Archive pour la Catégorie 'Trièves'

Page 2 sur 29

Pleine conscience

Programme de pleine conscience (Mindfulness) dans le Trièves. Ce sera mon dernier cycle… 

Nous méditerons ensemble afin de favoriser l’attention, la concentration, la mémorisation, l’apprentissage, la gestion du stress, des émotions et la confiance en soi. 

Cette méthode permet également de diminuer la rumination mentale, l’insomnie, l’anxiété, les symptômes de la dépression et la souffrance (tant psychologique que physique). En outre, la méditation permet de se relaxer et de changer son mode de pensée.

Ce programme a été créé par le docteur Jon Kabat-zinn qui a fondé et dirige la Clinique de Réduction du Stress (Stress Reduction Clinic) et le centre pour la pleine conscience en médecine (Center for Mindfulness in Medicine, Health Care, and Society) de l’université médicale du Massachusetts.

Je médite depuis plusieurs années et j’ai moi-même suivi cet enseignement dans son entièreté. Je me suis formée auprès du Docteur Servant (médecin psychiatre  responsable de l’unité spécialisée sur le stress et l’anxiété du CHRU de Lille) afin de pouvoir le transmettre à mon tour.
Cette session s’étend sur 8 semaines (à raison d’une fois par semaine) et vous permettra d’être autonome en percevant déjà un changement significatif après 2 mois de pratique.

Une séance d’information (obligatoire pour s’inscrire) aura lieu lelundi 8 janvier 2018 à 13h rue du temple 25 à Mens.

Le prix est de 190 euros pour le cycle (huit séances hebdomadaires de 2 heures, support audio et écrit compris)

Pour toutes informations complémentaires vous pouvez me joindre soit par téléphone au 04 76 34 17 31 après le 30 décembre ou par courriel: meditationkz@gmail.com

Adrienne Demet

Facebook.com : méditationKZ

www.meditationkz.fr

Nouvelles des nouvelles

Chers et chères amies,

Ca y est, la distribution des Nouvelles du pays par des bénévoles du journal lui-même s’organise peu à peu !
Après l’assemblée générale du 18 novembre qui en avait arrêté le principe, une petite équipe a commencé à se réunir ce dimanche 3 décembre pour préparer la mise en oeuvre.
Le principe est simple : la distribution postale (dans la liasse de publicités) s’arrête, celles et ceux qui veulent être sûrs de recevoir le journal sont invités à s’abonner, et l’association s’engage à ce qu’une pile du journal arrive dans chaque village (et si possible dans les hameaux).

Ensuite, il faut la mettre en oeuvre, et les besoins en coups de main vont être nombreux. Seul ou en équipe, chacun pourra participer à hauteur de ses envies et de ses disponibilités.

Nous avons donc commencé à recenser tous les lieux des 27 communes du Trièves (et leurs hameaux) qui pourraient devenir lieux de dépôt. Et les personnes intéressées pour participer à la distribution : aller chercher le paquet du village dans un point central du Trièves, animer un lieu de dépôt (un petit événement chaque mois à la date d’arrivée du journal par exemple), distribuer le journal dans les boîtes des personnes des environs qui ne se déplacent pas, voire dans toutes les boîtes pourquoi pas ? Et toutes autres idées et envies pour faire vivre les Nouvelles
partout dans le Trièves !

Pouvez-vous donc nous dire quels lieux et quelles personnes autour de vous pourraient participer à la distribution ? Nous comptons sur vous !
Vous pouvez aussi faire circuler ce message autour de vous. Plus on sera nombreux, plus ce sera efficace et convivial.

Dans un bon mois, mardi 16 janvier à 18h, nous nous réunirons à nouveau pour faire le bilan. En fonction de ces éléments, nous réfléchirons :

- à l’organisation du transport d’une pile du journal pour chaque village ;

- et au calendrier de mise en oeuvre de cette nouvelle distribution : tout ou partie du Trièves, dans quels délais, quelles étapes et quels temps d’animation pour y arriver.

Toute l’équipe vous souhaite une bien belle fin d’année en attendant la suivante !

Amélie, Anne, Antoine, Catherine, Francesca, Jean-François, Lionel, Véronique…
Pour les Nouvelles du Pays
Nouvelles du Pays <nouvellesdupays@orange.fr>

Trièvoises Trievois

Par Jo Allaux, reporter photographe : http://www.photographe.ws/fr/page_33200.html

Hebergeur d'image

Couleur : http://www.photographe.ws/fr/portfolio-70951-0-40-mens-couleur.html

Noir et Blanc : http://www.photographe.ws/fr/portfolio-70953-0-40-mens-noir-et-blanc.html

Antoine Froment

 

Hebergeur d'image

Un précurseur de la réforme né à Mens.

http://www.hls-dhs-dss.ch/textes/f/F11115.php

http://www.surlespasdeshuguenots-ge.ch/ge/fr/poi/16

https://fr.wikipedia.org/wiki/Antoine_Froment

Wikipedia in English, curieusement plus complet que la version Française : https://en.wikipedia.org/wiki/Antoine_Froment

Plus d’infos au temple de Mens…

Frites maison

Hebergeur d'image

Des vraies, des bonnes, des authentiques frites Belges !!!

Incognito

Souvenir d’un film, tourné dans le Trièves et passé totalement incognito…

http://www.cinemadureel.org/fr/archives/ressources-et-multimedia/les-invisibles/alain-bergala-incognito

La forêt

Hebergeur d'image

Hebergeur d'image

Il est resté jusqu’à la nuit en attendant que le jour arrive

Quand le soleil quitte l’eau de l’herbe

Nous sommes particulièrement ravis de vous annoncer la projection de « Quand le soleil quitte l’eau de l’herbe » à Clelles au mois de décembre. Cette soirée sera l’occasion pour les personnes ayant participé au financement sur Helloasso de recevoir leurs contributions. 

Pour ceux qui habitent loin, n’hésitez pas à me le faire savoir pour organiser l’hébergement.

 Bien amicalement,
 L’équipe du film 
Quand le soleil quitte l’eau de l’herbe
le 2 décembre à 18H30 
au cinéma Jean Giono à Clelles
 suivi d’une rencontre & d’un pot au Bistrot de Clelles

Réalisation : Natacha Boutkevitch ✷ Prise de son : Noëllie Ortega ✷ Design sonore et musique : Gilbert Gandil

Le film invite à suivre le biais, la draille, le mouvement qui vient nous dire la relation fine et étroite entre les animaux, les éleveurs et le territoire. Il nous immerge dans une expérience organique et sensorielle, parfois onirique, où l’animal donne le tempo. Et quand l’être humain apparaît, c’est pris par sa passion du vivant, dans le rythme des brebis et agneaux, chiens de conduite et de protection, chevaux. Des Alpes au sud de la France, nous suivons le quotidien des animaux, de la naissance à la mort, dans les temps de transhumance, d’estive et d’hivernage. Pierre, Henri, Isabelle, Bernard, Matthias et Aline, ces bergers /éleveurs sont traversés par une expérience commune, celle de la domestication. Ils ajustent leurs pas à celui des animaux rassemblés en troupeau et nous font éprouver cette intelligence modelée par la relation au vivant où la séparation entre l’animal et le non animal n’a plus cours. 

Le film est soutenu par le Conseil régional Auvergne Rhône Alpes – CDDRA Alpes-Sud-Isère, le Conseil départemental de l’Isère, Brouillon d’un rêve audiovisuel de la SCAM, l’aide à la création de musique originale de la SACEM, le Crédit Mutuel, la Communauté de communes du Champsaur, la Réserve Parlementaire de la Députée Marie-Noëlle Battistel, L’association Histoire et Patrimoine de Gresse-en-Vercors
 06 31 05 56 37

Le four des Bayles

Hebergeur d'image

L’Association pour ‘’la Rénovation du four banal des Bayles’’ a été  créée en 2014 à l’initiative des habitants du hameau des Bayles qui souhaitaient remettre en état un patrimoine local exceptionnel en terme architectural et fondé à disparaitre si rien n’était fait !

 Hebergeur d'image

L’Association est devenue propriétaire du four et a pu depuis démarrer les travaux.

Hebergeur d'image

Aidés par les habitants de Saint Sébastien, José, François, Jean Yves qui ont fourni échafaudage, poutres, maçonnerie, par Bruno Turc qui a fourni bois et tuiles, par les artisans de Mens M. Marry qui a fourni les données techniques, ainsi qu’une aide concrète, aidée par la Péniche du Cœur, foyer d’insertion des Restaurants du Cœur et, grâce à l’énergie des Hommes du Hameau, le four arrive en fin de restauration, sans grandes dépenses, les revenus étant essentiellement les recettes des cotisations et une subvention communale de 200€.

Hebergeur d'image

En effet, en cas de dissolution de l’Association, le Four des Bayles deviendra la propriété de la mairie.

L’Association espère fêter la rénovation complète du four en 2018, à cette occasion, la population sera invitée à gouter ‘’ au bon pain ‘’ des Bayles.

12345...29



Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces