Archive pour la Catégorie 'Trièves écoles'

Page 6 sur 8

Réussir à mieux apprendre

peepmedium.jpg

Pour organiser un covoiturage, appeler le 04 76 34 93 56.

Sauvons l’école

La logopeep.gif du Trièves, inquiète des réformes en cours à l’éducation nationale, vous convie à une réunion d’information organisée par un collectif d’enseignants le jeudi 4 décembre 2008 à Susville.

Pour en savoir plus, voir le site de la PEEP Trièves => Sauvons l’école

Siestes et couches…

http://www.dailymotion.com/video/k4UoGpHGX2h8zrKJcF

Débat: qu’en pensez vous ?

Perdues de vue

Ayant une femme Belge très nationaliste, nous organisons chaque 21 juillet la fête nationale Belge à Mens. D’ou l’article suivant: http://dodiblog.unblog.fr/2007/08/03/fete-nationale-belge-a-mens/

Un jour, Marie Madeleine Dethys, également Belge de son état, tombe sur l’article ci dessus et découvre coup sur coup:

  img1564small.jpg      img1574small.jpg

Ma belle mère déguisée  en reine des Belges  Ma belle soeur en princesse Isabelle

Je reçois alors ce commentaire:

Tombée par hasard sur ce blog. Très étonnée et émue de revoir mon institutrice et prof. de langue. Je pense même avoir reconnu mon amie d’enfance, Isabelle.
Avec mon meilleur souvenir.

Un peu plus tard, la belle soeur répond, toujours en commentaire:

Chère marie-madeleine,
Incroyable internet qd même….
Si tu reviens sur le blog de mon beau frère, voici mon mail:
isabellevanrie@hotmail.com
Ecris-moi, je te donnerai de mes nouvelles

Le temps d’échanger les téléphones, rendez vous est pris sur la merveilleuse grand place de Bruxelles:

grandplace.jpg

cha3.jpg     cha1.jpg     cha2.jpg

Et plus précisement au fameux café « La chaloupe d’or« 

isasmall.jpgMarie Madeleine à gauche, Isabelle à droite. Evidemment on a pas rajeunie depuis le bon vieux temps…

Le grand prix des jeunes dessinateurs

logopeep.gif

Trois classes de l’école primaire de Mens, CP, CM1-CM2 et CM2 ont participé au Grand Prix des Jeunes Dessinateurs 2007/2008 (7° édition), mis en place à l’initiative de la PEEP. Ce concours, reconnu « action éducative » par le Ministère de l’Education Nationale, a pour objectif l’épanouissement des enfants en valorisant l’éducation artistique. Cette année le thème était « Imagine le monde merveilleux de la mer ».

Pour en savoir plus, c’est sur le blog de la PEEP Trièves: Le grand prix des jeunes dessinateurs

Manif anti base élève

On reconnaitra deux mères de famille Mensoises !

                                                        v   v

img3701small.jpg

Le 28 mars entre  13h et 13 h 30, une dizaine de parents d »élèves se sont regroupés devant la porte d’entrée de l’inspection d’académie de Grenoble. Parents qui venaient de Grenoble, de Jarrie, de la Matheysine… et du Trièves afin de soutenir le mouvement anti base élèves.

img3703small.jpg 

L’idée était d’appréhender les directeurs d’école venant à la formation base élèves et de discuter avec eux sur les conséquences de ce fichier. Quelques parents se sont placés avec une banderole afin de bloquer la porte d’entrée…

photo2small.jpg

Mais très vite la police a fait une intervention « musclée » (en parole) afin de débloquer l’entrée. En fin de compte, les directeurs sont tous rentrés pour suivre la formation.

photo3small.jpg

Toutefois, chaque jour, de nouveaux parents se mobilisent pour engager encore un dialogue avec les directeurs d’école. Mardi 1er avril, la mobilisation a réussi, la formation n’a pas eu lieu.

Voir aussi : Base-Élèves, un fichier de trop ?

Base-Élèves, un fichier de trop ?

fcpe.bmp                           peeppantonepp.jpg  
 
La Base-Élèves est un système de gestion informatique par Internet des élèves des écoles maternelles et primaires.  


Les données familiales, sociales et scolaires sont transférées à l’Inspection Académique par les directeurs d’école et les maires pour constituer un fichier national. Jusqu’à présent, ces données restaient au sein de l’école.

Les renseignements concernant la nationalité et la date d’arrivée sur le territoire ne sont plus obligatoires depuis décembre 2007 à la demande des syndicats et des fédérations de parents.

Le 15 février dernier, a été voté le décret d’application de la loi de prévention de la délinquance qui autorise le partage du secret professionnel entre les enseignants, la police, les magistrats et le maire de la commune.

Toutes les écoles de la circonscription Montagne doivent rentrer dans la Base-Élèves avant le 31 mai 2008. L’Inspection Académique exerce une pression sur les directeurs d’école qui doivent saisir les données à l’aide des fiches de renseignements en les menaçant de suppression de salaire et de rétrogradation en cas de refus.

La position des parents d’élèves délégués de Mens est la suivante :

  • Les données personnelles concernant nos familles ne doivent pas sortir de l’école.

  • Les données qui sont transmises par Internet peuvent être piratées et utilisées à d’autres fins.

  • La Base-Élèves enferme les enfants dans leur passé sans leur donner la possibilité de changer.

  • Le partage des données n’apporte rien à la réussite de nos enfants.

  • Ce fichage se fait au mépris de l’autorité des parents qui n’ont pas le droit de s’y opposer d’après l’Inspection Académique.

  • Cette base est contraire aux valeurs de la République.

Nous appelons les parents à réagir contre cette Base-Élèves que l’Inspection d’Académique nous impose sans concertation en :

  • Retournant la fiche de renseignements vierge de toutes données.

  • Signant la pétition nationale lancée par la Ligue des Droits de l’Homme sur Internet (http://www.ldh-france.org)

  • Nous aidant à empêcher les formations des directeurs d’école de Mens qui sont prévues ce vendredi à 13h pour l’école maternelle et lundi 7 avril à 8h30 pour l’école élémentaire.

  • Ecrivant un courrier à l’Inspection Académique pour signifier votre refus de rentrer dans la Base-Élèves.

Pour plus de renseignements, consultez le site du Collectif Isérois pour le retrait de Base-Elèves : http://baseeleves38.wordpress.com

Annonce d’ateliers en Montessori

clmentcadreboutonssmall.jpg

top2.jpg       top3.jpg       ludoboutons1.jpg

L’association « Grandir Ensemble » propose des ateliers Montessori les mercredis et les samedis de 14h30 à 17 heures pour les enfants de 3 à 6 ans. Les enfants sont accompagnés en pédagogie Montessori dans des travaux correspondants à leurs besoins, selon leur âge, leur disponibilité et leur intérêt. Ils peuvent explorer :
- des exercices pratiques, qui développent leur concentration et leur autonomie;
- des exercices sensoriels, qui stimulent les sens et les affinent;
- des exercices de géométrie, pour découvrir les formes;
- des exercices de calcul, qui passent par un matériel concret pour arriver à la compréhension d’un concept abstrait;
- des exercices d’écriture et de lecture, où l’enfant est actif et peut s’auto-corriger;
- des expériences physico-chimiques simples, où l’enfant explore l’effet du courant électrique, les propriétés de l’eau, de l’air.
L’atelier se termine par un goûter apporté par le parent.

Un entretien individuel avec les parents, l’enfant et l’éducatrice permet d’expliquer aux parents les bases de la pédagogie Montessori et de présenter à l’enfant quelques matériels qu’il pourra alors utiliser dès son arrivée à l’atelier. Pendant l’atelier, selon l’évolution de l’enfant, d’autres matériels lui seront présentés avec lesquels il pourra s’épanouir.
L’entretien préalable individuel est gratuit, la participation au frais par atelier est de 10 euros. Aucune fréquence n’est requise, les parents sont libres d’arrêter les ateliers ou de faire une pause de la durée de leur choix.

Pour plus de renseignements :
Tél : 04 76 34 37 23
www.grandirensemble.unblog.fr

Ralentisseurs

Etant un peu écolo, je n’apprécie d’habitude pas qu’on bétonne ou qu’on bitume!

img3113small.jpg

img3114small.jpg   img3117small.jpg   img3112small.jpg

Le ralentisseur des écoles

 Mais ces 2 couches de macadam constituant les ralentisseurs à l’intersection des écoles de Mens et à l’entrée de la commune sur la route de Cordéac me font bigrement plaisir. Après quelques claquements de suspensions malmenées, on peut espérer voir enfin toutes les voitures passer à une allure raisonnable devant les écoles. Un petit détail: ce seul ralentisseur pèse 50 tonnes!!!

 img3115small.jpg   img3035small.jpg   img3118small.jpg

Les parents d’élèves avaient déjà obtenu en 2004 la mise en place de ces 3 panneaux mais plus personne n’y prêtait attention.

 

img3125small.jpg  img3128small.jpg

Le ralentisseur de Pouillane et le tournant de Pierrelongue

J’espère aussi que la ligne droite de Pouillane cessera d’être un circuit d’entraînement pour futur pilote de Formule1. Je le souhaite d’autant plus que je vis par là. A noter aussi la sécurisation de la sortie de la route de Pierrelongue qui était un véritable coupe gorge.

Ces 2 réalisations ont couté au total 35 865 euros, 21 600 payé par la commune de Mens et 14 265 par le conseil général. La fin d’une longue attente pour les associations de parents d »élèves qui, après avoir obtenu en 2004 la pose de panneaux indiquant la proximité des écoles, obtiennent enfin satisfaction.

On attend encore la suppression du parking à proximité immédiate de la sortie de l’école primaire et un garage à vélo digne de ce nom pour les enfants. Et pourquoi pas plus tard, la mise en zone 30 de tout le centre de Mens. Mais c’est une autre histoire.

Conférence Montessori

                                      Page d’accueil: dodiblog.unblog.fr/       

                     montessorismall.jpg

Les points forts de la conférence sur la pédagogie Montessori, proposée par l’association « Grandir Ensemble » et animée par le Centre Pédagogique Papachapito, qui s’est tenue le 14 septembre 2007 à l’Espace Culturel de Mens:

Maria Montessori est la première femme médecin d’Italie. Née en 1870, elle s’intéresse aux enfants anormaux et part de l’idée que leur cas ne peut être désespéré. Elle entreprend de les rééduquer selon des méthodes adaptées  à leur état. Les résultats sont tellement probants que la Reine d’Italie luidemande de réformer l’éducation nationale pour généraliser sa méthode à tousles enfants. En 1908, sa renommée est mondiale.

En quoi consiste cette pédagogie ? Elle prend en considération « l’esprit absorbant » de l’enfant, cette intelligence particulière propre à enfant, qui lui permet de faire des acquisitions dans l’enthousiasme. L’acquisition des connaissances peut être spectaculaire et remet en cause nos préjugés sur le progrès uniforme de l’intelligence et sur l’effort nécessaire aux apprentissages. L’enfant peut apprendre avec facilité l’écriture, la lecture, les mathématiques.

Le matériel pédagogique est scientifiquement élaboré, il présente les faits et les rapports entre les choses d’une manière attrayante et claire. Il est conçu en isolant les difficultés : l’enfant ne se sent pas dépassé et développe de la confiance en lui. Il est auto-correctif : l’enfant gagne en autonomie. Il permet un apprentissage dans le réel et le concret : l’enfant comprend d’une manière physique et sensorielle des données qu’il abordera plus tard dans l’abstraction. L’apprentissage est individuel (il n’y a pas de cours collectif). L’enfant évolue à son propre rythme : sans comparaison ou compétition, il satisfait naturellement sa soif de connaissance.

La méthode vise l’épanouissement de l’enfant. L’objectif du matériel n’est pas de démontrer d’une façon claire et concrète ce que l’on enseigne ailleurs d’une manière abstraite; mais d’offrir à l’enfant le pouvoir de découvrir par lui-même. Lorsqu’il découvre par lui-même, il ressent l’apprentissage comme une conquête, et son intérêt est stimulé. Il se développe alors à son rythme, dans le respect de ses priorités, qui sont propres à lui seul. Il peut par exemple montrer une passion pour les
invertébrés, ou pour l’histoire, qu’il pourra complètement satisfaire et il aura des connaissances très poussées dans ce domaine.

L’éducateur montessorien est présent pour seconder l’enfant dans sa quête de développement. Il est à l’écoute de ses besoins (et non à ce qu’il demande). Il fait en sorte que sa présence et sa disponibilité soient ressenties par l’enfant qui cherche, mais demeurent cachés à celui qui a déjà trouvé. Il montre le chemin vers l’auto-discipline, la concentration, la
connaissance de soi et du monde et ceci en toute discrétion !

En Montessori, la salle est aménagée pour que les enfants soient libres d’aller et de venir, de choisir leurs occupations, de travailler, de causer entre eux ou même de ne rien faire. La méthode Montessori donne la liberté à l’enfant dans la mesure où elle l’aide à se rendre indépendant. L’enfant doit respecter le travail d’autrui et l’emploi correct du matériel.

Dans la société, bien que l’enfant soit aimé, soigné et dorloté, il est souvent privé de toute activité sérieuse. Son activité ne trouve de refuge que dans le jeu ou dans un monde imaginaire. Maria Montessori considérait qu’il était temps de considérer l’enfant comme une personnalité humaine qui a des intérêts sérieux, et qui pour s’épanouir à besoin d’agir.
L’enfant a besoin, surtout entre 0 et 6 ans, de repères vrais, réels et tangibles, afin qu’il puisse se construire psychologiquement d’une manière saine. L’abstraction et le symbolisme ne devraient lui être présentés qu’après ses 6 ou 7ans.

Cette pédagogie répond particulièrement bien aux problèmes spécifiques des enfants précoces, mais aussi en difficulté scolaire, car ils peuvent se développer dans un environnement qui leur est favorable, à leur rythme. Les enfants apprennent à se respecter, ils ne se comparent qu’à eux-mêmes, pas aux autres ! L’enfant n’attire ni la moquerie, ni la jalousie desautres. Lorsque l’enfant est respecté dans le choix de ses apprentissages et  dans son rythme, il gagne enautonomie et en confiance en lui. Il peut choisir son activité selon une motivation interne, profonde. Ainsi, l’enfant se
sent capable, responsable, et développe naturellement l’autonomie, l’estime de lui, l’entraide et le respect mutuel.

La création d’une structure Montessori dans le Trièves est en projet.
Si vous êtes intéressés en tant que parent, ou en tant que personne qui peut contribuer à sa création, vous pouvezcontacter Mireille Roux au 04 76 34 37 23. Nous cherchons notamment des locaux sur Mens.

Une prochaine réunion aura lieu le Jeudi 11 octobre 2007 à 19 heures à l’Espace Culturel de Mens avec Frédérique Perron, résidente à Monestier, co-fondatrice de l’école maternelle Montessori « Aide-moi à faire seul » à Grenoble en 1988, et sa fille Adèle Perron, scolarisée à l’école Montessori jusqu’à sa rentrée en CP. Elles seront présentes pour transmettre leurs
expériences et leur vécu avec la pédagogie Montessori et répondre à vos questions.

Témoignage sur la pédagogie Montessori

Retour page d’accueil: dodiblog.unblog.fr/    

1...45678



Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces