Centrale Villageoise depuis 8 ans maintenant. L’ensemble de l’équipe est également soucieux de protéger l’environnement, qui constitue un des quatre axes de notre programme.
Enfin, concernant l’Agriculture, s’il est important de favoriser les marchés de proximité et les circuits locaux, ne faisons pas croire que le Trièves, territoire rural, peut vivre en autarcie. Les débouchés de notre production doivent, pour une part importante, s’orienter vers la métropole qui dispose d’outils de transformation, de valorisation et de commercialisation (légumerie, marchés et points de vente collectifs, contrat de réciprocité avec la CdC…) et mettre à profit le pôle alimentaire porté par le Département et les intercommunalités. La politique agricole du Trièves doit prendre en compte la diversité de l’agriculture, en particulier de l’élevage et du pastoralisme qui façonne les paysages.
Vous pouvez compter sur notre engagement et notre connaissance des dossiers.
L’équipe « Préservons et Innnovons » reste disponible pour la poursuite de nos échanges.
Jean-Louis Goutel

0 Réponses à “PRÉSERVONS ET INNOVONS – PRECISIONS”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire




Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces