• Accueil
  • > Recherche : battistel marie noelle transport

Résultat pour la recherche 'battistel marie noelle transport'

Inauguration

1

Covid oblige, petite foule mais des huiles, du gratin, des grosses légumes aujourd’hui à l’inauguration de la nouvelle Zoé électrique de Citiz à Mens. One députée Marie-Noëlle Battistel, one sénateur Guillaume Gontard, Marie Claire Terrier, conseillère régionale, le nouveau maire de Mens Pierre Suzzarini flanqué de son chef de l’opposition Jean Louis Goutel, Fanny Lacroix la toute nouvelle maire de Chatel en Trièves. Coté technique, on notait la présence de Stephanie Pesenti et d’Armand Portaz pour Citiz Alpes Loire et de Julien Clot-Goudard pour les bornes de recharge du TE. On excusait la sénatrice Puissat et Jérôme Fauconnier, président de la CDC du Trièves qui profite de l’occasion pour confirmer l’achat de 2 parts sociales de Citiz.

discours3

Les caractéristiques de cette fée électrique : le silence, la conduite automatique, 395 kilomètres d’autonomie…

Une occasion pour les Mensois de faire coup double en découvrant les joies de l’auto partage en mode électrique.

Une opportunité pour les touristes de parcourir le Trièves dans un silence respectueux !
Question borne, l’opérateur en charge va changer et la station Mensoise sera mise en prioritaire pour la maintenance et les réparations.

pilotage1

Cette petite cérémonie s’est poursuivi en « barbecue de pilotage » ou on a discuté transports en zone rurale et futur de la planète, entre côtelette et brochette.

pilotage2

Plus : https://alpes-loire.citiz.coop/

Lettre ouverte à Marie Noelle Battistel députée et Guillaume Gontard sénateur de l’Isère

batistel-macron

Madame la député, monsieur le sénateur

En me baladant sur internet, je suis tombé en arrêt devant vos pages Facebook respectives.

https://www.facebook.com/marienoelle.battistel

https://www.facebook.com/profile.php?id=100009151634114

Dans une belle unanimité, vous vous opposez à la majoration des taxes sur le carburant. Madame Battistel parle d’une augmentation démesurée de la fiscalité sur les carburants, Monsieur Gontard établi une longue liste de ce que devrait faire le gouvernement, plutôt que de prendre une telle décision. Une position étonnante de la part d’une députée socialiste, encore plus surprenante d’un sénateur rattaché au groupe communiste, républicain citoyen et ECOLOGISTE !

https://www.senat.fr/senateur/gontard_guillaume19347u.html

Faut il vous rappeler que l’alignement de la fiscalité du Diesel sur celle de l’essence figurait noir sur blanc dans le programme du candidat Macron, programme sur lequel il a été élu.

http://www.auto-moto.com/…/emmanuel-macron-nouveau-presiden…

Peut on s’offusquer d’une augmentation des taxes sur ce poison qui asphyxie les villes ?

Faut il vous démontrer que l’essentiel de la hausse du prix des carburants est due essentiellement à la hausse des cours du brut. Un excellent article du monde nous apprend qu’un litre de diesel hors taxes coûtait ainsi 0,34 euro début janvier 2016, contre 0,66 euro en octobre 2018. Soit une hausse de 32 centimes par litre, là où les taxes ont augmenté de 18 centimes.

Le constat est globalement similaire pour l’essence : les taxes ont augmenté de 11 centimes depuis début 2016, alors que le coût de revient a augmenté de 22 centimes, ce qui représente les deux tiers de la hausse.

https://www.lemonde.fr/…/les-taxes-ne-sont-pas-la-premiere-…

Certes cette augmentation peut rendre la vie plus difficile à ceux qui n’ont d’autres choix que de prendre leur voiture.Mais vous savez parfaitement que si on ne fait rien, si on ne s’adapte pas, si on ne se prépare pas, avec la hausse prévisible des prix due à l’épuisement des énergies fossiles, les déplacements deviendront impossible dans une planète invivable !

Vous oubliez également d’évoquer la mise à jour astucieuse de la prime à la conversion début 2018 : pour la mise à la casse d’un vieux véhicule, vous pouvez bénéficier d’une prime de 1000 euros pour les ménages imposables et de 2000 pour ceux non imposables. Prime servant à acquérir un véhicule neuf ou d’occasion, à condition qu’il rentre dans les Crit’Air 1 ou 2 et ne rejette pas plus de 130 g de CO2 au km :

https://www.largus.fr/…/prime-a-la-conversion-2018-comment-…

Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que cette prime a eu un succès allant bien au delà des prévisions :

https://www.francetvinfo.fr/…/automobile-le-succes-de-la-pr…

Une prime particulièrement adaptée aux ménages modestes, impactés par la hausse des carburants. Je vous ai fait un petit calcul : Le Crit’Air 1 s’applique aux véhicules essence immatriculés après le 1er janvier 2011. On peut trouver une voiture essence de conception Française et de fabrication Roumaine, d’octobre 2012, 90000 km, consommation 5l/100, 116 gr de CO2. Cote à l’argus : 5500 euros, 3500 à débourser avec la prime. Le moyen de remplacer un véhicule épuisé et glouton par une voiture sobre et moderne.

https://www.lacentrale.fr/cote-auto-dacia-sandero-ii+0.9+tc…

Encore une bonne nouvelle, le gouvernement envisage de doubler cette prime pour 2019.

https://www.capital.fr/…/prime-a-la-conversion-son-montant-…

N’oublions pas non plus le passage à 80 km/h sur les routes, qui en plus de sauver des vies permet de baisser la consommation de carburant. Bref une politique courageuse qu’à été incapable de mettre en place la gauche sous Hollande président et son ex à l’écologie.

Sur le plan local, vous avez soutenu le maintien et la modernisation de la ligne Grenoble – Gap et vous avez fort bien fait.

Monsieur Gontard, vous parlez d’encourager le covoiturage. J’ai soutenu la mise en place d’un service de covoiturage avec départ garantie sous 15 mn par la société Illicov, comme cela se fait dans le Vercors. Cette solution a besoin de financement en complément du prix payé par l’usager, comme toute forme de transport collectif. J’en ai parlé à tous les élus. Le président de la CDC du Trièves a cherché des subventions, sans succès pour le moment. Je n’ai pas souvenir que ni vous ni Madame Battistel n’ayez fait quoique ce soit sur cette question. Il faut passer de la parole aux actes !

https://illicov.fr/ligne/vercors-saint-nizier-grenoble.html

Bien cordialement

Olivier Dodinot

 

Choc de simplication, aux actes !

Monsieur le secrétaire d’état à la simplification administrative, Thierry Mandon
Madame la députée de l’Isère, Marie Noelle Battistel
Votre gouvernement s’est attelé au choc de simplification et vous faites bien !
Chaque famille peut avoir besoin de son coefficient familial pour le calcul du cout d’une carte de transport, du paiement des frais de scolarité, de cantine etc.
Jusqu’il y a quelques années, l’administration des impôts communiquait mes revenus à la CAF qui me faisait ensuite parvenir le calcul de mon coefficient familial.
Ceci est terminé, je dois maintenant faire une seconde déclaration de revenu à la CAF, une seconde paperasserie, si je désire avoir mon coefficient familial.
Question faite à ce sujet aux réclamations de la CAF Isère et à la médiatrice de celle çi.
Réponse : vous ne touchez que les allocations familiales, cette prestation n’est pas soumise à condition de ressources. De ce fait votre dossier n’est pas impacté par l’échange avec le Centre des Impôts.
Or on le sait le montant des allocations familiales va être désormais modulé selon les revenus (ce qui va faire encore une fois plaisir aux classes moyennes). Il va donc bien falloir que les impôts se remettent à communiquer avec la CAF.
Par ailleurs, un tel rétablissement de lien serait dans la logique du choc de simplification. Deux administrations peuvent se communiquer des millions de données en quelques clics, plutôt que d’imposer à des millions de contribuables de s’atteler à un doublon de déclaration de revenu.
Pouvez vous donc me préciser, Monsieur le secrétaire d’état, si cette communication des revenus entre impôts et CAF sera rétabli et si oui, à quelle échéance.
Je publie cette demande sur internet afin d’en faire profiter tout le monde et j’y mettrais également votre réponse dès réception.
Bien cordialement
Olivier Dodinot

Lettre du palais Bourbon

L’autre jour, j’envoie le message suivant à nos élus du Trièves ainsi qu’à notre députée Marie Noelle Battistel

Bonjour
Plusieurs centaines de personnes font la navette quotidiennement entre le Trièves et Grenoble. Plusieurs dizaines entre le Trièves et la Matheysine. Mais les trajets en covoiturage restent l’exception.
 Pourtant les sites proposant le covoiturage se sont multipliés comme des petits pains ces dernières années : association, département, région, entreprise, tout le monde s’y est mis. Chacun son site et au total, une belle cacophonie. Monsieur X qui fait Mens – Grenoble tous les matins s’inscrit sur le site A. Madame Y qui fait le même trajet aux mêmes heures s’inscrit sur le site B. Pas de mise en relation possible, chacun continue donc à prendre sa voiture.
 Les choses changent, un site professionnel créé par une start up Française commence  à fédérer tout cela en France et même en Europe.
Déjà 2.6 millions de membres, 350 000 trajets par mois, mieux encore 60 emplois créés dans 6 pays Européens et des recrutements à venir. L’écologie alliée à l’économie, que demander de mieux ?
Je propose donc aux Trièvois ayant des besoins de transport de s’inscrire massivement sur ce site afin de multiplier les opportunités de trajet commun. En précisant que je n’ai aucune action dans la société, simplement un souci d’efficacité !
Olivier Dodinot
—————————
Hier tombe dans la boite une lettre de l’assemblée nationale. Frémissant d’émotion, j’ouvre l’enveloppe et voici ce que je trouve :
Lettre du palais Bourbon dans Ecologie battistel
—————————
Aussi sec, je fonce sur le site de notre députée et oh joie, je découvre ceci :
Par contre, rien sur sa page Facebook. Je m’enquiers poliment et on me répond gentiment ceci :

Bonjour Monsieur DODINOT,

Mme BATTISTEL a bien reçu vos messages.
En plus de l’article sur le blog, Mme BATTISTEL a fait le choix de montrer son soutien en aimant la page facebook « Covoiturage.fr ».

Restant à votre disposition, Cordialement,

Lucille FERLAY
Assistante parlementaire

 

La vie n’est elle pas merveilleuse ?

La grenouille et le boeuf…

Hier, frustré de second tour à Mens, je me transporte sur Corps pour voir ce qui s’y passe. Arrivé à la mairie, le choc : on avise une foule sagement assise en ligne pendant que Madame le maire, en maitresse d’école, laisse tomber gravement le nom des candidats : Mulik, Mulik, Mulik, Battistel. Rien à voir avec le bouillonnement Gaulois des dépouillement Mensois, on ose à peine rentrer…

La grenouille et le boeuf... dans 2011 cantonales rad19FE6

Sur Corps, résultat sans appel : 212 voix pour Fabien Mulik, 122 pour Marie Noelle Battistel.

rad57337 dans Politique nationale

Suis une longue attente avec l’arrivée des résultats des 12 autres villages du canton. Les uns penchent d’un coté, les autres de l’autre, ça s’équilibre. Arrive en dernier La salle en Beaumont, village dont Miss Battistel est maire et où elle fait logiquement un triomphe avec 91 voix d’avance. Mais Fabien gagne finalement avec 8 petites voix d’avance sur 1430 exprimés soit 50.3%. Au fil du rasoir…

radAAC89 dans Trièves: politique locale

Bref discours du vainqueur qui remercie les électeurs pour conclure que les tensions de la campagne s’estomperont avec le temps.

Discours assez fair play de la perdante qui regrette ces mêmes tensions, assure vouloir continuer à servir le canton en temps que députée et conclut en souhaitant : « Bon mandat, Monsieur Mulik ».

rad90C4C

Le vainqueur Fabien Mulik et sa suppléante Valérie Séchier : de bonnes bouilles !

rad8291E

Longue discussion avec le conseiller général sortant, le docteur Gérard Cardin. Elu depuis 1973 (sous Pompidou) d’abord socialiste puis passé à droite en 1989. Il m’explique qu’à ces débuts le conseil général ne comptait qu’un président et un vice président, 2 secrétaires et une voiture de fonction. Et qu’actuellement, ça grouille de vice présidents, de chargés de mission et autres responsables de tout avec limousines de fonction et chauffeurs tous azimut. Un sentiment de profusion et de gâchis que j’ai déjà ressenti au conseil général. Dédé Vallini, il va falloir veiller à serrer les cordons de la bourse, l’argent publique ne tombe pas du ciel !

Il m’explique aussi que viennent tous les mois à la maison médicale de Corps, cardiologue, angiologue et endocrinologiste. Pratique pour les patients et économie pour la sécu, il coute moins cher de déplacer un médecins plutot que 15 patients. Une idée à creuser sur Mens…

rad8F160

On est pas venu pour rien puisqu’on se fait offrir successivement le champagne à l’Obiou bar.

rad98414

Et encore au bar du tilleul, juste à coté. Il est temps de rentrer, ça tourne jusqu’à Mens.

—————

Une histoire que je trouve très morale : cette défaite de 8 voix est incontestablement due au cumul jugé excessif de notre députée. 4 mandats, c’est inacceptable ! Et si j’ai pu contribuer à quelques unes de ces 8 voix avec mon petit blog (voir : Lettre ouverte à Marie-Noëlle Battistel, députée de l’Isère), j’en suis fort aise. On a donc  une vague de gauche, un conseil général qui reste à gauche et c’est  fort bien en ces temps de délire Sarkozyste.  Mais la vague n’est pas un tsunami, on élit pas n’importe qui, n’importe comment sous prétexte que l’autre est de droite et c’est parfait  ! L’électeur serait il centriste ???

Pour conclure, une fable de La fontaine de circonstance, la grenouille et le Boeuf : http://www.coindespetits.com/fables/grenouilleboeuf.html

Législatives partielles : je ne voterai pas Battistel !

 

Législatives partielles : je ne voterai pas Battistel ! dans 2010 legislative partielle radC29B1

J’ai assisté lundi 17 à la réunion publique de Marie Noelle Battistel à Clelles. J’avais zappé la réunion de Mens dont la pub avait semble il été faite après plutôt qu’avant, d’ou un très faible nombre de gens au courant au delà du cercle des initiés… Voici donc le compte rendu de notes prises à la volée. J’y expose aussi mes commentaires et points de vue, après tout c’est mon blog !!!

On démarre avec environ 30 personnes, presque toutes du coin. On note la présente d’André Vallini, président du conseil général de l’Isère, de Sainte Annette, maire et conseillère générale de Mens, des présidents des CDC de Mens et Clelles, Marcel et Samuel.

Samuel ouvre le bal en accueillant la candidate. A ce propos, on peut déplorer l’absence de la maire et du conseiller général de Clelles. Je trouve qu’il serait républicain d’accueillir chaque candidat venant sur son territoire, même si on ne partage pas ses opinions politiques, quitte à s’éclipser au début de la réunion. Pour ne pas faire de jaloux, la même remarque peut s’appliquer à Annette et Marcel qui aurait pu venir saluer Fabrice Marchiol à Mens. Fermons la parenthèse…

radA4ECB dans Politique nationaleMarie Noelle Battistel (on va dire MNB pour faire court) se présente. Maire de la Salle en Beaumont depuis 1998, suppléante de Migaud depuis 2007 et conseillère régionale depuis les dernières élections. Elle gère également une petite entreprise de transport scolaire avec 6 employés à temps partiel. Elle décrit la circonscription: 60% d’urbain pour 40% de ruraux, on peut s’attendre à 35% de taux de participation pour cette élection mobilisatrice.

Première impression : concentrée mais nettement moins de charisme que Marchiol. Ferait une députée sérieuse mais sans doute pas, sauf très grande surprise, un leader de l’assemblée.

Elle veut travailler dans la continuité de Didier Migaud (on sent passer à ce moment dans la salle une sorte de souffle divin…). Il n’y a qu’une seule femme députée dans l’Isère et deux en Rhone alpes, faudrait des renforts. Contrairement à l’affreux Marchiol (je caricature un peu), elle forme avec son suppléant une paire homme-femme et urbain-rural. Elle souligne l’impact de l’élection au niveau national : ce sera un signal d’approbation ou non de la politique de Sarko.

rad932ECMichel Baffert, le suppléant. Un physique très « 3ème république radicale ». Nouveau maire de Seyssins après la démission de Didier (nouveau souffle divin…) après avoir été son premier adjoint. Socialiste depuis le 2 janvier 1977 (ça ne nous rajeunit pas…), enseignant retraité (original pour un candidat socialiste…). Vice président de la métro, en charge de la gestion du personnel, de l’éducation, de la lutte contre les discriminations etc etc ! Remarque de notre Annette : et il aime beaucoup les bouffettes de Mens !!!

radA4367On passe aux questions

 

Les retraites :

MNB : le projet du PS est en voie d’élaboration et sera dévoilé après celui du gouvernement. Mais André Vallini (on va l’appeler Dédé pour faire court) est plus au courant.

Dédé : le gouvernement devrait changer l’assiette des cotisations, l’élargir au revenu financiers et pas seulement de façon cosmétique. L’âge légal de la retraite devrait rester à 60 ans mais la durée de cotisation pourrait augmenter en fonction des métiers. Là, j’aime bien son coté centriste. Il ne faut pas se précipiter, les prévisions du COR (Comité d’Orientation des Retraites) sont à 2050, ce qui est beaucoup trop lointain. Là, je me dis que si Sarko fonce trop, je me rappelle que Jospin n’a pas eu le courage de décider quoique que ce soit pendant 5 ans !

L’Europe 

Toujours Dédé :L’Europe a toujours progressé suite au crise.  Il est fédéraliste et partisan d’un gouvernement économique européen. Il est donc pour le droit de regard de la commission Européenne sur les budgets nationaux même si ses copains soc ne le sont pas tous. Bravo Dédé !

La réforme de la justice

Encore Dédé (là c’est normal, c’est son truc !). La commission d’Outreau, dont il était le président a proposé la collégialité de l’instruction, il est donc scandalisé par le projet de suppression du juge d’instruction. Il aime beaucoup travaillé avec Michel Alliot Marie, il détestait Rachida Dati : une petit intrigante !

La réforme des collectivités locales

MNB rale contre la suppression de la taxe professionnelle tout en admettant que la fiscalité locale est obsolète. Puis elle passe la parole à Dédé. Là il commence à monopoliser la parole Dédé !

Il nous explique donc le mode d’élections du futur conseiller territorial appelé à remplacer les conseillers régionaux et généraux dans les conseils régionaux et généraux. Il y avait une proposition d’introduire 20% d’élus à la proportionnelle mais elle a été abandonné. Le mode d’élections sera uninominal à 2 tours comme pour les conseillers généraux. L’UMP a abandonné l’abominable projet d’élections à un tour en s’apercevant que la gauche pouvait être majoritaire dès le premier tour.

Le nombre de conseiller pour l’Isère passerait de 58 à 40 environ. Ce qui ferait une moyenne de 25 à 30 000 habitants par élus. On risque donc de se voir imposer une circonscription sud Isère beaucoup plus large que le Trièves et incluant la Matheysine, le Beaumont etc. Sur ce coup là, je me demande s’il n’y a pas un peu d’affolement volontaire. Les territoires ruraux sont traditionnellement sur-représentés. Clelles a un conseiller général pour 1500 habitants quand certains cantons de Grenoble en compte au moins 10 fois plus. On peut donc penser que le Trièves, qui est l’un des 13 territoires de l’Isère, aurait au moins un élus pour ses 9500 habitants.

Il insiste sur la tache démesurée du futur conseiller territorial qui devra siéger à la fois à la région et au département et qui devra donc avoir entre 200 et 300 commissions dans les conseils d’administration des écoles, des maisons de retraites etc. Là, il faudra que Dédé nous explique comment il fait pour être à la fois président général de l’Isère et député. Pour ma part, je suis pour la suppression du département qui nous oterait une couche administrative inutile et obsolète.

Il est pour une révision cadastrale e la taxe d’habitation « au fil de l’eau ». On ne cherche pas à savoir s’il y a une nouvelle salle de bains mais on fait le point sur l’état des lieu au moment de la vente du bien. Pas con ! Il propose d’introduire une part de prise en compte des revenus sur cette taxe et pas seulement la valeur locative. Pas con non plus.

L’A51 : nous y voilà !

MNB : (tiens , je l’avais oublié) : elles est infinancable et pas rentable. Elle est pour un aménagement des 75 (pardon 1075) et 85. D’accord et j’ajouterais aménagement en commençant par les déviations de village et se terminant par les améliorations de chaussée, type voie de dépassement. Sinon la route devenant plus attractive entraînera une asphyxie encore plus importantes des communes traversées.

Ensuite petit débat interne entre Dédé, toujours en forme et Samuel Martin sur l’intercommunalité. Dédé est pour le maintien des compétences des communes en l’état alors que Samuel plaide pour une action renforcée des CDC. Finalement, il ne veut pas changer grand chose Dédé.

La fusion des 3 CDC du Trièves

Dédé, encore et toujours ! Il est pour la fusion à fond.

MNB nous explique que, vu le contexte des élections cantonales approchant en 2011, beaucoup pensent qu’il est urgent d’attendre. Sur le coup, je pousse une gueulante du fond de la salle. On nous a déjà tenu le même discours fin 2007 en expliquant qu’il y aurait de nouveaux élus municipaux en 2008. Puis il y aura les présidentielles de2012 et 2013 sera avant les municipales de 2014 et on repartira pour un tour. Dédé m’approuve.

Sainte Annette nous explique que le SAT va disparaître faute de financement, que va t’on faire de ses compétences, notamment en matière culturels ? On évoque la possibilité d’une fusion anticipée Clelles -Mens. Là dessus, le maire de Saint Michel les Portes devient tout rouge et menace de faire sécession vers Monestier. On parle aussi du risque de sécession du canton de Monestier vers Grenoble.

La polémique

Je termine par un petit tête à tête avec MNB. Je lui demande son point de vue sur son absence à l’émission de télégrenoble (voir : Débat de télégrenoble : la polémique).

Le cumul 

Je lui ai encore demandé ce qu’elle comptait faire de tous ses mandats.

Réponse : La salle en Beaumont étant une petite commune, la loi ne l’oblige pas à abandonner son mandat de maire, elle prendra sa décision après l’élection. Or je sais, en voyant mon collègue maire de Tréminis, que gérer une petite commune est déjà un boulot considérable.

Après la réunion je me suis aperçu qu’elle était encore présidente de la CDC de Corps. J’ai donc téléphoné à sa permanence (04 76 70 15 15) pour demander si elle comptait se maintenir là aussi. On m’a dit ne pas être au courant de sa décision. Là également, je vois l’agitation suscité par le poste de président de CDC chez notre ami Marcel.

Je pense que vouloir cumuler un poste de conseiller régional, de député, la gestion d’une commune et d’une CDC plus celle d’une petite entreprise est tout simplement délirant et inacceptable. Didier Migaud était un grand cumulard (député, maire de Seyssins, président de la métro) mais avait sans doute une capacité de travail et d’organisation hors du commun. N’est pas Didier Migaud qui veut… La loi permet encore ce genre de situation (les communes de moins de 3500 habitants et les intercommunalités ne sont pas comptés dans les 2 mandats autorisés). Il faut rappeler que le parti socialiste s’est prononcé contre le cumul des mandats ! C’est donc aux électeurs de se prononcer et de voter contre ceux qui s’obstinent dans de tels comportements.

radA4225Que dire ?

Dédé : il est brillant, a des idées presque centristes teintées d’un zeste d’immobilisme sur certains sujets. Beaucoup de neurones mais il lui en manque défitivement un : celui qui dit STOP. Dédé, quand on soutient une candidate, on est derrière elle et pas devant. Sinon on l’efface, on l’écrase, on l’a ridiculise ! Tu semblais être le candidat et elle la suppléante ! Ça peut passer pour le militant convaincu, c’est dévastateur pour le quidam qui vient se renseigner !

La candidate du coup, je l’ai peu entendu. Certainement sincère mais pas décoiffante. Un programme pas décoiffant non plus, pas grand chose sur l’écologie, ça sent le socialisme à l’ancienne.

Je ne voterai pas pour elle.




Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces