Archive pour la Catégorie 'Politique nationale'

Page 3 sur 89

L’exemple Corse

L'exemple Corse dans Politique nationale c8pf

De 700 000 à 1.2 millions de passagers en 6 ans. Un exemple à méditer…

http://www.lepoint.fr/societe/greve-sncf-pourquoi-les-cheminots-corses-restent-sur-les-rails-07-04-2018-2208841_23.php#xtor=CS3-192

Blablabus

Blablabus dans Politique nationale ldul

http://www.lemonde.fr/economie/article/2018/04/05/greves-submerge-par-la-demande-blablacar-va-proposer-des-trajets-en-autocar_5281004_3234.html

https://www.blablacar.fr/blablalife/blabla-a-bord/des-cars-sur-trois-axes-pour-faire-face-au-pic-de-demandes

Merci Blablacar !

41 %..

41 %.. dans Politique nationale vr8v

41 % des Français pour la grève.

74 % pour la réforme de la SNCF.

http://www.economiematin.fr/news-greve-sncf-2018-approbation-soutien-jugement-sondage-reforme-statut-cheminots

Fermez le ban !

————————————-

La blague du jour :

Comment appelle-t-on une journée de grève chez les agents SNCF ?
Une journée d’action !

Plus : http://www.gohumour.com/metier/fonctionnaires/sncf

Message de Dieu…

Chères adhérentes, chers adhérents,
Comme 4 millions de Français, vous êtes peut-être touchés depuis lundi soir par la grève qui perturbe fortement la SNCF et nous vous adressons notre soutien plein et entier si tel est le cas.
Nous sommes tous attachés au service public ferroviaire. Il est essentiel pour assurer nos déplacements quotidiens, le développement économique et l’aménagement de nos territoires.
Mais nous ne devons pas nous voiler la face. Depuis des années ce service public coûte de plus en plus plus cher sans que la qualité  soit à la hauteur pour les usagers.
Face à cette situation, le plus grand danger aurait été de faire comme avant : ne rien changer, opter pour le statu quo. Nous avons fait le choix de mettre le sujet sur la table et de défendre une réforme indispensable pour la SNCF.
Que va permettre cette réforme ?

1️⃣ La réforme va permettre d’investir massivement dans le réseau

L’État va investir 10 millions d’euros par jour pendant 10 ans pour remettre à niveau le réseau et éviter retards, incidents, ralentissements qui pénalisent lourdement et mettent en danger les usagers. Ces investissements ont trop tardé. Ils sont indispensables.
Ces investissements auront un effet très concret pour les usagers. Par exemple, la ligne Brest-Quimper vient d’être rénovée. Résultat ? Le temps de trajet sur les 75 km est passé de 1h45 à 1h15 avec davantage de gares desservies.

2️⃣ La réforme va permettre de préparer  l’ouverture à la concurrence pour davantage de trains et de nouvelles offres

L’ouverture à la concurrence est actée. Elle est connue de tous, depuis presque 10 ans. Elle permettra de diversifier les offres, les services et de proposer aux voyageurs davantage de petits prix, en particulier à tous ceux pour qui prendre le train est aujourd’hui un service inaccessible.
La simple perspective de l’arrivée de la concurrence a d’ailleurs poussé la SNCF à créer les TGV OuiGo. Résultat ? Des voyageurs qui ne prenaient pas le train avant peuvent désormais profiter de ce service pour leurs déplacements.
La réforme donne les moyens à la SNCF de préparer cette ouverture à la concurrence. À l’avenir, les personnes recrutées ne le seront plus sous le statut de cheminot qui coûte trop cher à l’entreprise. Avec une dette de  50 milliards d’euros, la SNCF ne peut pas rester la seule entreprise à recruter au statut alors que le secteur s’ouvre à de nouveaux acteurs.

3️⃣ La réforme permet de réorganiser la SNCF

Savez-vous qu’aujourd’hui dans une gare, ce n’est pas la même direction de la SNCF qui gère les quais, la verrière ou les panneaux d’informations. Ce n’est pas non plus la même direction qui gère le grand panneau d’informations dans le hall et celui sur le quai.
La réforme permet de remettre de la cohérence dans  l’organisation de la SNCF. Les trois entités actuelles (SNCF, SNCF Mobilités et SNCF Réseau) vont être réunies pour créer un seul groupe plus uni et plus efficace.

Et nous, que pouvons nous faire pour défendre cette réforme indispensable ? Certains relaient des contre-vérités pour alimenter les peurs et justifier la grève. Rétablissons les faits :
  • Cette réforme n’est pas la privatisation de la SNCF La SNCF deviendra une Société Anonyme dont les capitaux seront à 100% publics et incessibles, c’est-à-dire que l’Etat ne pourra pas vendre ses parts au capital de la SNCF.
  • Cette réforme ne “casse pas le service public” Jamais un Gouvernement n’aura autant investi dans le service public ferroviaire : ce sont 36 milliards d’euros qui seront investis pour la décennie à venir.
  • Cette réforme n’est pas la fermeture des petites lignes Le Gouvernement ne suivra pas un rapport indépendant (le rapport “Spinetta”) qui avait proposé cette mesure. L’avenir des petites lignes ne sera pas décidé depuis Paris mais sera décidé au plus près des réalités du terrain.
  • Cette réforme ne “stigmatise” pas les cheminots La réforme assure au contraire leur avenir en renforçant leur entreprise. En l’état actuel des choses, l’attitude de certains met en danger l’avenir de la SNCF et des cheminots qu’ils prétendent défendre.
  • Cette réforme n’est pas “un passage en force” La grève a débuté lundi alors même que les concertations entre le Gouvernement et les syndicats sont en cours pour préparer le débat parlementaire à venir.
Partagez le VRAI / FAUX d’Elisabeth Borne, ministre des Transports
Message de Dieu... dans Politique nationale 91906798-7eac-419f-befa-22a4998d9140                                    
On compte sur vous,
L’équipe de La République En Marche

Ne vous inquiétez pas !

Ne vous inquiétez pas ! dans Politique nationale jjzb

Plus : https://www.20minutes.fr/societe/2247795-20180403-video-sncf-inquietez-lance-macron-habitant-demande-rien-lacher

 

SNCM – SNCF

SNCM - SNCF dans Politique nationale sq4i

Des années de grève à la SNCM, l’équivalent flottant de la SNCF :

http://www.observatoiredesgaspillages.com/2013/01/comment-la-cgt-a-coule-le-port-de-marseille/

Et la faillite, résultat fort logique et bien mérité en 2016 :

https://www.procedurecollective.fr/fr/liquidation-judiciaire/1151142/societe-nationale-maritime-corse-mediterranee.aspx

———————

3 mois de grève à la SNCF :

lds8 dans Politique nationale

La faillite en 2025 ?

https://www.contrepoints.org/2017/08/01/285766-sncf-derriere-resultats-quasi-faillite

Tiens bon Macron !!!

 

SNCF : the end

SNCF : the end dans Politique nationale 87n9

Nous voilà donc partis pour 3 mois de grève perlée à la SNCF.

Ce qu’en pensent les usagers : http://www.grevesncf.fr/index.php?action=results&poll_ident=7

L’ouverture à la concurrence tant attendue dans quelques mois. Et donc la disparition annoncée du dinosaure SNCF, qui sera bien entendu incapable de résister à Transdev et autre Deutsche Bahn. Qui la regrettera ?

Bon courage aux voyageurs ! Trois mois de galère, qui ira sans doute en s’estompant, il faut sans doute cela pour mettre fin à 30 ans de désastre…

Tiens bon Emmanuel !!!

Lapin d’avril

Lapin d'avril dans Politique nationale ua3g

C’est désormais officiel, la France, après avoir reçu à l’Elysée les représentants des provinces libérées du Kurdistan syrien, a décidé d’accorder un soutien actif au « juste combat » des Kurdes de Syrie. Le secrétariat de Brigitte Macron a précisé dans un communiqué écrit que trois tonnes de lapins en chocolat seraient parachutées dès ce jour de Pâques sur Rojava. La première dame a tenu à préciser que ces dépenses seraient engagées sur son budget annuel officiel (de 480 000 €).

i6a7 dans Politique nationale

En effet, certaines sources dignes de foi font état qu’une « première scène de ménage » élyséenne aurait eu lieu vendredi soir au sujet de la « reculade » d’Emmanuel Macron sur la question du soutien aux combattants kurdes, et surtout aux valeureuses combattantes des YPG qui ont mis en lumière l’effarante et honteuse passivité de la communauté internationale devant l’agression turque. Le quai d’Orsay a déjà protesté (mais discrètement, bien sûr) contre cette initiative de nature à créer un incident diplomatique majeur avec nos partenaires de l’Alliance atlantique.

 AFP/01/01/2018/0 h12

Merci JF…

 

Energie

Energie dans Ecologie floz

Véritable feuille de route énergétique du pays, la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE) fixe les grandes trajectoires à atteindre pour faciliter la transition énergétique.   2018 est l’année d’un nouveau grand débat public pour fixer les orientations de la PPE pour les périodes 2019-2023 et 2023-2028.   En partenariat avec l’Université Grenoble Alpes et la Commission Nationale du Débat Public (CNDP), Jean-Charles COLAS-ROY, Député de l’Isère, co-président du Groupe d’études Energies vertes de l’Assemblée nationale, a souhaité organiser une grande conférence-débat sur ce thème.   Cet événement a pour ambition de réunir citoyens et acteurs de l’Energie (entreprises, collectivités, universitaires, responsables politiques locaux et nationaux) afin d’alimenter les travaux de la CNDP.    Jeudi 29 mars 2018, à partir de 17h

Amphi 1, Bâtiment Stendhal, hall nord, 1180 avenue centrale

Domaine Universitaire
38400 Saint-Martin-d’Hères

Vous pouvez dès à présent consulter le site de la CNDP qui contient de nombreux documents pour préparer le débat.
Le programme définitif et les détails de l’organisation seront envoyés prochainement.

Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter Jimmy PANVERT, collaborateur de Jean-Charles COLAS-ROY au 07 89 52 64 85

Inscription : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScEE4NAb3V-VunQUnrNRIW8ZeMTM-pPJofZi_BTgGYEoN6okw/viewform

En grève…

En grève... dans Politique nationale pdzh

On tient bon !

https://www.blablacar.fr/

https://fr.ouibus.com/

https://www.flixbus.fr/

https://www.ouicar.fr/

https://www.klaxit.com/

https://illicov.fr/

Et pour la prochaine grève, après la mise en concurrence tant attendue…

https://www.bahn.de/

https://www.transdev.com/fr/

12345...89



Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces