Archive pour la Catégorie '2011 cantonales'

Page 5 sur 8

Le premier tract

Hier, petite promenade sympathique sur le marché de Mens. Distribution d’un tract “noir et blanc” imprimé péniblement sur mon imprimante monochrome. Douleur et malheur des “petits candidats”… Plus de 100 exemplaires partis en un peu plus d’une heure puis plus de munitions. Pour ceux qui n’en ont pas eu, voici un échantillon en couleur. On peut l’agrandir en cliquant sur chaque page.
marche1.jpg

Nous avons ensuite rendu visite aux “Vignes et Vignerons du Trièves”.  Nous y reviendrons. Leur enthousiasme fait plaisir à voir. Je devrais  d’ailleurs dire “notre enthousiasme” puisque je fais partie des plus de  400 membres de l’association.

Puis petite bouffe au café des arts suivie de rencontres impromptues avec plein  d’acteurs du Trièves et une bonne partie des autres candidats ou  suppléants. Une journée bien remplie.  
marche2.jpg

Lundi on remet ça avec l’inscription officielle à la préfecture et interview au Dauphiné libéré. On y croit !!!

La suppléante !

La suppléante ! dans 2011 cantonales rad671D7

Voici donc le nom et le visage de celle que vous attendiez tous ! Devant l’enthousiasme des Trièvoises à soutenir un courageux « petit » candidat écolo-centriste, j’ai demandé à Francoise Boulay, professeure au lycée Louise Michel de Grenoble de bien vouloir être ma suppléante. Une expérience de vie, un caractère bien trempée, de l’énergie, de la conviction… Il en faut pour être enseignant aujourd’hui ! Discuter avec elle m’a permis de sortir un peu des considérations trop Trièvo-trièvoises pour élaborer les propositions de programme que vous lirez bientôt. Vous pourrez faire sa connaissance lors de prochaines réunions et visites que nous ferons dans le Trièves. Je lui laisse la parole :

« Françoise Boulay ,célibataire ! C’est à dire jamais mariée, 2 enfants , 3 petitouts

Née le 19 janvier 1952 à, Soulitré (72) dans la Sarthe profonde

Famille de petits paysans (important, le « petits »)

11 enfants , j’étais la 2ème mais la 1ère fille ; ce n’est pas si anecdotique, la condition féminine, je l’ai connue très jeune ; j’adorais aller à l’école, malgré le mépris cuisant de certaines instits   . A l’époque, être pauvre et paysan, ce n’était pas valorisant. L’école était vraiment pour moi la seule porte de sortie.

Etudes éco gestion dans l’ouest : Tours,  Le Mans, Rennes .J’ai passé un peu par hasard le capet en 1976 et je l’ai eu ;

Professeur en lycée depuis, à Lisieux, puis  Hérouville Saint Clair  (14). A Grenoble depuis 1982, d’abord une année aux Eaux Claires, une année d’interruption  au Québec, puis depuis à la Louise. J’ai passé l’agrégation  en 1990

Je n’ai pas un cv très original !

Donc originaire de la campagne, je suis devenue une citadine, toujours dans les banlieues. J’ai repris le goût de la campagne, de la terre depuis une trentaine d’années. Le jardinage, ça me vide la tête.  (Qui ose dire qu’il n’y a de toute façon pas grand-chose à vider ?)

Je  n’ai pas choisi d’habiter à la campagne pour des raisons pratiques et « écologiques ». Je voulais restée proche de mon lieu de travail et je voulais aussi que mes enfants puissent être autonomes pour les déplacements. J’ai vécu des années sans voiture et le vélo électrique n’existe que depuis peu de temps.

En dehors de mon travail, j’ai eu une activité associative en tant que parent d’élèves (dans une ZEP), en tant qu’habitante d’un quartier « difficile » en tant que femme aussi (ni putes, ni soumises)

Cela m’a permis d’en prendre quelquefois plein la gueule, et de me rendre compte que le citoyen lambda (et la citoyenne !)  n’a décidément pas beaucoup de poids.

Si je suis candidate suppléante à Mens, ce n’est pas parce que je suis meilleure qu’une autre , mais parce qu’aucune autre femme n’a osé franchir le pas . Décréter la parité, c’est un bon pas, le plus dur maintenant est de combattre le sentiment ancestral de « peur »,de  crainte »,de ne pas être à la hauteur, de ne pas savoir faire, de…

La politique, ce n’est pas simple pour moi non plus ; tous ces codes, ces acquis, ces prises de position « théoriques », ces réunions creuses interminables pour ceux qui sont venus s’écouter eux-mêmes, cette démagogie souvent, ce n’est pas mon truc.  Mais si on ne s’y colle pas, comment faire évoluer les choses ?

Les positions prises par Cap21 dans divers domaines me  semblent cohérentes par rapport  à ce que je veux  défendre.

Francoise Boulay

radFEE30 dans Trièves: politique locale

Quand Voynet tire à gauche

Quand Voynet tire à gauche dans 2011 cantonales radBD2AC 

Un petit entrefilet dans le Nouvel Observateur du 27 janvier

L’eurodéputé écolo Jean Paul Besset est en colère contre les prises de position de plusieurs ex-responsables Verts insistant sur l’ancrage à gauche de la candidature d’Eva Joly. « Les déclarations de Jean-Vincent Placé, Noel Mamère ou de Dominique Voynet sont en train de coloniser la candidature d’Eva Joly et la tirent en arrière, vers un positionnement de succursale de la gauche. Cela nous ramène dix ans en arrière, dans le camp contre l’autre, au lieu de continuer la dynamique d’ouverture et d’élargissement », estime ce proche de Nicolas Hulot.

 Commentaire personnel :

Jean Paul Besset a tout compris de la stratégie actuelle d’Europe écologie qui n’est qu’une reproduction de la bonne vieille politique des verts ancienne école. Il avait d’ailleurs démissionné avec fracas de la présidence du parlement d’EE à peine trois semaine après la création du mouvement en novembre : http://www.marianne2.fr/Exclusif-Besset-demissionne-du-staff-d-Europe-ecologie_a200534.html

Tout comme moi, il est allergique à un certain sectarisme des Verts intégristes : L’écologie est à gauche… et pis, c’est tout !

Halte au mille feuille administratif !!!

Un article que j’ai envoyé aux Nouvelles du pays le 10 janvier et qui parait ces jours ci. J’ai depuis reçu les comptes du CDRA. On verra prochainement que la réalité est encore bien pire que ce que je décris ci dessous…

Halte au mille feuille administratif !!! dans 2011 cantonales rad3C5ED

La France des années 60 comptait 3 niveaux administratifs : la commune, le département et l’état. En 1972, les conseils régionaux ont été créés sans qu’on supprime l’échelon départemental.

Comme il fallait faire plaisir à tout le monde, on a progressivement « saupoudré » les compétences entre les différentes structures.

    - Ainsi la région est en charge des trains régionaux et des lycées
    - Le département du transport de voyageurs par la route et des collèges

Une merveille : un bus arrive en correspondance deux minutes APRES le départ d’un train, il faut des mois de négociations et des dizaines de réunions pour tenter d’y remédier.

De plus, les régions disposent de la clause de compétence générale. Ce qui signifie en clair, qu’elles peuvent s’occuper un peu de tout. D’où la nécessité pour un porteur de projet de multiplier les dossiers au niveau départemental, régional, national où européen afin d’espérer obtenir quelques subventions.

Le conseil général de l’Isère, trouvant ses 58 cantons trop petits, a créé 13 territoires, dont celui du Trièves, dotés chacun d’une maison du territoire mais sans bien entendu supprimer les cantons.

Toujours dans la logique du « Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? », la région a trouvé les départements trop grands et les territoires trop petits pour son action de terrain. Elle a donc créé les Contrats de Développement Rhône Alpes (CDRA). Ainsi nous nous sommes vu doté du CDRA sud Isère (http://www.alpes-sud-isere.fr/), montage abracadabrantesque qui regroupe Oisans, Matheysine, Valbonnais, Beaumont, Trièves et le sud Grenoblois et doté d’un « comité de pilotage » joufflu comptant 21 membres. Personne n’a jamais compris l’utilité d’une telle structure à part, bien entendu, les élus qui y siègent. Elus qui expliquent sans rire les convergences entre des régions aussi éloignées et disparates par la « transversalité »…

Cette structure a budget maigrichon de 1,4 millions d’euros annuel, soit la somme colossale de 21 euro 54 pour chacun de ses 65 000 habitants ! A titre de comparaison le seul budget de la commune de Mens, 1500 habitants est de plus de 3.5 millions annuels (http://mairiemens.pagesperso-orange.fr/histo/TUM108.pdf ). Elle dispose de 7 techniciens pour gérer cette « manne ». Ce qui selon mes calculs, qui restent à confirmer, doit approcher le pourcentage vertigineux de 20% de frais de fonctionnement (paiement des salaires, locaux, communications, véhicules, etc). J’attends un démenti…

Or la réforme territoriale présentée par le gouvernement ne propose que de fusionner les postes de conseillers généraux et régionaux sans fusionner les structures administratives. Les futurs conseillers territoriaux seraient amenés à siéger dans les conseils régionaux et généraux maintenus en l’état. Réforme imposée à la hussarde, vite fait mal fait, selon la traditionnelle méthode Sarkozy. Une telle réforme n’aboutira qu’à des économies de bout de chandelle sans résoudre les problèmes d’enchevétrement administratif.

Une vraie réforme consisterait à supprimer l’échelon départemental pour ne garder que la région. Ainsi bus et train seraient gérés par la même autorité, collège et lycée dépendraient de la même structure et les porteurs de projet auraient un dossier de moins à remplir. Economie garantie de temps, d’argent, de salive et de paperasses ! C’est selon moi l’une des idées que devrait porter un candidat aux élections cantonales.

Le public pourrait bien entendu garder des services de proximité, type carte grise, dans les préfectures.

Les élus à ce conseil régional pourraient l’être dans une circonscription assez petite pour rester proche des électeurs. La réforme territorial a été retoqué par le conseil constitutionnel qui a contraint le gouvernement à porter à 3485 le nombre de conseillers territoriaux pour la France. L’Isère qui comptait 58 conseillers généraux comptera encore 49 conseillers territoriaux.  Donc et contrairement aux rumeurs alarmistes qui annoncent un seul conseiller territorial pour tout le sud Isère, je suis prêt à prendre le pari que le Trièves obtiendra au moins un représentant au conseil régional Rhone alpes nouvelle version. La tache d’un tel élu ne siégeant que dans une seule assemblée serait lourde mais faisable… à condition qu’on se décide dans le même temps à interdire définitivement le cumul des mandats !
Une telle reconnaissance de l’échelon Trièves par une région devenue incontournable serait une incitation supplémentaire pour nos élus locaux, si timides pour réaliser la fusion des 3 communautés de communes du territoire.

Voir : http://cap21trieves.unblog.fr/

et http://www.cap21.net/

La méga toeuf de Cap21

La méga toeuf de Cap21 dans 2011 cantonales rad6DEB0 

Le principe : Au soir du résultat du premier tour des élections cantonales, dimanche 20 mars, nous proposerons à nos électeurs et aux autres de faire la fête avec nous. Une heure de fête par pourcent de voix obtenu !

Le lieu : Salle Obiou, au dessus du bureau de vote à l’espace culturel de Mens.

L’heure : de 19h à ???

Selon vous, la mégatoeuf Cap21 durera :

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...

La suppléante ?

La suppléante ? dans 2011 cantonales radC5A04

C’est officiel dans quelques jours. Patience !

Les centristes !

 Les centristes ! dans 2011 cantonales radDE954

Liberté – Egalité – Fraternité – Respect
 

Le Centrisme, c’est

Le dynamisme économique par la Liberté,

La méritocratie par l’Egalité,

L’ouverture sociale par la Fraternité,

La radicalité morale par le Respect

Le tout dans le juste équilibre.

Source : http://www.lecentrisme.com/

Un après midi à Grenoble…

Vendredi 28 Janvier, au Dupplex de Bacchus, Grenoble

Un après midi à Grenoble... dans 2011 cantonales rad54C45

Déjeuner débat avec Corinne Lepage : bien placé, juste au centre, en face de la patronne. Passage en revue de la politique nationale, 2012, Sarkozy, Europe écologie, Cohn Bendit. On y reviendra…

————————-

http://www.dailymotion.com/video/xgspq4

Meeting Ségolène Royal – Dominique de Villepin à la MC2

Villepin fait du Villepin et Ségo fait du violon. La bête bouge encore, elle y croit toujours mais la magie de 2007 n’opère plus. Applaudissements polis des derniers inconditionnels…

—————————-

radFBA00 dans PERSO

Hebergeur d'image

Petite pause et rencontre fortuite avec François Chérèque, secrétaire général de la CFDT. Sympa, abordable, pédagogue. Centriste quoi !

Question : pense t’il que la gauche reviendra sur la réforme des retraites si elle gagne en 2012 ?

Réponse : il faut simplifier et remettre à plat le système formé de 39 régimes différents. Financer les retraites de base par des prélèvements sur les salaires et les inégalités de retraite (carrière partielle des femmes, handicapés, période de chômage) par l’impôt, ce qui permettrait de rééquilibrer la répartition de la richesse entre travail et capital. On peut aussi niveler le taux d’impositions des retraités à haut revenu beaucoup plus favorable que celui des salariés de revenu équivalent.

————————–

http://www.dailymotion.com/video/xgsqee

On revient à l’essentiel avec Corinne. Une foule surprenante !

radF392B dans Politique nationale

Et l’insupportable Benoit Hamon, look de corbeau, à ses cotés…

http://www.dailymotion.com/video/xgsq3k

Premier thème choisi : le cumul des mandats ! On en connait un rayon dans le coin : Lettre ouverte à Marie-Noëlle Battistel, députée de l’Isère

Déjeuner débat avec Corinne Lepage

Déjeuner débat avec Corinne Lepage dans 2011 cantonales rad3A732

Déjeuner débat avec Corinne Lepage, demain Vendredi 28 janvier à 13H au restaurant « Le Dupplex de Bacchus », 7 rue Denfert Rochereau à Grenoble. Participation 20 euros / personne. Si vous êtes intéressé, contactez Armelle au 0479090066 ou au 0687991425 ou cap21regionrhonealpes@gmail.com .

Corinne se rendra ensuite au lycée Mounier avant de participer de 17h à 18h30 au colloque de libération : http://www.liberation.fr/etats-generaux-du-renouveau-grenoble2011,99962

Corinne à Grenoble !

Corinne à Grenoble ! dans 2011 cantonales radCC1D4

Corinne Lepage sera donc à Grenoble samedi 28 janvier dans le cadre du « forum du renouveau » du journal Libération. De 17 h à 18h30, elle participera à un débat sur l’égalité homme-femme avec entre autres le très pénible Benoit Hammon, porte parole du parti socialiste.Il me faudra donc endurer les jappements de ce petit roquet à poil dur pour entendre la voix suave de ma muse…

Le programme du week end : http://www.liberation.fr/etats-generaux-du-renouveau-grenoble2011,99962

Il reste quelques places dans le convoi de 12 bus que j’ai commandé au départ de Mens, faites vite !

PS : De 15h à 16h30, il y aura aussi un débat Dominique de Villepin – Ségolène Royal, alias L’hallucination collective…. J’amène mon cageot de tomates…

1...345678



Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces