Archive pour la Catégorie '2014 Municipales'

Retour sur les Européennes

Petit retour sur les résultats des élections Européennes à Mens

Les résultats  :                           2014                            2009                 Différence

Europe écologie :               19.84%                        24,62%                -4.78%              

Front National :                      19.84%                       4,38%                   +15.46

Parti socialiste :                      15.16%                        16,6%                    -1.44%

UMP :                                          14.68%                        24,81%                 -10.13

UDI-Modem :                           8.87%                           6,87%                  +2%

Nouvelle donne :                    5.48%                           Absent                

Front de gauche :                  4,84%                           5,34%                     -0.5%

Ecologiste indépendante :     3.39%                           2,96%                    +0.43%

Nous citoyens :                        1.94%                          Absent   

Debout la France:                  1.77%                           1,72%                      +0.05%

Lutte ouvrière :                      2.42%                          0,95%                      +1.47%

NPA:                                         Absent                          7,25%

Plus quelques partis au score négligeable.

On note comme ailleurs en France l’explosion du front national (+15.46%), la dégringolade de l’UMP (-10.13%) et des Verts (-4.78%), la descente aux enfers des socialistes (-1.44%) et du Front de gauche (-0.5%). A l’extrème gauche, Lutte Ouvrière fait un petit score (+1.47%) bénéficiant de l’absence du NPA qui avait fait 7.25% en 2009. Seule petite consolation, le Modem renait de ses cendres (+2%). Surprenant aussi le score des écologistes indépendant (+0.43). Pour ceux qui pensent que rouge et vert ne font pas nécessairement bon ménage…

L’expérience Grenobloise…

hebergeur d'image 

«Nous allons vers une métropole élue par les habitants. Nous transformons donc les organes en ce sens avec un exécutif ayant un projet clair et un délibératif avec des moyens renforcés ». Autrement dit, je ne veux voir qu’une seule tête, pas de discussion ni de consensus mou, aucune place pour l’opposition ! Ainsi s’exprimait Eric Piolle, nouveau maire écolo de Grenoble lors de l’élection des vice présidents à la Métro de Grenoble.

http://www.ades-grenoble.org/wordpress/2014/05/17/la-metro-met-en-place-son-executif/

Sous ses airs d’ange vert, de d’écolo gentil, de gendre idéal, celui qu’on surnomme « la poele tefal sur laquelle rien n’accroche », notre Piolle régional cacherait il un autoritariste ? Le syndrome Duflot en copié collé dans la capitale des Alpes ? Marrant, on entend aucune voix discordante chez nos amis rouges et verts du Trièves et de Grenoble. Trouille ou discipline ?

Ce serait donc ça l’expérience Grenobloise ???

Déjà traité dans : Ouverture d’esprit

Ouverture d’esprit

hebergeur d'image

On se souvient avec émotion du psychodrame qui avait prévalu lors de l’élection des vice présidents à la CDC du Trièves . L’opposition de « gauche » avait réclamé 4 postes de vice présidents, un fragile accord avait été trouvé pour lui en concéder 3. Suite à des batailles d’égo telles qu’on en rencontre dans les cours d’écoles maternelles, elle n’en avait finalement obtenu que 2.

=> Election à la CDC du Trièves : presque fini…

Force est de constater que l’ouverture d’esprit n’est pas plus grande au sein de la nouvelle majorité rose – verte qui dirige maintenant la métro, la communauté d’agglomération de Grenoble. 18 vice président, 4 conseillers délégués et pas un seul, ZERO (O !) représentant de l’opposition de droite.

Rigolo, ce « détail » est introuvable sur internet, sauf en subliminal et au détour d’une phrase sur le site de la majorité verte Grenobloise : http://unevillepourtous.fr/2014/05/17/metro-et-desormais-au-travail/.

On y lit : « Là où la droite s’est insurgée de ne pas être présente dans l’exécutif« … Eh oui, la droite n’a eu aucun siège, elle a pourtant eu quelques voix sur l’ensemble des communes du bassin Grenoblois. Et y dirige même un certain nombre de mairies !

Faudrait il avoir l’indignation sélective ? S’offusquer pour une gauche minoritaire qui obtient 2 sièges sur 9 dans le Trièves et applaudir lors que la droite minoritaire n’en obtient aucun sur 18 à Grenoble ???

On constate en tous cas qu’Eric Piolle, le nouveau maire vert de Grenoble, malgré son look de gendre idéal, ne semble pas faire preuve d’une ouverture d’esprit hors du commun. Il est vrai que son alliance avec le front de gauche ne doit pas l’aider à ouvrir les écoutilles : gauche toute et droit devant !!!

L’expérience Grenobloise semblait intéressante. Elle commence mal !

 

Déroute !

hebergeur d'image

Déroute oh combien méritée pour le duo éxécutif sans doute le plus pathétique de toute la cinquième république, constitué de sa majesté Culbuto et du premier ministre le plus insignifiant depuis… Edith Cresson. On attend la suite avec gourmandise…

Monsieur le maire

Splendide notre nouveau maire avec sa magnifique cravate et son beau costume ! Les autres conseillers font presque pitié à ses cotés…

Impressionnante la foule massée dans la salle du conseil municipal.

Coincé le Dodiblogueux qui essaye de prendre des notes debout au milieu de la marée humaine.

Madame la maire sortante fait l’appel comme en CM2, c’est le règlement ! Le club des quinze est au complet, Mister Coquet est désigné président de séance au bénéfice de l’âge. Il se déclare candidat.

Vote, dépouillement : 12 voix coquet, 3 nuls. On se demande qui a voté quoi…

2 points de Mauberret qui :

- Regrette qu’il n’y ait pas eu appel à candidature tout en annonçant qu’il n’est candidat à rien.

- Tord le coup aux rumeurs Mensoises qui l’annonçaient comme renonçant à son mandat de conseiller municipal. Il respecte le suffrage universel et sera bien présent. Bien !

On sent de suite les petites tensions…

Petit discours de M’sieur le maire. Il mesure l’importance de ces nouvelles fonctions qu’il a pu mesurer dans ses anciennes fonctions de préfet. Le préfet doit prendre l’avis du maire qui est le représentant de l’état sur sa commune. Il apprécie que la campagne se soit passé sans agression. Il y a des différences d’opinions mais pas de fracture dans la population Mensoise, on s’enrichit des différences. Une pensée pour ses prédécesseurs depuis Edouard Arnaud, maire déporté.

Les temps s’annoncent difficiles : il y a compétition entre les territoires, changement institutionnel avec la disparition à venir du canton de Mens, baisse des dotations etc.

On en vient à l’élection des adjoints. On pourrait n’avoir que 3 adjoints mais il faut la parité donc on passe à 4 (point à vérifier…).

Liste proposée :

 - Marcel Calvat : 1er adjoint en charge de la vie quotidienne et des associations.

 - Anne Marie Barbe : 2ème adjointe en charge de la vie sociale, des affaires sanitaires et du logement.

 - Gérard Dangles : 3ème adjoint en charge de l’économie et de l’emploi.

 - Véronique Menvielle : 4ème adjointe en charge de l’éducation, de la jeunesse et de la culture.

Monsieur le maire s’occupera personnellement de l’urbanisme, de la construction et de l’environnement.

Nouveau vote et rebelote, 12 voix pour et 3 nuls !

Les conseillers municipaux délégués seront nommés lors d’un prochain conseil avant la fin avril.

Fin sur un petit mot sympathique à l’égard d’Annette Pellegrin qui a œuvré avec ses idées dans un contexte de baisse des dotations.

Petite photo de l’équipe municipale sur les marches de la mairie. Le maire a maintenant son écharpe tricolore en plus de la cravate, belle prestance ! J’attend d’ailleurs les photos…

Place aux réjouissances à l’espace culturel.

Conclusion personnelle : on a une équipe incontestablement dotée d’un « mâle dominant » qui ne laissera pas se développer les petits conflits de pouvoir et les querelles d’égo comme on a pu le voir précédemment. Espérons simplement que l’opposition saura se montrer constructive et que le mâle en question la laissera s’exprimer. Bref que tout le monde travaille en harmonie, dans la joie et la bonne humeur. Une sorte de paradis centriste à l’échelle communale quoi !

Le Bilan

Petit retour sur le site des deux listes Mensoises après les élections.

Mens Ensemble fait dans la sobriété en publiant les résultats et les élus sans commentaires

http://mensensemble.unblog.fr/

Equilibre et renouveau annonce le prochain conseil municipal et annonce la fermeture du site le 31 mars

https://www.facebook.com/mens.equilibreetrenouveau#!/mens.equilibreetrenouveau

Coquet à 29%…

La liste de Bernard Coquet à 29% au premier tour…

http://www.leparisien.fr/resultats/elections-municipales-2014-loison-sous-lens-62218

Qu’on ne se lamente ou réjouisse pas trop vite. C’est à Loison sous Lens dans le Pas de Calais !

A Mens, le résultat est différent.

http://www.lexpress.fr/resultats-elections/municipales-2014-mens-38710_407907.html

Et il y a conseil municipal ce soir samedi à 18h.

 

Hurrah !

 Le communiqué qu’avait prévu l’agence Tass & Dodiblogsky en cas de victoire Mauberesque… Les électeurs en ont décidé autrement !

————————–

http://www.dailymotion.com/video/x8kzn2

Immédiatement après l’annonce du résultat, on assiste à des scènes de liesses spontanées des travailleuses et travailleurs Mensois.

Image de prévisualisation YouTube

Quelques minutes plus tard, premier discours depuis le balcon de l’hotel de ville de notre nouveau maire entouré de l’ensemble du politburo municipal. Puis grand défilé sur le Breuil de Mens.

hebergeur d'image

Vive notre leader maximo, notre génie de l’Obiou, notre Ebron de la pensée, notre Popol Mauberret.

Vive lui !

Cocorico

Image de prévisualisation YouTube

La liste Coquet a gagné. Vive eux !

Les résultats :

Inscrits : 1185

Votants : 969

Abstentions : 216     18.22%

Exprimés : 931

Blancs, nuls : 38     3.2%

Liste Coquet : 528 voix,   56.65%

Liste Mauberret : 404 voix, 43.35%

Victoire assez net de la liste Coquet.

La comparaison avec l’élection de 2008 : http://dodiblog.unblog.fr/2008/03/10/les-resultats-mens-monestier-du-percy/

On voit que l’abstention est passé de 16.13 à 18.22%%, les blancs et nuls de 1.65 à 3.2%. Le mode de scrutin a certainement contribué à ce joli résultat…

Elus pour la liste Coquet : Bernard Coquet, Anne Marie Barbe, Marcel Calvat, Véronique Menvielle, Gérard Dangles, Rosa Maria Giovanetti, Jean Paul Chabert, Carole Sauze, Bernard Chevalier, Aurore Chauvin, Daniel Dussert, Lauriane Josserand.

Elus pour la liste Mauberret : Jean Paul Mauberret, Sophie Reichmuth, Gérard Chevally.

Pour le reste, les comparaisons sont difficiles, c’était l’heureux temps des 3 listes, le scrutin permettait encore les rayures, le panachage etc…

PS : demain, ce que le Dodiblog vous avez concocté en cas de victoire de la liste Mauberret…

God save Mens !

Image de prévisualisation YouTube
12345...7



Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces