• Accueil
  • > Recherche : annette pellegrin

Résultat pour la recherche 'annette pellegrin'

PRÉSERVONS ET INNOVONS – PRECISIONS

L’image contient peut-être : Jean-Louis Goutel, lunettes et gros plan
Suite aux débats et aux différentes communications de campagne, je souhaite apporter quelques précisions.
Tout d’abord, nous n’avons refusé aucun débat public. En effet, depuis le 15 février 2020, les Mensoises et les Mensois qui ont souhaité participer à nos réunions ont pu s’exprimer. Quant au débat proposé sur Radio Dragon, il a permis un échange bienvenu entre les 2 projets, dans un climat serein et constructif.
Ensuite, concernant l’aire de valorisation architecturale et patrimoniale (AVAP), l’engagement dans la démarche plan local d’urbanisme (PLU) et la création de l’AVAP ont été votés en 2009 et 2011, sous le mandat d’Annette Pellegrin. Ces projets ont fait l’objet de nombreuses concertations et ont abouti à une règlementation votée en 2017. Depuis, l’AVAP a changé de nom pour celui de site patrimonial remarquable (SRP) et elle a évolué dans ses contraintes, l’Architecte des bâtiments de France ayant, depuis 2 ans, un rôle de décision. Aujourd’hui, il est nécessaire de réaliser une évaluation de ce dispositif en début de mandat au regard des objectifs initiaux de préservation du patrimoine, d’habitabilité des logements et de contribution à la transition écologique.
Quelques éclaircissements s’imposent également suite au débat radiophonique lors duquel nos positions ont quelquefois été caricaturées.
A propos des jeunes à qui nous accordons une place particulière dans notre programme, nous avonsorganisé à l’initiative de Laurianne Josserand une réunion dédiée afin qu’ils nous fassent part de leurs attentes. Laurianne sera, pour les 6 années à venir, le lien avec les jeunes de la commune. Véronique Menvielle est également fortement investie sur les actions en lien avec la jeunesse au sein de la communauté de communes. Vous pourrez compter sur leur implication ainsi que sur celle de l’ensemble de l’équipe.
S’agissant des économies d’énergie, certains propos prêtés aux élus sortants sur nos projets, sont faux.
Notre programme fait une large place à la production d’énergies renouvelables et aux économies d’énergie.
Nous souhaitons notamment engager un travail d’autodiagnostic des bâtiments communaux et privés ainsi que sur la production d’énergie avec un projet concret sur le site des Sagnes. Pour celles et ceux qui doutent de notre engagement, je rappelle également qu’Olivier Dodinot et moi-même sommes membres fondateurs de la Centrale Villageoise depuis 8 ans maintenant. L’ensemble de l’équipe est également soucieux de protéger l’environnement, qui constitue un des quatre axes de notre programme.
Enfin, concernant l’Agriculture, s’il est important de favoriser les marchés de proximité et les circuits locaux, ne faisons pas croire que le Trièves, territoire rural, peut vivre en autarcie. Les débouchés de notre production doivent, pour une part importante, s’orienter vers la métropole qui dispose d’outils de transformation, de valorisation et de commercialisation (légumerie, marchés et points de vente collectifs, contrat de réciprocité avec la CdC…) et mettre à profit le pôle alimentaire porté par le Département et les intercommunalités. La politique agricole du Trièves doit prendre en compte la diversité de l’agriculture, en particulier de l’élevage et du pastoralisme qui façonne les paysages.
Vous pouvez compter sur notre engagement et notre connaissance des dossiers.
L’équipe « Préservons et Innnovons » reste disponible pour la poursuite de nos échanges.
Jean-Louis Goutel

Gérard Dangles nous soutient

G-rard

Informaticien, j’ai exercé ce métier dans différentes entreprises (presse, industrie pharmaceutique et banque, de 1970 et jusqu’en 1986, j’ai occupé successivement les postes de programmeur, analyste-programmeur, chef de projets et enfin chef du service informatique dans une banque grenobloise.En 1987 j’ai quitté la banque et j’ai créé une société de vente par correspondance que j’ai dû revendre en 1989, suite à un incident familial qui me laisse seul avec mes deux enfants de 9 et 6 ans. Je reprends alors mon métier d’informaticien mais en indépendant, ce qui me permet de concilier travail et vie familiale.C’est en 1984 que je découvre le Trièves où mon fils est en colonie de vacances au Percy. C’est un coup de coeur ! Je décide de m’installer dans ce beau territoire lorsque je serais à la retraite. Ce qui advient en 2006.

En 2007 Annette Pellegrin me demande d’être sur la liste qu’elle monte en vue des élections de 2008 où je serais élu.
Je décide en 2014 de me joindre à la liste menée par Bernard Coquet. Je suis élu et devient adjoint à l’économie et au tourisme. Je deviens aussi 1er vice-président de la Communauté de communes en charge de l’économie et de l’agriculture.
Jérôme Fauconnier me demande de m’engager dans la candidature Leader et, celle-ci étant retenue, il me demande de candidater au poste de Président. Le comité de programmation valide ma candidature.
J’ai aussi présidé durant 12 ans le club cyclotouriste des « Déjantés du Trièves ». Je suis toujours président de « Trièves Actions Tourisme » et « Sur les pas des Huguenots – Isère ». Je suis aussi trésorier de l’amicale des donneurs de sang du Trièves.

Je soutiens aujourd’hui la liste « Préservons et innovons » car un formidable travail de réhabilitation de notre commune a été engagé sur ce mandat qui se termine, il serait dommage que nous en restions là car il y a encore beaucoup à faire.
Je suis persuadé que c’est l’équipe « Préservons et innovons », forte de 8 conseillers sortants et de 8 nouveaux, menée par Jean-Louis Goutel, homme discret mais à l’écoute des autres, sensible à toutes les attentes de nos concitoyens et de grande compétence, qui est la plus à même de poursuivre l’effort de dynamisation, de modernisation et d’attractivité de MENS, notre village.

Mens Préservons Innovons : Jean Louis Goutel

On entame aujourd’hui la présentation des candidats de la liste « Mens Préservons Innovons ». En commençant par notre tête de liste Jean Louis Goutel.
goutem
JE SUIS 
Originaire du département du Cantal, 3 enfants, marié, installé à Mens depuis 20 ans dans le hameau de Préfaucon.
MON PARCOURS
Après un Brevet de Technicien Agricole, j’ai intégré la ferme familiale pendant 5 années. Puis, j’ai passé un diplôme d’ingénieur agricole et un DESS d’administration des entreprises. J’ai  travaillé dans plusieurs régions de France et dans diverses organisations professionnelles : création d’une coopérative regroupant 50 agriculteurs, direction de l’ADASEA 38 en 1993 pour accompagner l’installation et la  transmission d’exploitations agricoles ainsi que la mise en place des mesures pour  la modernisation des exploitations et pour la préservation de l’environnement. Depuis 2011, je suis directeur adjoint de la Chambre d’agriculture responsable des activités et des équipes opérationnelles depuis le  développement agricole, à l’’aménagement et  à la protection des ressources naturelles.
MES MOTIVATIONS POUR ME LANCER DANS LES MUNICIPALES
J’ai découvert le Trièves en 2000. C’est le cadre exceptionnel et le dynamisme de Mens mais aussi des rencontres, qui m’ont donné envie de m’investir sur le territoire. Mes 2 mandats d’élu avec Annette Pellegrin puis Bernard Coquet et l’exercice de la présidence de l’office de tourisme durant  3 ans m’ont permis de découvrir la vie d’une équipe municipale, ses exigences en particulier celle de la fonction de Maire.
J‘ai envie de mettre mon expérience au service de la commune et du territoire, non pas pour démarrer une carrière politique, mais simplement pour œuvrer à son développement et à l’amélioration la vie quotidienne de tous.
LES DOMAINES DANS LESQUELS JE SOUHAITE M’INVESTIR EN TANT QU’ELU
QUELLE ACTION DANS CE DOMAINE ME PARAIT PRIORITAIRE
Mettre en place des commissions ouvertes aux mensoises et aux mensois qui voudront être force de proposition pour améliorer la vie quotidienne de tous, s’appuyer également sur  le réseau associatif pour cette démarche, soutenir et accompagner les actions des associations.
M’impliquer dans la coopération intercommunale et la gouvernance de la Communauté de Communes du Trièves pour porter des proposition de projets concrets pour le territoire, développer la solidarité intercommunale, améliorer les services aux habitants et en particulier, compte tenu de la taille du territoire et du nombre de ses communes, préserver l’existence et le développement de bourgs centres, tels que Mens, qui portent des équipements d’intérêt communautaire.

Poisson d’Annette

annette2small.jpg

Ce n’est pas un poisson d’Avril, aujourd’hui dernier jour de mandat pour Annette Pellegrin. On élit le nouveau président du conseil général de l’Isère demain.

« J’ai été élu pour la première fois en 1977 (après Jésus Christ) dans la liste de Pierre Rolland, seule femme du conseil municipal de l’époque. Deuxième adjointe puis première adjointe etc etc etc.. » : On sait, on sait Annette !

Annette, Nenette, Madame Oui oui, celle qui vient du Nord mais qui ne perd pas le Nord !

Celle qui reste stoique malgré les vacheries Dodiblogienne des campagnes électorales…

Anton regrettera les covoiturages du lundi matin.

Je vous souhaite une bonne et heureuse retraite.

Trièves – Matheysine

 7 heures, on se réveille, les résultats sont là.

Score sans appel pour le binome Puissat – Mulyk : 63.09% contre 36.91 % pour Galvin – Riondet. On hésite entre raclée, déculottée, déroute pour la gauche.

http://elections.interieur.gouv.fr/departementales-2015/038/03815.html

Vainqueurs dans 63 des 72 communes que compte le canton.

61.75 % contre 38.25 % à Mens. L’impression de Berezina pour la gauche se confirme lorsqu’on se rappelle qu’Annette Pellegrin, conseillère générale socialiste sortante, avait été élue au PREMIER tour en 2011 !

 

Un coup d’œil sur les résultats de chacun dans sa commune.

82.43 % pour Fabien Mulyk à Corps : un score de Maréchal pour Monsieur le maire !

77.25 % pour Frédérique Puissant à Chateau Bernard pour Madame le Maire.

30.03 % pour Charles Galvin à la Mure dont il est conseiller général et 31.43 % à Valbonnais dont il est originaire.

31.36 % pour Chrystelle Riondet à Monestier de Clermont dont elle est la première adjointe.

Les élus socialistes font donc moins bien dans leur commune que dans l’ensemble du canton. Pas très flatteur !

 

On a manifestement fait la fête chez les vainqueurs, aucune réaction sur Facebook.

https://www.facebook.com/pages/Fr%C3%A9d%C3%A9rique-Puissat-Fabien-Mulyk-Marie-Claire-Terrier-et-Fabrice-Marchiol/717155541731050?fref=ts

Sans doute la gueule de bois chez les vaincus qui ne bougent pas non plus…

https://www.facebook.com/pages/Construire-ensemble-Matheysine-Tri%C3%A8ves/788958241180425?fref=nf

Et toujours silence radio sur le blog de Mens ensemble qui avait appelé à voter pour le rassemblement au premier tour, sans donner de consignes de vote pour le second.

http://mensensemble.unblog.fr

——————–

7h30 : Fabien Mulyk sur son Facebook : https://www.facebook.com/profile.php?id=100005047246871&fref=nf

Mens ensemble : silence radio

Votre Dodiblog s’était interrogé sur le soutien de l’équipe Mens Ensemble à la liste du Rassemblement Gontard – Garibaldi pour le premier tour des départementales:

http://dodiblog.unblog.fr/2015/03/17/soutien-3/

http://mensensemble.unblog.fr/2015/03/16/pour-une-isere-solidaire-et-ecologique/

On voyait cette équipe comme représentant la gauche Mensoise. On rappelle qu’elle avait été soutenue par Annette Pellegrin, maire et conseillère générale socialiste de la commune et du canton de Mens. L’équipe du rassemblement ayant été éliminé au premier tour, on pouvait s’attendre à un soutien à la liste socialiste au second tour.

Que nenni, silence radio ! Juste un article pour annoncer le résultat du premier tour à Mens et dans le canton.

http://mensensemble.unblog.fr/2015/03/23/elections-departementales-les-resultats-du-1er-tour/

Commentaires bienvenus !

Soutien

On se rappelle que l’équipe « Mens Ensemble », candidate aux élections municipales  de 2014, avait été soutenue par Annette Pellegrin, maire et conseillère générale socialiste de la commune et du canton de Mens. On aurait donc pu penser que ladite équipe serait dans la continuité  »Pellegrinienne » et qu’elle soutiendrait les candidats socialistes aux élections départementales des 22 et 29 mars. Ou qu’elle reste simplement neutre.

Surprise, elle soutient les candidats du rassemblement Citoyen, alliance d’EELV, du parti de gauche et de nouvelle donne : http://mensensemble.unblog.fr/2015/03/16/pour-une-isere-solidaire-et-ecologique/

Pour mémoire les candidats en présence :

Frédérique Puissat – Fabien Mulyk, UDI – UMP : https://www.facebook.com/pages/Fr%C3%A9d%C3%A9rique-Puissat-Fabien-Mulyk-Marie-Claire-Terrier-et-Fabrice-Marchiol/717155541731050?fref=nf

Gaelle Garibaldi – Guillaume Gontard, rassemblement : https://www.facebook.com/rassemblementmatheysinetrieves

Chrystelle Riondet – Charles Galvin, PS : https://www.facebook.com/pages/Construire-ensemble-Matheysine-Tri%C3%A8ves/788958241180425?notif_t=fbpage_fan_invite

Alison Olagnon – Benjamin Obernon, FN : pas de site

Monsieur le maire

Splendide notre nouveau maire avec sa magnifique cravate et son beau costume ! Les autres conseillers font presque pitié à ses cotés…

Impressionnante la foule massée dans la salle du conseil municipal.

Coincé le Dodiblogueux qui essaye de prendre des notes debout au milieu de la marée humaine.

Madame la maire sortante fait l’appel comme en CM2, c’est le règlement ! Le club des quinze est au complet, Mister Coquet est désigné président de séance au bénéfice de l’âge. Il se déclare candidat.

Vote, dépouillement : 12 voix coquet, 3 nuls. On se demande qui a voté quoi…

2 points de Mauberret qui :

- Regrette qu’il n’y ait pas eu appel à candidature tout en annonçant qu’il n’est candidat à rien.

- Tord le coup aux rumeurs Mensoises qui l’annonçaient comme renonçant à son mandat de conseiller municipal. Il respecte le suffrage universel et sera bien présent. Bien !

On sent de suite les petites tensions…

Petit discours de M’sieur le maire. Il mesure l’importance de ces nouvelles fonctions qu’il a pu mesurer dans ses anciennes fonctions de préfet. Le préfet doit prendre l’avis du maire qui est le représentant de l’état sur sa commune. Il apprécie que la campagne se soit passé sans agression. Il y a des différences d’opinions mais pas de fracture dans la population Mensoise, on s’enrichit des différences. Une pensée pour ses prédécesseurs depuis Edouard Arnaud, maire déporté.

Les temps s’annoncent difficiles : il y a compétition entre les territoires, changement institutionnel avec la disparition à venir du canton de Mens, baisse des dotations etc.

On en vient à l’élection des adjoints. On pourrait n’avoir que 3 adjoints mais il faut la parité donc on passe à 4 (point à vérifier…).

Liste proposée :

 - Marcel Calvat : 1er adjoint en charge de la vie quotidienne et des associations.

 - Anne Marie Barbe : 2ème adjointe en charge de la vie sociale, des affaires sanitaires et du logement.

 - Gérard Dangles : 3ème adjoint en charge de l’économie et de l’emploi.

 - Véronique Menvielle : 4ème adjointe en charge de l’éducation, de la jeunesse et de la culture.

Monsieur le maire s’occupera personnellement de l’urbanisme, de la construction et de l’environnement.

Nouveau vote et rebelote, 12 voix pour et 3 nuls !

Les conseillers municipaux délégués seront nommés lors d’un prochain conseil avant la fin avril.

Fin sur un petit mot sympathique à l’égard d’Annette Pellegrin qui a œuvré avec ses idées dans un contexte de baisse des dotations.

Petite photo de l’équipe municipale sur les marches de la mairie. Le maire a maintenant son écharpe tricolore en plus de la cravate, belle prestance ! J’attend d’ailleurs les photos…

Place aux réjouissances à l’espace culturel.

Conclusion personnelle : on a une équipe incontestablement dotée d’un « mâle dominant » qui ne laissera pas se développer les petits conflits de pouvoir et les querelles d’égo comme on a pu le voir précédemment. Espérons simplement que l’opposition saura se montrer constructive et que le mâle en question la laissera s’exprimer. Bref que tout le monde travaille en harmonie, dans la joie et la bonne humeur. Une sorte de paradis centriste à l’échelle communale quoi !

Les derniers voeux de Madame le maire

 

 

hebergeur d'image

Aujourd’hui derniers vœux d’Annette Pellegrin, maire de Mens.

Année électorale oblige, on se limite aux formules de politesse. Annette confirme qu’elle ne se représentera pas. Notre députée Marie No Battistel fait également dans la sobriété et la courtoisie.

On passe aux toasts, au kir et à la clairette. Que j’aime ces moments d’unanimité républicaine ! Toute la nomenklatura du village est présente, sourire au lèvre et verre à la main.  Y compris les grands fauves qui vont s’affronter dès la semaine prochaine ! Etrange et délicieuse impression de calme avant la tempête (dans un verre d’eau ?)…

Affaire à suivre.

Nos chers conseillers du sud Isère…

 

 

hebergeur d'image

J’avais annoncé une suite pour le lendemain de l’article Dédé ne (nous) lache pas !, qui concernerait cette fois les conseillers généraux du sud Isère.

Coup de flemme, 2 jours après ce n’est pas fait et je me fais engueuler par un(e) de ces conseiller(e)s ! C’est pour quand l’article en question ? Y’en a qui sont accros au Dodiblog, c’est flatteur !

Bon, on peut donc lire dans le journal à Dédé : « L’initiative de relancer le projet d’achévement de l’A51 est soutenu par tous les conseillers généraux, de gauche comme de droite« . Là, je me dis : quelle belle unanimité ! De deux choses l’une : soit tous nos conseillers sont effectivement convaincus de la nécessité de ce chantier, ce qui est fort possible et je suis convaincu que la majorité le sont. Soit certains sont « aidés » dans leur prise de décision : une vote favorable pourrait « faciliter » les travaux du collège, de la piscine etc. Mauvaise langue ? Pas sur…

Si on se concentre sur nos trois conseillers du Trièves, deux de droite (Clelles et Monestier), une de gauche (Mens), on constate que les deux premiers ont une position claire. Ils sont pour l’autoroute, ils l’ont affirmé, répété et confirmé. On est pas d’accord mais ça a au moins l’avantage d’être net !

C’est nettement moins clair pour notre conseillère de Mens, sainte Annette. Dans cet échange de mail déjà pas très limpide : A51 : la position d’Annette Pellegrin, il semblait que la dame penchait plutôt pour une réfection des routes et notamment de la 1075. Ce qui ne l’empêche pas de signer aujourd’hui avec tous ses collègues : «  L’achèvement de ce tronçon autoroutier est vital pour le sud-Isère, et pour les Hautes Alpes car l’enclavement de nos territoires est un obstacle insurmontable pour le développement économique et notamment le tourisme etc « . Bon, seuls les imbéciles ne changent pas d’avis…

1234



Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces