• Accueil
  • > Recherche : chapeau perce

Résultat pour la recherche 'chapeau perce'

La CliCaluC

La CliCaluC dans Trièves culture & cinéma rad408B2

- Un C.D au prix d’un timbre ??? C’est pas possible ???
- Mais si… Mais si, t’a qu’à essayer pour voir !!!

Bonjour à toutes et à tous.

Le C.D « la CliCaluC » vient de sortir !!!
Pour l’écouter……, il vous suffit d’aller sur notre site
www. chapeau-perce .com.

A la rubrique Spectacles (Productions Chapeau-Percé)

Cliquez sur le Lien Myspace « la CliCaluC »

……………………………………………………………………………..

Pour graver le C.D gratuitement
Et pour imprimer  le  label circulaire à coller dessus
Cliquez sur le lien suivant

http://mesdonnees.orange.fr/DBweb/indexGuest_fr.html?code=nEA523-hTxY_

……………………………………………………………………………..

Pour recevoir la pochette originale
(Avec le dessin posthume de Karine Daïan)
Ainsi que les détails techniques au verso ou figurent tous les participants.

Faites nous parvenir par la poste, à l’adresse suivante :
( Chapeau-Percé, Domaine de Talon. 38710 St Sébastien )

une simple enveloppe kraft de 16 cm / 22,7 cm, avec votre adresse dessus et timbrée à 0.58 centimes d’euros, nous vous la retournerons avec la pochette originale cartonnée.

………………………………………………………………………………………

BONNE ECOUTE !! Et n’hésitez pas à faire passer le message et le lien autour de vous, nous avons 800 superbes pochettes originales à écouler, profitons-en nous sommes sûr que vos amis sont nos amis.
SaLuc

Chapeau-Percé

chapeau.jpg

La Compagnie  « Chapeau-Percé » vous invite à visiter son nouveau site internet en cliquant sur le lien ci-dessous.

                     www.chapeau-perce.com

Après une bonne remise à jour, il est accompagné maintenant de  petites illustrations sonores, extraites de nos interventions et de notre travail.

Nous vous souhaitons une agréable ballade sur ces quelques pages, ainsi qu’une bonne écoute et restons à votre disposition pour tous renseignements complémentaires.

Musicales Salutations

                       Chapeau-Percé ~ La Fabric à Sons

                      Domaine de Talon 38710 St Sébastien

Musique en Obiou

afficherentree.jpg

De nouveaux cours de musique à Mens

La jeune association Musique en Obiou a repris le flambeau porté pendant 5 ans par Chapeau Percé : les cours de musique continuent, et se développent même !

La difficulté à trouver un local pouvant accueillir les cours a été résolue, du moins pour cette année : la batterie et le piano auront lieu dans le local prêté par l’association Chante-Matin à St Sébastien (qu’elle en soit ici chaleureusement remerciée !), les autres à l’Espace culturel de Mens (un grand merci à la mairie !).

Quels instruments ?

Batterie, piano, guitare, accordéon, clarinette, saxophone, trompette, violon, basse, formation musicale et chorale d’enfants : tel est le large choix qui vous est proposé à la rentrée 2009.

Les cours sont individuels (sauf exception), ils durent 30 mn (1 h pour la chorale d’enfants), et commencent généralement par un peu de solfège. L’année comporte 30 séances. Les professeurs sont qualifiés, patients… et aiment ce qu’ils font, la grande majorité des élèves poursuivent l’année suivante.

Quel coût ?

En l’absence de subvention pour l’instant (la prochaine tâche de l’association sera d’en trouver), ce sont les familles qui supportent entièrement le coût des cours. Cela revient par an à 540 €. Pour la chorale d’enfants, cela reviendra à environ 110 € pour une heure par semaine.

Il faut y ajouter une adhésion de 30 € par an et par famille, ainsi que l’achat ou la location de l’instrument choisi et parfois une méthode.

A savoir : les collégiens peuvent utiliser leur chéquier jeunes (jusqu’à 30 € cette année).

Après une première séance fin septembre qui permet de vérifier leur motivation, les élèves s’engagent pour toute l’année.

Comment s’inscrire ?

Le mieux est de nous manifester votre intérêt le plus rapidement possible, afin que nous puissions nous organiser : disponibilité des professeurs et des salles, et ainsi confirmer les jours dévolus à chaque instrument.

Puis venez nous voir le samedi 12 septembre lors du Forum des associations de Mens, où nous prendrons les inscriptions.

Une réunion par instrument sera organisée le mercredi 16 septembre à Mens, pour rencontrer le professeur et fixer les créneaux horaires de chaque élève.

En 2008-2009 l’association comptait 28 élèves, dont 4 adultes, issus de toutes les communes du canton de Mens. Gageons qu’ils seront plus nombreux encore cette année à se lancer dans l’aventure musicale !

Musique en Obiou

Contacts : Yann Durand 04 76 34 61 60, Claire Groshens 04 76 34 30 03, Yann Petrucci 04 76 34 60 69, Marie-Line Bosse 04 76 34 32 83

Appel…

chapeau.jpg 

Bonjour les amis !!

A partir de maintenant, ne prenez plus la peine de jeter à la « Dech » les « couvercles métalliques  » qui se vissent sur les pots de Moutarde, Miel,Confiture,Cornichons,Etc… ( Diamètre extérieur 65 mm uniquement ). Mettez les de coté, stockez les précieusement,quand ils commencent à vous gêner, faites moi un signe par courriel, je trouverais un moyen de les faire circuler ou encore, ce sera peut être l’occasion de vous faire une petite visite. Parlez en à vos amis si vous pouvez collecter autour de vous ??Ces couvercles servent à fermer les deux extrémités des « Güeros » que nous fabriquons dans les ateliers scolaires, centres de loisirs, mini-camps et formations pour adultes. Pour un atelier avec 12 participants il faut 24 couvercles, cet atelier tourne tout au long de l’année avec une jauge moyenne de 500 a 600 participants, vous pouvez facilement imaginer la galère pour la « Recup ». Nous avions jusqu’alors, par la biais d’un petit réseau local, constitué un stock important mais il s’épuise et je ne mange plus assez de moutarde pour satisfaire à la demande.

L’été s’annonce chaud pour nous, en terme d’ interventions, c’est pourquoi je lance cet appel désespéré à tous les amateurs de condiments, sucreries et autres friandises en bocaux afin qu’ils puissent participer de cette façon , et sans engagement de leur part, au développement de la « musique équitable » et au réchauffement de la « fête sur la planette ».Pour ceux qui en demande encore, mais c’est vraiment si vous insistez !!! On consomme aussi beaucoup de « Tubes Génolène » ou »Fourreaux » ( Diam..Ext..63mm uniquement toutes couleurs) ou encore des vielles « Sardines de Tentes ». Je suis sûr que vos maisons, vos caves et vos greniers en sont remplis, mais je voudrais pas insister !!!

Merci d’avance et Musicales SaLucations.

 Luc PERRIN et Anna DAVENSA pour l’association Chapeau percé

Tél: 04 76 34 90 40

Courriel: chapeau.perce@wanadoo.fr

Synthèse sur les Éoliennes

Encore un document remarquable trouvé par le père Hervé Hugueny, dit l’homme au chapeau, sur le site d’un copain: www.éconologie.com

eolienne.jpg

 POUR NOTRE ENVIRONNEMENT1

Le débat2 sur l’opportunité des éoliennes en France semble encore exister, malgré les dérèglements climatiques et les 91% d’opinion favorable3.

L’ORIGINE DE L’ENERGIE

Le soleil, en réchauffant la terre, crée des phénomènes de convection qui sont à l’origine du vent. Celui-ci représente 1 à 2% de l’énergie provenant du soleil4. 25 à 50 heures de vent sur terre, représentent la consommation annuelle de l’humanité, toutes énergies confondues5. En comparaison, cela représente 50 à 100 fois plus que l’énergie convertie en biomasse par la photosynthèse.

L’ESTHETIQUE

L’impact de ces grands ouvrages, dont les plus grands approchent les 100 mètres de hauteur sur terre et 150 mètres en mer, pales comprises, est indéniable.

Malgré tout, la notion de paysage est liée à notre culture, notre éducation, nos expériences visuelles et notre relation d’usage avec le territoire considéré. Là où certains verront une intrusion, d’autres verront un élément susceptible de caractériser voire de valoriser un site. Au-delà des multiples perceptions individuelles, un paysage n’est jamais quelque chose de figé. En particulier, depuis le milieu du XXème siècle, où nous avons multiplié les ouvrages : plus de 100 000 km de lignes électriques à haute tension et leurs pylônes, 5 000 à 10 000 émetteurs pour la téléphonie, plusieurs milliers de châteaux d’eau, 8 000 km d’autoroutes, de nombreux silos à grains de plus de 80 m de haut et le viaduc de Millau, haut de 343 m, qui nous montre toute la subjectivité de la question !

De surcroît, de nombreuses études6 menées au Danemark, au Royaume-Uni, en Allemagne ou aux Pays-Bas ont révélé que les personnes vivant à proximité d’éoliennes sont généralement plus favorables à leur égard que les autres.

LES NUISANCES SONORES 

La technologie progresse vite et ce problème initial n’en n’est plus un avec les générations actuelles d’éoliennes7. Grâce à l’augmentation de leur taille, on assiste à un ralentissement de la rotation des pales : de l’ordre de 15 tours/min avec une vitesse maintenue constante. Actuellement, au pied d’une éolienne, le niveau sonore est équivalent à celui de l’intérieur d’une voiture.

L’ASPECT ORNITHOLOGIQUE

La mortalité aviaire liée aux éoliennes est sans commune mesure avec celle liée à la circulation routière, aux lignes électriques, aux baies vitrées, à la chasse, aux pesticides et insecticides, aux marées noires ou à la disparition des milieux favorables aux oiseaux dont le réchauffement climatique est à présent la cause principale.

LE RISQUE D’ACCIDENT

Malgré les 50 000 grandes éoliennes dans le monde, dont certaines fonctionnent depuis plus de 20 ans, aucun mort ou blessé n’est à déplorer. D’ailleurs le risque d’accident est suffisamment faible pour qu’il n’y ait pas de clôtures autour des parcs éoliens. Pour se prémunir contre tout risque d’accident, les éoliennes, conçues pour résister à des vents de plus de 200 km/h, sont arrêtées en cas de tempête.

LA CREATION D’EMPLOI 

Même si peu d’emplois découlent de l’exploitation des parcs, il s’en crée beaucoup dans la fabrication et l’installation. En Europe en 2004, on dénombrait déjà 100 000 emplois issus de l’éolien8.

L’INCONSTANCE DE LA PRODUCTION

Actuellement le point le plus critiqué concerne les variations de débit d’électricité, accusées de perturber les réseaux de distribution et de requérir une production intermittente avec les centrales à charbon.

Mais nous devons tenir compte de plusieurs paramètres :

En comparaison, c’est notre consommation qui est très variable. Notre réseau sait déjà absorber les variations de demande entre le jour et la nuit, ainsi qu’entre les saisons, alors que les centrales nucléaires, hydroélectriques au fil de l’eau et au charbon, n’ont pas plus de souplesse pour s’y adapter. Ce sont des centrales en « semi-base »9 qui vont fonctionner à temps partiel et des centrales de pointe10 qui vont répondre instantanément aux pics de consommation. De toute façon, on constate au niveau européen que l’on ne construit plus de centrale à charbon, contrairement aux centrales éoliennes.

Nous débutons « l’éolien français » et nos 2 000 MW sont loin de pouvoir saturer notre réseau avec des pics de production. Même en atteignant nos objectifs de 10 000 MW en 201011 ou 18 000 MW en 2015, le problème serait toujours loin de se poser. 10 000 MW ne représenteront que 2% de notre actuelle consommation d’électricité. On peut même craindre que la production par l’éolien ne couvre pas l’augmentation de notre consommation.

Le vent qui est souvent intermittent ne souffle pas aux mêmes lieux au même moment, surtout en raison de la grande taille de notre territoire. Contrairement aux grandes nations européennes de l’éolien12, nous avons 3 régions principales bien distinctes qui nous permettent une production d’ensemble très continue.

L’ambition des énergies renouvelables est de se compléter entre elles :

  • les barrages hydroélectriques dont on peut rapidement varier la production ;

  • les centrales solaires en plein essor, grâce au récent progrès de la recherche et dont la production est relativement décalée par rapport à l’éolien13 ;

  • la biomasse où les découvertes s’accélèrent ;

  • la géothermie qui est aussi en plein développement ;

  • les hydroliennes qui bientôt tireront parti des courants marins, des mouvements des marées et des vagues.

Les progrès récents des prévisions météorologiques permettent d’anticiper les variations de production des éoliennes.

Stocker de l’électricité n’est pas une utopie :

En particulier en France, grâce aux STEP14 qui permettent en pompant d’une retenue d’eau basse vers une retenue plus haute, de stocker de très grandes quantités d’énergie (jusqu’à plusieurs centaines de GWh), avec un excellent rendement15 et de se mettre en marche très rapidement en quelques minutes.

Grâce aux batteries à flux continu16, dont la technologie connue depuis les années 80, débute aujourd’hui son déploiement à travers le monde.

Mais aussi grâce à l’air comprimé17, et bientôt aux piles à combustible après électrolyse de l’eau …

On peut aussi envisager de changer nos propres habitudes en consommant l’électricité quand elle est abondante et en limitant son utilisation quand elle l’est moins. La libéralisation des tarifs ou les propositions tarifaires actuelles, « EJP » et « Tempo », aidées par l’emploi d’accumulateurs de chaleur, nous y encouragent.

LE JEU EN VAUT-IL LA CHANDELLE ?

Une grande éolienne de la génération actuelle produit 5 MW, ce qui représente l’électricité domestique, chauffage électrique inclus, de 5 000 personnes.

A ce jour, il existe en Europe près de 50 000 MW d’éolien ; ce qui a permis sur 20 ans (durée de vie d’une éolienne) d’éviter la construction de 20 réacteurs nucléaires et la production de 6 000 tonnes de déchets nucléaires18.

Ce même effort représente, sur 20 ans, l’évitement de l’émission de 50 millions de tonnes de CO2 dans notre atmosphère.

L’occultation des dangers liés au réchauffement climatique, combinée au débat sur les réserves de pétrole, ne favorisent pas le développement des énergies renouvelables19.

1 – Ou plutôt pour nos enfants ; en effet comme l’a dit Antoine de Saint-Exupéry, « Nous n’héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants. ».

2 – Il est essentiel d’entendre les détracteurs, tout en tenant compte de l’ancienneté des arguments et de leurs origines, en général, des industriels de l’énergie. Leur site de référence est : http://www.ventdecolere.org/

3 – Sondage Louis Harris du 28 avril 2005: http://www.planete-eolienne.fr/documents/rae_sondage.pdf

4 – http://www.windpower.org/en/tour/

5 – http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89nergie_%C3%A9olienne

6 – http://www.apab.org/fr/page.php?id_rubrique=4&a…_sous_rubrique=14

7 – http://www.planete-eolienne.fr/bruit.html

8 – Il y avait 100 000 emplois dans l’éolien en Europe en 2004: http://www.planete-eolienne.fr/creer_de_l_emploi.html

9 – Charbon, fuel, hydroélectricité, biomasse.

10 – Gaz, hydroélectricité.

11 – Objectif prévu dans la loi du 13 juillet 2005: http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnTexteDeJ…umjo=ECOX0400059L

12 – L’Allemagne (20 000 MW), l’Espagne (11 300 MW) et le Danemark (3 100 MW)

http://resosol.org/SolEole/suivi-international.html
13 – On constate souvent qu’en l’absence de vent, il y a du soleil.

14 – Stations de Transfert d’Energie par Pompage.

15 – De 80 à 85%.

16 – http://www.bretagneb2b.com/blogs/les-blogs/blog…-02-23.4514673434 http://www.consoglobe.com/ac-energie_1712_eolie…-electricite.html

17 – Déjà en fonction aux US.

18 – http://www.planete-eolienne.fr/nucleaire.html

19 – Le mathématicien Henri Poincaré avait l’habitude de dire que la résolution d’un problème est plus facile que sa formulation

Signez la pétition qui dit oui: Eoliennes: la pétition

Pour recevoir l’autocollant de soutien:  L’éolien: oui et içi

Le blog des éoliennes: Eoliennes au Senepymatheysine la mure signaraux boralex parc projet eolien anti contre eolienne eoliennes senepi defense senepy nature durable drac nature manif manifestation connex conex biodivesite ageden

Elections à Mens: notre programme

Voici le texte que nous avons envoyé aux Nouvelles du pays le 10 janvier pour publication début de ce mois.

Vous pouvez également le retrouver sur notre « blog officiel de campagne »: http://menselections.unblog.fr/

Notre programme s’est précisé depuis. Vous pourrez y suivre notre campagne électorale au cours des semaines à venir.

 —————————————

ELECTIONS A MENS 

Une quinzaine d’habitants du Trièves, de toutes opinions, se sont réunis pour parler du futur de Mens et de sa région dans le cadre des futures élections. Ils se sont mis d’accord sur une première série d’actions, indiquées ci dessous, qu’il leur parait important de voir mises en oeuvre au cours des prochaines années. Au 10 janvier, date limite d’envoi aux nouvelles du pays pour publication début février, nous étions prêt à discuter de ces projets avec les candidats déclarés. Un certain nombre d’entre nous étaient également volontaires pour être inclus dans une liste afin d’y défendre leurs idées. Si cela s’avérait impossible, certains pourrait constituer une liste autonome même incomplète. Vous pouvez suivre l’avancement de leur projet sur: http://menselections.unblog.fr ou en téléphonant au 04 76 34 89 07.

Olivier Dodinot

LES GRANDES LIGNES

Nous soutenons un fonctionnement simplifié et transparent avec une implication de la population pour la commune et la communauté de commune qui sera appelé à fusionner. Le dialogue devra être noué avec les adolescents et le projet d’hôpital local mené à bien. Le développement des surfaces commerciales sera maîtrisé, l’activité artisanale et touristique encouragée. Nous favoriserons l’accession à la propriété à coût raisonnable. Nous proposerons une alternative au tout voiture. La limitation de la consommation d’énergie et de production des déchets sera une priorité. L’assainissement des eaux devra être réalisé au meilleur coût.

FONCTIONNEMENT DE LA COMMUNE DE MENS

Elections à Mens: notre programme dans 2008 municipales img2759small

Faire réaliser une analyse financière annuelle par le trésor public pour un calcul de l’impact fiscal des projets. Création de commission urbanisme, assainissement et jeunesse. Appel répété au public pour la participation à toutes les commissions tout au long du mandat. Rapprochement avec des communes de pays avoisinants pour un jumelage éventuel dans l’optique d’échanges linguistiques et culturels. Mise en ligne des rapports importants sur le site de la mairie (comme par exemple les études sur la déviation). Et classement par thème des informations sur ce site pour une meilleure visibilité (Exemple: hôpital local, assainissement…). Information immédiate sur le site internet et sur les panneau lumineux en cas d’événements imprévus (coupure d’eau…). Bonne collaboration avec majorité ou opposition. Tribune pour “l’opposition” dans le journal de Mens
 

FONCTIONNEMENT DE L’INTERCOMMUNALITE trieves2.jpg

Fusion des 3 Communautés de communes de Monestier, Clelles et Mens. Cela est cohérent avec la création du territoire Trièves par le conseil général. Cela apporterait un supplémént de 150 000 euros par an pour le territoire par la Dotation générale d’équipement. Cela permettrait d’éviter d’avoir un empilement de 3 structures (communes, communautés de communes, Syndicat d’Aménagement du Trièves) pour une population de 8500 habitants et donc permettrait d’avoir des économies d’échelles. Cette grande communauté devrait avoir des commissions ouvertes et un site internet bien conçu comme indiqué pour la mairie de Mens  

ASPECTS SOCIO-CULTURELS  

Compétence  à l’aide aux devoirs pour l’accueil péri-scolaire à la maison de l’enfance.  Soutien à la création d’une école de musique sur le modèle de celle de Monestier de Clermont en s’appuyant sur les structures déjà existantes (chapeau percé…). Création d’un espace pour activités en libre service: skate, rollers

PERSONNNES AGEES

Mise en oeuvre de la construction de l’hopital local selon les plans établis. Soutien aux associations d’aide à domicile (SIAD, ADMR) et d’animation (Cueille la vie, Trièves présence)

 

ECONOMIE Nous prenons note de l’ouverture prochaine d’un petit supermarché Casino à Mens. Mais nous nous opposerons fermement durant tout le mandat à l’ouverture d’un grand supermarché qui déséquilibrerait le commerce local. Nous favoriserons un commerce multi-activité. Exemple: un pressing qui ferait les clefs, location de vélo et de vidéo.
Il faudra faire une extension de la zone artisanale, des terrains proches de la première tranche sont disponibles. Les activités compatibles avec l’habitat doivent aussi être encouragées au centre bourg.
Tourisme: création d’une carte Trièves qui offrirait accès à une multitude de services après un paiement unique (transport, visite de terre vivante et du musée du Trièves, location de vélo , visite guidée de Mens…)

LOGEMENT

 img3330small.jpg

Un exemple à suivre !

Avec 54 logements sociaux, la commune de Mens possède 10 % de logements de ce type. Pour le Trièves le taux est de 8%. Le taux de rotation annuel est de 18% , les locataires restent donc en moyenne plus de 5 ans. Ce nombre de logements sociaux pourraient augmenter légèrement dans les prochaines années par la réhabilitation de logements anciens du centre ville.

Pour désengorger le logement social locatif, nous favoriserons l’accession sociale à la propriété par la création d’un lotissement de “maison à 100 000 euros” sur le modèle architectural de la rue du Ménil à Mens. Petit terrain pour un faible coût du foncier mais exigence sur la qualité écologique. Nous soutiendrons la création en centre ville de logement pour personne âgées dépendantes.


TRANSPORT, DEPLACEMENT
 
 1 – DANS MENS

img3333small.jpg 

            Les étroitures                                                       

Protection des piétons aux étroitures de Mens en commençant par celle du crédit agricole. Attache vélo à différent endroits de Mens, parking vélo à l’école . Devis sur une borne de recharge électrique pour vélos et voitures électriques. Etude approfondie du cadastre et recréation éventuelle de parcours piétonnier dans Mens. Stationnement alterné rue docteur Senebier pour y ralentir le trafic . Meilleur signalisation des parkings excentrés.La déviation: une réalisation au meilleur coût devra être faite avec l’aide du conseil général.

img3334small.jpg

Parking à vélo?

2 – DANS LE TRIEVES

Nous proposons un rabattement par taxi sur les gares de Clelles et Monestier comme dans le canton de Clelles si la ponctualité des TER Grenoble-Clelles devient acceptable. Nous soutiendrons la création d’un site de transport & covoiturage et le lancement de l’autopartage sur Mens.


ECOLOGIE  
Les réseaux actuels sont très anciens avec un taux de fuite de 40% à améliorer. Le cout de l’assainissement des eaux usées par filtre à roseau est d’environ 400 euros par habitants hors réseau. Un systéme décentralisé permettrait sans doute de limiter les couts.Nous viserons un programme d’économie d’énergie dans les batiments publics. Nous planterons un rideau d’arbre pour masquer la zone artisanale des terres du ruisseaux très visible du bourg. Nous veillerons à une meilleure esthétique de la seconde tranche de cette zone. Nous multiplierons les plateformes de compostage afin de diminuer le volume et le cout des ordures à traiter.




Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces