• Accueil
  • > Recherche : belles image planete

Résultat pour la recherche 'belles image planete'

Idée numéro 2

 Idée :

Aider au développement du tourisme en véhicules électriques dans le Trièves, en offrant la possibilité de recharge (gratuite dans un premier temps) par les bornes municipales utilisées pour les marchés. Le temps de charge est d’environ 6 heures en 16 ampères (prises bleues) et 3 heures en 32 ampères (prises rouges). Le temps de faire quelques emplettes à Mens où d’y passer la nuit… Une recharge de Renault Zoé, voiture électrique la plus vendue coûte environ 2 euros.

Ces mêmes bornes pourraient servir également aux habitants du village possédant un véhicule électrique sans possibilité de recharge personnel, moyennant sans doute une petite contribution annuelle.

hebergeur d'image

hebergeur d'image

 Localisation possible :

LE BREUIL

Avantage : proche des commerces

Inconvénient : le câble traverserait un trottoir

hebergeur d'image

hebergeur d'image

MAIRIE DE MENS

Avantage : parking contre la prise, pas de câble sur le trottoir

Inconvénient : pas de prises 32 ampères, les poubelles !

hebergeur d'image

hebergeur d'image

 LA HALLE

Avantage : parking contre la prise, pas de câble sur le trottoir.

Inconvénient : quartier historique.

hebergeur d'image

Quel que soit l’emplacement choisi, il serait signalé par un panneau comme celui çi… qui coute 24 euros 50, pas besoin de faire un emprunt !

Et bien entendu, il serait également indiqué sur le site ChargeMap (http://fr.chargemap.com/), les forums spécialisés etc.

CONCLUSION

Pour répondre à l’avance aux objections Menscovienne et Delkabeuse, il ne s’agit certainement pas de déclarer ces véhicules comme étant LA solution pour sauver la planète. Néanmoins leur nombre est appelé à croitre d’une façon raisonnable et il serait astucieux de positionner le Trièves à l’avant garde pour recevoir leurs propriétaires situés entre Marseille et Lyon. Cela aiderait cafetiers, restaurateurs, commerçants, prestataires et hébergeurs, doperait un peu l’économie (l’horrible mot), ferait rentrer quelque argent (pouah) dans les caisses et permettrait de consolider certains emplois (beurk).

 

Commentaires bienvenus…

 

Détours par la terre

Détours par la terre dans Trièves culture & cinéma luck

Pascal Lluchexpose à l’Engrangeou (Mens) en décembre 2012

22 images faites à pied, en Australie, Mongolie, Ethiopie, Cap-Vert…

« Détours par la Terre » est issu de mes nombreux voyages pédestres, que j’organise et encadre depuis de nombreuses années sur la planète.

Entre esthétisme et information, ces photos sont le reflet de ma vision du monde comme de ma sensibilité de l’instant.

Elles ne cherchent pas à arrêter le temps, mais témoignent de son passage, et de ma subjectivité.

D’ailleurs chacune est largement légendée, car l’image n’est qu’un instant figé, alors que le contexte, l’avant et l’après de cet instant sont parfois plus importants.

Parce que les images de voyage sont faites pour être rapportées, partagées. Car la photo est le plus mauvais moyen de vivre l’instant. On le dit bien, les plus belles images sont celles que l’on n’a pas faites… Alors, se priver pour partager ? Mais la photographie est aussi un moyen de forcer son regard, de prêter attention à ce qui nous entoure.

Du 30 novembre au 02 janvier

Vignes et Vignerons du Trièves – l’Engrangeou, Mens – 04 76 34 90 19

Pascal Lluch– Saint Jean d’Hérans – www.randopays.com

Discussion…

Discussion... dans Ecologie radB8520

Petite discussion généraliste et à ma demande avec Christophe Drure, maire de Roissard depuis 2001. J’ai pu admirer sa gouaille et son franc parler lors des deux
premières réunions de la CDC du Trièves auxquelles j’ai assisté.

Sur l’ambiance à la CDC du Trièves :

Christophe siègeait auparavant à la CDC de Monestier de Clermont. Le canton était dans l’ensemble à droite sous la direction de Frédérique Puissat mais le pluralisme existait au niveau de l’exécutif.

La CDC du Trièves comptera à terme 11 postes dans l’exécutif (8 vice président et 3 délégués). Jean Paul Mauberret avait prévu en cas de victoire d’attribuer 5
postes aux élus de droite
(3 pour le canton de Monestier, 1 pour ceux de Mens et de Clelles). La CDC sous présidence de Samuel Martin ne compte qu’un
élu de l’opposition.

Il redoute un effet de revanche avec un nouvel exécutif « homogène » en cas de victoire de la gauche dans 2 ans.

Le nouveau président à proposé de « travailler et d’oublier« . Il a l’intention de travailler mais n’oubliera pas…

Sur la réunion de la CDC du 27 Février :

Je n’ai pas pu assister à cette réunion.

Christophe précise qu’il y a eu d’abord 35 votes pendant 3 heures pour nommer les différents délégués à toutes les instances type CDRA.

Puis présentation par Frédérique Puissat de la politique de la CDC vis à vis des associations de type intercommunale, c’est à dire agissant sur au moins 4 communes. Le budget sera à moyen constant, l’enveloppe globale étant la même qu’en 2011. Les associations du canton de Monestier de de Clelles continueront comme avant à s’adresser à la CDC . Celles du canton de Mens pourront encore cette année s’adresser directement à la CDC ou à leur mairie en fonction du choix du maire de leur commune.

L’ambiance est montée sur la fin lors des questions diverses. Christophe Drure avait lu dans le dauphiné libéré que le maire de Gresse en Vercors avait
abandonné sa place de délégué communautaire à la CDC du Trièves pour laisser la place à son suppléant, celui ci devant devenir adjoint au tourisme. Christophe
s’est donc étonné de lire une telle nouvelle dans la presse et de ne pas en être informé lors de la réunion. Le président Martin a alors décidé de clore la séance…

Sur la collecte des ordures ménagères

Remarque perso : Christophe était le vice président en charge de ce domaine dans l’ancienne CDC de Monestier. Les responsables pour Mens et Clelles ne siège pas
à la nouvelle CDC du Trièves. Il eut donc été logique que Christophe reprenne cette compétence.

La collecte sur le canton de Mens va être reprise en direct par une régie en remplacement d’une entreprise privée. Principal avantage : les emplois ainsi
créé reviendront au Trièves

On parle ensuite de la redevance incitative pour les ordures ménagères Cela consiste à peser les ordures des ménages et à les faire payer en fonction du
poids afin d’inciter au tri et au compostage. Concrétement les poubelles de chaque famille sont marqués d’un puce électronique qui est lue lors du
chargement dans la benne.

La mise en place coûterait 1.6 million d’euros au niveau du territoire, le conseil général s’étant engagé à financer 65%, Eco-emballage prendrait en charge la
communication auprès du public. On sait par expérience qu’une telle mesure provoque une baisse de 50% des volumes collectés. L’économie avait été
estimé à 100 000 euros par an, rien que sur le canton de Monestier. On voit donc qu’une telle évolution serait donc à la fois écologique et économique,
tout ce que j’aime !!!

Malheureusement, il semble qu’une telle évolution ne soit pas envisagée pour le Trièves dans un avenir proche. Affaire à suivre…

Dernière remarque : on sait qu’une taxation au poids provoque une certaine incivilité dans les premiers mois. Sac posé chez les voisins, dans la nature, au
travail etc. Les choses se calment après quelques mois.

Conclusion

En conclusion, une discussion instructive pendant près de 2 heures avec un maire de terrain qui ne se dit pas écolo mais qui agit sans doute plus pour la
planète que nombre de « penseurs » et d’adepte de la « réflexion écologiste » comme on en voit tant.

Planète bleue

Planète bleue dans Ecologie radDC47A

J’ai fait le rêve étrange
D’une planète toute bleue
Avec d’immenses océans
Et des poissons dedans
Il y avait aussi
De grandes et belles forêts
Avec toutes sortes d’animaux
Sur un des arbres j’ai cueilli
Un fruit qui semblait bien rouge
J’ai croqué dedans
Et là tout m’est revenu

Oui je suis un criminel, un assassin
Oui j’ai tué ma planète et on y peut plus rien
On m’avait pourtant bien prévenu
Mais faire attention j’ai pas voulu

Qu’est-ce qu’il me reste aujourd’hui
Une poignée de sable
Un tas de fumier
Mes gosses ne verront jamais
Les belles plages ensoleillées
Le soleil est mort
Ils ne verront pas non plus
Les montagnes enneigées
Elles n’existent plus
C’est ma faute si tout est foutu

Tout ce qu’on a maintenant
Ce sont de vieilles photos
Juste pour dire comme c’était beau
Y a des films aussi
Qui nous montrent le paradis
Pas celui du grand livre
Celui qu’on a pas su chérir
Qu’on a pas protégé
De nous mêmes, pauvres crétins
Oui nous le genre humain
Car tout c’qu’on a, on le tue

Oui je suis un criminel, un assassin
Oui j’ai tué ma planète et on y peut plus rien
On m’avait pourtant bien prévenu
Mais faire attention j’ai pas voulu
Tia

Source : http://www.poeme-france.com/poeme-19136-j-ai-pas-voulu.html




Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces