Résultat pour la recherche 'chasse'

Mens Préservons Innovons : Bernard Chevalier

On continue la présentation des candidats de la liste « Mens Préservons Innovons ». Aujourd’hui Bernard CHEVALIER
chevalier
JE SUIS
65 ans né à Mens – Elu à Mens de 2001 à 2008 et depuis 2014 dans l’équipe de Bernard Coquet.
Marié – 2enfants. 
MON PARCOURS
Après une scolarité à Mens en primaire et au collège, je poursuis mes études au lycée technique de Vaucanson à Grenoble en électrotechnique. Je fais ensuite l’armée au 13 ième bataillon de chasseurs alpins de Chambéry. Puis, j’intègre les PTT qui deviendront France Telecom et enfin Orange pendant 40 ans avant de prendre ma retraite à Mens. Je m’investis au sein de la commune en tant qu’élu sous le mandat de Monsieur Gazin de 2001 a 2008 puis dans l’équipe de Bernard Coquet depuis 2014.
MES MOTIVATIONS POUR ME LANCER DANS LES MUNICIPALES
J’aime Mens et ma région du Trièves. Avant d’être élu, je me suis investi tout au long de mon parcours de vie au sein d’associations, notamment en tant qu’entraineur de rugby pendant près de quinze ans. J’ai l’envie et la motivation pour continuer le travail accompli avec Bernard Coquet en poursuivant le Plan de Réhabilitation de l’Espace Public Mens 2025, mais également pour entreprendre tous les projets qui contribuent au cadre de vie des habitants et à l’attractivité de Mens.
LES DOMAINES DANS LESQUELS JE SOUHAITE M’INVESTIR EN TANT QU’ELU
QUELLE ACTION DANS CE DOMAINE ME PARAIT PRIORITAIRE
La vie quotidienne des habitants, être au plus près de leurs préoccupations et répondre à leur attente rapidement avec efficacité.
Continuer à suivre la mise place du réseau fibre optique, travailler sur les économies d’Energie des bâtiments et sur l’éclairage public.

Journées du patrimoine : le programme du musée du Trièves

golem2

VENDREDI 20 SEPTEMBRE 20h Auditorium du collège de Mens

Spectacle théâtral

En fuite ! (Confessions d’une libraire)

d’après le récit de Françoise Frenkel « Rien où poser sa tête » (éditions Gallimard, préface de Patrick Modiano) Compagnie Golem théâtre en collaboration avec le Musée du Trièves.

En 1921, après ses études à la Sorbonne, Françoise Frenkel fonde à Berlin la première librairie française. Chassée de l’Allemagne nazie puis de la France vichyste, Frenkel va tenter de passer en Suisse. Son récit, publié en 1945, a été retrouvé 70 ans plus tard chez les compagnons d’Emmaüs, et republié par Gallimard.

 

SAMEDI 21 SEPTEMBRE AU MUSEE

Exposition temporaire « le musée a vingt ans »: Rétrospective de vingt ans d’expositions temporaires sur l’histoire et le patrimoine du Trièves: les artistes, le territoire, l’histoire, et les métiers traditionnels en panneaux, objets, documents et films.

Visite guidée à 16h-durée 1h

 

DIMANCHE 22 SEPTEMBRE AU MUSEE

Spectacle de danse :

Dans les espaces du musée à 15h: « Pièce à vivre »: solo de danse décalé et humoristique. Par la compagnie Sylvie Guillermin et l’association Poétiques Industries.

Durée 40 min. Tout public, à partir de 7 ans, dans la limite des places disponibles (réservation conseillée au 06 70 66 56 28).

« Pièce à Vivre » est un solo de danse décalé et humoristique qui interroge la création elle-même où la danse se fait texte, chant, musique et vidéo. Imaginez des images qui défilent sur les murs, écoutez une danseuse qui parle, gamberge, chante, grimpe dans des espaces possibles, inexplorés. C’est que la danse dépasse les frontières pour se retrouver chez vous, dans les espaces de vie, bibliothèques, EHPAD, gîtes, cafés… Avec ce nouveau spectacle, Sylvie Guillermin signe une belle odyssée à travers le monde intime de la création.

 

ENTREE LIBRE AU MUSEE TOUT LE WEEK-END

Chasseur de canettes

Plus : https://www.youtube.com/channel/UCE4eN-YsfiBbKZ1d-KmLbTQ

Du nouveau au Domaine de l’Obiou

Hebergeur d'image

Chers amis, amies, clients et clientes

Majestueux à l’Est, du haut de ses 2790 m, l’Obiou semble porter un regard bienveillant sur le vignoble de Prébois, dont la renaissance poursuit résolument son cours. Les jeunes vignes entrent progressivement en production et mon projet vitivinicole sur le plateau du Trièves se concrétise.

Lo Biou en provençal ou Lou Buòou en patois prabouissou signifie le Bœuf, ou plus précisément l’Auroch, puisqu’il faut, semble t-il, remonter au moyen âge pour comprendre pourquoi ce sommet fut ainsi baptisé. En effet, en ce temps là, l’animal encore sauvage peuplait les forêts du massif. L’histoire dit même qu’il y a été chassé en 1460 par le futur roi de France, Louis XI. Bref, ceci pour dire que le nom des 2 nouvelles cuvées du domaine est un clin d’œil à ce gigantesque éperon rocheux qui marque le paysage triévois.

Ces cuvées, encore très confidentielles, confirment néanmoins les qualités de ce terroir d’altitude. Elle sont issues des vendanges 2014, vinifiées de manière traditionnelle, et élevées en fût de chêne. Le vin rouge, assemblage de Pinot Noir, Gamay, Gamaret et Marselan, présente des «  arômes de fruits confits, des notes bouquetées et épicées, une bouche chaleureuse et charnue et une texture souple et enrobée. » Le vin blanc, assemblage de Pinot Gris, Gewurztraminer et Rayon d’or, « offre une expression capiteuse et travaillée, des arômes de fruits raffinés, des notes miellées et épicées et une bouche chaleureuse et intense à la nervosité minérale. » *

*dégustation du 24 juin 2016 faite par Olivier Turlais.

  • Vin de France rouge / Lou Buòou 50 cl / 733 bouteilles / prix (au domaine) : 10 €ttc
  • Vin de France blanc / Lou Buòou 50 cl / 376 bouteilles / prix (au domaine) : 10 €ttc

N’hésitez pas à réserver par retour de mail et à diffuser ce message.

Bien cordialement,

Samuel Delus

Place du Village

38710 PREBOIS

00.33 (0)6.80.27.30.58

00.33 (0)4.76.34.42.83

https://www.facebook.com/Domaine-de-LObiou-1617026881868979/

La tolérance, version « nuit debout »…

Image de prévisualisation YouTube

Pas de sympathie particulière pour Finkielkraut , mais on est en principe en république, place de la république…

Image de prévisualisation YouTube

Les gentils baba de Nuit Debout ne sont peut être pas aussi cool qu’ils le prétendent. Pensée unique ?

http://www.liberation.fr/france/2016/04/17/nuit-debout-alain-finkielkraut-chasse-de-la-place-de-la-republique_1446766

Olé Mens !

Image de prévisualisation YouTube On connaît les célèbres encierro de Pampelune. Désireux de pimenter le plus grand événement touristique de Mens, l’office du tourisme du Trièves a décidé d’organiser un lacher de taureau dans les rues de Mens à l’occasion de la prochaine foire du 1er mai.

Hebergeur d'image

Le départ se fera en haut de la rue du Bourg.

Image de prévisualisation YouTube

Le premier adjoint donnera le coup d’envoi en jouant Toreador de Bizet sur son orgue de barbarie.

Hebergeur d'image

Puis le conseil municipal, uni comme les doigts de la main s’élancera courageusement, y compris les membres de l’opposition, en avant de la meute bavante. La foule des habitants et des touristes suivra dans une joyeuse cohue.

Hebergeur d'image

Le temps d’un battement de cœur, les participants pourront apercevoir le café des arts, établissement fondé en 1854.

http://www.mairie-de-mens.fr/845-cafe-des-arts.htm

Hebergeur d'image

Arrivé place de la halle, les Chrétiens pourchassés pourront tourner brièvement leur regard, vers l’église pour les catholiques.

Hebergeur d'image

Et vers le temple pour les protestants.

Hebergeur d'image

Question sécurité, rien ne sera laissé au hasard. Les pompiers de la commune seront mobilisé pour prodiguer les premiers soins aux éventuels victimes, pendant qu’un hélicoptère se tiendra en vol stationnaire pour hélitreuiller les cas les plus ennuyeux.

Hebergeur d'image

Enfin plusieurs fourgons mortuaires seront sur place pour prendre en charge les plus malchanceux.

Une bien belle journée en perspective. A bientôt dans le Trièves !

Méthode Poutine ?

Hebergeur d'image

«Nous pourchasserons les terroristes partout. S’ils sont à l’aéroport, ça sera à l’aéroport. Cela veut dire, veuillez m’excuser, que si on les attrape dans les toilettes, on ira les buter jusque dans les chiottes».

Ces phrases, au style « franc et direct » avaient été prononcées par Vladimir Poutine en 1999 à propos de la situation en Tchétchénie. Indignation unanime de nos intellectuels Parisiens ! Le temps ne lui donne il pas raison ?

———————-

La méthode Française en Syrie : 4 frappes aériennes en 2 mois.

http://www.huffingtonpost.fr/2015/11/09/frappe-francaise-syrie-etat-islamique-centre-petrolier_n_8509662.html

La méthode Russe : 289 attaques en 2 jours !

http://fr.sputniknews.com/international/20151113/1019484586/russie-campagne-militaire-syrie.html

LA GUERRE ! Est ce de l’homéopathie à la Française ou de la chirurgie lourde à la Russe ? Une pichenette ou le tapis de bombe ?

——————

Dernière minute : mieux vaut tard que jamais…

http://www.itele.fr/monde/video/bombardement-massif-francais-sur-le-fief-de-letat-islamique-a-raqqa-en-syrie-143662

Réfugiés, MENS TERRE D’ACCUEIL !

Des milliers de réfugiés sont sur les routes, chassés par les guerres en Syrie, en Irak et en Érythrée. Les drames sont quotidiens, leur détresse nous renvoie à notre devoir d’humanité. Dans des villes et des villages en Europe la solidarité s’organise.

A Mens aussi ces souffrances ne nous laissent pas indifférents. Nous avons déjà été nombreux à nous interroger et à penser que Mens, riche de sa diversité et de son dynamisme, ne peut pas être absent de cette chaîne de solidarité.

Que pouvons-nous faire ?

Accueillir et accompagner quelques familles de réfugiés doit être possible. Des dizaines de personnes se sont déjà manifestées et la mairie contactée.

Retrouvons-nous pour en parler et nous organiser

MARDI 22 SEPTEMBRE à 20:30

Espace Culturel de Mens

Un collectif d’habitants de Mens et du Trièves

Hebergeur d'image

Tu vieillis Raymond

 Hebergeur d'image

Raymond Avrillier, c’est celui qui avait dénoncé les magouilles d’un certain Carignon, il y a quelques décennies. Le maire de Grenoble de l’époque avait finit sous les verrous. Chapeau bas donc !

C’est aussi une des figures des verts Grenoblois, l’image du père, la statue du commandeur…

Et comme tous les verts Grenoblois, il vieillit mal ! Retrouve ses reflexes Gauchistes Pavloviens, le gout de la chasse aux sorcières, de l’exclusion de ceux qui ne suivent pas strictement la ligne du parti.

La petite phrase, la langue de bois que c’est bon. « Les opportunistes sont opportunément partis », c’est ainsi qu’il commente le départ de De Rugy et de Placé.

http://www.ledauphine.com/isere-sud/2015/08/28/avrillier-sur-eelv-ouf-les-opportunistes-sont-opportunement-partis

Le problème Raymond, c’est qu’ils ne sont pas 2 à être partis mais 25 000 !!! EELV avait compté jusqu’à 30 000 adhérents au bon temps de l’enthousiasme suscité par Dany Cohn Bendit. Il n’en compte plus que 4 à 5000 !

http://www.upr.fr/actualite/selon-la-senatrice-de-paris-leila-aichi-eelv-na-plus-qu-entre-4000-et-5000-adherents

On fera les comptes au régionales. Celle de 2010 avait été un succès pour les verts, j’avais même voté pour eux… Never again !

Chronique de Grenoble

Hebergeur d'image

Un petit compte rendu de ma copine Marie Claire, une centriste Grenobloise et bien au fait de la politique de la municipalité. Je lui ai demandé, à l’occasion des vœux, ce qu’elle pensait de la politique d’Eric Piolle et de son équipe. Marie Claire m’a promis une petite chronique mensuelle de la vie Grenobloise, rien que pour les heureux lecteurs du Dodiblog !

—————–

Mon sentiment sur le maire de Grenoble : et bien les grenoblois se réveillent et constate que Mr Piolle s’est fait élire sur de la communication uniquement. Son équipe est incompétente et en grande majorité d’extrême gauche. Leur culture est de démolir ce qui a été construit par pur dogmatisme. Ils ne négocient rien et décapitent carrément ce qui est en place. Le maire a décidé de déléguer tout à la Métro, se contentant de faire de la gestion pure et simple, sans investissements productifs qui pourraient désendetter la ville petit à petit comme nous l’avions fait. Il veut juste garder la politique de la ville qui dépend des fonds de l’état mais qui ne sont pas destinés à développer l’économie de notre ville. Ce n’est pas un maire écologiste, c’est un maire d’extrême  gauche qui a commencé son travail de repli de la ville sur elle-même et de sabotage. J’ai assisté aux premiers conseils municipaux mais j’ai renoncé tellement les débats sont axés sur l’idéologie et ennuyeux au possible.  De plus il y a eu une chasse aux sorcières et tous les cadres petit à petit sont évacués pour les remplacer par des cadres de la municipalité de Montreuil où Madame Voynet a été chassée et n’a pu se représenter. Mr Piolle n’a pas respecté la charte Anticor qu’il a signé devant la presse (soit dans le cadre de son mandat municipal mais aussi en occultant les revenus de ses actions à Singapour qui additionnées à celles de son épouses sont très importants ainsi que sur la déclaration de son véritable patrimoine). A noter également que la baisse annoncée de la rémunération des élus Grenoblois a été largement compensée par l’augmentation substantielle que se sont accordés ces mêmes élus qui siègent à la métro.

Marie Claire

1234



Vivre la République du Progrès |
l'avenir vue par un militan... |
LCR Section Calaisienne |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Rassemblement des français
| Les lumières en héritage
| L'Afrique de toutes nos forces