Archive pour la Catégorie 'Trièves'

Pamplemousses

L’opération Pamplemousses... dans Trièves culture & cinéma pampl-copier

cette année encore, les Arts Martiaux du Trièves reconduisent la vente de pamplemousses de Floride issus de l’agriculture raisonnée (arrivage début janvier 2019)

Ne tardez pas à passer vos commandes … !

Pour nous remettre les bons de commande et règlements (indispensables pour confirmation de commande, et encaissés en janvier après livraison), voici plusieurs solutions offertes par les amis du club pour vous faciliter la vie:

Mens: Conan et Gaufrette – Pharmacie Besson , salle des Sagnes, les mercredis de 15h30 à 20h15

Clelles: Bistrot de la Place – Au bon Palais Clellois – salle du dojo, Vendredis (17h30-20h) – mercredis (14h-15h)

Par courrier ou déposé dans la boîte aux lettres : Arts Martiaux du Trièves – Lotissement Champlas – 38 930 Clelles

Merci de diffuser l’information …

A bientôt

Alice, pour Les Arts Martiaux du Trièves

Rendez vous Mixage

mixage

La Guerre dans le ciel

 

zep11

Au matin du samedi 20 octobre 1917, les habitants de Saint-Andéol, de Château-Bernard, et surtout de Clelles, ne pouvaient qu’être fort surpris d’entendre, puis de voir, la Guerre passer au-dessus de leurs têtes, sous la forme d’un énorme aéronef fuselé, un ballon dirigeable  dont tout le monde connaissait le nom, devenu générique, de zeppelin. Car,  bien avant la guerre, les journaux avaient souvent parlé de ces produits de l’aventure industrielle et commerciale du Comte Von Zeppelin, et des nombreux et spectaculaires accidents qui en avaient ralenti, et endeuillé, la mise au point.

Dès le début des hostilités, les journaux en avaient fait mention régulièrement, comme la Une de La Dépêche de Toulouse du  24 août 1914 : «Encore un Zeppelin détruit» (le Z.8, dans les Vosges). Après cette période d’utilisation tactique, pour des opérations en liaison avec les combats au sol, était venue celle des bombardements, stratégiques, de l’Angleterre d’abord, dès janvier 1915,  sur des objectifs industriels, avant que le Kaiser, bientôt, n’autorise de bombarder les grandes villes elles-mêmes, «sans précautions particulières» : on découvrit alors des images de la capitale anglaise très semblables à celles qui seraient vues en 1940. On avait aussi fait état d’opérations diverses, sur différents théâtres d’opération jusqu’en Turquie et même en Afrique

C’était donc un de ces vaisseaux aériens mythiques, le L45, qui ce matin-là, «8h ½»  il faisait grand jour,  car on était revenu depuis deux semaines à l’heure d’hiver- survola Saint-Andéol après avoir franchi la barrière du Vercors au-dessus du pas Morta, puis le hameau de la Combe, à Château-Bernard,  avant de revenir au sud, vers Gresse et le Mont-Aiguille… il apparut au-dessus de celui-ci, «à une hauteur relativement assez élevée, se dirigeant vers le col de la Croix-Haute», étant alors entendu, puis distingué de Clellois alertés par le bruit des moteurs.  En début d’après-midi, aurait été aussi aperçu un  second «monstre du ciel»,  suivant sensiblement le même itinéraire.

Journaux d’abord, puis magazines, s’emparant à l’envi d’un sujet aussi spectaculaire, les Triévois, Témoins visuels ou non, en surent un peu plus les jours suivants sur cette affaire, le contexte de cette expédition de bombardement sur Londres, et les circonstances qui l’avaient amenée à se terminer, pour le L45, au bord du Buêch asséché, près de Laragne.

C’est cela, avec bien d’autres informations sur l’aventure des Zeppelin, qui constituera l’objet de la conférence du 8 novembre 2018 (18h00), au Musée du Trièves à Mens, qui serait bien plus complète si l’on disposait de la moindre information sur les réactions des Triévois de l’époque.

Michel HELLY – Cornillon en Trièves

Terre vivante sur France Inter

carnet

Bonjour,

Nous avons eu le plaisir d’être invités dans l’émission Carnets de Campagne, de Philippe Bertrand, sur France Inter mercredi 26 septembre.

Si vous voulez écouter l’émission, c’est par là

https://www.franceinter.fr/emissions/carnets-de-campagne/carnets-de-campagne-26-septembre-2018

Olivier Blanche, Directeur général, a été ITWé (7 mn) et a pu parler de notre Centre écologique, du magazine Les 4 Saisons, des livres dont notre nouvelle collection Champs d’action.

Nous en sommes ravis, car cette émission bénéficie d’une large audience, de personnes qui s’intéressent à l’économie solidaire et aux valeurs portées par Terre vivante.

Au plaisir,

Christine

A la ferme Gabert

ROISSARD : NOS JOURS CONJUGUES

ROISSARD

« A l’automne 2016, le Comite des Fêtes de Roissard se lance dans une démarche d’écriture à partir du récit d’habitants de la commune. Une mémoire partagée s’est ainsi construite entre anciens et nouveaux roissardons, toutes générations confondues.  A travers ce livre, le village se conjugue alors à tous les temps et au pluriel de ses habitants. Cette aventure a été réalisée avec le compagnonnage de Anne Warin, Professionnelle des Récits de Vie. »

La présentation du livre, en présence de Nadine Barbançon et Anne Warin, ainsi que d’ habitants de Roissard ayant participé au projet, s’accompagnera de projections de photos et de lectures d’extraits de l’ouvrage.

Gesticulation ?

Gesticulation ? dans Trièves e9ql

Mixages

mixage

 

E Viva Nans Peters !

peters

Nans Peters, brillant et prometteur coureur cycliste Trièvois de Monestier du Percy, a terminé 4ème de la 11ème étape du tour d’Espagne, pour sa première participation à une grande classique. Olé !

Le classement : https://www.lavuelta.es/fr/classements/etape-11

Le commentaire (journée du 5 septembre) : http://www.nanspeters.com/#sec3

Bon courage à lui pour les dernières étapes.

Merci Didier…

Lecture de sol

La ferme GABERT vous propose une rencontre l’après-midi du mardi 04 septembre, dès 13h.

Lieu : Clelles en Trièves (38)

Lors de cette journée de restitution, les étudiants de fin de 1ère année en Agronomie de l’hepia (Haute école du paysage, d’ingénierie et d’architecture de Genève)  présenteront in situ les sols qu’ils auront étudiés/analysés pendant leur séjour : étude des sols d’un point de vue agricole (profils culturaux, état du sol et des cultures en fonction des pratiques culturales) et d’un point de vue pédologique (profils pédologiques, types de sols, processus physico-chimiques en place et passés).

Encadré par Pascal Boivin,   https://www.terre-net.fr/observatoire-technique-culturale/strategie-technique-culturale/article/la-suisse-veut-remunerer-l-humus-217-126655.html > >

Contact pour plus d’information : Thierry Ailloud-Perraud : tailloudperraud@gmail.com

Ferme en bio depuis 1998 en ABC depuis 2008

Itineraire position de la ferme

Ferme gabert 38930 clelles en trièves

0672475489

12345...31



Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces