• Accueil
  • > Recherche : bernard dodinot

Résultat pour la recherche 'bernard dodinot'

Gratte cul ou lèche cul ?

Un article très bien écrit dans les dernières nouvelles du pays…

Rouleau papier WC humoristique spécial lèche cul

Dans sa lettre de vœux pour 2021, Pierre Suzzarini nouveau maire de Mens déclarait «Une commission qui se nomme Cynorrhodon s’est mise en place. Il s’agit d’une groupe d’habitants, un peu conseil constitutionnel, un peu conseil économique et social, qui veille à la bonne application de nos engagements de campagne dans nos décisions d’élus et qui peut également nous interpeller sur des thèmes qui pourraient être importants pour Mens».
A ce stade nulle notion de commission fermée, ni d’une sélection des candidats selon leurs opinions politiques.
Pour mémoire le Cynorrhodon est un fruit communément appelé «gratte cul»…
Le maire ayant placé son mandat pour partie sous le signe de la continuité, l’ancien maire Bernard Coquet a proposé de faire partie de ladite commission : Réponse de celle ci : «Le conseil pense qu’il y a confusion sur la nature de cette demande… Quoi qu’il en soit, Cynorrhodon rejette cette candidature avec l’argumentaire : cette commission est composée de personnes ayant soutenu la liste majoritaire et garantes de la feuille de route sur laquelle la liste s’est engagée pendant la campagne électorale. Tel que l’a souhaité Pierre Suzzarini. En outre cette commission tend à respecter la parité homme/femme et est fermée».
Une commission fermée: voilà qui atteste d’une grande ouverture d’esprit…
Dans le Trait d’Union Mensois, Raphael Sarfati précise les choses : il s’agit d’une sorte de conseil de surveillance, bien dans la culture des coopératives et de beaucoup de pratiques collectives.
Tout s’éclaire ! La municipalité de Mens est devenu une sorte de coopérative. Autrement dit il faut être coopérateur pour participer aux « audits »de la direction. L’électeur, bien que contribuable, n’est donc pas coopérateur. Et le coopérateur doit être coopté ! La cooptation se fait sur l’orientation supposée du vote ! Drôle de façon d’envisager le fonctionnement des institutions de la République !
Donc oui à la participation citoyenne mais seulement avec les BONS citoyens. Il est vrai qu’il est plus facile de se mettre d’accord lorsqu’on pense tous la même chose. Inutile de se compliquer la vie, d’écouter d’autres points de vue ou d’essayer d’enrichir le débat, avec ceux qui pensent autrement !
Alors comité Gratte cul ou comité Lèche cul ?
Olivier Dodinot

La liste de nos candidats, leur slogan, leurs futurs rôles

L’image contient peut-être : 16 personnes, dont Lauriane Josserand, Bernard Chevalier et Marielle Terpend Carton, personnes debout et plein air

La liste de nos candidats, leur slogan, leurs futurs rôles à la commune et Communauté De Communes (CDC) si nous sommes élus, et leurs domaines de compétences.

Jean Louis Goutel
Rôle : maire, délégué à la CDC.
Concient des responsabilités de la fonction de maire, je suis animé du désir citoyen de mettre mon expérience au services de la commune et du Territoires du Trièves dans en m’appuyant sur la participation des habitants qui voudront apporter leur pierre à la construction des projets de la commune.
Je m’impliquerai plus directement dans le développement économique, l’urbanisme, la gestion ressources humaines et financières.
« il n’y a rien d’impossible à celui qui a la volonté »

Véronique Chabert Menvielle, Professeur des écoles, Adjointe et vice présidente de la CDCT sortante.
Rôle : adjointe, déléguée à la CDC.
« L’essentiel est invisible pour les yeux , on ne voit bien qu’avec son cœur » d’après Antoine de Saint Saint-Exupéry.
En priorité je vais travailler avec les jeunes et les jeunes adultes et au le projet Tiers lieu.

Bernard Chevalier, retraité des télécoms conseiller délégué sortant.
Rôle : adjoint, délégué à la CDC.
« J’aime Mens et ma région du Trièves.»
Je vais m’investir dans la vie quotidienne à l’écoute des Mensoises et Mensois pour continuer de faire de notre bourg l’espace du bien vivre.

Myriam Capelli Infirmière, sapeur pompier volontaire caserne de Mens.
Rôle : adjointe, déléguée à la CDC.
Dans la continuité de ma proximité avec les habitants et de mon engagement associatif, je vais m’investir dans les actions liées à la santé, à la vie locale de Mens et les événements.

Jean Paul Chabert, retraité du secteur bancaire, conseiller délégué sortant.
Rôle : adjoint, délégué suppléant à la CDC.
Intégrité- solidarité- abnégation pour être au service des finances, des questions immobilières et foncières, du commerce et de l’artisanat.

Jannick Delval, hébergement touristique.
Rôle: conseillère municipale, déléguée à la CDC.
« Seul on va plus vite, ensemble, on va plus loin.»
Je vais me consacrer à développer un tourisme écoresponsable et mettre en place des projets sportifs, culturels, pour donner l’envie à d’autres d’investir et de s’investir dans cette merveilleuse région.

Olivier Dodinot,kinésithérapeute.
Rôle : conseiller municipal, délégué à la CDC.
« L’écologie joyeuse, dans le sens du poil et non à rebrousse poil ! »
Je vais poursuivre mon investissement dans les projets d’écomobilité complémentaires aux transports en communs à l’usage de tous, habitants-touristes-visiteurs, la transition écologique et le développement durable par la production d’énergie renouvelable et l’accompagnement des économies d’énergie.

Régine Dubois-Chabert, retraitée de la CAF.
Rôle: conseillère municipale, déléguée suppléante à la CDC.
Ma motivation est de donner à l’humain toute sa place. Je vais œuvrer pour le maintien des services publics, créer du lien social, faciliter l’accès à la santé, au logement, aux transports.

Daniel Dussert,retraité ancien agriculteur, conseiller délégué sortant.
Rôle : conseiller municipal.
Je vais poursuivre les actions engagées lors du mandat précédent et contribuer au maintien d’une agriculture sur l’ensemble du territoire, travailler sur l’accès à la ressource en eau, prendre en compte les problématiques spécifiques du pastoralisme.

Anne Marie Barbe, retraitée de la fonction publique, adjointe sortante.
Rôle : conseillère municipale.
Je souhaite mener à terme les actions engagées dans le mandat précédent et travailler collectivement avec les Mensoises, les Mensois, et les acteurs du territoire à l’amélioration du cadre de vie des habitants, au déploiement des solidarités.

François Girardet, retraité artiste.
Rôle : conseiller municipal.
Je suis motivé pour développer « L’art et la culture » en aidant le musée, les expos, la bibliothèque, et tout ce qui a trait à l’art, comme Mens-Alors et les associations qui organisent des manifestations culturelles.

Marielle Carton, aide soignante EHPAD de Mens.
Rôle : conseillère municipale.
Je souhaite m’investir dans tout ce qui touche le social et les personnes en difficulté-isolées, agir dans le cadre du CCAS, développer les partenariats avec le Département, la MSA et Mixage.

Patrice Perrier, employé au centre technique voirie, sapeur pompier volontaire caserne de Mens.
Rôle : conseiller municipal.
J’ai rejoint cette équipe afin de mettre mes compétences au service de la population, notamment pour le service technique et les travaux, les événements et la préservation des Paysages.

Laurianne Josserand, agent des écoles de Mens conseillère sortante.
Rôle : conseillère municipale.
Je souhaite poursuivre le travail engagé depuis 6 ans et m’investir de nouveau pour ce futur mandat en étant le relais entre notre équipe et les jeunes, en accompagnant et en développant les événements sur la commune de Mens avec le comité des fêtes.

Sylvain Pascal, agriculteur éleveur.
Rôle : conseiller municipal.
Pour moi l’agriculture est très importante dans le Trièves, je souhaite m’investir dans les sujets qui concerne l’économie, l’agriculture l’alimentation, les paysages et l’environnement.

Sylvie Dubourdaux, employée dans un commerce Mensois.
Rôle : conseillère municipale.
Je veux m’investir dans la vie locale au travers de manifestations qui réunissent mensois et mensoises et j’apporte mon soutien à toutes les actions qui vont dans le sens de l’écologie et de la préservation de notre belle nature environnante.

CAISSE D’EPARGNE DE MENS

Caisse-Epargne
Bonjour
Chacun peut constater de mois en mois « l’évaporation » de l’agence caisse d’épargne de Mens, avec des horaires réduits à peau de chagrin et une incitation à se tourner vers l’agence de La Mure.
Au moins pouvez t’on encore y déposer ses chèques dans la boite aux lettres.
Ce matin je constate que ladite boite est scellée, pendant qu’est apparue une charmante affiche recommendant d’expédier les chèques à La Mure.
Nous en sommes donc réduits à mettre les chèques dans une enveloppe et à envoyer le tout par la bonne vieille poste. Avec les risques de retard ou même de perte de courrier. L’alternative : les remettre en main propre pendant les heures d’ouverture de + en + rachitiques, et incompatibles avec une vie professionnelle hyperactive.
Je ne comprend pas une telle mesure ! Le relevé de la boite par votre employée, qui vient encore de temps en temps en agence ne vous coute absolument rien et rend un service non négligeable à vos clients.
Je vous demande donc de revenir sur votre décision.
Si cela s’avérait impossible, nous effectuerons le déplacement de nos comptes caisse d’épargne vers des cieux plus cléments.
Bien cordialement
Olivier Dodinot :
Copie à Monsieur Bernard Coquet, maire de Mens
Marie Noelle Battistel, députée de l’Isère
Guillaume Gontard, sénateur de l’Isère
Caisse-Epargne2

Autopartage à Mens ?

Dans le Dauphiné du 27/1/19

conseilmunicipal

 Jeudi a eu lieu la réunion du conseil municipal, autour du maire Bernard Coquet. Outre l’ordre du jour restreint, Olivier Dodinot, habitant de la commune, est venu y présenter le projet de mise en place d’un véhicule en auto-partage. « Cela fait dix ans que j’y pense : j’ai l’intention d’implanter une station d’auto-partage sur la commune, en partenariat avec la Scop (Société civile d’intérêt collectif) Citiz Alpes-Loire, sur le principe d’une franchise ». Le véhicule serait acheté par Olivier Dodinot et mis à la disposition de la population en libre-service et 24 h/24, sous certaines conditions. Tout d’abord, il faudra devenir adhérent en s’acquittant de la somme de 200 € (150 € de dépôt de garantie et 50 € de frais d’inscription), la location étant facturée en fonction du temps d’utilisation et du kilométrage parcouru (à partir de 2 €/heure et 0,37 €/km carburant compris). Le projet est aussi écologique, le véhicule n’étant pas diesel, et l’objectif étant de diminuer le nombre de voitures. Le conseil municipal a voté, à l’unanimité (12 voix pour), une délibération d’intention sur le principe de mise en place d’un véhicule en auto-partage. Il a approuvé l’achat d’une part sociale d’un montant de 750 € à Citiz Alpes-Loire et autorisé le maire à signer la convention relative à ce projet.

Mairie-Mens

Débat

Hebergeur d'image

Bernard pas content :

j’ai envoyé 150 € l’an passé et récidivé récemment mais les propos sur  le  crime contre l’humanité ne passent pas, d’autant qu’ils n’ont pas été exprimés dans un état second, comme les média ont tendance à le présenter.

il est inutile de poursuivre vos envois, je ne « marche plus ».

 
ci-joint l’avis d’un ami pied noir ex président de la société française de cardiologie 
Comme toi et beaucoup de monde j’ai été choqué par le propos macronesque: Un crime contre l’humanité qui a mené les Arabes de un million en 1830 à dix en 1960….Sans commentaires (ou plutôt à comparer avec le nettoyage des indiens par les Americains). 
Autant de voix pieds noirs et apparentés qui s’envolent…
Hebergeur d'image
La réponse d’Emmanuel :
Bonjour Bernard,
Nous tenons à nous excuser pour la réponse tardive à votre message, nous tentons de répondre à tous dans les meilleurs délais et avec qualité. Merci de partager avec nous votre histoire personnelle et vos remarques. Nous sommes conscients des réactions que les déclarations d’Emmanuel Macron sur la colonisation ont pu susciter. 
Nous souhaitons vous restituer le plus fidèlement possible le sens de ces propos qui, placés sous le signe de la réconciliation des mémoires, se résument comme suit : il est temps de clôturer le deuil de la guerre d’Algérie et d’ « avoir le courage de dire les choses ». De dire que « la colonisation a entraîné la négation du peuple algérien » et « une guerre qui n’était pas digne de la France ». Que « des dizaines de milliers d’instituteurs, de médecins, de fermiers ont beaucoup donné à l’Algérie », mais que les Harkis et les pieds noirs ont été les victimes de la politique algérienne de la France. Il est temps de laisser le passé… passer, « sans repentance, ni refoulé », pour regarder vers l’avant. 
Emmanuel Macron, sans rien renier, s’est enfin excusé en toute sincérité auprès des personnes qui se sont senties blessées par ses propos
Emmanuel Macron a eu l’occasion de s’exprimer à ce sujet dans une vidéo disponible sur Internet, lors d’interviews pour Causette (jeudi 16 février 2017) et Le Figaro (vendredi 17 février 2017) puis lors de son meeting de Toulon (samedi 18 février 2017). Vous pouvez retrouver l’ensemble des éléments en cliquant sur ce lien.
Nous restons à votre écoute pour toute question ou remarque.

À bientôt,

— Francis, pour l’équipe d’En Marche !

Bernard…

Hebergeur d'image

Plus : http://www.stim-developpement.org/index.php/nous-connaitre/

Régionales : les candidats du Trièves

Hebergeur d'image

Le Trièves présentait donc 4 candidats aux élections régionales.

Olivier Dodinot, numéro 7 sur la liste 100% Citoyen.

Anne Parlange, numéro 7 sur la liste des verts.

Pierre Suzzarini, numéro 28 sur la liste socialiste.

Marie Claire Terrier, maire de Clelles, numéro 12 sur la liste Wauquiez.

 

Olivier Dodinot est, comme d’habitude, éliminé piteusement dès le premier tour. Sa liste obtient 1.56% des voix et ne peut ni se maintenir ni fusionner.

Pierre Suzzarini ne figure plus dans la liste de fusion entre socialistes et verts pour le second tour.

Anne Parlange se retrouve en 29ème position sur cette liste de fusion.

Au second tour, seule Marie Claire Terrier est élue pour le Trièves, la liste Wauquiez arrivée en tête obtenant 16 sièges contre 11 pour la liste Queyranne.

 

Pour mémoire, les élus Trièvois dans le conseil régional sortant (2010-2015) étaient 2 verts : Corinne Bernard et Gérard Leras. Le même Gérard Leras + Capucine le Douarin pour le conseil régional 2004-2010.

Les verts n’ont plus aucun élu régional dans le Trièves et seulement 2 pour l’Isère, contre 7 dans la mandature précédente.

Dodinot’s family

Jean DODINOT

x à Denise CHAUFOURNIER

xxxxxxxx

Joseph DODINOT

Marié le 3 septembre 1681 , Neuilly, 58420, à Marie MOLLIN †/1698

xxxxxxxx

Jean DODINOT

° vers 1651

x à Louise GRAVIER

+ le 15 aout 1731

xxxxxxxx

Denys DODINOT

° en 1703 à Thory – Bussy la Pesle (58420)

x le 1 mars 1734 à Françoise MOREAU, 6 enfants

+ le 21 janvier 1783 à Thory – Bussy la Pesle (58420)

xxxxxxxx

Barthelemy DODINOT

° le 4 aout 1759

x Marie COLLINOT, 3 enfants

+1812

xxxxxxxx

Claude DODINOT

° le 12 avril 1781

x Marie MOREAU

xxxxxxxx

 Jean DODINOT

° le 18 septembre 1814

x Louise SANSOY, 11 enfants

xxxxxxxx

Dodinot's family dans Histoire francoisdodinot

François DODINOT

° 10 septembre 1837

x Eugénie Victoire JACOB, 4 enfants (Michel, Henriette + 2)

+ 27 décembre 1905

xxxxxxxx

micheldodinot-copier dans PERSO

Michel Louis DODINOT

° Taconnay (Nièvre) le 28 septembre 1869

x le 15 septembre 1907 à Marles sur Serre (02) à Berthe Marie QUIN

2 enfants (Paul, Marie Thérése)

+ Melun le 14 décembre 1932

xxxxxxxx

 dans PERSO

Paul DODINOT

° Paris 15ème le 2 aout 1908

x le 15 février 1937 à Paris (17ème) à Marthe Renée Marie BROSSE

4 enfants (Bernard, Odile, Béatrice, Jean Luc)

+ Laxou le 2 décembre 2000

xxxxxxxx

famille004

Bernard DODINOT

° Boulogne Billancourt le 12 janvier 1937

x le 26 décembre 1958 à Caen (14) à Marguerite Marie JACOB

x2 le 6 avril 1974 à Bourg la Reine (92) à Sylvie PATEYRON

1 enfant (myself !)

xxxxxxxx

maroc-047-copier

Olivier DODINOT

° Nancy le 10 septembre 1960

x le 31 octobre 2007 à Mens (38) à Catherine Thérése Julie VANRIE

xxxxxxxx

 

Et les enfants DODINOT

Nul n’est besoin d’espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer !

Nul n'est besoin d'espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer ! dans 2012-législatives/ radAAD0B

Bernard Zamora                                                           Olivier Dodinot

Nous sommes donc candidats pour le mouvement Cap21, présidé par Corinne Lepage, sur la 4ème circonscription de l’Isère après passage en préfecture de Grenoble.

Olivier Dodinot, 51 ans, candidat
Marié avec 2 enfants. Originaire de Nancy en Lorraine, j’ai travaillé pour la Croix rouge internationale en mission humanitaire en Afrique et Asie. Je vis dans le Trièves où j’exerce comme kinésithérapeute. Ancien délégué de parent d’élèves, propriétaire d’un gite écologique, initiateur de la location de voitures entre particuliers dans le Trièves, je participe et soutiens les projets locaux de production d’énergies renouvelables : centrale solaire à Mens, centrale hydraulique à Prébois, éoliennes à Pellafol… J’ai dernièrement initié la partipation d’une équipe Trièvoise au concours des familles à énergie positive. Tête de liste écolo aux municipales de Mens en 2008 puis candidat Cap21 aux cantonales.
Bernard Zamora, 57 ans, suppléant
Adhérent et militant du Mouvement de CAP21 depuis 2006, je suis engagé dans plusieurs associations environnementalistes : O.Z.D. (Objectif Zéro Déchet),
les Amis de la Terre, et P.C.S.C.P. (Pour les Chambaran Sans Center Parc). Je souhaite sincèrement contribuer à une nouvelle conception des problématiques :
  -  écologique en préservant nos espaces naturels (protection de la biodiversité) et agricoles (sans O.G.M. ni intrants nuisibles à notre santé)
 - économique en impulsant un véritable développement soutenable fondé sur une nouvelle donne énergétique et des modes de consommation plus sobres
 - sociétale en instituant une véritable démocratie fondée sur la participation
 - citoyenne et non plus sur une représentation élitiste et professionnalisée.

 Liens :

http://www.facebook.com/home.php#!/olivier.dodinot

http://www.philippenoviant.com/

http://www.cap21.net/

http://www.facebook.com/pages/Cap21/148314281875108

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cap21

 

 

 

Comité de soutien

Comité de soutien dans 2012-législatives/ rad3A732

Les personnes souhaitant faire partie du comité de soutien à la candidature Cap21 d’Olivier Dodinot et Bernard Zamora sur la 4ème circonscription de l’Isère peuvent se signaler en précisant nom, prénom, profession et commune de résidence à ododinot@yahoo.fr

Leurs coordonnées ne seront publiées qu’avec leur autorisation et pourront être retirées après la campagne.

12



Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces