Archive pour la Catégorie 'Ecologie'

Page 120 sur 120

Ces verts qui virent à l’orange

                                       Page d’acceuil: dodiblog.unblog.fr/ 

                          orange4small.jpg

Les ralliements de Verts au parti de François Bayrou s’accélèrent

LE MONDE | 31.05.07 | 14h47  

Ce n’est pas encore une hémorragie mais déjà une petite saignée. Après le départ de trois élus Verts parisiens, Olivier Pages, Danièle Auffray, Violette Baranda, ralliés au Mouvement démocrate (MoDem), c’est un quatrième, François Flores, conseiller de Paris, qui vient d’annoncer son transfert. Dans la foulée de Jean-Luc Bennahmias, député européen, un certain nombre de cadres écologistes suivent le mouvement. D’autres semblent attendre l’après-élections législatives. 

« Je reçois tous les jours des mails qui me disent : « Moi aussi », constate M. Bennahmias. S’il se défend d’organiser les sorties, ses amis recensent tous les Verts qui souhaitent être de l’aventure centriste. Ainsi dans les Bouches-du-Rhône, Christophe Madrolle, responsable local des Verts, assure que plus de la moitié de sa fédération – soit « environ 150 personnes » – souhaite adhérer au mouvement de François Bayrou. « Cela vient d’un peu partout dans la région », s’enthousiasme M. Madrolle. Le phénomène concerne des militants mais aussi des élus, insiste-t-il.

« EFFET DE MODE »

D’autres groupes locaux seraient touchés comme en Poitou-Charentes, dans l’Aisne, les Yvelines, le Béarn ou en Seine-et-Marne, où le conseiller général Jean Calvet se présente aux législatives sous l’étiquette MoDem.

A Paris, c’est Raymond Pronier, conseiller d’arrondissement du 15e, qui s’occupe des recrutements. « Beaucoup attendent encore mais viennent à nos réunions », confie-t-il. « De nombreux militants en ont marre d’attendre la rénovation interne et se rendent compte que le MoDem est plus capable d’intégrer nos thématiques que le PS », renchérit François Flores.

La lassitude à l’égard d’un parti au fonctionnement interne chaotique n’explique pas tout. On compte parmi les ralliés de nombreux postulants à la candidature pour les élections législatives ou pour les élections municipales qui ont été recalés. Comme Syrine Catahier, adjointe au maire du 18e arrondissement à Paris. Si elle n’a pas encore franchi le pas de quitter le parti, elle avoue y songer fortement : « Les Verts ne sont plus à la hauteur des enjeux écologiques. Et c’est plutôt enthousiasmant comme perspective de créer un nouveau mouvement et d’y développer un pôle écolo », assure-t-elle.

D’autres responsables du parti écologiste attendent les résultats des Verts mais aussi du MoDem aux législatives pour voir si leur voie militante doit bifurquer. C’est le cas de Jean-Félix Bernard, conseiller régional d’Ile-de-France, qui se demande « si les Verts restent le bon endroit pour l’écologie politique ». Ou Nicole Guillaudin, adjointe au maire de Chambéry, qui organise jeudi avec son alter ego de Haute-Savoie une rencontre avec le MoDem local « pour ouvrir une réflexion ».

Pour M. Bennahmias, décidément, « c’est une affaire qui marche ». « Si le MoDem fait entre 8 % et 10 % nationalement, on peut entraîner un quart des Verts ! », s’emballe-t-il.

Au siège des Verts, on préfère faire le gros dos et minimiser les départs. « C’est très limité », jure Cécile Duflot, secrétaire nationale. « Seuls huit adhérents se présentent sous l’étiquette Modem et ils ont été suspendus. » Le député de Paris Yves Cochet, lui, ne nie pas la réalité. « Il y a un effet de mode et une déception interne. Et puis la faiblesse humaine qui fait que quand le MoDem vous appelle pour être candidat… »

Article paru dans l’édition du 01.06.07

                                —————————————————

Vidéo: Jean Luc BENHAMIAS et le MoDem

http://www.dailymotion.com/video/x22nee_itw-de-jeanluc-benhamias

                         —————————————————

Pour en savoir plus sur le MoDem et l’écologie (merci Greg!):

http://modem-ecologie.over-blog.com/

Retour page d’accueil: dodiblog.unblog.fr/

Projet de développement des Régions Sud Isère

                         Page d’acceuil: dodiblog.unblog.fr/ 

La valorisation de nos identités par

« LE TOURISME DOUX »

 chevalmontaiguillesmall.jpg

Le projet R.S.I.

Nous voulons mettre en place un véritable maillage humain, culturel, promotionnel et économique, par un réseau trans-régional, spécifiquement réservé au « tourisme doux« , respectueux de l’économie locale et non agressif : Cyclistes, Marcheurs, Joggeurs, Cavaliers, VTTistes, etc.

Quelqu’un qui désire, partir de Turin ou d’ailleurs, doit pouvoir venir visiter les RSI, et avoir la possibilité d’obtenir un véritable support logistique lui permettant :

* D’avoir les itinéraires spécifiques et les cartes d’état major de nos circuits trans-régions.

* D’avoir les points de rencontre, les étapes « gîtes » avec les chambres d’hôtes, les campings et les hôtels estampillés, les relais « bricolage et réparations », les expositions et manifestations sportives ou culturelles, les bons restaurants, les activités sportives spécifiques (accro-branches, canyonning, parapente,…), le prix des repas à la ferme, d’une nuit chez l’habitant, les relais infirmerie, les N° de téléphone de secours de garde, la carte qui lui permet d’avoir les voies vertes de passage entre la Matheysine, le Trièves, l’Oisans ou le Vercors.

* D’avoir des propositions d’offres de plusieurs types de circuits, comme « monomodal » [(un seul mode de transport (vélo, rando, ...)] ou « multimodal » (rando puis cheval, puis V TT, puis train de La Mure, etc.), avec associés et intégrés à chaque circuit, les chambres d’hôtes, les hôtels, les campings,… les correspondants. Par exemple, l’un des circuits pourrait être celui des Gorges et des Lacs », un autre le circuit du souvenir en Vercors, etc.…

Nous créerons un Label R.S.I. Toute maison d’hôtes, de relais, de support divers, tout participant devra déposer un dossier, et sera après étude, labellisé par nos soins. Il lui sera imposé de signer une charte d’accueil de convivialité et un engagement de qualité.

Nous créerons un bureau central de promotion de toutes les R.S.I., qui aura son propre site Internet, qui fera la publicité sur toute la France, mais aussi à l’international, éditera les guides et brochures, collectera les subventions éventuelles, recueillera les projets d’entreprises locales, de clubs et d’associations souhaitant s’intégrer dans le projet. Apportera son aide financière et logistique. Ce même bureau ira chercher aussi des financements privés.

Nous créerons un bureau central de réservations. Par exemple, un Espagnol pourra acheter sur Internet un seul ticket, qui lui permettra d’arriver à l’aéroport de Grenoble, de prendre un bus déjà payé qui l’amènera dans les RSI, qui lui permettra de passer une semaine réservée, d’avoir son V TT prêt, d’être réservé sur le circuit des Gorges, d’avoir ses chambres d’hôtes réservées, sa place sur le bateau du Monteynard, etc.

Toutes les Régions du Sud Isère, derrière UN SEUL et MEME PROJET, managé et dirigé par une société autonome et indépendante des structures publiques !

- ECONOMIQUE : Car création d’emplois locaux nombreux, gîtes, repas à la ferme, ateliers multi activités (faire réparer un vélo, fax, point Internet, recoudre un bouton, panser les pieds, acheter des chaussettes, etc.), webmasters, secrétaires, hôtesses d’accueil, guides, etc.…).

-SOCIAL et CULTUREL : Car nécessairement, et de fait, une nouvelle dynamique basée sur les identités locales sera mise en œuvre. Nous ferons se rapprocher les hommes !

-APOLITIQUE et MODERNE : Car nous dépasserons les clivages politiques !

Nous comptons sur votre soutien pour ce projet !

Retour page d’accueil: dodiblog.unblog.fr/

Corinne Lepage à Moirans le lundi 4 juin

                         Page d’acceuil: dodiblog.unblog.fr/ 

lepagesmall1.jpg 

Corinne LEPAGE, Présidente de CAP 21 et co-fondatrice du MODEM sera à Moirans sur Centr’alp le lundi 4 juin pour soutenir Jacqueline JOANNON et son suppléant Bernard ZAMORA.

Vous pouvez participer au déjeuner débat au “CLOS ROMAIN”, restaurant situé sur la zone économique de Centr’Alp à Moirans entre 12h30 et 14h30. Merci si possible d’annoncer votre venue en envoyant un mail à Laurence VEYRON: laurenceveyron@wanadoo.fr

Fondé et présidé par Corinne LEPAGE, CAP 21 est un jeune parti politique qui se reconnaît dans le réformisme écologique en défendant une conception républicaine de l’écologie.

Face aux multiples défis à relever, en particulier le réchauffement climatique et la fin annoncée du pétrole, CAP 21 souhaite remettre la France en mouvement en faisant le pari de l’intelligence collective et de l’innovation. La question à venir n’est plus celle de la gauche ou de la droite mais plutôt celle du choix entre l’action et l’immobilisme, car nos sociétés ne peuvent continuer à ignorer les conséquences écologiques et sociales de leur développement.

Dans le domaine politique, CAP 21 propose que les principes de précaution et d’innovation deviennent des principes politiques majeurs. Afin de réduire le fossé entre les citoyens et leurs représentants, une revalorisation du rôle de la société civile est devenue impérative.
Grâce au renforcement de la démocratie de participation, le citoyen doit pouvoir exprimer son opinion en dehors des consultations électorales et sur toutes les questions le concernant en particulier dans les domaines technoscientifiques.

Dans le domaine économique et social, CAP 21 place les notions d’éthique et de responsabilité au cœur d’un projet économique soutenable qui favorise les investissements dont le bénéfice écologique et social est au moins égal au bénéfice économique escompté.
Face à l’exclusion économique et à la pauvreté, la société doit exprimer sa solidarité par la reconnaissance du droit au logement, à la santé et au travail. Nul ne peut être exclu de sa participation au bien commun qui doit être réparti équitablement selon la capacité et la volonté de chacun à y participer.
La promotion d’une société écologiquement et humainement soutenable doit être basée sur les valeurs du pacte républicain à commencer par la laïcité, le respect de l’égalité des droits des hommes et des femmes, à continuer par la probité et la morale la plus élémentaire.CAP 21 est convaincu que le moment est venu de rendre espoir à tous ceux qui souhaitent bâtir, ensemble, l’avenir de la France dans l’Europe et dans le Monde par un projet politique conjuguant liberté et responsabilité, solidarité et égalité, réformisme et innovation. cap21small.jpg

Le site de Cap21: http://www.cap21.net/

Retour page d’accueil: dodiblog.unblog.fr/

Le pacte écologique

                         Page d’acceuil: dodiblog.unblog.fr/ 

pactecologiquesmall.png 

René ROBERT, candidat UDF-Mouvement démocrate dans le 4ème circonscription de l’Isère et Olivier DODINOT suppléant ont signé le pacte écologique. 

Le pacte écologique de Nicolas Hulot en quelques points :

  • Considérer les enjeux écologiques comme une priorité commune qui dépasse les clivages entre partis politiques et faire de la France un pays exemplaire en matière de développement durable.
  • Faire de la lutte contre le changement climatique et de la préservation de la biodiversité les déterminants majeurs de l’action publique.
  • Engager immédiatement une révision fondamentale des politiques de l’énergie, du transport et de l’agriculture.
  • Défendre des propositions en cohérence avec les objectifs et propositions du Pacte écologique.
  • Mettre en place les outils économiques, juridiques, technologiques et éducatifs pour adapter ou réduire notre consommation en fonction des exigences écologiques et sociales actuelles et futures.
  • Me prononcer sur la proposition concrète visant à adapter le fonctionnement des assemblées parlementaires aux objectifs du Pacte (notamment par la création d’une commission permanente et/ou d’une délégation au développement durable).
  • Prendre des positions sur les problématiques locales en cohérence avec le Pacte écologique.
  • Accepter et maintenir un dialogue régulier sur les grands enjeux écologiques avec les ONG environnementales.
  • Pour en savoir plus sur le pacte écologique:

    http://www.pacte-ecologique.org/

    Pour voir les signataires du pacte écologique:

    http://www.pacte-ecologique.org/legislatives/carte.php

    Pour les voir en Isère:

    http://www.pacte-ecologique.org/legislatives/departement.php?id=038

                                —————————————————– 

    Déclaration de René ROBERT 

    J’ai signé le pacte écologique comme maintenant 145 candidats du Mouvement Démocrate!
    L’un des objectifs est de réduire par 4 nos consommations d’énergies fossiles et donc d’émission de CO2 d’ici 2050. Pour cela, je pense qu’un élu qui s’engage c’est aussi un élu qui s’applique à lui même ce qu’il préconise; je m’engage par exemple à aller à l’assemblée nationnale en train (TGV) et non en avion comme le font encore aujourd’hui des députés de l’Isère.

    En effet, l’électricité est à moins de 20% composée d’énergie thermique alors que l’on consomme au moins son poids en kérosene à chaque vol .

    Retour page d’accueil: dodiblog.unblog.fr/

    1...116117118119120



    Vivre la République du Progrès |
    l'avenir vue par un militan... |
    LCR Section Calaisienne |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
    | Les lumières en héritage
    | L'Afrique de toutes nos forces