• Accueil
  • > Recherche : blog marie noelle battistel

Résultat pour la recherche 'blog marie noelle battistel'

Citiz à Mens : l’inauguration !

Le Dodiblog, ce n’est plus ce que c’était, il y a du retard à la détente. Ce n’est que 4 jours plus tard qu’on relate cet événement historique : l’inauguration de Citiz à Mens. Surmenage, surmenage…

On en avait presque les chevilles qui enflaient à entendre les compliments des élus de tous bords. La pugnacité, aller toujours jusqu’au bout, disait notre sénateur Guillaume Gontard. Je vais faire comme tout le monde et remercier l’ambassadeur Citiz Mensois renchérissait notre députée Marie Noelle Battistel.

Fauconnier

Aimant les chiffres encore plus que les lettres, j’ai particulièrement apprécié l’intervention de Jérome Fauconnier, président de la communauté de communes du Trièves. Il a annoncé que celle ci avait acheté 2 parts sociales de Citiz. Après la mairie de Mens, la Cigale du Trièves et 10 autres particuliers, cela fait maintenant un total de 13 sociétaires possédant 16 parts sociales pour un total de 12 000 euros (16 x 750).

Kangoo-Mairie

Un exemple sans doute unique en France de participation des collectivités locales et des citoyens pour promouvoir l’autopartage sur un territoire. Pour mémoire, la Kangoo inauguré à Quelle Foire vaut 17 000 euros.

Trio

A noter dans vos agendas : samedi 16 novembre, journée de la mobilité à Mens. On inaugurera la Sandero Citiz, deuxième véhicule de la flotte Mensoise, si elle a été livrée d’ici là !

Lu sur Place Gre’net

placegrenette

Un article remarquable de Place Gre’net, spécialiste en détection des « signaux faibles » :

https://www.placegrenet.fr/2018/11/08/taxe-sur-le-carburant-le-blogueur-olivier-dodinot-adresse-une-lettre-ouverte-au-vitriol-a-guillaume-gontard-et-marie-noelle-battistel/215097#comment-82162

L’article original : Lettre ouverte à Marie Noelle Battistel députée et Guillaume Gontard sénateur de l’Isère

Quand le soleil quitte l’eau de l’herbe

Quand le soleil quitte l’eau de l’herbe dans Trièves culture & cinéma 89cc

Projection du film « Quand le soleil quitte l’eau de l’herbe » jeudi 8 mars 20h à l’auditorium du collège de Mens (entrée gratuite). 

Dans le cadre de Paysage>paysages, un événement culturel porté par le Département de l’Isère, sur une proposition artistique de LABORATOIRE, le musée du Trièves et la communauté de communes du Trièves vous invitent, en lien avec l’exposition « Trièves terre d’échanges », à la projection du film « Quand le soleil quitte l’eau de l’herbe », un film de Natacha Boutkevitch (association Du Bruit dans l’Image), coécrit avec Noëllie Ortega et Yann Souriau jeudi 8 mars à 20h à l’auditorium du collège de Mens.

« Le film invite à suivre le biais, la draille, le mouvement qui vient nous dire la relation fine et étroite entre les animaux, les éleveurs et le territoire. Il nous immerge dans une expérience organique et sensorielle, parfois onirique, où l’animal donne le tempo. Et quand l’être humain apparaît, c’est pris par sa passion du vivant, dans le rythme des brebis et agneaux, chiens de conduite et de protection, chevaux. 

Des Alpes au sud de la France, nous suivons le quotidien des animaux, de la naissance à la mort, dans les temps de transhumance, d’estive et d’hivernage. Pierre, Henri, Isabelle, Bernard, Matthias et Aline, ces bergers /éleveurs sont traversés par une expérience commune, celle de la domestication. Ils ajustent leurs pas à celui des animaux rassemblés en troupeau et nous font éprouver cette intelligence modelée par la relation au vivant où la séparation entre l’animal et le non animal n’a plus cours.  »

 Réalisation : Natacha Boutkevitch // Prise de son : Noëllie Ortega // Design sonore et musique : Gilbert Gandil // Mixage : Ianis Robin-Mylord // Etalonnage : Ivan Mercier

Le film est soutenu par le Conseil régional Auvergne Rhône Alpes – CDDRA Alpes-Sud-Isère, le Conseil départemental de l’Isère, Brouillon d’un rêve de la Scam et du dispositif  La Culture avec la Copie Privée, l’aide à la création de musique originale pour les documentaires (bourse Brouillon d’un rêve de la Scam) SACEM, le Crédit mutuel, la Communauté de communes du Champsaur – la Maison du berger et des cultures alpines à Champoléon, la Réserve Parlementaire de la Députée Marie-Noëlle Battistel, l’association Histoire et Patrimoine de Gresse-en-Vercors, the Dodiblog.

Assistant parlementaire

Effet de mode ? Il y a quelques temps, un lecteur du Dodiblog s’était interrogé sur l’identité des assistants parlementaires de M’dame Battistel, not’ députée. J’avais transmis la question à l’intéressée, en demandant bétement et méchamment si Monsieur Battistel en faisait partie.

Ci dessous la réponse même pas énervée de Marie No :

Hebergeur d'image

Clair, net et précis !

Une suggestion et une question cependant à notre députée.

La suggestion (amicale) : mettre ces informations très « tendance » sur son site internet. Sauf erreur de ma part, cela n’y figure pas. La suspicion est fort répandue, la transparence est donc de mise, mieux vaut devancer les questions.

Une question (perfide) : si je compte bien, une assistante à 30% à Paris, quatre à la permanence dont 2 pleins temps, un 60%, un 50%. Total : 310% à la permanence ! Or pour moi les députés sont des élus nationaux dont la vocation principale est de voter les lois, et malheureusement cela se fait à Paris. 10 fois plus de présence d’assistant dans la circonscription que dans la capitale, n’est pas transformer le mandat du député en celui de super assistante sociale ? Il me semble qu’il y a d’autres élus locaux pour cela, même s’il faut de la présence sur le terrain pour « sentir » la France profonde. Et même si on est content de serrer la paluche de Marie Noelle sur le marché de Mens. Je vais poser la question à notre députée dans les minutes qui viennent !

Votera pour ?

Hebergeur d'image

Hamon ou Macron ?

Qui soutiendra Marie No Battistel ? Réponse içi !

http://blog.francetvinfo.fr/oeil-20h/2017/02/02/hamonmacron-qui-soutiennent-les-deputes-ps.html

Lettre ouverte à Marie Noelle Battistel, députée de la 4ème circonscription de l’Isère.

hebergeur d'image

Madame Marie Noelle Battistel, maire de la salle en Beaumont, ex-présidente de la CDC de Corps…

Madame la députée

Vous et vos collègues parlementaires êtes donc en « mode pause » durant 5 semaines pour cause de campagne pour les élections municipales. En effet la loi sur le non cumul des mandats ne prendra effet qu’en 2017. 3 ans de « rab » pour nos élus accrocs au cumul. Compte tenu de l’état du pays, cela peut paraitre un peu surprenant, voir choquant pour le commun des mortels. Conséquence de cela, notre président préconise le recours aux décrets et aux ordonnances pour faire avancer les dossiers, dévalorisant encore un peu plus le rôle du parlement

http://www.leparisien.fr/municipales-2014/enjeux/senat-et-assemblee-en-sommeil-jusqu-aux-municipales-27-02-2014-3629157.php

On le voit içi, sur 577 députés 260 exercent un mandat de maire et 244 pensent se représenter. L’argument choc des partisans du cumul des mandats est d’éviter d’avoir des parlementaires « hors sol ». Exercer un mandat local est supposé maintenir un lien de proximité entre nos élus nationaux et la population, leur « ramener les pieds sur terre ».

Or les assemblées ont voté une loi électorale aberrante pour ces mêmes élections municipales. Celle ci abaisse notamment le mode de scrutin qui prévalait pour les communes de plus de 3500 habitants à celles de 1000 habitants.

Ce qui implique :

- La parité homme – femme : une bonne chose.

- La fin du panachage, tradition sympathique que beaucoup regretteront.

- La présentation de listes complètes.

- Le dépôt de ces listes en préfecture près de 3 semaines avant le scrutin.

On sait que, conséquence de la crise et de la montée de l’individualisme, les citoyens se replient sur eux et acceptent de moins en moins de s’engager. En rajoutant les deux derniers points, on voit apparaitre un peu partout en France des dizaines de cas de communes sans candidats.

http://www.franceinter.fr/depeche-municipales-les-communes-sans-candidat

http://www.lindependant.fr/2014/03/04/soixante-trois-communes-sans-candidat,1855164.php

http://www.ladepeche.fr/article/2014/03/04/1831794-12-communes-restent-sans-candidat-aux-municipales.html

Beaucoup de communes de plus de 1000 habitants se retrouveront avec une seule liste, ce qui n’est pas un exemple de démocratie. La plupart n’auront que deux listes, ce qui ne favorise pas l’expression de la diversité des opinions. En ajoutant à cela la non-reconnaissance du vote blanc pour ce scrutin, on peut s’attendre à un nombre record d’abstention. Abstention contre laquelle nos élus prétendent pourtant lutter par tous les moyens.

Dans notre commune de Mens, deux listes ont péniblement réussi à se monter. En 2008, nous avions pu y créer une troisième liste de 4 purement masculine pour exprimer des idées qui nous semblaient être peu prises en considération par les deux autres équipes. 6 ans plus tard, nouvelle loi, une équipe PARITAIRE de 8 personnes ne peut se présenter !

En votant cette loi, nos élus pourtant bardés de mandats locaux, prouvent qu’ils sont définitivement « hors sol ». L’excès de travail, de fonctions y est sans doute pour quelque chose. Comment examiner sereinement un texte quand on doit en même temps courir à sa mairie, au conseil général, régional etc.

En conclusion, je ne peux que vous recommandez respectueusement de revenir à une loi électorale plus réaliste pour les communes de moins de 3500 habitants.

Bien cordialement

Olivier Dodinot

Ps : Comme d’habitude cette lettre ouverte sera publiée sur mon blog : http://dodiblog.unblog.fr/ et sur d’autres médias. Votre réponse le sera également.

 

Les kinés en action !

Evidemment chacun fait ce qu’il peut à son niveau.

hebergeur d'image

http://www.marienoelle-battistel.fr/actus/71/116-Inauguration-Agence-postale-de-Treminis.html

hebergeur d'image

http://dodiblog.unblog.fr/2014/02/03/inauguration-2/

 

Le palmarés des cumulards

Fin du cumul des mandats : c'est maintenant ! dans Petitions de-nombreux-elus-tiennent-au-cumul-des-mandats_article_main-300x185

L’Express s’est intéressé à 1573 élus français qui détiennent 1897 mandats  politiques et occupent des milliers de fonctions.

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/le-palmares-des-cumulars_1279994.html

Not’ députée de la 4ème de l’Isère, que j’ai tellement embété avec cela, n’est finalement que 749 ème. Dans la première moitié toute de même… Toutes mes excuses Marie No !

Lettre ouverte à Marie-Noëlle Battistel, députée de l’Isère

Tour d’horizon

http://www.dailymotion.com/video/x11ll9d

Petit tour d’horizon national et Trièvois, en date du 6 juillet et découvert aujourd’hui, avec Frédérique Puissat, maire de Château Bernard, conseillère générale du canton de Monestier et vice-présidente de la CDC du Trièves.

On y parle de la nouvelle loi territoriale qui va transformer les trois cantons du Trièves en un seul canton de 42 000 habitants s’étendant jusqu’à l’Oisans ou dilué jusqu’à Vizille. Fini la proximité, mort de la ruralité. Encore une immense imbécilité de Tonton et on en parle fort peu dans nos campagnes.

L’A 51 : elle est pour, je suis contre ! Mais elle cause aussi de l’amélioration de la nationale 85 et de la départementale 1075. Tiens, tiens… Faut dire que si elle veut avoir l’occasion de couper des rubans dans ce domaine pendant sa carrière politique, mieux vaut s’occuper des routes que de l’autoroute !

Courte évocation de la CDC du Trièves qui va beaucoup agiter les chaumières dans les mois qui viennent. On parle aussi du loup, des vautours, du tourisme etc.

Sur le cumul des mandats, elle est un peu sur la position de notre Marie No Battistel (Lettre ouverte : réponse de Marie Noelle Battistel). Rien de bien décapant. 

En tous cas, ça se laisse écouter. On aime ou aime moins la dame, mais il faut avouer que ç’est  clair, net et précis.

Lettre du palais Bourbon

L’autre jour, j’envoie le message suivant à nos élus du Trièves ainsi qu’à notre députée Marie Noelle Battistel

Bonjour
Plusieurs centaines de personnes font la navette quotidiennement entre le Trièves et Grenoble. Plusieurs dizaines entre le Trièves et la Matheysine. Mais les trajets en covoiturage restent l’exception.
 Pourtant les sites proposant le covoiturage se sont multipliés comme des petits pains ces dernières années : association, département, région, entreprise, tout le monde s’y est mis. Chacun son site et au total, une belle cacophonie. Monsieur X qui fait Mens – Grenoble tous les matins s’inscrit sur le site A. Madame Y qui fait le même trajet aux mêmes heures s’inscrit sur le site B. Pas de mise en relation possible, chacun continue donc à prendre sa voiture.
 Les choses changent, un site professionnel créé par une start up Française commence  à fédérer tout cela en France et même en Europe.
Déjà 2.6 millions de membres, 350 000 trajets par mois, mieux encore 60 emplois créés dans 6 pays Européens et des recrutements à venir. L’écologie alliée à l’économie, que demander de mieux ?
Je propose donc aux Trièvois ayant des besoins de transport de s’inscrire massivement sur ce site afin de multiplier les opportunités de trajet commun. En précisant que je n’ai aucune action dans la société, simplement un souci d’efficacité !
Olivier Dodinot
—————————
Hier tombe dans la boite une lettre de l’assemblée nationale. Frémissant d’émotion, j’ouvre l’enveloppe et voici ce que je trouve :
Lettre du palais Bourbon dans Ecologie battistel
—————————
Aussi sec, je fonce sur le site de notre députée et oh joie, je découvre ceci :
Par contre, rien sur sa page Facebook. Je m’enquiers poliment et on me répond gentiment ceci :

Bonjour Monsieur DODINOT,

Mme BATTISTEL a bien reçu vos messages.
En plus de l’article sur le blog, Mme BATTISTEL a fait le choix de montrer son soutien en aimant la page facebook « Covoiturage.fr ».

Restant à votre disposition, Cordialement,

Lucille FERLAY
Assistante parlementaire

 

La vie n’est elle pas merveilleuse ?

1234



Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces