Archive pour la Catégorie 'Trièves écoles'

Page 2 sur 8

La classe sport

Hebergeur d'image

Pour tout savoir sur la classe sport du collège de Mens : https://www.facebook.com/pages/Classes-sport-coll%C3%A8ge-de-MENS/263326623840773

Collège du Trièves dans l’action le jeudi 3 juillet !

Suite à la décision arbitraire de l’inspection académique de fermeture de la 3ème classe de sixième au collège de Mens, remettant ainsi en cause le projet d’établissement, la riposte s’organise. Une journée de forte mobilisation est prévue ce jeudi 3 juillet. La venue de France 3 est attendue pour 14h (sous réserve de leur disponibilité), ainsi que la représentante locale du Dauphiné Libéré et de Madame Pellegrin, Conseillère générale. Nous invitons toutes les personnes qui se sentent concernées, de près ou de loin, à participer à ce mouvement. Tout au long de la matinée, l’action sera préparée sous la bienveillance du corps enseignant, qui connait parfaitement son dossier et se trouve fortement mobilisé. Nous invitons les parents, élèves, élus et personnels de l’établissement pour un grand rassemblement à 14h devant l’établissement, puis en fin d’après midi, juste avant le Conseil d’administatrion prévu à 18h ! Nous devons adresser aujourd’hui un message fort à la direction de l’établissement et à l’inspection académique.

Graves inquiétudes au collège de Mens

Un message adressé aux 17 communes des cantons de Clelles et Mens :

Mesdames et Messieurs les Maires, Mesdames et Messieurs les Conseillers munipaux,
Le 12 juin dernier, alors que les effectifs permettaient le maintien de trois classes de 6ème au collège du Trièves,  l’Inspection Académique décidait de façon arbitraire de la fermeture d’une classe, en rejetant 6 internes pourtant déjà admis au cours des épreuves de sélection du mois de mai.
Les conséquences se portent en premier lieu sur le projet classe sport, créé en 2012 afin de pacifier l’internat alors en grande difficulté… et par ricochet sur l’établissement dans son ensemble en fragilisant à nouveau la sérénité retrouvée au sein de l’internat, de l’établissement, la cohésion et la continuité pédagogique instaurés depuis deux ans…

Aujourd’hui, l’équilibre péniblement retrouvé est lourdement menacé par la remise en question du projet d’établissement !!!

Depuis une semaine, parents et enseignants sont fortement mobilisés, car à terme, c’est l’avenir de l’établissement qui est incertain.

Plus que jamais, nous vous demandons de nous soutenir dans cette action. Une journée d’action est prévue ce jeudi 3 juillet, jour du dernier CA de l’année au collège (préparation le matin, début de l’action à partir de 14 h). Nous vous remercions de votre soutien à cette occasion.

Vous pouvez également faire voter une délibération de principe par votre Conseil municipal, revendiquant le maintien des 3 classes de sixième, et la transmettre à l’inspection académique.

Enfin, une pétition est en ligne depuis quelques jours. Je vous invite à en prendre connaissance en cliquant sur le lien ci-dessous, et à nous apporter votre aide en la signant.

http://www.avaaz.org/fr/petition/Madame_LESKO_Directrice_Academique_des_services_de_lEducation_Nationale_Nous_voulons_la_reouverture_de_la_3eme_classe_de/?mGheJhb

Certains de pouvoir compter sur votre soutien, nous vous prions de croire, Mesdames et Messieurs les Maires, Mesdames et Messieurs les Conseillers munipaux, en l’expression de nos salutations dévouées.
 
Pourquoi c’est important :
Le collège du Trièves a été créé il y a plusieurs dizaines d’années, avec un internat répondant aux nécessités démographiques et économiques propres au secteur. Depuis 2011, avec l’arrivée de Mr Rivoire, principal, un travail colossal a été mené avec l’équipe enseignante et toute la communauté éducative afin de trouver une solution aux problèmes majeurs jusqu’alors rencontrés au collège, notamment à travers son internat qualifié par Madame l’Inspectrice d’Académie elle-même d’ « internat social ». Afin de pacifier l’internat, et par là-même l’établissement dans son ensemble, le projet « classe sport » incluant un nombre important d’internes motivés par le projet présenté par l’établissement a vu le jour grâce aux efforts de toute l’équipe, et s’est intégré au projet d’établissement. A ce jour, le bilan est aux yeux de tous très positif et la réputation de l’établissement s’en trouve modifiée favorablement : l’internat est complété et pacifié depuis deux ans, l’équipe enseignante s’est stabilisée, le suivi des élèves se fait sur un long terme, l’encadrement des élèves par une équipe soudée porte ses fruits.
 
Mais aujourd’hui, alors que les effectifs pour la rentrée 2014 permettaient de maintenir trois classes de sixième dont une classe sport contenant pour la moitié de ses effectifs des internes (12), il nous est annoncé la fermeture de cette troisième classe, ce qui aura pour conséquence à la rentrée :
- L’existence de deux sixièmes seulement, avec des effectifs de 28 / 29 élèves.
- Le rejet brutal, sans effet d’annonce, de 6 enfants internes de 6ème sur 12 pourtant acceptés en première instance à l’issue des tests d’entrée en 6ème sport.
- Une classe dite « sport » comprenant des enfants admis en classe sport (18) et des enfants ayant un emploi du temps classique que l’on renverra chez eux une demi-journée par semaine pendant que les autres seront en activité sportive supplémentaire (Quelle cohésion de classe ?).
- Un internat complété donc arbitrairement par l’Inspection d’Académie (mesures sociales / affectations d’office suite à conseils de disciplines…) et donc la crainte de voir ressurgir une situation critique à l’internat, puis dans l’établissement en général par effet « boule de neige ».
- Le risque de voir une équipe administrative et enseignante qui a su se mobiliser, soucieuse d’offrir un établissement serein aux élèves, fuir l’établissement devant une situation se dégradant à nouveau.
- La crainte aussi de voir la réputation de l’établissement se détériorer, et ainsi amener des familles à ôter leurs enfants du collège.
- La réduction des activités proposées pour chaque classe sport, du fait de la baisse des moyens financiers en lien direct avec la baisse des effectifs d’élèves de classe sport (le conseil général finançant le projet en fonction du nombre d’élèves admis en classe sport), associée à la réduction des budgets alloués dans le contexte de crise économique actuel
Pour toutes ces raisons, pour refuser une logique économique qui se mord la queue (fermer une classe d’un côté et prendre le risque de voir un internat vidé et économiquement déficitaire d’un autre côté), nous réclamons la révision de cette décision de fermeture de classe de 6ème.

Livres scolaires

FCPE ? Non merci ! dans Parents d'élèves peep

Votre ado rentre (déjà) en seconde. Il vous faut désormais acheter les livres scolaires. Pas de problèmes : la PEEP s’occupe de tout !!!

http://www.peep-isere.com/index.php/default/default/affichepage?sujet=bibinscription2de

Classe sport et fermeture de sixième au collège de Mens

hebergeur d'image

3 janvier 2012 : l’inspectrice d’académie écrit au principal du collège de l’époque. Extrait : « Il apparait que le profil des élèves qui vous sont adressés par les autres collèges semblent relever davantage de l’internat social, ce qui ne correspond pas au projet initial de l’internat, ni à celui de l’internat d’excellence« .

Plus loin : «  Je vous invite à mobiliser l’équipe éducative pour approfondir votre proposition d’orientation sportive ou culturelle comme axe fort du projet d’établissement« .

 

hebergeur d'image

Quelques mois plus tard…

hebergeur d'image

Dans le trait d’union Mensois

hebergeur d'image

hebergeur d'image

Pour la rentrée prochaine, l’inspection d’académie prévoit donc de retirer 6 internes sur les 12 prévus pour la classe sport de sixième. But de la manœuvre : faire tomber les effectifs des sixième en dessous du chiffre nécessitant le maintien de 3 classes. Avec sans doute le recrutement « tout venant » de 6 internes dans les autres niveaux de 5ème, 4ème et 3ème pour maintenir les effectifs de l’internat. ET donc en totale contradiction avec les objectifs d’internat d’excellence affiché dans le premier document.

Pétition : http://www.avaaz.org/fr/petition/Madame_LESKO_Directrice_Academique_des_Services_de_lEducation_Nationale_Laissons_le_choix_aux_jeunes_Trievois_1/?tnscBgb

 

 

 

Pétition !

hebergeur d'image

C’est içi : http://www.avaaz.org/fr/petition/Madame_LESKO_Directrice_Academique_des_services_de_lEducation_Nationale_Nous_voulons_la_reouverture_de_la_3eme_classe_de/?mGheJhb

Enseignants et parents mobilisés au collège du Trièves

hebergeur d'image

Une cinquantaine de personnes était réunie ce mardi 24 juin 2014 au collège du Trièves à Mens, afin de trouver des solutions pour maintenir les 3 classes de sixième de l’établissement, dont une classe « sport ». Or, à ce jour, le maintien de cette classe n’est pas accordé. La seule solution envisagée par l’Inspection académique est de retirer 6 élèves internes de la classe sport, déjà sélectionnés lors du recrutement du mois de mai. Cette décision va à l’encontre du projet d’établissement mis en place depuis maintenant 2 ans.

En effet, le projet de classe sport, mûrement réfléchi et travaillé, devait permettre une véritable cohésion pédagogique et éducative, et une dynamique nouvelle. En outre, la mise en œuvre de ce projet a permis l’ouverture d’un poste d’EPS en septembre 2013. Après de longues heures de travail (préparation des épreuves de sélection, mise en place de ces épreuves, et suivi de la classe), la première classe sport a vu le jour en septembre 2012.

Les effectifs attendus pour la rentrée 2014 permettaient le maintien des 3 classes de sixième existantes, dont la classe sport. La décision de l’Inspection académique, affichant ainsi la volonté de supprimer une classe de sixième, porte l’effectif de chaque classe à 29 élèves, et annonce la mort à petit feu du projet d’établissement.

Rappelons que ce projet de classe sport avait plusieurs objectifs essentiels : créer de la mixité sociale à l’internat, y instaurer une ambiance sereine grâce à des élèves motivés ayant un projet, maintenir un nombre d’élèves acceptable par classe, stabiliser l’équipe pédagogique afin de favoriser son investissement. Aujourd’hui, parents et enseignants sont inquiets face à cette remise en cause unilatérale du projet par l’Inspection académique, alors que d’autres partenaires, dont le Conseil Général, continuent d’afficher un soutien important, notamment financier, à ce projet. Plus que jamais, familles et milieu éducatif sollicitent le soutien des élus et de l’ensemble des partenaires…

Parents et enseignants

Les classes de sixième au collège de Mens…

hebergeur d'image

Affaire à suivre…

 

Une pétition…

Madame LESKO
Directrice Académique des Services de l’Éducation Nationale : Laissons le choix aux jeunes Triévois
Les parents d’élèves du collège du Trièves, à Mens et les élus du Trièves dénoncent avec vigueur la suppression du Lycée des Eaux Claires comme lycée de secteur.
Pour l’ensemble des élèves issus du collège du Trièves, cette modification arbitraire de la carte scolaire signifie :
• La suppression du choix d’affectation alors que pour les élèves de la plupart des communes iséroises deux voire trois établissements sont proposés : Engins, Noyarey, Sassenage, Seyssinet, St bernard du Touvet, Le Sappey en Chartreuse…
• la suppression d’une possibilité d’ouverture de notre territoire rural vers l’agglomération grenobloise,
• l’obligation si l’on veut, malgré tout, s’offrir cette opportunité d’ouverture, de rédiger une demande de dérogation, dont les barèmes actuels restreignent considérablement les chances de réponse positive.
Votre décision est inacceptable parce que :
• les communes de l’ouest du Trièves qui bordent la D1075, sont naturellement tournées vers l’agglomération grenobloise : D1075, réseau Transisère, SNCF, travail dans l’agglomération, famille.
• il n’existe pas de transport scolaire quotidien au départ des communes du Trièves vers le lycée de La Mure sauf au départ de Mens à 7h.
• l’internat du collège de La Mure n’est pas une  solution : toujours pas de transport pour les lundis et vendredis, peu ou pas de place à l’internat qui accueille en priorité les sportifs de la section ski.
Pour toutes ces raisons nous demandons la modification de la carte scolaire dans le Trièves. Nous voulons avoir à  nouveau le choix pour nos enfants entre le lycée de la Matheysine à La Mure et un lycée de réseau avec internat, à Grenoble.

Qu’on peut signer içi :

http://www.avaaz.org/fr/petition/Madame_LESKO_Directrice_Academique_des_Services_de_lEducation_Nationale_Laissons_le_choix_aux_jeunes_Trievois_1/?tnscBgb

Petits vélos

hebergeur d'image

Pas mal de petits vélos hier vers les écoles de Mens. Particulièrement à l’école maternelle ou est arrivé un petit convoi de minuscules cyclistes. Un succès honorable pour une Fête du vélo organisée très rapidement par la CDC du Trièves et les écoles de Mens, l’école primaire de Chichilianne et l’école maternelle de Monestier de Clermont.
A refaire l’an prochain de manière plus structurée.
12345...8



Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces