Un homme parfait…

unhommepresqueparfait.jpg

Rencontres croisées

                                                      Page d’accueil: dodiblog.unblog.fr/

maisonretraite.jpg        

 

HÔPITAL LOCAL INTERCOMMUNAL

Place Paul Brachet – 38710 – MENS


Téléphone 04 76 34 60 84


« Rencontres croisées »


Photographies de Claude BAZIN


Vernissage de l’exposition


Lundi 15 octobre 2007


17 h 00


A l’Espace Rencontres – site Obiou


En vous remerciant de votre visite,

L’équipe de direction,          Le Président du Conseil d’administration,

L’équipe d’animation,          Philippe GAZIN

Nadine CROS

Kathia APPAIX

L’exposition se tiendra du 15 au 28 octobre 2007 à la maison de retraite de l’Obiou et du 28 octobre au 15 novembre à la maison de retraite Paul BRACHET, les 2 situées à Mens.

 

« Rencontres croisées »

Une semaine en août 2007 sur les deux sites de la Maison de Retraite de MENS.

Jamais il ne s’agit de « prendre » une photo.

Il ne s’agit que de chercher à capter l’ordinaire : des gestes, des regards, des attitudes.

La photographie donne un visage à des abstractions, à des concepts.

Elle ne fige pas le temps mais le révèle, elle donne à voir ce qui –autrement- ne se voit pas.

Dans ces lieux, des personnes vivent et d’autres y travaillent, et derrière les gestes de tous les jours, il y a des sujets et leur histoire.

Avec la complicité de chacun, je me suis effacé pour entrevoir ce qui ce joue ici : au-delà de la stricte technicité des gestes, il y a des relations qui impliquent bien d’autres choses que le seul rapport professionnel.

Lieu de travail, lieu de vie, lieu de soins, la Maison de Retraite est un espace de relations complexes, vives et fortes, avec les autres, comme avec soi-même – qui dépasse la seule fonction du lieu.

On y vit, et on interroge le privé, le privatif et le collectif.

On y soigne, mais la vieillesse est-elle une maladie ?

C’est un lieu de rencontres croisées entre personnes âgées, professionnels, familles et bénévoles.

L’expérience photographique permise nous engage à d’autres croisements encore, avec les visiteurs que nous sommes, non coutumiers de ce genre de lieu.

Sans pathos, sans mièvrerie ni voyeurisme, elle amène à nous questionner sur nous-mêmes, sur le temps, sur l’âge et le traitement social de la vieillesse. Mais cette expérience photographique questionne aussi sur la relation et les rencontres qui nous font devenir ce que nous sommes.

Osez.

Osez entrer, osez ces rencontres qui permettent de voir autrement et devenir.

Claude Bazin

Septembre 2007

                          

 Retour page d’accueil: dodiblog.unblog.fr/

Témoignage sur la pédagogie Montessori

                  Page d’accueil: dodiblog.unblog.fr/

montessoir2.gif

Nous nous sommes retrouvés une quinzaine de personnes de tous horizons (instituteurs, éducatrices, mamans, papas, grand-mères, etc) venues entendre le vécu d’Adèle Péron avec la pédagogie Montessori. Adèle a été scolarisée à l’école maternelle Montessori de Grenoble avant de rejoindre l’école publique à Monestier de Clermont (à l’époque, en 1991, il n’y avait pas d’école primaire en Montessori à Grenoble).

Aujourd’hui, elle a 22 ans et étudie les Beaux Arts. Elle se remémore sa petite enfance : les qualités de respect de l’autre et d’entre-aide l’ont marqué, qualités qu’elle n’a pas retrouvé par la suite dans le primaire. Elle se rappelle avoir alors eu des
difficultés avec les autres enfants pour instaurer ses limites car elle était habituée à un autre fonctionnement. Elle ressent avoir pu se construire intérieurement grâce à cette ambiance spécifique en Montessori, nid sécurisant sans être enfermant, qui donne des repères et permet de « mûrir ». Elle fait les choses pour elle et non par rapport aux autres, force qu’elle dit tenir de ces premières années en Montessori. Elle se souvient du rythme de la journée, des alternances entre travail individuel et retrouvailles en groupe, où par exemple les enfants s’assoient en cercle pour partager quelque chose. Elle a apprécié le fait qu’en Montessori la curiosité de l’enfant soit développée et qu’ainsi il apprend plus vite et plus facilement. Elle a donc toujours été en avance dans le primaire car elle avait des acquis de la maternelle, mais en échec scolaire plus tard par opposition, pense-t-elle, face à l’attitude des professeurs qui « déferlent » leur savoir sur les enfants sans se préoccuper des différences entre eux et de leurs intérêts. Remarquons au passage qu’elle a quand même eu un bac scientifique, et cela, dit-elle, sans travailler particulièrement ! Elle ajoute qu’elle ne regrette pas son passage à l’école publique pour autant, particulièrement pour le fait que cela lui a permit de côtoyer une
population variée, alors qu’en Montessori, elle rencontrait des enfants de parents « avertis ». Le côté payant des écoles Montessori est regretté, et il est émis le souhait que différentes pédagogies soient subventionnées pour que chacun puisse y trouver son compte.

Nous avons aussi eu la présence d’une éducatrice jeunes enfants, Claire Gonzalez de Monestier de Clermont, qui a effectué un stage de 6 mois dans la même école Montessori, mais en 2001. Elle a été impressionné par l’autonomie des enfants, leur concentration, l’autodiscipline, l’ambiance calme, tout ceci malgré l’activité intense des enfants, leurs va-et-vients constant
entre les différents matériels qu’ils choisissent à leur guise, les échanges entre eux pour un effectif de 26 enfants âgés de 3 à 6 ans. Elle ajoute que l’adulte n’est pas en toute puissance devant l’enfant mais s’efface pour mieux l’assister dans son auto-construction. Il n’est pas grondé lorsqu’il fait une erreur, comme casser un verre, mais il lui est tendu une balayette.
Il préserve ainsi sa dignité en ayant les moyens de réparer son erreur. Ni sermon, ni morale, ni explications, l’adulte accorde à l’enfant la confiance qu’il est capable d’en tirer les conclusions tout seul, même à 3 ans !

Mireille Roux partage ses « surprises » lors de sa première semaine de formation en Montessori pour des choses « toutes bêtes ». Par exemple, l’éducateur est supposé parler très peu, et les différents apprentissages sont montrés avec le minimum d’explication. Qu’il lui a été difficile de fermer sa bouche, elle qui, pensant bien faire, abreuvait son fils d’explications ! Aussi, l’adulte n’intervient pas lorsque l’enfant « se trompe » : il le laisse faire son expérience et lui donne le temps de remarquer par lui-même son « erreur ».

Cette soirée a été riche en échanges, et nous remercions chaleureusement toutes les personnes pour leur présence, leurs témoignages, leurs questionnements et leurs expériences, avec une pensée spéciale pour Adèle qui est montée de Grenoble pour cela. Pour plus d’informations, vous pouvez contacter Mireille Roux au 04 76 34 37 23, e-mail grandirensemble38@yahoo.fr
ou consulter www.grandirensemble.unblog.fr

Voir le compte rendu de la première conférence Montessori: http://dodiblog.unblog.fr/2007/09/19/conference-montessori/

Retour page d’accueil: dodiblog.unblog.fr/

Devinette…

                  Page d’accueil: dodiblog.unblog.fr/

img2679small.jpg

La question: ou se trouve ce curieux « trou dans le rocher »?

Un indice: j’offre un verre à l’Edelweiss à celui qui trouvera.

La réponse dans une semaine si personne ne trouve.

Retour page d’accueil: dodiblog.unblog.fr/

Covoiturage en Trièves: ou en sommes nous?

                     Page d’accueil: dodiblog.unblog.fr/

                                             logotrieves.jpg 

Nous avons avancé dans la construction du site internet « mobilité » dans le Trièves. Ce site se veut un site de proximité où on trouvera les propositions de covoiturage et les propositions de transport en commun. Nous allons maintenant passer à la phase de lancement (pour début 2008) et nous avons besoin de l’avis et du soutien d’utilisateurs potentiels.

Pour cela nous vous invitons à une réunion le mercredi 17 octobre à 17h30 à St Martin de Clelles, la réunion durera 2h (passez quand vous pouvez !).

Si vous connaissez des personnes intéressées par cette démarche, n’hésitez pas à leur passer l’info.

Robert Cuchet (commission déplacements du SAT).

 Retour page d’accueil: dodiblog.unblog.fr/

10 000 visites: ça se fête !

                       Page d’accueil: dodiblog.unblog.fr/

10000.jpg

Pas encore 6 mois et 10 000 visites pour le dodiblog. Je propose de fêter cela en prenant un verre au  café des arts (classé café historique) à Mens vendredi 12 octobre vers 19h30.

Après quelques bières, on pourra discuter de manière informelle internet et communication dans le Trièves. A l’approche des élections municipales, il serait intéressant de voir de que chacun attend de nos futurs élus. Un résumé des discussions se retrouvera bien entendu sur le blog!

Pour ceux que ça intéressent, on  poursuivra par une choucroute au même endroit. Si vous êtes interessés par le repas, merci de me prévenir au 04 76 34 89 07 ou ododinot@yahoo.fr. Avec bière ou vin et café, l’addition devrait tourner autour de 18 euros.

On pourra conclure la soirée par un haka Mensois en prévision de la demi finale de rugby du lendemain. Ca nous changera du rigodon!

hakasmall.bmp

              Le café des arts

cafedesarts.jpg

       Olivier DODINOT

 Retour page d’accueil: dodiblog.unblog.fr/

Souvenir de vacances en Tunisie

                       Page d’accueil: dodiblog.unblog.fr/

lafamillerevue.jpg

 Retour page d’accueil: dodiblog.unblog.fr/

Le Dodiblog dans le Dauphiné libéré

                                                      Page d’accueil: dodiblog.unblog.fr/

dauphinelibere619d4.jpg 

Il y a quelques semaines, j’ai été contacté par Frédérique VERHAEGHE, journaliste au Dauphiné libéré. Elle était tombé par hasard sur mon blog et souhaitait faire un article dessus. Elle est venue le lendemain dimanche et nous avons discuté un bon moment avant de finir autour d’une tourniole. Voiçi le résultat et quelques commentaires de ma part à la fin.

                     —————————————————————————-

Le Trièves par la petite fenêtre

Olivier Dodinot est kiné à Mens. Suppléant du candidat René Robert (Modem) aux dernières législatives,  il y a trois mois, ce militant créait un blog de campagne qui depuis a viré tourisme, sport, loisirs… à la gloire de la bouffette de Mens et de la bière du Trièves, la Tourniole blonde, ambrée ou aux fleurs de sureau.

« Après la campagne, au lieu de fermer le blog, j’ai essayé de créer des liens et de trouver tous les sites qui parlaient du Trièves. Tout ce qui m’intéresse est sur le blog, c’est tantôt du copier-coller, tantôt des petits sujets persos ou collectifs sur la fermeture d’une classe à l’école primaire de Mens, sur la sociologie du Trièves. Je parle aussi d’écologie,d’éducation, de vélo, des fêtes du pays et de la maison ».

Le blog comme moyen d’expression ? « Dans le Trièves, il est difficile dans les réunions d’avoir un avis contraire à la pensée écologique dominante que ce soit  de l’A51 ou encore du pont de singe qui a été installé au Monteynard… », alors, le blog, c’est aussi : « l’occasion de donner d’autres points de vue, de créer du lien. Et puis, c’est amusant ».

À raison de quelques heures par semaine, le blog se nourrit des dernières nouvelles du pays, des dernières réflexions de son concepteur. « Il y a quelques jours, un responsable du centre Terre Vivante m’a appelé pour que j’inscrive la foire bio sur le blog.Mon ambition serait que les gens puissent petit à petit s’approprier l’outil pour parler de leur spectacle, donner leur avis sur des réalisations… ».

“Trièves au centre” a reçu 5 800 visiteurs en trois. La face cachée du blog qui n’est accessible qu’à son auteur permet de connaître le nombre de connexions jour, « 28 aujourd’hui », et de savoir quelles sont les pages qui ont été les plus visitées. « Je peux aussi savoir quels sont mots clés qui ont tapés par les internautes qui ont utilisé mon blog ».

Réaliser un blog est d’une grande facilité. « Il suffit de se connecter sur des logiciels comme unblog—c’est gratuit jusqu’à 50 méga— et en quelques heures, vous maîtrisez le système… ».

Dans la famille Dodinot, père et fils ont aujourd’hui leur blog. Trente-deux visiteurs pour Anton et son carnet de voyage.

Frédérique VERHAEGHE

                               ———————————————————————————————————

Cet article me plait bien. Il fait le tour de la question de manière exhaustive. Un petit point cependant: il peut donner l’impression que je me désintéresse des questions d’écologie. Je pense sincèrement qu’il n’en est rien. La lecture de ce blog et du nombre record d’articles traitant de cette problématique suffira à le démontrer. Je préfère simplement traiter ses questions par l’exemple, la proposition et l’action (mise en place d’un pédibus, promotion du vélo électrique, tentative pour lancer le covoiturage et l’auto-partage). Je suis par contre très circonspect envers une certaine écologie du discours, de l’incantation et du refus systématique.

Olivier DODINOT

Pour mémoire, un article sur le Trièves et notamment l’A51: http://dodiblog.unblog.fr/2007/05/27/cela-fait-debat-en-trieves/

et un autre sur les passerelles de Monteynard: http://dodiblog.unblog.fr/2007/08/18/pont-de-singe-de-monteynard/

Retour page d’accueil: dodiblog.unblog.fr/

SARKOZY

                                                      Page d’accueil: dodiblog.unblog.fr/

sarkozy.jpg

 Retour page d’accueil: dodiblog.unblog.fr/

Sérénité centriste

                                                      Page d’accueil: dodiblog.unblog.fr/ 

http://www.dailymotion.com/video/5lNJjxekFw0E9l73q

Entre l’hyper activité Sarkozyste et le néant socialiste, un peu de sérénité centriste. C’est bon !

Retour page d’accueil: dodiblog.unblog.fr/

1...527528529530531...537



Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces